Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ganymède
Ganymède
Niveau 1

Droits Pôle emploi suite à une démission  Empty Droits Pôle emploi suite à une démission

par Ganymède le Sam 14 Sep 2019 - 21:08
Bonjour,

Professeur certifié titulaire depuis 2016, j'entame cette année ma quatrième rentrée et je réfléchis sérieusement à une démission car je m'aperçois que ce métier ne me correspond pas pour diverses raisons. En outre, j'ai été muté loin de ma région d'origine et je ne m'arrive pas à m'acclimater à la vie ici, dans mon académie d'affectation. Je souhaitais donc savoir si, avec un statut d'ex-titulaire, nous pouvions prétendre à une indemnité Pôle emploi suite à un départ volontaire. J'ai plusieurs fois entendu dire que non par des sources officieuses mais je souhaite en avoir le cœur net. J'ai également entendu dire, par voie de presse cette fois, que le Ministère envisageait la création d'une agence de reconversion des agents du service public ainsi que la mise en place d'une indemnité de départ volontaire (sous certaines conditions j'imagine). En savez-vous davantage ?
Dans ma situation, l'urgence de faire autre chose rapidement se fait sentir, j'ai beaucoup de mal à me projeter sur l'année scolaire. Je ne suis pas certain de pouvoir et de vouloir continuer à enseigner tout en me consacrant à ma reconversion en parallèle de mon service.

En espérant que cette question ne soit pas inappropriée sur un tel forum. Merci d'avance pour vos précieux retours.

_________________
" Ils auraient des amours de princesses dans des boudoirs de satin, ou de fulgurantes orgies avec des courtisanes illustres. "
Gustave Flaubert, L'Éducation sentimentale, I, 2.
Roro34
Roro34
Niveau 2

Droits Pôle emploi suite à une démission  Empty Re: Droits Pôle emploi suite à une démission

par Roro34 le Dim 15 Sep 2019 - 15:59
Salut Ganymède,

Ils vont mettre en place la loi sur la transformation de la fonction publique le 1er janvier 2020, et normalement les ruptures conventionnelles qui vont avec. Je te conseillerai donc d'attendre cette date-là car je ne pense pas qu'on puisse prétendre à des indemnités Pôle Emploi suite à une démission, même dans la fonction publique.

_________________
2019-2020 : Stagiaire temps plein
2016-2019 : Contractuel
2015-2016 : M2 MEEF Histoire-Géographie
menerve
menerve
Prophète

Droits Pôle emploi suite à une démission  Empty Re: Droits Pôle emploi suite à une démission

par menerve le Lun 16 Sep 2019 - 11:08
L'indemnité de départ volontaire semble calculée au nombre d'années où tu as enseigné et de plus semble très difficile à obtenir...mais certains ici doivent en savoir plus que moi.

Avant de partir sur un coup de tête, réfléchis bien à ta reconversion...
ar_angar
ar_angar
Niveau 9

Droits Pôle emploi suite à une démission  Empty Re: Droits Pôle emploi suite à une démission

par ar_angar le Lun 16 Sep 2019 - 12:19
@menerve a écrit:L'indemnité de départ volontaire semble calculée au nombre d'années où tu as enseigné et de plus semble très difficile à obtenir...mais certains ici doivent en savoir plus que moi.

Avant de partir sur un coup de tête, réfléchis bien à ta reconversion...

Quite à profiter de l'obligation de formation pour te préparer à la suite.

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
amalricu
amalricu
Fidèle du forum

Droits Pôle emploi suite à une démission  Empty Re: Droits Pôle emploi suite à une démission

par amalricu le Lun 16 Sep 2019 - 12:53
@Roro34 a écrit:Salut Ganymède,

Ils vont mettre en place la loi sur la transformation de la fonction publique le 1er janvier 2020, et normalement les ruptures conventionnelles qui vont avec. Je te conseillerai donc d'attendre cette date-là car je ne pense pas qu'on puisse prétendre à des indemnités Pôle Emploi suite à une démission, même dans la fonction publique.

En effet, la rupture fonctionnelle arrive en expérimentation pour les titulaires de la fonction publique.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31094

Rupture conventionnelle dans la fonction publique pour les titulaires dès le mois de janvier 2020. Les collègues âgés, qui coûtent plus cher que des contractuels payés au lance-pierre à la bonne volonté du client, vont apprécier les gestes de l'administration et les incitations des cde à quitter la demeure. D'ailleurs les cadres auront-ils des primes par signature de rupture conventionnelle ? Ça promet une saine ambiance.
muon
muon
Niveau 5

Droits Pôle emploi suite à une démission  Empty Re: Droits Pôle emploi suite à une démission

par muon le Lun 16 Sep 2019 - 13:04
Rupture conventionnelle avant 62 ans. Est-ce que leur nombre ne risque pas d'augmenter une fois que la retraite sera calculée sur les 25 meilleures années ou toute la carrière , de la part de profs en bout de course vers 55-60 ans, et qui s'en foutent du montant de leur retraite, ou qui se mettront au chômage ou sur des petits boulots en attendant la durée légale?
Ilona
Ilona
Niveau 10

Droits Pôle emploi suite à une démission  Empty Re: Droits Pôle emploi suite à une démission

par Ilona le Lun 16 Sep 2019 - 13:08
@muon a écrit:Rupture conventionnelle avant 62 ans. Est-ce que leur nombre ne risque pas d'augmenter une fois que la retraite sera calculée sur les 25 meilleures années ou toute la carrière , de la part de profs en bout de course vers 55-60 ans, et qui s'en foutent du montant de leur retraite, ou qui se mettront au chômage ou sur des petits boulots en attendant la durée légale?
C'est tout à fait ce que je compte faire dans cinq ans (je serai alors âgée de 55 ans).
muon
muon
Niveau 5

Droits Pôle emploi suite à une démission  Empty Re: Droits Pôle emploi suite à une démission

par muon le Lun 16 Sep 2019 - 18:32
@Ilona a écrit:
@muon a écrit:Rupture conventionnelle avant 62 ans. Est-ce que leur nombre ne risque pas d'augmenter une fois que la retraite sera calculée sur les 25 meilleures années ou toute la carrière , de la part de profs en bout de course vers 55-60 ans, et qui s'en foutent du montant de leur retraite, ou qui se mettront au chômage ou sur des petits boulots en attendant la durée légale?
C'est tout à fait ce que je compte faire dans cinq ans (je serai alors âgée de 55 ans).
Intéressant, ça me parle, et sans indiscrétion comment envisagez-vous l'intervalle 55ans-retraite: chômage, travail, autre? C'est sans doute plus simple s'il n'y a plus d'enfants en études ou de crédit immobilier
Ilona
Ilona
Niveau 10

Droits Pôle emploi suite à une démission  Empty Re: Droits Pôle emploi suite à une démission

par Ilona le Lun 16 Sep 2019 - 20:26
@muon a écrit:
@Ilona a écrit:
@muon a écrit:Rupture conventionnelle avant 62 ans. Est-ce que leur nombre ne risque pas d'augmenter une fois que la retraite sera calculée sur les 25 meilleures années ou toute la carrière , de la part de profs en bout de course vers 55-60 ans, et qui s'en foutent du montant de leur retraite, ou qui se mettront au chômage ou sur des petits boulots en attendant la durée légale?
C'est tout à fait ce que je compte faire dans cinq ans (je serai alors âgée de 55 ans).
Intéressant, ça me parle, et sans indiscrétion comment envisagez-vous l'intervalle 55ans-retraite: chômage, travail, autre? C'est sans doute plus simple s'il n'y a plus d'enfants en études ou de crédit immobilier
Même si je suis locataire, mon mode de vie frugal me permet d'épargner pas mal et d'investir sur le marché action avec une stratégie dividende sur des entreprises avec de bons fondamentaux, ce qui enclenche un effet boule de neige (les dividendes étant eux-même réinvestis tandis que mon effort d'épargne se poursuit en parallèle).
J'ai la chance d'enseigner "à la campagne", d'où un loyer assez modique.
Mon but est la liberté financière. Je n'ai pas de goût de luxe, atteindre le stade de rentière très modeste me conviendrait parfaitement.
Cela nécessite des sacrifices, je suis PP et assure 3,5 HSA.
Dans mon établissement, nous avons la chance en physique-chime (et dans bien d'autres matières) de pouvoir effectuer des heures supplémentaires (ma collègue a 5 HSA).
Certes, j'y laisse un peu de ma santé mais j'espère un jour être récompensée de mes efforts et pouvoir tracer un trait sur l'educnat.
Dans le pire des cas, j'enseignerais jusque 62 ans, ma retraite sera minable vu mon entrée tardive dans le métier, mais mon "fond de pension personnel" devrait compenser tout cela.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum