Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
othello1000
Niveau 2

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par othello1000 le Mer 9 Oct 2019 - 7:25
Heureusement que le snalc est la pour défendre et informer les collègues :
"En tant que syndicat représentatif, le SNALC a participé ce matin à la réunion avec le ministre et le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye sur la question de la réforme des retraites.

En effet, il est de notoriété publique que les personnels enseignants, mais aussi la majorité des autres agents du ministère, seraient incroyablement perdants en cas d'application aveugle du projet de réforme contenu dans le rapport Delevoye. Le SNALC a eu l'occasion lors de la réunion d'évoquer les simulations qu'il avait réalisées sur le sujet, et qui aboutissent à des diminutions de pension pouvant atteindre les 1000 euros bruts par mois.

le SNALC n'a jamais été demandeur d'une réforme des retraites. Il est en revanche demandeur d'une hausse salariale importante qui ne serait qu'un rattrapage parfaitement justifié pour nos collègues, dont plus personne ne conteste aujourd'hui qu'ils sont mal payés.

C'est pourquoi le SNALC a demandé très clairement au ministre que les négociations à venir sur les « compensations » portent dans un premier temps exclusivement sur « une augmentation de la part fixe du traitement sans contreparties »(dégel du point d'indice, hausse des grilles et/ou hausse des indemnités fixes, et ce pour tous les personnels). Il s'agit de revaloriser le métier dans son ensemble.

Le SNALC est donc inquiet de l'impossibilité actuelle du ministre à s'engager sur ce périmètre de négociations. Jean-Michel Blanquer a plutôt parlé de mettre sur la table « l'ensemble des enjeux de ressources humaines » « en termes de droits et devoirs », et souhaite être « extrêmement créatif sur ces questions-là, que ce soit le sujet ORS (1), le sujet vacances… ».

Le SNALC participera bien aux négociations et notamment à la réunion du 7 novembre prochain. Il y défendra très clairement l'augmentation de la part fixe du traitement sans contreparties. Point barre."


Dernière édition par Thalia de G le Mer 9 Oct 2019 - 12:40, édité 2 fois (Raison : Suppression des majuscules inutiles dans le titre)
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Thalia de G le Mer 9 Oct 2019 - 7:37
Peux-tu éditer et préciser ton titre ? Merci d'avance.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Dame Tartine le Mer 9 Oct 2019 - 9:24
Merci pour ce CR. C'est flippant quand on connaît la "créativité" de not'bon maître furieux

_________________
Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  964035751
avatar
Cath
Bon génie

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Cath le Mer 9 Oct 2019 - 11:53
Très flippant. Toucher (pour les augmenter) aux ORS et aux vacances (pour les diminuer), bref, dégrader nos conditions de travail, ne peut en aucun cas s'apparenter à une revalorisation.
*Ombre*
*Ombre*
Fidèle du forum

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par *Ombre* le Mer 9 Oct 2019 - 13:02
La "créativité" de M. Blanquer m'inquiète au plus haut point...
ZeSandman
ZeSandman
Habitué du forum

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par ZeSandman le Mer 9 Oct 2019 - 15:17
@Cath a écrit:Très flippant. Toucher (pour les augmenter) aux ORS et aux vacances (pour les diminuer), bref, dégrader nos conditions de travail, ne peut en aucun cas s'apparenter à une revalorisation.

Voire nous annualiser. Voire pire avec le développement accru de l'autonomie des établissements (et des pouvoirs responsabilités données aux CDE) dans le cadre de la loi de transformation de la Fonction Publique.

Seulement quand ils passeront effectivement à la charge et que la profession ruera dans les brancards  (ou pas d'ailleurs, cela ne m'étonnerait qu'à moitié), je sais déjà comment les média présenteront cela au bon peuple. Et les commentaires jubilatoires de ce dernier.
Dernier exemple de mémoire en date : les professions libérales qui "s'accrochent à leurs privilèges" quant à leurs régimes de retraite.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Dame Tartine le Mer 9 Oct 2019 - 15:20
@ZeSandman a écrit:
@Cath a écrit:Très flippant. Toucher (pour les augmenter) aux ORS et aux vacances (pour les diminuer), bref, dégrader nos conditions de travail, ne peut en aucun cas s'apparenter à une revalorisation.

Voire nous annualiser. Voire pire avec le développement accru de l'autonomie des établissements (et des pouvoirs responsabilités données aux CDE) dans le cadre de la loi de transformation de la Fonction Publique.

Seulement quand ils passeront effectivement à la charge et que la profession ruera dans les brancards  (ou pas d'ailleurs, cela ne m'étonnerait qu'à moitié), je sais déjà comment les média présenteront cela au bon peuple. Et les commentaires jubilatoires de ce dernier.
Dernier exemple de mémoire en date : les professions libérales qui "s'accrochent à leurs privilèges" quant à leurs régimes de retraite.
Ça n'arrivera jamais. J'ai honte de l'état de soumission de ma profession, c'est une chose que je ne supporte plus et une raison supplémentaire de chercher une seconde reconversion (et oui, je n'ai pas toujours été enseignante).

_________________
Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  964035751
Mat'him
Mat'him
Niveau 2

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Mat'him le Mer 9 Oct 2019 - 20:15
La créativité du ministre me fait également peur.
Que va donner cette créativité pour les collègues PE font déjà plus d'heures de cours tout en ayant plus d'élèves et en étant moins payé que leurs homologues de l'OCDE par exemple ?
Par contre je suis pessimiste sur le rapport de force nous sommes globalement peu syndiqués, nous avons quelques syndicats qui votent des mesures "progressistes" type PPCR et qui ont malgré tout de bons résultats aux élections professionnels.
Par ailleurs beaucoup de collègues ne s'informent pas sur ce qui se passe et sont passifs devant les attaques (formations pendant les vacances, retraites ...)
oxa
oxa
Niveau 9

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par oxa le Mer 9 Oct 2019 - 21:04
@othello1000 a écrit:Heureusement que le snalc est la pour défendre et informer les collègues :
"En tant que syndicat représentatif, le SNALC a participé ce matin à la réunion avec le ministre et le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye sur la question de la réforme des retraites.

[Bla bla bla]

Le SNALC participera bien aux négociations et notamment à la réunion du 7 novembre prochain."

Merci le SNALC de négocier les futures dégradations.
Et qui vote quoi dans les commissions ministérielles?
Heureusement que d'autres syndicats ne sont pas des partenaires sociaux et font leurs rôles.

Merci donc au SNALC de respecter d'autres positions, notamment, sur les retraites:

Grève illimitée interprofessionnelle à partir du 05 décembre.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Lefteris le Mer 9 Oct 2019 - 21:15
@Dame Tartine a écrit:
Ça n'arrivera jamais. J'ai honte de l'état de soumission de ma profession, c'est une chose que je ne supporte plus et une raison supplémentaire de chercher une seconde reconversion (et oui, je n'ai pas toujours été enseignante).
Reconverti aussi, et m'attendant au contraire (des représentations d'un univers ayant existé mais dépassé) , c'est en effet un des aspects qui mine le plus, cette soumission, cette capacité à faire comme si de rien n'était, à détourner le regard, tout en étant pourtant intérieurement épuisé. Mais la plupart n'osent pas, comme certains collègues plus courageux, dire "le point d"indice est gelé, le zèle aussi" ou "un projet est un travail, donc il faut le payer. Pas de paie, pas de projet".

@Mat'him a écrit:
Par contre je suis pessimiste sur le rapport de force nous sommes globalement peu syndiqués, nous avons quelques syndicats qui votent des mesures "progressistes" type PPCR et qui ont malgré tout de bons résultats aux élections professionnels.
Par ailleurs beaucoup de collègues ne s'informent pas sur ce qui se passe et sont passifs devant les attaques (formations pendant les vacances, retraites ...)
Beaucoup de collègues sont nourris par la presse, les chaînes d'info continue, et adoptent le discours des maîtres : l'anti-syndicalisme entre autres, le syndicat étant pour eux une entité extérieure, vivant par elle-même. Il y a un vrai délabrement de la culture historique, politique, sociale chez les enseignants, qui sont en train de devenir ce qu'on attend d'eux : des exécutants silencieux.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Balthazaard le Jeu 10 Oct 2019 - 11:07
@Lefteris a écrit:
@Dame Tartine a écrit:
Ça n'arrivera jamais. J'ai honte de l'état de soumission de ma profession, c'est une chose que je ne supporte plus et une raison supplémentaire de chercher une seconde reconversion (et oui, je n'ai pas toujours été enseignante).
Reconverti aussi, et m'attendant au contraire (des représentations  d'un univers ayant existé mais dépassé) , c'est  en effet un des aspects qui mine le plus, cette soumission, cette capacité à faire comme si de rien n'était, à  détourner le regard,  tout en étant  pourtant intérieurement épuisé. Mais la plupart n'osent  pas, comme certains collègues plus courageux, dire "le point d"indice est gelé, le zèle aussi" ou "un projet est un travail, donc il faut le payer. Pas de paie, pas de projet".

C'est ce que je ne comprends pas, pourtant cette attitude ne coûte pas grand chose!!!! Chez moi, cela repart comme si de rien n'était je ne vois en salle des profs qu'agitation en terme de projets, futurs voyages...etc.
A la place du gouvernement, je ne me gênerait pas, rendre cette agitation obligatoire pour tous en échange d'une aumône, beaucoup de collègues trouveraient ça normal, d'ailleurs c'est bien l'esprit du ppcr (encore reste t-il le choix de ne pas entrer dans le jeu)
j'en viens à me dire que c'est moi qui ai tout faux, l'éducation est bien un sacerdoce, je suis décalé. Erreur de casting dès le début...(en fait non, je ne me cache pas que je n'ai fait ce métier que pour les vacances...mais il y en a d'autres qui paient plus et où il y en a autant, de mon temps il n'y avait pas le net , l'info circulait moins bien)


Dernière édition par Balthazaard le Jeu 10 Oct 2019 - 16:53, édité 1 fois
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Balthazaard le Jeu 10 Oct 2019 - 11:12
@oxa a écrit:
@othello1000 a écrit:Heureusement que le snalc est la pour défendre et informer les collègues :
"En tant que syndicat représentatif, le SNALC a participé ce matin à la réunion avec le ministre et le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye sur la question de la réforme des retraites.

[Bla bla bla]

Le SNALC participera bien aux négociations et notamment à la réunion du 7 novembre prochain."

Merci le SNALC de négocier les futures dégradations.
Et qui vote quoi dans les commissions ministérielles?
Heureusement que d'autres syndicats ne sont pas des partenaires sociaux et font leurs rôles.

Merci donc au SNALC de respecter d'autres positions, notamment, sur les retraites:

Grève illimitée interprofessionnelle à partir du 05 décembre.

Il me semble qu'elle ne concerne que la RATP...
Ceci dit, plutôt que de faire des ronds de jambe, il faudrait choisir son camp et comme toujours dans l'éduc les choses ne sont pas claires.
Si on est "plutôt pour" on discute (genre unsa/sgen) si on est contre on le dit tout de suite..là on ne sait pas trop.
HORA
HORA
Niveau 9

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par HORA le Jeu 10 Oct 2019 - 13:15
@Balthazaard a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Dame Tartine a écrit:
Ça n'arrivera jamais. J'ai honte de l'état de soumission de ma profession, c'est une chose que je ne supporte plus et une raison supplémentaire de chercher une seconde reconversion (et oui, je n'ai pas toujours été enseignante).
Reconverti aussi, et m'attendant au contraire (des représentations  d'un univers ayant existé mais dépassé) , c'est  en effet un des aspects qui mine le plus, cette soumission, cette capacité à faire comme si de rien n'était, à  détourner le regard,  tout en étant  pourtant intérieurement épuisé. Mais la plupart n'osent  pas, comme certains collègues plus courageux, dire "le point d"indice est gelé, le zèle aussi" ou "un projet est un travail, donc il faut le payer. Pas de paie, pas de projet".

C'est ce que je ne comprends pas, pourtant cette attitude ne coûte pas grand chose!!!! Chez moi, cela repart comme si de rien n'était je ne vois en salle des profs qu'agitation en terme de projets, futurs voyages...etc.
A la place du gouvernement, je ne me gênerait pas, rendre cette agitation obligatoire pour tous en échange d'une aumône, beaucoup de collègues trouveraient ça normal, d'ailleurs c'est bien l'esprit du ppcr (encore reste t-il le choix de ne pas entrer dans le jeu)
j'en viens à me dire que c'est moi qui ait tout faux, l'éducation est bien un sacerdoce, je suis décalé. Erreur de casting dès le début...(en fait non, je ne me cache pas que je n'ai fait ce métier que pour les vacances...mais il y en a d'autres qui paient plus et où il y en a autant, de mon temps il n'y avait pas le net , l'info circulait moins bien)

Idem. Au fond ce n'est que lorsque j'ai réalisé que l'herbe est réellement plus verte ailleurs (salaire, sérénité et intérêt du travail, et ce pour les mêmes conditions, bac +3 + concours, voire moins), que j'ai compris mon erreur. Ce qu'on ignore ne nous fait pas mal. Néanmoins sans la dégradation à vitesse grand v des conditions de travail, sans la mise à mort programmée du grec et du latin, sans la facilité d'accès aux informations sur le net, je ne me serais pas autant intéressée à cet ailleurs. Mais là où je ne comprends plus notre soumission béate, c'est le coup des retraites. Ce qu'on nous promet est scandaleux. Rien ne bouge pourtant. Notre capacité d'adaptation psychologique au pire est incroyable.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Lefteris le Jeu 10 Oct 2019 - 13:47
@Balthazaard a écrit:
C'est ce que je ne comprends pas, pourtant cette attitude ne coûte pas grand chose!!!! Chez moi, cela repart comme si de rien n'était je ne vois en salle des profs qu'agitation en terme de projets, futurs voyages...etc.
A la place du gouvernement, je ne me gênerait pas, rendre cette agitation obligatoire pour tous en échange d'une aumône, beaucoup de collègues trouveraient ça normal, d'ailleurs c'est bien l'esprit du ppcr (encore reste t-il le choix de ne pas entrer dans le jeu)
j'en viens à me dire que c'est moi qui ait tout faux, l'éducation est bien un sacerdoce, je suis décalé. Erreur de casting dès le début...(en fait non, je ne me cache pas que je n'ai fait ce métier que pour les vacances...mais il y en a d'autres qui paient plus et où il y en a autant, de mon temps il n'y avait pas le net , l'info circulait moins bien)
Même moi, je ne le dis plus beaucoup, ça ne sert plus à rien, l'administration l'a compris et parler à certains collègues est aussi effica ce que parler aux murs.  Je le rappelle ça et là à des collègues quand l'occasion se présente, mais j'adopte cette attitude systématique, surtout  depuis la réforme du collège qui a sonné la charge contre nous et nous a détruits juste avant que Blanquer ne nous enterre :L'E.N. n'est plus en mesure de me donner un travail répondant à mon métier, il est hors de question que je fasse autre chose et que je me comporte en moniteur de centre aéré ou en répétiteur. Donc plus jamais PP, aucune sortie, aucun "projet" si ce n'st d'enseigner le mieux possible avec ce qu'on nous a laissé,  C'est le premier point. Le second, c'est qu'il ne se passe pas une année sans  une nouvelle dégradation de nos conditions matérielles (gel des traitements, des indemnités, , augmentation du nombre de classes...) , sans une annonce anxiogène (retraites, fin des CAP, formation...)et que pour le supporter, il faut s'économiser à côté, tout en montrant son mécontentement par une résistance passive. De toute manière, le coeur n'y est pas, on ne travaille pas avec allégresse sous le fouet. Et tant qu'à faire du bénévolat, autant le faire pour quelqu'un d'autre que notre méprisant employeur. Je donne du temps au syndicat, à aider en grec via une association.
Je m'aperçois que je ne suis pas le seul, ça me donne de l'espoir, mais nous sommes encore minoritaires à mener ce combat de tranchée.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Fenrir le Jeu 10 Oct 2019 - 20:20
chevalier

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
TFS
TFS
Niveau 7

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par TFS le Jeu 10 Oct 2019 - 21:13
@Balthazaard a écrit:
@oxa a écrit:
@othello1000 a écrit:Heureusement que le snalc est la pour défendre et informer les collègues :
"En tant que syndicat représentatif, le SNALC a participé ce matin à la réunion avec le ministre et le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye sur la question de la réforme des retraites.

[Bla bla bla]

Le SNALC participera bien aux négociations et notamment à la réunion du 7 novembre prochain."

Merci le SNALC de négocier les futures dégradations.
Et qui vote quoi dans les commissions ministérielles?
Heureusement que d'autres syndicats ne sont pas des partenaires sociaux et font leurs rôles.

Merci donc au SNALC de respecter d'autres positions, notamment, sur les retraites:

Grève illimitée interprofessionnelle à partir du 05 décembre.

Il me semble qu'elle ne concerne que la RATP...

Ceci dit, plutôt que de faire des ronds de jambe, il faudrait choisir son camp et comme toujours dans l'éduc les choses ne sont pas claires.
Si on est "plutôt pour" on discute (genre unsa/sgen) si on est contre on le dit tout de suite..là on ne sait pas trop.

Le Snes a informé ses syndiqués cette semaine qu'elle comptait bien sur une grève le 05 décembre... à nous de lui faire entendre que l'on souhaite qu'elle soit reconductible...
avatar
CarmenLR
Fidèle du forum

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par CarmenLR le Jeu 10 Oct 2019 - 23:41
@HORA a écrit:

Idem. Au fond ce n'est que lorsque j'ai réalisé que l'herbe est réellement plus verte ailleurs (salaire, sérénité et intérêt du travail, et ce pour les mêmes conditions, bac +3 + concours, voire moins), que j'ai compris mon erreur. Ce qu'on ignore ne nous fait pas mal. Néanmoins sans la dégradation à vitesse grand v des conditions de travail, sans la mise à mort programmée du grec et du latin, sans la facilité d'accès aux informations sur le net, je ne me serais pas autant intéressée à cet ailleurs. Mais là où je ne comprends plus notre soumission béate, c'est le coup des retraites. Ce qu'on nous promet est scandaleux. Rien ne bouge pourtant. Notre capacité d'adaptation psychologique au pire est incroyable.

A quel travail ou métier penses-tu ?

Je trouve que c'est justement la stimulation intellectuelle (i.e. l'intérêt pour sa discipline) qui est intéressante dans nos métiers et que dès qu'on se tourne vers les concours de la fonction publique, que tu évoques, on frôle l'ennui (pas au sens où il n'y a pas de travail, mais où celui-ci ne suscite aucun intérêt chez nous)...
C'est une forte interrogation, en ce qui me concerne.
avatar
pseudo-intello
Érudit

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par pseudo-intello le Ven 11 Oct 2019 - 0:14
Je travaille pour gagner ma vie. Si stimulation intellectuelle et/ou plaisir il y a, c'est un bonus bienvenu que je prends volontiers, mais ça reste du bonus. Le principe d'un boulot, c'est que tu fais un travail et tu es rémunéré pour, ce qui te permet de vivre. L'idée, qu'il permette de vivre (rémunération) à sans nous empêcher de vivre (en nous abîmant ou en nous amenant à ly laisser trop de plumes).
avatar
CarmenLR
Fidèle du forum

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par CarmenLR le Ven 11 Oct 2019 - 0:39
Peut-être, mais ça ne répond pas à la question que je pose à Kimberlite sur le métier auquel elle pense quand elle parle d'"intérêt du travail".
HORA
HORA
Niveau 9

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par HORA le Ven 11 Oct 2019 - 15:58
@CarmenLR a écrit:
@HORA a écrit:

Idem. Au fond ce n'est que lorsque j'ai réalisé que l'herbe est réellement plus verte ailleurs (salaire, sérénité et intérêt du travail, et ce pour les mêmes conditions, bac +3 + concours, voire moins), que j'ai compris mon erreur. Ce qu'on ignore ne nous fait pas mal. Néanmoins sans la dégradation à vitesse grand v des conditions de travail, sans la mise à mort programmée du grec et du latin, sans la facilité d'accès aux informations sur le net, je ne me serais pas autant intéressée à cet ailleurs. Mais là où je ne comprends plus notre soumission béate, c'est le coup des retraites. Ce qu'on nous promet est scandaleux. Rien ne bouge pourtant. Notre capacité d'adaptation psychologique au pire est incroyable.

A quel travail ou métier penses-tu ?

Je trouve que c'est justement la stimulation intellectuelle (i.e. l'intérêt pour sa discipline) qui est intéressante dans nos métiers et que dès qu'on se tourne vers les concours de la fonction publique, que tu évoques, on frôle l'ennui (pas au sens où il n'y a pas de travail, mais où celui-ci ne suscite aucun intérêt chez nous)...
C'est une forte interrogation, en ce qui me concerne.

Je pense à n'importe quel travail ou métier mieux payé à qualification et responsabilités égales (pas trop difficile à trouver) où mon intérêt pour les lettres ne serait pas éteint car je n'aurais pas à passer 43 annuités à le voir piétiné par l'immaturité de collégiens au cerveau colonisé par la bêtise crasse, désespérante de notre époque. Je suis allée vers les lettres classiques poussée par un besoin quasi vital à un moment de mon existence. Il y un gouffre entre cette exigence d'ordre personnel et ce que tu peux en faire auprès de jeunes gens entre +/- 11 et +/-15 ans. Par le métier d'enseignant je pensais partager un trésor, je ne fais que regretter ce que j'aurais dû conserver à l'état de violon d'Ingres ou de jardin secret, partageable avec des adultes dont la sensibilité est mature. Jardin qui est également saccagé par mon employeur, il faut voir comment les lettres classiques en prennent plein la figure dans le secondaire.
Quand tu mets trop de toi dans un boulot qui consiste pour une bonne part à gérer des humeurs puériles, ça t'atteint personnellement.
avatar
CarmenLR
Fidèle du forum

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par CarmenLR le Ven 11 Oct 2019 - 16:04
Je comprends bien, mais je ne vois honnêtement aucun autre métier permettant ce contact avec nos disciplines. Quel métier permet ce contact avec la littérature (ou la culture anglo-saxonne au sens large, dans mon cas) et un maintien du salaire après 20 ans d'ancienneté (car oui, on peut aussi gagner moins)?

Quelles sont les pistes ?

HORA
HORA
Niveau 9

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par HORA le Ven 11 Oct 2019 - 16:12
Précisément, je ne veux plus d'un métier connecté d'une manière ou d'une autre à mon intérêt pour les lettres, on tombe de trop haut. No zob in ze job, no passion non plus. Quant aux pistes, je les cherche.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Réunion retraites du 09/10 Compte rendu  Empty Re: Réunion retraites du 09/10 Compte rendu

par Lefteris le Ven 11 Oct 2019 - 16:57
@TFS a écrit:

Le Snes a informé ses syndiqués cette semaine qu'elle comptait bien sur une grève le 05 décembre... à nous de lui faire entendre que l'on souhaite qu'elle soit reconductible...
FO appelle à la grève reconductible à partir du 5. Le mieux serait de faire des AG dans les établissements,  organiser des caisses de grève, ou tourner. Les "bahuts en lutte" font déjà ça pour la réforme du lycée, en région parisienne.

@CarmenLR a écrit:Je comprends bien, mais je ne vois honnêtement aucun autre métier permettant ce contact avec nos disciplines. Quel métier permet ce contact avec la littérature (ou la culture anglo-saxonne au sens large, dans mon cas) et un maintien du salaire après 20 ans d'ancienneté (car oui, on peut aussi gagner moins)?

Quelles sont les pistes  ?

Justement, en lettres classiques, il n'y a plus aucun avenir, comme le dit Hora (hormis voir la situation se dégrader encore, si c'est possible). J'ai fait le chemin inverse poussé par la nécessité, mais avant les problèmes inextricables qui m'ont poussé vers la sortie, j'étais bien plus heureux en ne pratiquant que ce qui me plaisait des lettres. Et comme je choisissais, je lisais finalement plus de choses intéressantes que maintenant, quand j'ai fait le travail de base et sans intérêt.  Et j'avais un travail qui pouvait être très très  intéressant... Ca a mal fini, mais mes meilleurs souvenirs professionnels ne sont certainement pas dans l'enseignement.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum