Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Monsieur_Tesla
Niveau 7

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Monsieur_Tesla le Jeu 3 Oct 2019 - 19:50
@gauvain31 a écrit:
@Pat B a écrit:Peut-être simplement qu'eux aussi, soumis à des injonctions contradictoires, en ont marre de se retrouver complice du sabotage du système. Quand on a été enseignant d'une matière et qu'on la voit être saccagée, ça n'est pas forcément très confortable... et on peut en avoir assez de répéter les énormes mensonges venus d'en haut en faisant semblant d'y croire.

En fait ce n'est pas à mon avis répéter des mensonges qui les gêne le plus : c'est qu'à l'ère d'Internet et des réseau et de l'information qui circulent, ils savent qu'ils se ridiculiseront devant les enseignants qui ne les écouteront plus et sur lesquels ils n'ont même plus de pouvoir à l'époque du PPCR. Ils ne veulent pas paraître ridicules , c'est tout. Leur ego en prend juste un coup.

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 558662839 Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 558662839
Moonchild
Moonchild
Expert spécialisé

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Moonchild le Jeu 3 Oct 2019 - 19:56
@Pat B a écrit:Peut-être simplement qu'eux aussi, soumis à des injonctions contradictoires, en ont marre de se retrouver complice du sabotage du système. Quand on a été enseignant d'une matière et qu'on la voit être saccagée, ça n'est pas forcément très confortable... et on peut en avoir assez de répéter les énormes mensonges venus d'en haut en faisant semblant d'y croire.

M'enfin, depuis le temps que ça dure, il est quand même étonnant qu'ils n'aient pas manifesté le moindre signe de lassitude auparavant.


@Simeon a écrit:Sur la réforme du lycée, toutes les réponses apportées par les IPR pouvaient se ramener à: "on ne sait pas, on attend la prochaine annonce du ministre à la radio/tv". Ayant une radio, je n'ai pas vu l'intérêt d'avoir des IPR.

Et là c'est une réelle nouveauté pour les IPR : cette fois-ci, ils sont renvoyés sur le ban de touche et ne sont pas les complices actifs du sabotage du système ; on peut donc comprendre leur désarroi.


Dernière édition par Moonchild le Jeu 3 Oct 2019 - 19:58, édité 1 fois
gauvain31
gauvain31
Empereur

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par gauvain31 le Jeu 3 Oct 2019 - 19:57
@Simeon a écrit:Sur la réforme du lycée, toutes les réponses apportées par les IPR pouvaient se ramener à: "on ne sait pas, on attend la prochaine annonce du ministre à la radio/tv". Ayant une radio, je n'ai pas vu l'intérêt d'avoir des IPR.

Après, je me rend compte que c'est jouer le jeu de JM Blanquer qui au début de sa carrière a théorisé sur le fait de se passer des corps intermédiaires  (je ne retrouve malheureusement plus les sources) et de parler directement au "peuple". Mais parmi tout les corps intermédiaires attaqués le corps des IPR est-il vraiment celui à défendre ?

Ben écoute entre parler pédagogie devant un IPR et parler pédagogie devant un CDE, mon choix est vite fait. Une disparition des IPR entrainerait de facto un pouvoir absolu des CDE au sein de leur établissement, ce qui s’accompagnerait d'un management agressif provoquant encore plus de souffrances qu'il n'y en a actuellement
Moonchild
Moonchild
Expert spécialisé

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Moonchild le Jeu 3 Oct 2019 - 20:01
@gauvain31 a écrit:
@Simeon a écrit:Sur la réforme du lycée, toutes les réponses apportées par les IPR pouvaient se ramener à: "on ne sait pas, on attend la prochaine annonce du ministre à la radio/tv". Ayant une radio, je n'ai pas vu l'intérêt d'avoir des IPR.

Après, je me rend compte que c'est jouer le jeu de JM Blanquer qui au début de sa carrière a théorisé sur le fait de se passer des corps intermédiaires  (je ne retrouve malheureusement plus les sources) et de parler directement au "peuple". Mais parmi tout les corps intermédiaires attaqués le corps des IPR est-il vraiment celui à défendre ?

Ben écoute  entre parler pédagogie devant un IPR et parler pédagogie devant un CDE, mon choix est vite fait. Une disparition des IPR entrainerait de facto un pouvoir absolu des CDE au sein de leur établissement, ce qui s’accompagnerait d'un management agressif  provoquant encore plus de souffrances qu'il n'y en a actuellement

Effectivement, vu que la première situation n'est susceptible de se produire que très rarement, beaucoup plus que la seconde s'il y avait une évolution de l'encadrement, elle est évidemment préférable.
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 5

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Lokomazout le Jeu 3 Oct 2019 - 20:06
@gauvain31 a écrit:Une disparition des IPR entrainerait de facto un pouvoir absolu des CDE au sein de leur établissement, ce qui s’accompagnerait d'un management agressif  provoquant encore plus de souffrances qu'il n'y en a actuellement

C'est clair.
CHEVALIER
CHEVALIER
Je viens de m'inscrire !

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par CHEVALIER le Jeu 3 Oct 2019 - 21:28
Parceque le nombre d'élèves par classe ça les perturbe nos IPR? La réforme des STI , laboratoire de la purge, leur a laisser penser que la réforme du lycée allait se faire dans l'intérêt général ? [modéré]
titus06
titus06
Niveau 10

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par titus06 le Jeu 3 Oct 2019 - 21:40
On attend toujours de leur part une lettre à Hollande concernant la reforme du collège...
Lefteris
Lefteris
Empereur

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Lefteris le Jeu 3 Oct 2019 - 21:51
@titus06 a écrit:On attend toujours de leur part une lettre à Hollande concernant la reforme du collège...
La réponse est plus haut dans le fil. Il n'y a pas de "bien" et de "mal"
@Iphigénie a écrit:
....luttes d’influence des deux factions qui nous pourrissent la vie depuis des lustres en décidant tout selon des lignes purement idéologiques et jamais en écoutant les enseignants...et encore moins en se préoccupant de leurs conditions de travail
Effectivement, à l'époque, ils se plaignaient de la réforme, non pour la souffrance qu'elle engendrait pour les enseignants, mais parce qu'elle leur donnait du boulot. Ils demandaient une indemnité.
Récemment les IEN pour les mêmes raisons demandaient l'échelle lettre C. Les IEN, les meilleurs parangons du réseautage qui sévit dans l'EN. On en a marre de corriger des copies, on monte un dossier, on devient IEN , ou alors on se pousse, conseiller pédago, puis IPR parfois (lisez les organigrammes de vos dirigeants dans les rectorats, vous allez être ébahis des parcours de réseautage, et du nombre d'années d’enseignement de certains).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Kimberlite
Kimberlite
Neoprof expérimenté

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Kimberlite le Jeu 3 Oct 2019 - 22:05
@Morgared a écrit:Bizarrement, je ne crois justement pas à une critique implicite de la médiocrité (pour rester polie) de la formation délivrée dans les IUFM / ESPE / INSPE. Mais je serais agréablement surprise si c'était le cas.
Pourtant, c'est exactement ce que j'ai vécu en inspection de titularisation: mon inspecteur s'est exclamé qu'il en avait marre de voir toujours la même chose (vous savez, le problème, l'activité, la conclusion...), qu'il n'avait pas choisi les formateur de l'ESPE, que ce n'est pas ça qu'il voulait... après, il s'est un peu calmé, m'a rassurée en me disant que je n'y étais pour rien. Ensuite, il m'a vivement conseillé de varier au maximum les séances, de ne pas toujours suivre le même schéma (parfois par exemple donner la solution et demander que les élèves la prouvent, etc... ).
Je ne sais pas si cet inspecteur est une exception...
(Par contre, j'ai eu droit à une inspection-conseil, et la chargée de mission que j'ai vu était bien pour le formatage habituel: j'ai eu le tort de présenter une séance axée surtout sur de la méthodologie... et on m'a reproché de ne pas avoir de "situation déclenchante"... ben oui, au lieu d'une image représentant un joueur de tennis sur le point de frapper une balle, il fallait leur montrer une vidéo de joueur de tennis... comme si les élèves ne savaient pas ce que c'est qu'un joueur de tennis...).


_________________
Spoiler:
Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 5

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Lokomazout le Jeu 3 Oct 2019 - 22:10
Quand un IPR apprécie - à plusieurs reprises - la qualité de votre travail face à un CDE dont vous n'êtes pas dans les petits papiers, perso, on aurait tort de les enterrer trop vite...
Laepixia
Laepixia
Niveau 8

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Laepixia le Jeu 3 Oct 2019 - 22:12
Qu'est-ce qu'il leur arrive aux mecs là ? Ils ont tout-à-coup un sursaut bienveillant à notre égard ? Demain, je reste chez moi, il y a des choses pas nettes qui vont tomber du ciel.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par gauvain31 le Jeu 3 Oct 2019 - 22:18
@Kimberlite a écrit:
@Morgared a écrit:Bizarrement, je ne crois justement pas à une critique implicite de la médiocrité (pour rester polie) de la formation délivrée dans les IUFM / ESPE / INSPE. Mais je serais agréablement surprise si c'était le cas.
Pourtant, c'est exactement ce que j'ai vécu en inspection de titularisation: mon inspecteur s'est exclamé qu'il en avait marre de voir toujours la même chose (vous savez, le problème, l'activité, la conclusion...), qu'il n'avait pas choisi les formateur de l'ESPE, que ce n'est pas ça qu'il voulait... après, il s'est un peu calmé, m'a rassurée en me disant que je n'y étais pour rien. Ensuite, il m'a vivement conseillé de varier au maximum les séances, de ne pas toujours suivre le même schéma (parfois par exemple donner la solution et demander que les élèves la prouvent, etc... ).


Oui le formatage à l'IUFM/ESPE est très important; ton inspecteur n'est pas le seul.Lors de mon inspection en 2013, mon IPR avait apprécié la diversité et la richesses des approches. Et pour cause, j'ai totalement et naturellement "désappris" ce qu'on nous demandait de faire à l'IUFM; par exemple, je fais de plus en plus je fais des TP d'application du cours où la notion est donc vue avant (pour les mutations c'est pas mal en effet !) Les élèves apprécient beaucoup, car certains en ont marre de "deviner". Je ne reviendrai plus jamais en arrière, c'est clair.
zigmag17
zigmag17
Habitué du forum

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par zigmag17 le Jeu 3 Oct 2019 - 22:20
@Laepixia a écrit:Qu'est-ce qu'il leur arrive aux mecs là ? Ils ont tout-à-coup un sursaut bienveillant à notre égard ? Demain, je reste chez moi, il y a des choses pas nettes qui vont tomber du ciel.

C'est déjà tombé à Rouen Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 3046774911
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Mathador le Jeu 3 Oct 2019 - 22:22
C'est le LubriFist™ de l'EN qui a brûlé.
Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 3046774911

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Laepixia
Laepixia
Niveau 8

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Laepixia le Jeu 3 Oct 2019 - 22:25
Oui j'allais dire qu'ils ont été lubrizolés mais ils ne sont pas tous à Rouen. ^^
Lefteris
Lefteris
Empereur

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Lefteris le Jeu 3 Oct 2019 - 22:36
@Lokomazout a écrit:Quand un IPR apprécie - à plusieurs reprises - la qualité de votre travail face à un CDE dont vous n'êtes pas dans les petits papiers, perso, on aurait tort de les enterrer trop vite...
Spoiler:
C'est ce que je me disais, avant la réforme du collège. Eux au moins ont un certain niveau disciplinaire, ils sont des "égaux", alors que les CDE, parfois, hein.. Mais certains CDE sont humains, alors que des IPR ne le sont pas, nient la liberté pédagogique en assignant les professeurs à des techniques, des procédures, des "pratiques". Il est difficile de trancher dans de monde de plus en plus livré au subjectif, à l'arbitraire, au management. Ceci dit, je suis dans une discipline où la plupart se sont décrédibilisés, ouvertement, dans des amphis, en applaudissant à peu d'intervalles à des réformes qui pour être contradictoires n'en étaient pas moins toutes nuisibles à leur (ex) discipline.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 7

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Lagomorphe le Jeu 3 Oct 2019 - 22:58
@Lokomazout a écrit:
@gauvain31 a écrit:Une disparition des IPR entrainerait de facto un pouvoir absolu des CDE au sein de leur établissement, ce qui s’accompagnerait d'un management agressif  provoquant encore plus de souffrances qu'il n'y en a actuellement

C'est clair.

Je dois être myope alors.

L'ensemble des réactions de ce fil montre bien le peu d'estime (euphémisme) que nous avons pour nos IPR. Et je veux bien admettre qu'on ne doit pas mettre toute une profession dans le même sac, et qu'il doit bien exister quelque part un IPR par encore à la retraite capable ponctuellement et en privé d'un propos qui ne relève pas de la veulerie.

Mais franchement, qui aujourd'hui attend quelque geste positif que ce soit de son IPR face à un CDE destructeur ? Si j'ai un problème avec un CDE, je compte sur la solidarité de mes collègues, des syndicats et l'effet de masse pour le faire reculer. Jamais je n'irai contacter mon IPR, que je sais assez malfaisant pour soutenir le CDE envers et contre toute raison ou tout texte réglementaire, et même en rajouter vers le pire.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par gauvain31 le Jeu 3 Oct 2019 - 23:12
@Lagomorphe : oui évidemment qu'il y a des IPR absolument malveillants et pervers. Comme c'est le cas de CDE. Je raisonnais en terme "d'équilibre des pouvoirs" : donner au seul CDE ne serait-ce qu'une légitimité pédagogique en plus d'un pouvoir administratif est déjà beaucoup pour une seule personne, mais entamerait même la crédibilité du CDE : de quel droit aurait-il un regard sur ta façon d'enseigner ? De quel droit un directeur d'hôpital se permettrait-il de juger ta façon d'opérer les amygdales ? Seules ses pairs chirurgiens qui opèrent sur les tables d'opération peuvent le juger.  La confusion des missions serait absolument délétère pour tout le monde. Le problème n'est pas la fonction de l'IPR en général qui est aussi soumis qu'un CDE de toute façon, mais TON IPR en particulier.


Dernière édition par gauvain31 le Ven 4 Oct 2019 - 0:10, édité 1 fois
TFS
TFS
Niveau 7

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par TFS le Jeu 3 Oct 2019 - 23:19
Le syndicat qui s'exprime est affilié à la FSU... et est (malheureusement...) très minoritaire dans le corps des IA-IPR... (1 siège contre 3 à l'UNSA en CAPN).
un inspecteur qui tient la route sur 4... cela vous paraît encore sur-évalué ?
Je dois avoir eu une chance de guedin, parce que pour ma part, à l'exception peut-être d'un ou deux, ceux à qui j'ai eu affaire était parfaitement respectables dans leurs pratiques et leurs positions !
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 5

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Lokomazout le Ven 4 Oct 2019 - 5:53
@Lagomorphe a écrit:
@Lokomazout a écrit:
@gauvain31 a écrit:Une disparition des IPR entrainerait de facto un pouvoir absolu des CDE au sein de leur établissement, ce qui s’accompagnerait d'un management agressif  provoquant encore plus de souffrances qu'il n'y en a actuellement

C'est clair.

Je dois être myope alors.

L'ensemble des réactions de ce fil montre bien le peu d'estime (euphémisme) que nous avons pour nos IPR. Et je veux bien admettre qu'on ne doit pas mettre toute une profession dans le même sac, et qu'il doit bien exister quelque part un IPR par encore à la retraite capable ponctuellement et en privé d'un propos qui ne relève pas de la veulerie.

Mais franchement, qui aujourd'hui attend quelque geste positif que ce soit de son IPR face à un CDE destructeur ? Si j'ai un problème avec un CDE, je compte sur la solidarité de mes collègues, des syndicats et l'effet de masse pour le faire reculer. Jamais je n'irai contacter mon IPR, que je sais assez malfaisant pour soutenir le CDE envers et contre toute raison ou tout texte réglementaire, et même en rajouter vers le pire.

Dans le public peut-être, mais dans le privé sous contrat, il y a parmi les CDE de véritables oligarques, en place parfois depuis deux décennies voire plus ! Pour ma part, les satisfactions renouvelées de mon IPR - à la retraite depuis peu il est vrai - m'ont permis de compenser le relationnel très moyen (pour ne pas dire plus) avec le CDE de l'établissement où j'enseigne.
ar_angar
ar_angar
Niveau 9

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par ar_angar le Ven 4 Oct 2019 - 7:04
Les chefs d'établissement se le permettent déjà pour une catégorie de personnel : les contractuels. Et effectivements, ils ont l'air d'y prendre goût...

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 5

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Lokomazout le Ven 4 Oct 2019 - 11:22
Eh bien il faudrait faire en sorte d'y mettre un frein.
Les contre-pouvoirs, c'est base de toute démocratie qui se respecte ; seulement voilà, quand on voit aujourd'hui le peu de poids qu'ils ont... C'est un constat, pas un reproche, je suis moi-même syndiqué, comme je l'étais déjà étant étudiant (et ça remonte à bien longtemps !).
Cassius
Cassius
Niveau 5

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Cassius le Ven 4 Oct 2019 - 11:25
Oh, loin des yeux loin du coeur!
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 5

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Lokomazout le Ven 4 Oct 2019 - 11:29
Mais encore ? Moi pas comprendre...
Cassius
Cassius
Niveau 5

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Cassius le Ven 4 Oct 2019 - 11:31
Les contractuels: vous en connaissez beaucoup qui sont prêts, ne serait-ce qu'à pétitionner pour les aider?
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 5

Des inspecteurs écrivent à E Macron  - Page 3 Empty Re: Des inspecteurs écrivent à E Macron

par Lokomazout le Ven 4 Oct 2019 - 11:38
Etant moi-même rentré par la petite porte - MA2 en délégation rectorale au milieu des années 90 - j'en serai. Maintenant, c'est sûr que la solidarité au sein d'une même profession, on a connu mieux...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum