Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
galibier
galibier
Niveau 2

Appeler les parents Empty Appeler les parents

par galibier le Lun 7 Oct 2019 - 14:22
Bonjour à tous,

Cela fait quelques années que j'enseigne maintenant, et pourtant le moment où je dois appeler les parents d'un pénible me pose toujours problème. Quelques questions en vrac :

- Appelez-vous depuis votre téléphone perso ou depuis un téléphone du collège (salle des profs ou autre) ? Comme le téléphone de mon établissement en salle des profs n'est pas pratique (souvent du bruit...), j'appelle de mon téléphone perso en prenant soin de masquer le numéro. Le soucis c'est qu'il y a plein de parents qui ne répondent jamais aux numéro masqués...
- Appelez-vous plutôt sur le lieu de travail des parents / le domicile / le portable ? Ca m'ennuie toujours d'appeler quelqu'un sur son lieu de travail/son portable, sauf fait grave, juste pour dire "votre gamin est pénible et bavarde beaucoup, il n'a pas rendu son travail, il conteste..." (même si au fond, ce n'est pas à moi non plus de me faire ennuyer sur mon lieu de travail par un mioche mal élevé). Au domicile, il n'y a souvent personne, où alors il faut appeler le soir (bof, moi j'ai ma vie de famille aussi).
- Concrètement, que dites-vous aux parents : "Bonjour je suis Mme Machine, la professeur de Choupinou. Je voulais vous informer du comportement de votre enfant aujourd'hui : il a fait ceci et cela, et c'est nuisible pour lui-même et la classe". ?
- Ah et comment vous vous en sortez avec les familles qui ne parlent pas bien français ? C'est très difficile je trouve, surtout qu'au téléphone, j'ai beaucoup de mal à comprendre certains accents.
Je trouve toujours que ça fait "bureau des plaintes" et que j'ai l'air d'une idiote.

Bref, le moment me met extrêmement mal à l'aise. Ca va finir par passer vous croyez ? Razz
gregforever
gregforever
Habitué du forum

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par gregforever le Lun 7 Oct 2019 - 14:46
Je laisse les CPE se charger de l'appel.
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Hermiony le Lun 7 Oct 2019 - 15:10
Je n'appelle presque jamais (j'ai dû le faire 2 fois en 10 ans). Je suis phobique du téléphone et ça m'angoisse déjà beaucoup de devoir passer un coup de fil au quotidien, mais alors à des parents que je ne connais pas, c'est encore pire.
En revanche, je communique beaucoup via la messagerie du collège, et je trouve cela efficace. En dernier recours, c'est la CPE qui appelle.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
Prezbo
Prezbo
Fidèle du forum

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Prezbo le Lun 7 Oct 2019 - 15:46
Je n'aime pas appeler, mais il faut reconnaître que c'est parfois efficace. Plus à mon avis que de laisser une message sur l'ENT, dont on ne sait jamais si il est lu. (Moi-même, en temps que parent, je ne consulte quasiment jamais l'ENT du lycée de fille aînée.) Personnellement, je pratique comme suit.

1) J'appelle toujours du lycée. Je sais que certains collègues utilisent leur portable perso et y tiennent, mais je reste persuadé que c'est une erreur, et parfois un problème de positionnement.

2) J'appelle sur les portables car ça me semble devenu la nouvelle norme -et la méthode qui permet d'avoir le maximum de chance d'avoir effectivement le parent en ligne-. D'ailleurs, beaucoup de famille ne donnent plus que leur portable comme contact. Si ça ne décroche pas, je laisse un message en précisant que l'on peut me recontacter par mail ou via le carnet de liaison.

3) J'essaye d'être courtois et factuel. Bien sûr, j'appelle quand il y a incident notable, pas pour un travail non fait ou parce que péniblette bavarde avec sa voisine.

Pour les familles qui parlent mal le français, ça peut être compliqué à gérer. J'essaye d'être patient et particulièrement simple.

Généralement, la grande majorité des parents se montrent polis et attentifs quand on les dérange. Pour l'effet sur l'élève, par contre, ça dépend des élèves et des familles.

Spoiler concernant le point 1:
Edité.


Dernière édition par Prezbo le Mar 8 Oct 2019 - 19:53, édité 1 fois
Lédissé
Lédissé
Empereur

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Lédissé le Lun 7 Oct 2019 - 16:11
@galibier a écrit:Bonjour à tous,

Cela fait quelques années que j'enseigne maintenant, et pourtant le moment où je dois appeler les parents d'un pénible me pose toujours problème. Quelques questions en vrac :

- Appelez-vous depuis votre téléphone perso ou depuis un téléphone du collège (salle des profs ou autre) ? Comme le téléphone de mon établissement en salle des profs n'est pas pratique (souvent du bruit...), j'appelle de mon téléphone perso en prenant soin de masquer le numéro. Le soucis c'est qu'il y a plein de parents qui ne répondent jamais aux numéro masqués...
Je fais la même chose que toi, pour la même raison. Les parents ne répondent pas ? Tant pis, je laisse un message (ce n'est pas plus mal, on n'est pas interrompu et on ne se fait pas tenir la jambe). Si je veux être sûre de mon coup (c'est-à-dire si je ne suis pas sûre que mon message ait été enregistré, ou qu'il s'agisse toujours du bon numéro), je laisse un message sur l'ENT ou dans le carnet pour signaler le message téléphonique (et tant pis si ça fait double usage).
- Appelez-vous plutôt sur le lieu de travail des parents / le domicile / le portable ?  Ca m'ennuie toujours d'appeler quelqu'un sur son lieu de travail/son portable, sauf fait grave, juste pour dire "votre gamin est pénible et bavarde beaucoup, il n'a pas rendu son travail, il conteste..." (même si au fond, ce n'est pas à moi non plus de me faire ennuyer sur mon lieu de travail par un mioche mal élevé). Au domicile, il n'y a souvent personne, où alors il faut appeler le soir (bof, moi j'ai ma vie de famille aussi).
Au domicile, ce qui me gêne surtout, outre le fait que le téléphone fixe est de plus en plus souvent configuré pour ne pas même prendre de message si le numéro est masqué, c'est qu'on risque de tomber sur un enfant plus ou moins volontaire pour passer le parent / prendre un message ; surtout si c'est l'embêteur au sujet duquel on appelle. J'appelle sur le mobile : non seulement c'est la norme, comme dit Prezbo, mais c'est aussi ce qui ennuie le moins : il peut être réglé en silencieux, ce qui laisse la possibilité de décrocher ou pas selon sa disponibilité.
Au sujet du motif de l'appel : s'il s'agit d'un bavardage isolé, soit au sein de la classe soit chez l'élève, je n'appelle pas ; mais si c'est étendu au groupe ou que cela se reproduit, oui ; j'ai appelé la moitié d'un groupe comme ça un soir : individuellement ce n'était pas très grave, mais l'ambiance n'était plus du tout propice au travail, et je n'avais pas envie de passer l'année comme ça. Si le bavardage est ponctuel mais accentué, normalement, tu peux le noter sur la page "comportement" du carnet sans t'embêter à appeler ; préciser éventuellement "malgré nombreuses remarques", "récidive", "haut et fort", "dérange ses camarades", etc. Pour le travail, même chose : c'est dans le carnet (ou 0 pour travail non rendu sur l'ENT), c'est aux parents de vérifier ledit carnet (et éventuellement à l'enseignant de vérifier que ç'a été signé, mais je dois dire qu'autant je vérifie pour les soucis de comportement (parce que ça a une conséquence désagréable dans mes cours si les parents ne sont pas courant), autant, pour le travail, je m'en fiche pas mal, ce ne sont pas mes enfants). La contestation, c'est, selon le degré, soit noté dans le carnet, soit assorti d'une punition où c'est mentionné et qui doit être signée, soit appel.
- Concrètement, que dites-vous aux parents : "Bonjour je suis Mme Machine, la professeur de Choupinou. Je voulais vous informer du comportement de votre enfant aujourd'hui : il a fait ceci et cela, et c'est nuisible pour lui-même et la classe". ?
Oui. J'ajoute "je lui en ai parlé / l'ai puni / ..., je vous appelle pour que vous soyez au courant et que vous en rajoutiez une couche vous puissiez en parler avec lui, une discussion avec vous étant peut-être plus efficace qu'avec moi" (ou dans d'autres termes).
- Ah et comment vous vous en sortez avec les familles qui ne parlent pas bien français ? C'est très difficile je trouve, surtout qu'au téléphone, j'ai beaucoup de mal à comprendre certains accents.
Je n'ai pas eu le cas de figure, je ne peux pas t'aider ; lorsque j'ai eu à échanger avec des familles non francophones, c'était en rendez-vous direct, avec généralement l'un des enfants qui traduisait.
Je trouve toujours que ça fait "bureau des plaintes" et que j'ai l'air d'une idiote.
Je trouvais ça au début (j'avais surtout l'impression que si je devais appeler, c'est que je ne savais pas gérer), mais non ; tu n'appelles pas pour plaindre ta petite personne, tu appelles parce que la classe est perturbée (la remise en cause de ton autorité, même sans grand bruit, est une perturbation en soi, mettant en danger le bon déroulement des cours), et les parents ont un rôle à jouer là-dedans si leur enfant en est la cause. Assortir ça d'un "il met en péril sa scolarité / il gâche ses capacités en bavardant tout le temps / je vous en parle parce que si ça continue je devrai l'exclure/le punir et ce serait dommage", ça fait passer la pilule et donne l'impression que c'est surtout le bien de Choupinou qui te tient à coeur (et on ne s'en moque pas totalement non plus, même si la priorité est que les non-gêneurs puissent suivre tranquillement).
Bref, le moment me met extrêmement mal à l'aise. Ca va finir par passer vous croyez ? Razz
Je n'en sais rien ; je déteste toujours autant, moi Razz mais je me fais une raison : l'efficacité de la gestion de classe tient en bonne partie au fait que l'élève sent que les adultes communiquent et sont sur la même longueur d'ondes.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Appeler les parents Vieille etc._  Smile
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Fesseur Pro le Lun 7 Oct 2019 - 20:38
@gregforever a écrit:Je laisse les CPE se charger de l'appel.
Bravo à tes collègues CPE.
Ici, on peut toujours attendre...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Melyne5
Niveau 9

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Melyne5 le Mar 8 Oct 2019 - 16:10
Je n' appelle jamais; si le CPE ou le chef le font tant mieux, sinon tant pis...Rares sont les cas où ça sert à quelque chose , venant du prof, de toutes façons. Je ne supporte plus de les entendre se plaindre, et se jystifier en me racontant leur vie !
Thom
Thom
Habitué du forum

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Thom le Mar 8 Oct 2019 - 17:00
@Melyne5 a écrit:Je n' appelle jamais; si le CPE ou le chef le font tant mieux, sinon tant pis...Rares sont  les cas où ça  sert à quelque chose , venant du prof, de toutes façons. Je ne supporte plus de les entendre se plaindre, et se jystifier en me racontant leur vie !

Pourtant les quelques fois ou j'ai appelé j'ai trouvé le résultat bien plus probant ...
Je le fais pour les calculatrices en début d'année : souvent ça calme car les parents sont juste pas au courant

Hocam
Hocam
Fidèle du forum

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Hocam le Mar 8 Oct 2019 - 18:25
Tu trouveras plus d'éléments de réponse dans un très récent fil sur le même sujet : http://www.neoprofs.org/t125912-telephoner-en-solo-aux-parents-d-eleves-une-erreur-de-debutant-car-parfois-cela-degenere?

@Melyne5 a écrit:Je n' appelle jamais; si le CPE ou le chef le font tant mieux, sinon tant pis...Rares sont  les cas où ça  sert à quelque chose , venant du prof, de toutes façons. Je ne supporte plus de les entendre se plaindre, et se jystifier en me racontant leur vie !
Je ne suis pas d'accord (je ne suis même pas sûr de comprendre ce message : comment peux-tu affirmer que « rares sont les cas » où un appel du prof est utile si tu n'appelles jamais) ? J'appelle très souvent et je n'ai pas trop de souvenirs dans la catégorie « se plaint et se justifie en me racontant sa vie ». Le sujet cité dessus et les témoignages dans ce fil même montrent à quel point appeler peut être utile. On n'est pas obligé d'attaquer bille en tête en disant « Bonjour Madame, votre Calvin me les brise », on peut aussi tourner les choses comme une demande d'informations plus générales sur les habitudes de travail de l'élève à la maison avant d'en venir à des problèmes plus précis.

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 7

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Monsieur_Tesla le Mar 8 Oct 2019 - 19:42
Les parents dont je ne suis pas professeur principal (enfin vous avez compris, je ne vois comment tourner la phrase Very Happy ) me contactent via l'ENT.

PP : ils ont mon mail personnel.

PP d'un enfant avec un PAP ou relevant de la MDPH : mon numéro de téléphone.

ça marche plutôt bien (aucun abus en 10 ans !)

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
avatar
Melyne5
Niveau 9

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Melyne5 le Mar 8 Oct 2019 - 21:10
@Hocam a écrit:Tu trouveras plus d'éléments de réponse dans un très récent fil sur le même sujet : http://www.neoprofs.org/t125912-telephoner-en-solo-aux-parents-d-eleves-une-erreur-de-debutant-car-parfois-cela-degenere?

@Melyne5 a écrit:Je n' appelle jamais; si le CPE ou le chef le font tant mieux, sinon tant pis...Rares sont  les cas où ça  sert à quelque chose , venant du prof, de toutes façons. Je ne supporte plus de les entendre se plaindre, et se jystifier en me racontant leur vie !
Je ne suis pas d'accord (je ne suis même pas sûr de comprendre ce message : comment peux-tu affirmer que « rares sont les cas » où un appel du prof est utile si tu n'appelles jamais) ? J'appelle très souvent et je n'ai pas trop de souvenirs dans la catégorie « se plaint et se justifie en me racontant sa vie ». Le sujet cité dessus et les témoignages dans ce fil même montrent à quel point appeler peut être utile. On n'est pas obligé d'attaquer bille en tête en disant « Bonjour Madame, votre Calvin me les brise », on peut aussi tourner les choses comme une demande d'informations plus générales sur les habitudes de travail de l'élève à la maison avant d'en venir à des problèmes plus précis.
Figure-toi que je l ai fait de longues années durant avant de renoncer parce qu'en effet j'ai constaté au fil du temps que ça ne servait plus à grand chose.
Il y a 25 ans, de mon expérience, aucun prof ne téléphonait aux parents; le CPE s'en chargeait et ça restait rare. Voici une tâche qui s'est ajoutée comme tant d'autres...
Sans doute n'enseignons-nous pas dans le même type d'établissement : collège en milieu défavorisé pour moi; des parents débordés par leurs difficultés de vie qui parfois t'écoutent bien gentiment mais il ne se passe rien derrière et d'autres fois évoquent ces difficultés et tu t'exxuserais presque de les avoir embêtés, comme tu n'es pas assistante sociale ... Ce n'était que mon point de vue. ..
kaktus65
kaktus65
Niveau 7

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par kaktus65 le Mar 8 Oct 2019 - 21:38
Tout passe par l'ENT en ce qui me concerne. Les parents regardent tout de même, pour les notes ! A chaque message envoyé, je note sur un tableur la date, l'élève concerné, le motif et s'il y a eu une réponse une semaine après. J'avertis toujours mon collègue PP si le message n'est pas très sympathique, parfois le responsable de niveau si c'est du lourd.
Les paroles (téléphone) s'envolent, mais les écrits restent.
Siggy
Siggy
Niveau 10

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Siggy le Mar 8 Oct 2019 - 21:48
En faisant #31# suivi du numéro de téléphone, on appelle en masqué. J'ai récemment appelé la maman d'un 6e. Elle m'a remerciée de l'avoir mise au courant du comportement plus qu'inquiétant de son fils. C'était un échange constructif et cordial. Mais j'appelle très rarement. Parfois c'est pour répondre à une demande de rdv qui ne me semble pas nécessaire et qui peut se régler plus vite au téléphone. En tout cas je me renseigne toujours avant d'appeler, en d'autres termes, si je sais en amont que les parents sont du genre à prendre tout le temps la défense de leur choupinou alors qu'il est affreux, je n'appelle pas, c'est peine perdu.
Hocam
Hocam
Fidèle du forum

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Hocam le Mar 8 Oct 2019 - 23:02
@Melyne5 a écrit:
@Hocam a écrit:Tu trouveras plus d'éléments de réponse dans un très récent fil sur le même sujet : http://www.neoprofs.org/t125912-telephoner-en-solo-aux-parents-d-eleves-une-erreur-de-debutant-car-parfois-cela-degenere?

@Melyne5 a écrit:Je n' appelle jamais; si le CPE ou le chef le font tant mieux, sinon tant pis...Rares sont  les cas où ça  sert à quelque chose , venant du prof, de toutes façons. Je ne supporte plus de les entendre se plaindre, et se jystifier en me racontant leur vie !
Je ne suis pas d'accord (je ne suis même pas sûr de comprendre ce message : comment peux-tu affirmer que « rares sont les cas » où un appel du prof est utile si tu n'appelles jamais) ? J'appelle très souvent et je n'ai pas trop de souvenirs dans la catégorie « se plaint et se justifie en me racontant sa vie ». Le sujet cité dessus et les témoignages dans ce fil même montrent à quel point appeler peut être utile. On n'est pas obligé d'attaquer bille en tête en disant « Bonjour Madame, votre Calvin me les brise », on peut aussi tourner les choses comme une demande d'informations plus générales sur les habitudes de travail de l'élève à la maison avant d'en venir à des problèmes plus précis.
Il y a 25 ans, de mon expérience,  aucun prof ne téléphonait aux parents; le CPE s'en chargeait et ça  restait  rare. Voici une tâche qui s'est ajoutée  comme  tant d'autres...
 Sans doute n'enseignons-nous pas dans le même type d'établissement : collège en milieu défavorisé pour moi; des parents débordés par leurs difficultés de vie qui parfois t'écoutent bien gentiment mais il ne se passe rien derrière et d'autres fois évoquent ces difficultés et tu t'exxuserais  presque de les avoir embêtés, comme tu n'es pas assistante sociale
Collège en éducation prioritaire ici également, avec de très nombreuses familles ouvrières et/ou étrangères, et je trouve que rien que d'avoir les parents, même s'ils ne font que t'écouter, est déjà pas mal. Rien que d'échanger de vive voix, juste deux minutes. Sur l'autre fil dont j'ai mis le lien, Rendash dit aussi appeler volontiers, et je ne crois pas qu'il soit dans des bahuts privilégiés. Il ne faut pas attendre de miracles de ces appels, c'est certain. Mais on comprend mieux le contexte aussi. Que les parents évoquent leurs difficultés est bien normal, c'est juste qu'on n'a pas à s'excuser derrière de les avoir « embêtés » : après tout, on prend de notre temps pour en savoir un peu plus, pour donner et/ou recevoir des informations en tant que professionnel, il n'y a aucun mal à cela. Bref, l'essentiel est d'être à l'aise avec ce qu'on fait, et je comprends parfaitement que tu préfères ne plus appeler (je comprends mieux ce que tu as écrit plus haut si tu as eu recours aux appels par le passé, pas de souci  Wink ). Bon courage dans tous les cas.

Comme le disait également Dalva sur l'autre fil, en revanche, je me garderais bien d'appeler en numéro masqué. Je ne réponds plus pour ma part si le numéro ne s'affiche pas, je trouve cela un peu incorrect, surtout depuis que mes pauvres parents ont subi un horrible « canular » (le mot est faible mais je n'ai même pas envie d'y penser) via un numéro masqué il y a quelques années.

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Lédissé
Lédissé
Empereur

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Lédissé le Mer 9 Oct 2019 - 0:10
Je ne réponds pas non plus si le numéro est masqué (et d'ailleurs rarement si c'est un numéro inconnu), mais j'écoute le message éventuellement laissé : quelqu'un qui a vraiment quelque chose à me dire en laissera un. Cela suffit. En outre, la première fois que j'ai appelé un parent en numéro non masqué, il m'a rappelé plusieurs fois de manière abusive ; la deuxième fois que j'ai laissé mon numéro aux familles (pour un voyage), j'ai eu droit à des sms acerbes ; et dernièrement, alors que je ne le donne pas, un parent a trouvé le moyen de l'avoir et de m'envoyer un sms pour requérir un renseignement (au lieu de passer par l'ENT, et sans même se présenter). Alors je suis vaccinée.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Appeler les parents Vieille etc._  Smile
Malaga
Malaga
Modérateur

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Malaga le Mer 9 Oct 2019 - 6:55
Quand j'appelle les parents, je le fais en général de ma salle et j'utilise mon portable. Cela me permet d'être au calme. Jusqu'à présent, aucun parent n'a jamais abusé en me rappelant quand il ne fallait pas ou en m'inondant de SMS.

_________________
Appeler les parents Banana244   Appeler les parents Banana244     Appeler les parents Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Prezbo
Prezbo
Fidèle du forum

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Prezbo le Mer 9 Oct 2019 - 14:41
@Malaga a écrit:Quand j'appelle les parents, je le fais en général de ma salle et j'utilise mon portable. Cela me permet d'être au calme. Jusqu'à présent, aucun parent n'a jamais abusé en me rappelant quand il ne fallait pas ou en m'inondant de SMS.

Tant mieux, mais il y a quelques années, fatigué de la procédure pénible pour appeler les parents depuis la sdp, j'ai fini par craquer et par prendre quelques RDV avec les parents avec mon portable perso, et je l'ai un peu regretté quand une des familles m'a rappellé un samedi pour se plaindre du dernier DS qui était trop long et que la fille s'inquiétait de ne pas avoir fini. C'était plus un coup de fil angoissé qu'agressif, mais j'ai moyennement apprécié.

Sinon, comme Lédissé, je fais partie des gens qui ne répondent pas à un numéro inconnu, et surtout pas à un numéro masqué. Par contre, j'ai les contacts des établissements des gamins dans mon répertoire, et quand je vois que c'est le lycée ou l'école qui appelle, je décroche, sauf impossibilité.
avatar
Rokaya
Niveau 2

Appeler les parents Empty Re: Appeler les parents

par Rokaya le Mer 9 Oct 2019 - 16:46
Après de nombreuses années dans le même établissement (où je ne faisais plus beaucoup de discipline) je suis actuellement dans un collège où j'ai parfois eu à gérer des élèves difficiles.
J'ai appelé plusieurs familles. Les élèves sont revenus en classe plutôt méfiants.
Et les autres savent à présent que j'appelle assez facilement.

J'appelle aussi lorsque je pense qu'attendre un rendez-vous serait trop long. Je préfère désamorcer rapidement certaines situations. Les parents sont réceptifs et aimables.
J'évite mon téléphone personnel mais parfois je ne peux faire autrement. J'ose espérer que les parents n'enregistrent pas mon numéro Very Happy
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum