Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celadon
Demi-dieu

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Celadon le Lun 14 Oct 2019 - 23:25
Ca fait un moment... cf les autoroutes, le renflouement des banques et j'en passe sûrement.
Cassius
Cassius
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Cassius le Lun 14 Oct 2019 - 23:32
Et on ose faire les ingrats quand on nous donne 20 euros de plus par mois!
thierry75
thierry75
Niveau 9

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par thierry75 le Lun 14 Oct 2019 - 23:35
Vingt euros, on nous fait l'aumône, manants que nous sommes !!!

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
Cassius
Cassius
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Cassius le Lun 14 Oct 2019 - 23:58
Et puis on le sait bien: "quand on donne de l'argent aux pauvres, ils le boivent!".
Kimberlite
Kimberlite
Érudit

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Kimberlite le Mar 15 Oct 2019 - 0:49
@Cassius a écrit:La privatisation des profits est en court: Fdj, Adp en sont des exemples.
Par contre, on mutualise bien les pertes...

J'ai fini par acheter Marianne... article édifiant sur l'avenir d'EDF.

Comment bloquer ces politiques qui n'ont pas pour objet le bien public?

_________________
Spoiler:
Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Ramanujan974 le Mar 15 Oct 2019 - 5:36
@Kimberlite a écrit:
Comment bloquer ces politiques qui n'ont pas pour objet le bien public?

En votant pour des gens qui veulent le contraire.
Ce qui a été privatisé peut être nationalisé.

L'Amérique du Sud fournit des exemples de ce qu'il ne faut pas faire : Chili, Argentine.
Mais aussi de ce qu'il faut faire : Equateur, Bolivie.
Laissons de coté le Venezuela...
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Daphné le Mar 15 Oct 2019 - 8:58
@Kimberlite a écrit:

Comment bloquer ces politiques qui n'ont pas pour objet le bien public?

En votant comme il faut sans se laisser bourrer le mou par les chaînes de télé et les journaleux zélés qui nous enfument tous les jours, je dis bien tous les jours et pas qu'en période électorale !
D'ailleurs comme le disait ma mère, il suffit de regarder la télé pour savoir ce qu'il ne faut pas penser !
Ben elle avait raison Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 1482308650
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Zagara le Mar 15 Oct 2019 - 9:17
On est quand même dans une période où le droit de vote, parce qu'il n'est pas adossé à une éducation politique et à une information de qualité, est devenu un outil de maintien du statu quo. Le vote est un objet contradictoire : entre les mains d'une population active, politisée, éduquée, il peut être un levier de changement ; entre les mains d'une population aliénée, il permet d'étouffer toute tentative de changement.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Celadon le Mar 15 Oct 2019 - 9:23
Ce n'est tout de même pas un hasard si l'EN est devenue ce qu'elle est, ni si les chaînes d'intox sont aux mains des milliardaires... Côté formation citoyenne, c'est quand même ultraléger !
Cassius
Cassius
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Cassius le Mar 15 Oct 2019 - 13:39
La formation a été limité à un seul point: les ménages(nous) ont vocation à financer, les entreprises(et surtout ceux qui les possèdent) ont vocation à être financés. Les parasites ont réussi à le faire accepter à presque tout le monde.
Dame Jouanne
Dame Jouanne
Fidèle du forum

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Dame Jouanne le Mar 15 Oct 2019 - 14:28
@Balthazaard a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Mouais.
Avec l'allongement de l'espérance de vie, il faut tout de même se débrouiller sans compter sur la "richesse" post mortem des parents.

Le problème est que tu ne pourras plus du tout te débrouiller. La richesse en 2019 provient d'abord de l'héritage et non plus du salaire comme cela a été le cas dans les années 70. Comme le disait un reportage sur France Info et qui correspond à la situation que je ressens, c'est qu'on est en passe de revenir au XIXème siècle.

Quid de ceux qui n'ont pas la chance d'hériter des parents qui ont accumuler des richesses lors des 30 glorieuses ? Une fin de vie misérable dans un petit studio. Il devient très difficile de se constituer un patrimoine immobilier de nos jours. La part des ouvriers accédant à la propriété a diminué en l'espace de 30 ans. Je suis co-propriétaire avec ma sœur de la maison de nos parents qui ne sont plus. Franchement sans ça, je ne saurais même pas comment construire un projet de vie.

Tu pointes le bon argument. pas mal d'entre nous, entre deux ages (pour moi c'est plus) profiteront de cette richesse par procuration. Pour les plus jeunes cela sera plus problématique.
A mon avis, c'est déjà problématique pour beaucoup avec des fins de vies longues mais pas forcément en bonne santé : une bonne partie du capital accumulé par la génération des 30 glorieuses risque de passer dans le financement de la maison de retraite et il ne restera alors pas grand chose à hériter pour les enfants. Je pense, qu'excepté les plus riches, cette situation va être de plus en plus courante.
Cassius
Cassius
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Cassius le Mar 15 Oct 2019 - 14:37
Ça fait quelques temps qu'ont nous dit que le marché du soin à la personne est prometteur. Pour la prospective, voir ce qui se passe au Japon et en Allemagne où on fait venir des soignantes étrangères qui sont sous-payées bien sûr. Pour une vision plus personnelle, voir comment ça se passe avec vos parents pour les néo d'un certain âge: la maison de retraite, l'Ehpad puis les soins de plus en plus lourds. De tout faire un marché...
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Hermiony le Mar 15 Oct 2019 - 14:54
@Fesseur Pro a écrit:Mouais.
Avec l'allongement de l'espérance de vie, il faut tout de même se débrouiller sans compter sur la "richesse" post mortem des parents.

Nuance : l'espérance de vie s'allonge (enfin, je crois plutôt qu'elle stagne selon les derniers chiffres), mais le temps de vie en bonne santé, lui, est en train de diminuer...Sauf que du second, on ne parle pas souvent, préférant la première pour justifier le fait de faire travailler davantage les gens....Alors, ok, on travaillera jusqu'à 70 ans et on crèvera rapidement derrière. Joie.


_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
William Foster
William Foster
Érudit

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par William Foster le Mar 15 Oct 2019 - 18:44
@Hermiony a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:Mouais.
Avec l'allongement de l'espérance de vie, il faut tout de même se débrouiller sans compter sur la "richesse" post mortem des parents.

Nuance : l'espérance de vie s'allonge (enfin, je crois plutôt qu'elle stagne selon les derniers chiffres), mais le temps de vie en bonne santé, lui, est en train de diminuer...Sauf que du second, on ne parle pas souvent, préférant la première pour justifier le fait de faire travailler davantage les gens....Alors, ok, on travaillera jusqu'à 70 ans et on crèvera rapidement derrière. Joie.


Pas sûr [mode cynique-mais-pas-trop on] : "l'espérance de vie augmente" et "le temps de vie en bonne santé diminue", ça peut aussi vouloir dire des agonies étalées sur des années.
Et si les vieux agonisent longtemps, l'héritage tarde à venir et une bonne partie d'icelui peut partir en frais médicaux annexes.
Bref, compter sur un héritage à venir, ça devient incertain Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Opinions are like orgasms : mine matters most and I really don't care if you have one." Sylvia Plath
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
TFS
TFS
Niveau 8

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par TFS le Jeu 17 Oct 2019 - 13:56
Savez-vous qui a créé le premier système de retraites ? Bismarck...
Pour ce faire il a demandé à ses conseillers quel était l'espérance de vie des ouvriers prussiens... on lui répondit 60 ans.
Il décida donc de fixer l'age du droit de départ à la retraite à... 60 ans !
Cassius
Cassius
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Cassius le Ven 18 Oct 2019 - 10:40
Réforme des retraites : "La durée de transition sera adaptée à la situation de chacun", affirme Jean-Paul Delevoye

"Intégrer les primes des enseignants, ça nécessite 10 ou 15 ans." JP.Delevoye
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Daphné le Ven 18 Oct 2019 - 10:51
@Cassius a écrit:Réforme des retraites : "La durée de transition sera adaptée à la situation de chacun", affirme Jean-Paul Delevoye

"Intégrer les primes des enseignants, ça nécessite 10 ou 15 ans." JP.Delevoye

Le temps qu'on nous en donne ?? abi
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Celadon le Ven 18 Oct 2019 - 11:26
Non. Qu'on réfléchisse si on doit vous en donner.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 9

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par epekeina.tes.ousias le Ven 18 Oct 2019 - 11:33
@Celadon a écrit:Non. Qu'on réfléchisse si on doit vous en donner.

je n'ai trouvé, sur ce point, qu'un document déjà un peu ancien: http://cache.media.education.gouv.fr/file/2012-2013_Enseignement_scolaire/70/8/DEPP_BSN_2012_2013_scolaire_remunerations_317708.pdf

mais édifiant…

_________________
Cdlt Wink
HORA
HORA
Niveau 9

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par HORA le Ven 18 Oct 2019 - 11:36
@Cassius a écrit:Réforme des retraites : "La durée de transition sera adaptée à la situation de chacun", affirme Jean-Paul Delevoye

"Intégrer les primes des enseignants, ça nécessite 10 ou 15 ans." JP.Delevoye

Jean-Paul Delevoye a mis en avant les "spécificités" de certaines professions : "Nous avons pris la décision de supprimer tous les régimes spéciaux, mais de garder quelques spécificités et notamment pour toutes les professions qui engagent la sécurité du peuple français comme les policiers. Hors cela : à métier identique, retraite identique."

Ah ben ça alors, les professions dont un gouvernement autoritaire a impérativement besoin pour calmer les velléités de soulèvement chez un peuple de Gaulois réfractaires, ces enfants qui ne comprennent pas que leur appauvrissement est bénéfique puisque nécessaire à l'enrichissement des riches.

https://www.les-crises.fr/francois-surreau-quel-est-ce-pays-qui-pour-encadrer-une-manifestation-utilise-des-armes-de-guerre/
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Iphigénie le Ven 18 Oct 2019 - 11:44
Si on ramène les retraites aux 25 ans il me paraîtrait urgent de poser le problème de l’échelonnement des carrières: la longueur des échelons ne s’explique guère que par compensations des avantages de la profession( sécurité du travail, avantages de retraite à55 puis 60 puis 62 puis... ans...): et pas qu’à la marge. Il faudrait au moins diviser par deux le nombre d’échelons entre début et fin de carrière,au minimum!!
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Lowpow29 le Jeu 31 Oct 2019 - 21:41
Bonsoir,
je cherche le post de quelqu'un sur le forum vers mi-octobre qui avait posté un lien qui parlait d'un prochain plan de départ volontaire à la retraite, je n'arrive pas à retrouver... cela parlait d'un dispositif qui allait être bientôt testé par le gouvernement...
dans le fil, quelqu'un avait dit qu'il comptait démissionner bientôt et avoir une autre activité avec sa conjointe (un restau? je ne sais plus...) pour les années qui lui restaient avant de prétendre à la retraite.
merci d'avance !!! veneration

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 2289946511
amethyste
amethyste
Doyen

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par amethyste le Jeu 31 Oct 2019 - 21:46
Je crois qu'il s'agit de Pourquoi3,14159  http://www.neoprofs.org/t123821p950-la-reforme-des-retraites-et-les-enseignants#4773577

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
dita
dita
Habitué du forum

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par dita le Jeu 31 Oct 2019 - 22:31
Ce que je vois, c'est que Macron est prêt à reculer pour les cheminots, les soignants à l'hôpital, les policiers. Nous, non n'aura rien, c'est normal, on ne dit rien.
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Lowpow29 le Jeu 31 Oct 2019 - 22:36
oh ça y ressemble beaucoup, un grand merci !!!

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 2289946511
HORA
HORA
Niveau 9

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 3 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par HORA le Ven 1 Nov 2019 - 0:50
@dita a écrit:Ce que je vois, c'est que Macron est prêt à reculer pour les cheminots, les soignants à l'hôpital, les policiers. Nous, non n'aura rien, c'est normal, on ne dit rien.

C'est on ne peut plus clair. Cette infamie va permettre de transformer les enseignants en chasseurs d'hsa, histoire d'avoir eux aussi quelques "primes" pour limiter la casse. Et comme une hsa est moins payée qu'une heure ordinaire dans le monde merveilleux de l'eduk nationale... Et comme les enseignants du primaire n'ont aucune hs payée...
Si on ne bloque pas le pays en cessant toute garderie, ce sera marche et crève, pour pas un rond.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum