Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celadon
Demi-dieu

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Celadon le Sam 5 Oct 2019 - 12:10
Il aurait dû faire son show au musée Soulages, tant qu'à être à Rodez. Noir c'est noir. Ah ben non, tiens, c'est pas noir.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par gauvain31 le Sam 5 Oct 2019 - 12:12
@Celadon a écrit:Je veux bien croire que les "journalistes" dont nous bénéficions ne sont pas à même de déceler si un dossier est maîtrisé ou pas tant ils sont priés de ne pas investiguer et de répéter ad libitum les éléments de langage qu'on leur fournit. Ils ne cherchent même plus.

C'est bien le problème des journalistes français que l'on voit dans les grands médias. Il ne cherchent plus  car soit il n'ont plus le temps, soit par paresse intellectuelle, soit par conformisme ou par peur (pour les plus intègres) . Il n'y a qu'à écouter les "débats" dans les chaînes d'info en continu : ce sont désormais des discussions de comptoirs. Et je pense qu'on devrait créer une émission de TV réalité où on filmerait de vrais gens en train de débattre dans les bistrots français : ce qu'on y entendrait serait à mon avis bien plus intéressant que ce qu'on entend de la bouche de journaleux éditocrates :leur propos est tellement biaisé et vide qu'ils me donnent l'impression de perdre mon temps


Dernière édition par gauvain31 le Sam 5 Oct 2019 - 12:29, édité 1 fois
HORA
HORA
Niveau 9

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par HORA le Sam 5 Oct 2019 - 12:17
@gauvain31 a écrit:
@Celadon a écrit:Je veux bien croire que les "journalistes" dont nous bénéficions ne sont pas à même de déceler si un dossier est maîtrisé ou pas tant ils sont priés de ne pas investiguer et de répéter ad libitum les éléments de langage qu'on leur fournit. Ils ne cherchent même plus.

C'est bien le problème des journalistes français que l'on voit dans les grands médias. Il ne cherchent plus  car soit il n'ont plus le temps, soit par paresse intellectuelle, soit par conformisme ou par peur (pour les plus intègres) . Il n'y a qu'à écrouter les "débats" dans es chaîne d'info en continue : ce sont désormais des discussions de comptoirs. Et je pense qu'on devrait créer une émission de TV réalité où on filmerait de vrais gens en train de débattre dans les bistrots français : ce qu'on y entendrait serait à mon avis bien plus intéressant que ce qu'on entends de la bouche de journaleux éditocrates :leur propos est tellement biaisé et vide qu'ils me donnent l'impression de perdre mon temps

Ruffin est passé par le cfj. Ca date un peu mais son regard reste très intéressant.

Mais il s’agit moins d’apprendre que d’accepter. Accepter un mode de production routinier. Accepter de produire des reportages ridicules, qui « ne nous intéressent pas », sous prétexte de « devoir professionnel ». Accepter le dégoût de soi, de son travail, pour lequel on éprouve plus de honte que de fierté.



https://www.acrimed.org/Les-Petits-Soldats-du-journalisme-de-Francois-Ruffin-presentation-par-l-auteur
Kimberlite
Kimberlite
Neoprof expérimenté

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Kimberlite le Sam 5 Oct 2019 - 21:32
@Celadon a écrit:Sceptique du ruissellement, va !
Là, en lisant ce mot "ruissellement", j'ai eu une image qui s'est affichée subrepticement dans mon esprit: vous connaissez l'Okavongo?
Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 437980826
Spoiler:
Pour ceux qui ne savent pas: c'est un fleuve qui se perd dans le désert... on peut toujours attendre que son eau arrive à la mer...

_________________
Spoiler:
Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
ZeSandman
ZeSandman
Habitué du forum

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par ZeSandman le Sam 5 Oct 2019 - 22:16
@gauvain31 a écrit:
@Celadon a écrit:Je veux bien croire que les "journalistes" dont nous bénéficions ne sont pas à même de déceler si un dossier est maîtrisé ou pas tant ils sont priés de ne pas investiguer et de répéter ad libitum les éléments de langage qu'on leur fournit. Ils ne cherchent même plus.

C'est bien le problème des journalistes français que l'on voit dans les grands médias. Il ne cherchent plus  car soit il n'ont plus le temps, soit par paresse intellectuelle, soit par conformisme ou par peur (pour les plus intègres) . Il n'y a qu'à écouter les "débats" dans les chaînes d'info en continu : ce sont désormais des discussions de comptoirs. Et je pense qu'on devrait créer une émission de TV réalité où on filmerait de vrais gens en train de débattre dans les bistrots français : ce qu'on y entendrait serait à mon avis bien plus intéressant que ce qu'on entend de la bouche de journaleux éditocrates :leur propos est tellement biaisé et vide qu'ils me donnent l'impression de perdre mon temps
 Pis que cela, on présente comme débat contradictoire un dialogue entre deux personnes sensées représenter des courants de pensée différents mais qui ne cessent de répéter que : "Malgré tout ce qui nous oppose,  je ne peux m'empêcher de reconnaître que je suis d'accord sur ce point avec vous."

Ils se retrouvent au Siècle et servent en fait la même soupe ; la démonstration était flagrante déjà dans le documentaire "Les nouveaux chiens de garde", et on ne peut pas dire que ça se soit amélioré depuis, et ce bien que leur qualité d'experts ait été mise bien à mal, avec notamment la crise bancaire de 2008.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Lefteris le Sam 5 Oct 2019 - 22:18
@ZeSandman a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Celadon a écrit:Je veux bien croire que les "journalistes" dont nous bénéficions ne sont pas à même de déceler si un dossier est maîtrisé ou pas tant ils sont priés de ne pas investiguer et de répéter ad libitum les éléments de langage qu'on leur fournit. Ils ne cherchent même plus.

C'est bien le problème des journalistes français que l'on voit dans les grands médias. Il ne cherchent plus  car soit il n'ont plus le temps, soit par paresse intellectuelle, soit par conformisme ou par peur (pour les plus intègres) . Il n'y a qu'à écouter les "débats" dans les chaînes d'info en continu : ce sont désormais des discussions de comptoirs. Et je pense qu'on devrait créer une émission de TV réalité où on filmerait de vrais gens en train de débattre dans les bistrots français : ce qu'on y entendrait serait à mon avis bien plus intéressant que ce qu'on entend de la bouche de journaleux éditocrates :leur propos est tellement biaisé et vide qu'ils me donnent l'impression de perdre mon temps
 Pis que cela, on présente comme débat contradictoire un dialogue entre deux personnes sensées représenter des courants de pensée différents mais qui ne cessent de répéter que : "Malgré tout ce qui nous oppose,  je ne peux m'empêcher de reconnaître que je suis d'accord sur ce point avec vous."

Ils se retrouvent au Siècle et servent en fait la même soupe ; la démonstration était flagrante déjà dans le documentaire "Les nouveaux chiens de garde", et on ne peut pas dire que ça se soit amélioré depuis, et ce bien que leur qualité d'experts ait été mise bien à mal, avec notamment la crise bancaire de 2008.
Ouais. Un numéro avec Mario et Pipo. Rien de plus, mais eux ne font même pas rire les gosses.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par gauvain31 le Sam 5 Oct 2019 - 22:25
@ZeSandman a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Celadon a écrit:Je veux bien croire que les "journalistes" dont nous bénéficions ne sont pas à même de déceler si un dossier est maîtrisé ou pas tant ils sont priés de ne pas investiguer et de répéter ad libitum les éléments de langage qu'on leur fournit. Ils ne cherchent même plus.

C'est bien le problème des journalistes français que l'on voit dans les grands médias. Il ne cherchent plus  car soit il n'ont plus le temps, soit par paresse intellectuelle, soit par conformisme ou par peur (pour les plus intègres) . Il n'y a qu'à écouter les "débats" dans les chaînes d'info en continu : ce sont désormais des discussions de comptoirs. Et je pense qu'on devrait créer une émission de TV réalité où on filmerait de vrais gens en train de débattre dans les bistrots français : ce qu'on y entendrait serait à mon avis bien plus intéressant que ce qu'on entend de la bouche de journaleux éditocrates :leur propos est tellement biaisé et vide qu'ils me donnent l'impression de perdre mon temps
 Pis que cela, on présente comme débat contradictoire un dialogue entre deux personnes sensées représenter des courants de pensée différents mais qui ne cessent de répéter que : "Malgré tout ce qui nous oppose,  je ne peux m'empêcher de reconnaître que je suis d'accord sur ce point avec vous."

Ils se retrouvent au Siècle et servent en fait la même soupe ; la démonstration était flagrante déjà dans le documentaire "Les nouveaux chiens de garde", et on ne peut pas dire que ça se soit amélioré depuis, et ce bien que leur qualité d'experts ait été mise bien à mal, avec notamment la crise bancaire de 2008.

Oui et surtout la crise des gilets jaunes , leur incompétence s'est révélée à la face du grand public . D'accord avec Lefteris : on dirait un jeu de rôle, dont la conclusion est déjà écrite à l'avance
avatar
pseudo-intello
Érudit

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par pseudo-intello le Sam 5 Oct 2019 - 23:09
@gauvain31 a écrit:
@Bouboule a écrit:Heureusement, en ce moment ce sont les inscriptions aux concours de recrutement et les candidats ne sont pas au courant de ce qui les attend dans 45 ans...

Ben pas sûr : avec la médiatisation du salaire des enseignants conjuguée à celle de la réforme des retraites il y aura peut-être un effet repoussoir au moment des inscriptions , on verra ça dans quelques mois

Dans quelques années. Les étudiants qui ont construit leur cursus sur ce projet professionnel s'en détourneront plus "difficilement" pour avoir déjà consacré plusieurs années à le construire, et n'ayant pas un budget suffisamment pour tout rebâtir, ou des parents capables de les épauler financièrement suffisamment longtemps.

Ou alors dans quelques mois, peut-être, mais sur Paroursup. Ou dans les inscriptions en MEEF.
avatar
danses
Niveau 6

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par danses le Dim 6 Oct 2019 - 9:04
@gauvain31 a écrit:D'accord avec Lefteris :  on dirait un jeu de rôle, dont la conclusion est déjà écrite à l'avance

Plaisir du samedi matin (ceux où je ne lève pas à 5h30 pour enquiller 4h de TD, histoire d'arrondir mes fins de mois) : lecture d'un magazine (féminin, léger) et café, quand tout le monde dort encore...

C'est là, sur une page pleine : un grand assureur me propose un plan-épargne retraite, pour compléter les revenus de mes vieux jours, avec un couple très chic qui danse dans un jardin,  tout en cheveux blancs. Alors, bien sûr, je sais parfaitement que toute cette histoire n'a pour but que de livrer un nouveau marché aux banques et aux charognards de tous bords, au profit desquels l'Etat se désengage tous les jours un peu plus. Mais là, ça y est, c'est imprimé. En couleur. Passé dans la vie de tous les jours. Acté. Répugnant. Qu'ils aillent donc au bout du truc, et légalisent l'euthanasie (payante, à mes frais, bien sûr : chic, un nouveau marché qui s'ouvre à M.... et ses sbires). Car je refuse catégoriquement de devenir un poids, avec ma future retraite de misère, pour ma fille unique. Egalement d'accord avec Lefteris : conclusion écrite à l'avance. Et personne ne bouge.
Ruthven
Ruthven
Monarque

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Ruthven le Dim 6 Oct 2019 - 9:32
Le pire, c'est que l'argument des retraites va servir à augmenter encore la charge de travail ... Tout cela pour une poignée de lentilles.
avatar
danses
Niveau 6

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par danses le Dim 6 Oct 2019 - 9:39
@Ruthven : bien sûr. Dit à Rodez d'ailleurs. Charge de travail accrue et moins de vacances. Et tout le monde de hocher la tête : "faut bien les mettre au travail ces feignasses de profs !". ou quand l'Etat joue à fond la carte du populisme en montant les citoyens les uns contre les autres.
Osmie
Osmie
Grand sage

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Osmie le Dim 6 Oct 2019 - 11:20
@pseudo-intello a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Bouboule a écrit:Heureusement, en ce moment ce sont les inscriptions aux concours de recrutement et les candidats ne sont pas au courant de ce qui les attend dans 45 ans...

Ben pas sûr : avec la médiatisation du salaire des enseignants conjuguée à celle de la réforme des retraites il y aura peut-être un effet repoussoir au moment des inscriptions , on verra ça dans quelques mois

Dans quelques années. Les étudiants qui ont construit leur cursus sur ce projet professionnel s'en détourneront plus "difficilement" pour avoir déjà consacré plusieurs années à le construire, et n'ayant pas un budget suffisamment pour tout rebâtir, ou des parents capables de les épauler financièrement suffisamment longtemps.

Ou alors dans quelques mois, peut-être, mais sur Paroursup. Ou dans les inscriptions en MEEF.

Dans 45 ans, nous aurons d'autres problèmes dus au réchauffement climatique (longue vie au capitalocène), à la pollution de l'eau, de l'air, et à la mort des sols, du vivant. Nous aurons d'autres soucis, et des bien sordides.
Ce n'est pas pour rien que banquiers, hommes d'affaires, etc., se ruent sur les terres de Norvège, de Finlande et de Nouvelle-Zélande, endroits réputés plus vivables quand la Terre sera devenue une étuve pour le plus grand nombre.
Merci en tout cas à nos grands chefs, nos grands hommes disruptifs, talentueux, de nous mener au gouffre tout en préparant leurs propres arrières. I love you
C'est d'un cynisme à vomir.

Allez, que la fanbase m'explique que j'ai tout faux.
Isis39
Isis39
Bon génie

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Isis39 le Dim 6 Oct 2019 - 11:38


1200€ la retraite des enseignants... Ben voyons. Il en rêve.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Celadon le Dim 6 Oct 2019 - 12:19
@Osmie a écrit:
@pseudo-intello a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Bouboule a écrit:Heureusement, en ce moment ce sont les inscriptions aux concours de recrutement et les candidats ne sont pas au courant de ce qui les attend dans 45 ans...

Ben pas sûr : avec la médiatisation du salaire des enseignants conjuguée à celle de la réforme des retraites il y aura peut-être un effet repoussoir au moment des inscriptions , on verra ça dans quelques mois

Dans quelques années. Les étudiants qui ont construit leur cursus sur ce projet professionnel s'en détourneront plus "difficilement" pour avoir déjà consacré plusieurs années à le construire, et n'ayant pas un budget suffisamment pour tout rebâtir, ou des parents capables de les épauler financièrement suffisamment longtemps.

Ou alors dans quelques mois, peut-être, mais sur Paroursup. Ou dans les inscriptions en MEEF.

Dans 45 ans, nous aurons d'autres problèmes dus au réchauffement climatique (longue vie au capitalocène), à la pollution de l'eau, de l'air, et à la mort des sols, du vivant. Nous aurons d'autres soucis, et des bien sordides.
Ce n'est pas pour rien que banquiers, hommes d'affaires, etc., se ruent sur les terres de Norvège, de Finlande et de Nouvelle-Zélande, endroits réputés plus vivables quand la Terre sera devenue une étuve pour le plus grand nombre.
Merci en tout cas à nos grands chefs, nos grands hommes disruptifs, talentueux, de nous mener au gouffre tout en préparant leurs propres arrières.  I love you
C'est d'un cynisme à vomir.

Allez, que la fanbase m'explique que j'ai tout faux.
Tu as tout juste (pas de méprise, je ne fais pas partie de la fanbase, hein) mais vois-tu, l'impasse est organisée. Ou tu votes pour eux et l'offre du panel est parfaitement répulsive de ce point de vue, ou tu ne votes pas et tu laisses la fanbase s'exprimer et on a ce qu'on a. Nous sommes piégés. Ne reste plus qu'à tenter de passer du côté du manche, et c'est ce qu'ils veulent et ont mis en place. Très peu d'élus.
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Daphné le Dim 6 Oct 2019 - 12:48
@Celadon a écrit:
@Mat'him a écrit:
@Celadon a écrit:Autre mensonge :
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/une-place-en-ehpad-coute-t-elle-entre-1500-et-1700-euros-par-mois-comme-l-affirme-emmanuel-macron_3637271.html

   Lors du lancement du débat sur la réforme des retraites à Rodez, jeudi 3 octobre, Emmanuel Macron a déclaré : "Le jour où je veux rentrer à l''Ehpad ou à la maison médicalisée, c'est 1 500, parfois 1 700 euros par mois". Face aux réactions dans la salle, le chef de l'État a ajouté : "Vous pouvez rentrer à 1 500, 1 700 [euros]... Je vous le dis. Autour de 1 700 [euros] vous en avez. Selon le degré de médicalisation. Si vous êtes totalement dépendant et que vous avez besoin d'une prestation médicalisée, ça va parfois au-dessus de 2 000 euros" établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
   Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes évoquent des prix globalement plus élevés. À juste titre.

Avec une retraite à 1200 E, ça va être aisé de se payer l'Ehpad de ses rêves...

A mon avis ce n'est pas un mensonge, c'est juste une méconnaissance des prix liée au statut et au niveau de vie (un peu comme le prix du croissant de Copé), doublée d'une suffisance hallucinante où il pense qu'il a raison contre une salle entière ou qu'il a raison en disant que la retraite des enseignants est actuellement à moins de 1 200 € alors que les statistiques lui montrent que non.
Cela fait peur en se disant qu'il donne l'impression de gouverne selon son intuition sans tenir compte des remontées ou des chiffres. Il va jusqu'à tordre la réalité afin qu'elle se plie à ce qu'il pense...

Ce qui est également amusant c'est que de nombreux journalistes disaient que lors des débats précédents il avait montré une grande connaissance des dossiers (c'est peut-être vrai je ne peux pas juger) mais en tout cas cela fait deux grosses bétises dites en 1 débat qui montre que sa connaissance n'est pas si grande que cela...
Je veux bien croire que les "journalistes" dont nous bénéficions ne sont pas à même de déceler si un dossier est maîtrisé ou pas tant ils sont priés de ne pas investiguer et de répéter ad libitum les éléments de langage qu'on leur fournit. Ils ne cherchent même plus.
Et je vais plus loin : j'ai comme l'intuition que Delevoye a dû se prendre une sacrée dérouillée pour avoir ainsi OSE en public, le démentir, preuve à l'appui sur son smartphone. Il ne savait plus où ni vers qui se tourner, légèrement troublé qu'il était d'apprendre que la retraite était si "haute" chez ces fainéants d'enseignants, quand une bonne âme a bien voulu confirmer ses dires, sortie opportunément de derrière les fagots. Non, c'en est d'un triste de se dire qu'on est mené par le bout du nez par ce genre d'individu...  Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 3007565502
Eh bien ce serait bien fait pour lui ! Et j'espère qu'il l'a eue sa dérouillée !
Il aurait dû partir en claquant la porte vu le peu de considération que le président a eu pour son travail et sa parole en public !
A un moment il faut assumer.
M... alors Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 992729132
avatar
barèges
Neoprof expérimenté

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par barèges le Dim 6 Oct 2019 - 13:22
@Osmie a écrit:
@Bouboule a écrit:Heureusement, en ce moment ce sont les inscriptions aux concours de recrutement et les candidats ne sont pas au courant de ce qui les attend dans 45 ans...



Dans 45 ans, nous aurons d'autres problèmes dus au réchauffement climatique (longue vie au capitalocène), à la pollution de l'eau, de l'air, et à la mort des sols, du vivant. Nous aurons d'autres soucis, et des bien sordides.
Ce n'est pas pour rien que banquiers, hommes d'affaires, etc., se ruent sur les terres de Norvège, de Finlande et de Nouvelle-Zélande, endroits réputés plus vivables quand la Terre sera devenue une étuve pour le plus grand nombre.
Merci en tout cas à nos grands chefs, nos grands hommes disruptifs, talentueux, de nous mener au gouffre tout en préparant leurs propres arrières.  I love you
C'est d'un cynisme à vomir.

Allez, que la fanbase m'explique que j'ai tout faux.

Voilà. Entre l'âge de Greta Thunberg et l'âge de ceux qui passent les concours, des jeunes de 18 ans, de plus en plus nombreux, pensent que "de toute manière, c'est fichu" (= les colibris, le bio, l'altermondialisme, essayer d'avoir un bilan carbone pas trop atroce, être végétarien, sobre en termes de consommation, aller vers le zéro déchet sont de petites gouttes d'eau qui rassurent mais ne changent rien, des coquetteries de riches) ; quand on leur parle politique, ils ne peuvent avoir un semblant d'espoir que dans une forme de dictature écologique, parce qu'en "démocratie" comme la nôtre, le temps que tout le monde se réveille, on se sera pris tous les murs - et surtout, les pays du Sud se les seront pris avant nous. Autant vous dire que la retraite dans cinquante ans, ça ne leur parle absolument pas.
La mienne dans trente, je n'arrive déjà pas à me projeter jusque là...
Rendash
Rendash
Enchanteur

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Rendash le Dim 6 Oct 2019 - 13:24
@Daphné a écrit:
Eh bien ce serait bien fait pour lui ! Et j'espère qu'il l'a eue sa dérouillée !
Il aurait dû partir en claquant la porte vu le peu de considération que le président a eu pour son travail et sa parole en public !
A un moment il faut assumer.
M... alors Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 992729132

Bah, un coup dans la dignité ne lui fera de toute façon pas grand mal.


_________________
Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
gluche
gluche
Niveau 7

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par gluche le Dim 6 Oct 2019 - 13:39
@Isis39 a écrit:

1200€ la retraite des enseignants... Ben voyons. Il en rêve.
Ah quand un #balancetapensiondeprof?
henriette
henriette
Médiateur

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par henriette le Dim 6 Oct 2019 - 14:03
@Rendash a écrit:
@Daphné a écrit:
Eh bien ce serait bien fait pour lui ! Et j'espère qu'il l'a eue sa dérouillée !
Il aurait dû partir en claquant la porte vu le peu de considération que le président a eu pour son travail et sa parole en public !
A un moment il faut assumer.
M... alors Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 992729132

Bah, un coup dans la dignité ne lui fera de toute façon pas grand mal.

Pas sûr, il paraît que tu peux souffrir d'un membre amputé même si ça fait des décennies que tu ne l'as plus.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Cassius
Cassius
Niveau 5

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Cassius le Dim 6 Oct 2019 - 14:31
@henriette : Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 3284587592

@barèges a écrit:
@Osmie a écrit:
@Bouboule a écrit:Heureusement, en ce moment ce sont les inscriptions aux concours de recrutement et les candidats ne sont pas au courant de ce qui les attend dans 45 ans...



Dans 45 ans, nous aurons d'autres problèmes dus au réchauffement climatique (longue vie au capitalocène), à la pollution de l'eau, de l'air, et à la mort des sols, du vivant. Nous aurons d'autres soucis, et des bien sordides.
Ce n'est pas pour rien que banquiers, hommes d'affaires, etc., se ruent sur les terres de Norvège, de Finlande et de Nouvelle-Zélande, endroits réputés plus vivables quand la Terre sera devenue une étuve pour le plus grand nombre.
Merci en tout cas à nos grands chefs, nos grands hommes disruptifs, talentueux, de nous mener au gouffre tout en préparant leurs propres arrières.  I love you
C'est d'un cynisme à vomir.

Allez, que la fanbase m'explique que j'ai tout faux.

Voilà. Entre l'âge de Greta Thunberg et l'âge de ceux qui passent les concours, des jeunes de 18 ans, de plus en plus nombreux, pensent que "de toute manière, c'est fichu" (= les colibris, le bio, l'altermondialisme, essayer d'avoir un bilan carbone pas trop atroce, être végétarien, sobre en termes de consommation, aller vers le zéro déchet sont de petites gouttes d'eau qui rassurent mais ne changent rien, des coquetteries de riches) ; quand on leur parle politique, ils ne peuvent avoir un semblant d'espoir que dans une forme de dictature écologique, parce qu'en "démocratie" comme la nôtre, le temps que tout le monde se réveille, on se sera pris tous les murs - et surtout, les pays du Sud se les seront pris avant nous. Autant vous dire que la retraite dans cinquante ans, ça ne leur parle absolument pas.
La mienne dans trente, je n'arrive déjà pas à me projeter jusque là...

Penser échapper à un bouleversement d'une telle ampleur, je dirai qu'ils sont encore dans la phase du marchandage. Tout comme ceux qui pensent à Mars ou au transhumanisme se font de grandes illusions amha. Le monde ne sera plus comme avant, s'il est encore vivable il faudra s'adapter et il ne s'adaptera pas à un modèle de société aussi argumenté soit-il, ce sera à la société de le faire.
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Fesseur Pro le Dim 6 Oct 2019 - 17:29
@Isis39 a écrit:
"Quand vous êtes prof..."
C'est du même niveau que d'appeler flic un policier.
Pas terrible pour un Prez...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Lédissé
Lédissé
Empereur

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Lédissé le Dim 6 Oct 2019 - 17:35
Bah, il se met à ce qu'il croit être le niveau du peuple. Tout comme il a abandonné le "ne" de négation : "J'adore pas", "Je crois pas", ça donne un président jeune et dynamique, comme toute marque de langage courant voire familier, dont "prof".

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Vieille etc._  Smile
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 7

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par epekeina.tes.ousias le Dim 6 Oct 2019 - 19:07
Parfois, je me mets à souhaiter que ma dégénérescence cérébrale s'accélère fortement — histoire de ne pas m'apercevoir de ce qui se passe……… Mais bon, déjà là: “ne pas laisser la facture à nos enfants”: je ne savais même pas que j'avais eu des enfants avec lui (je devais encore être bourré, c'est pas possible autrement)!

_________________
Cdlt Wink
avatar
CarmenLR
Fidèle du forum

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par CarmenLR le Dim 6 Oct 2019 - 19:14
C'est toujours aussi très condescendant vis-à-vis de celles et ceux qui n'en ont pas et qui ne sont pas d'affreux égoïstes qui ne vivent qu'au présent pour autant...


Dernière édition par CarmenLR le Dim 6 Oct 2019 - 19:15, édité 1 fois (Raison : Coquille)
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 7

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par epekeina.tes.ousias le Dim 6 Oct 2019 - 19:29
@CarmenLR a écrit:C'est toujours aussi très condescendant vis-à-vis de celles et ceux qui n'en ont pas et qui ne sont pas d'affreux égoïstes qui ne vivent qu'au présent pour autant...

J'ai eu trois enfants — mais je sens qu'il va falloir que je m'habitue rapidement à (sur)vivre au jour le jour, vue la tournure du discours présidentiel…

_________________
Cdlt Wink
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Empty Re: Débat sur les retraites à Rodez : enseignants

par Zagara le Dim 6 Oct 2019 - 21:07
@Lédissé a écrit:Bah, il se met à ce qu'il croit être le niveau du peuple. Tout comme il a abandonné le "ne" de négation : "J'adore pas", "Je crois pas", ça donne un président jeune et dynamique, comme toute marque de langage courant voire familier, dont "prof".
Ça donne surtout une caricature de Sarkozy, qui faisait pareil pour passer peuple.

Perso ça me fait penser à ça :
Débat sur les retraites à Rodez : enseignants - Page 6 Screen_Shot_2017_07_13_at_1.09.20_PM.0
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum