Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Seifer
Seifer
Érudit

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty "Les profs sont-ils à bout ?"

par Seifer le Dim 13 Oct 2019 - 18:42
Tout commence par la remarque d'un syndicaliste du privé, Luc Viehé (secrétaire général du Spelc): "les professeurs sont épuisés. Ils sont à la ramasse". Et puis il y a les tweets d'enseignants qui se multiplient depuis quelques jours. "C'est la première année où j'ai autant de mal en ce début d'année". "11ème rentrée. C'est la pire de toutes". "Les collègues sont épuisés par la préparation de 2 voire 4 nouveaux programmes et par les discussions infinies sur l'organisation des E3C".  Ces tweets disent-ils la vérité des enseignants ?



A écouter le ministre , surement pas. Le 10 octobre il donne à entendre sur Europe 1 que tout tourne rond. "Les menaces, les violences et les agressions sont plus graves. Il n'y a aucun abandon de personne en situation de victime. Au contraire c'est le soutien total de l'institution. La solidarité est totale avec les personnels".


http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/10/11102019Article637063747310771954.aspx?fbclid=IwAR2YBbreYmxj1tI9NU_Ao_ZgUQrndVv9yX6ybtKinIgw-76uvGhR0ZUt2LU

Et si je devais évoquer mon cas, je dirais que c'est également la pire rentrée depuis que j'enseigne, soit 6 ans. Heureusement que je ne suis pas à plein temps sinon j'aurais déjà démissionné.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Zagara le Dim 13 Oct 2019 - 18:47
A écouter le ministre , surement pas. Le 10 octobre il donne à entendre sur Europe 1 que tout tourne rond. "Les menaces, les violences et les agressions sont plus graves. Il n'y a aucun abandon de personne en situation de victime. Au contraire c'est le soutien total de l'institution. La solidarité est totale avec les personnels"..

"Les profs sont-ils à bout ?" A9b1471_17806-xsb5q2
gauvain31
gauvain31
Empereur

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par gauvain31 le Dim 13 Oct 2019 - 18:55
Perso , c'est la 2ème pire rentrée dans l'EN. La première fois n'est en aucun cas liée à une réforme, mais à une affectation en ITEP. J'ai des poussées de violence que j'essaie de contenir.
avatar
DerMax
Niveau 10

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par DerMax le Dim 13 Oct 2019 - 19:08
Idem c'est ma plus lourde rentrée depuis ma première année en PLP Lettres HG où j'avais 6 niveaux...
Là je suis au stade du cours fait parfois la veille au soir avec les copies qui s'accumulent, résultats, je n'ai jamais fait aussi peu d'évaluation.
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Dame Tartine le Dim 13 Oct 2019 - 19:10
C'est ma pire rentrée. La perspective de la pauvreté pour mes vieux jours, la soumission silencieuse de mes collègues, la réforme du LP qui vide de son sens mon métier, le mépris et les crachats que nos "bons maîtres" nous envoient chaque jour à la figure m'ont fait perdre toute motivation. J'ai des bouffées de haine comme jamais.

_________________
"Les profs sont-ils à bout ?" 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! "Les profs sont-ils à bout ?" 964035751
Stayinlive
Stayinlive
Niveau 2

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Stayinlive le Dim 13 Oct 2019 - 19:38
J'ai le même constat. Avec tous 5 niveaux et la réforme, mes cours sont préparés au dernier moment et souvent à la va vite. Même si je m'applique, je n'en tire aucune satisfaction mais les élèves sont contents. Moi, pas. Les évaluations sont catastrophiques...Que faire?
acsyle
acsyle
Niveau 10

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par acsyle le Dim 13 Oct 2019 - 20:15
J'ai passé tout l'été à songer sérieusement à une reconversion.
Je compte aller au CIO d'ici deux semaines pour obtenir plus d'infos.
Pat B
Pat B
Fidèle du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Pat B le Dim 13 Oct 2019 - 20:21
Trop de préparations. J'ai l'impression d'être toujours à la bourre, d'avancer à l'aveuglette. Je fais moins d'éval que d'habitude, pour tenir le coup au niveau du rythme, mais la conséquence c'est que les élèves n'ont plus assez l'occasion de se ressaisir après un plantage....
Et je n'ai que 15h, heureusement (mais je me retrouve avec 2 matières dont une inconnue de moi, et sur la matière que je maîtrise, 3 niveaux dont un jamais enseigné et un autre "réformé").
Ce n'est pas la pire rentrée au niveau quantité de boulot, mais pas loin... (c'était pire quand je préparais l'agreg en même temps, mais la motivation était autre!).
C'est la pire rentrée au niveau moral et perspectives d'avenir.
muon
muon
Niveau 5

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par muon le Dim 13 Oct 2019 - 20:22
@acsyle a écrit:J'ai passé tout l'été à songer sérieusement à une reconversion.
Je compte aller au CIO d'ici deux semaines pour obtenir plus d'infos.

pareil, je zieute régulièrement les concours de la FP sur Score
gauvain31
gauvain31
Empereur

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par gauvain31 le Dim 13 Oct 2019 - 20:23
@DerMax a écrit:Idem c'est ma plus lourde rentrée depuis ma première année en PLP Lettres HG où j'avais 6 niveaux...
Là je suis au stade du cours fait parfois la veille au soir avec les copies qui s'accumulent, résultats, je n'ai jamais fait aussi peu d'évaluation.

T'inquiète je suis dans le même cas : je viens à peine de rentrer la première note en seconde.... (même pas la note de gros contrôle que je ferai mi-novembre, juste un test de 15 minutes pour les obliger à bosser) . Le lycée organise l'année en semestre pour la première fois. La proviseure-adjointe avait clairement expliquer la raison lors de la pré-rentrée : laisser le temps au professeur d'évaluer à cause de la réforme. Le passage des trimestres aux semestres a été validé au CA
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Pourquoi 3,14159 le Dim 13 Oct 2019 - 20:36
31 ans de maison et première fois où, pour ma santé mentale, je ne suis pas allé à la réunion de pré-rentrée. Vendredi prochain je zapperai la demi journée de "séminaire pédagogique sur la réforme du lycée". Je ne peux plus !!! Ma décision a été prise cet été en accord avec mon épouse, nous quitterons nos emplois le 31 décembre 2024 pour pouvoir enfin vivre.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Kimberlite
Kimberlite
Neoprof expérimenté

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Kimberlite le Dim 13 Oct 2019 - 20:49
Personnellement, ce qui me sauve est de ne plus être professeur principal! Ah, quel bonheur, je revis. J'ai des classes qui commencent par contre à être sérieusement pénibles. J'ai déjà expulsé un élève qui empêchait le reste de la classe de travailler tranquillement sur un contrôle.

Je recycle sans honte mes cours de l'an dernier (juste quelques petites modifications). J'ai mes premières notes... ça va être chaud pour les conseils en novembre. En même temps, tout est là pour nous faire sentir que notre matière est "mineure"... d'ailleurs, en n'étant plus prof principal, j'espère avoir un minimum de parents à la réunion parents-professeurs.

Par contre, côté perspectives professionnelles: oui, là c'est ma pire rentrée. Je me suis inscrite à l'agrégation interne, mais évidemment, mon futur-ex a bossé un peu et commencé une formation juste ce mois-ci, résultat, j'ai moins de temps, plus de fatigue, et les préparations sont un peu au point mort.
Je reçois évidemment tous les signaux négatifs donnés par les médias et notre ministère. Récemment, on a aussi appris qu'un néotit qui était stagiaire chez nous ne va pas bien dans son nouvel établissement...
Je réfléchis à un moyen de ne pas terminer ma vie sous le seuil de pauvreté, ou à peine au minimum, mais j'ai beau réfléchir, à par gagner au loto ou une super reconversion peu probable, je sèche... (le vol, le mariage pour l'argent, et la prostitution sont pour l'instant non envisagés....).

Tiens, je vois bien le titre de journal des années 2020: "pour arrondir son salaire, l'enseignante de 62 ans se prostituait" "pour s'en sortir, le professeur des école rackettait ses élèves"...

_________________
Spoiler:
"Les profs sont-ils à bout ?" 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Yazilikaya
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Yazilikaya le Dim 13 Oct 2019 - 20:57
@Pourquoi 3,14159 a écrit:31 ans de maison et première fois où, pour ma santé mentale, je ne suis pas allé à la réunion de pré-rentrée. Vendredi prochain je zapperai la demi journée de "séminaire pédagogique sur la réforme du lycée". Je ne peux plus !!! Ma décision a été prise cet été en accord avec mon épouse, nous quitterons nos emplois le 31 décembre 2024 pour pouvoir enfin vivre.

Mais de quoi allez-vous vivre?
mathmax
mathmax
Neoprof expérimenté

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par mathmax le Dim 13 Oct 2019 - 21:08
Retraite ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Pourquoi 3,14159 le Dim 13 Oct 2019 - 21:22
@Yazilikaya a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:31 ans de maison et première fois où, pour ma santé mentale, je ne suis pas allé à la réunion de pré-rentrée. Vendredi prochain je zapperai la demi journée de "séminaire pédagogique sur la réforme du lycée". Je ne peux plus !!! Ma décision a été prise cet été en accord avec mon épouse, nous quitterons nos emplois le 31 décembre 2024 pour pouvoir enfin vivre.

Mais de quoi allez-vous vivre?

Vente de gaufres, crêpes, chichis. Face à un établissement scolaire abi

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Celadon
Celadon
Demi-dieu

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Celadon le Dim 13 Oct 2019 - 21:23
veneration
zigmag17
zigmag17
Fidèle du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par zigmag17 le Dim 13 Oct 2019 - 21:34
Le shit ça marche pas mal aussi lol! Enfin, ça "marcherait" je veux dire!!
zigmag17
zigmag17
Fidèle du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par zigmag17 le Dim 13 Oct 2019 - 21:37
@muon a écrit:
@acsyle a écrit:J'ai passé tout l'été à songer sérieusement à une reconversion.
Je compte aller au CIO d'ici deux semaines pour obtenir plus d'infos.

pareil, je zieute régulièrement les concours de la FP sur Score

Beaucoup réfléchi, beaucoup regardé les concours. Je n'ai pas les compétences pour réussir les concours aux Impôts par exemple, en tant que littéraire tout ce qui pourrait me plaire me permettrait à peine de quoi payer un loyer. Mais quelle lassitude de tout. Qu'est-ce que je peux faire ch'sais pas quoi faire!!!!
Yazilikaya
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Yazilikaya le Dim 13 Oct 2019 - 21:40
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@Yazilikaya a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:31 ans de maison et première fois où, pour ma santé mentale, je ne suis pas allé à la réunion de pré-rentrée. Vendredi prochain je zapperai la demi journée de "séminaire pédagogique sur la réforme du lycée". Je ne peux plus !!! Ma décision a été prise cet été en accord avec mon épouse, nous quitterons nos emplois le 31 décembre 2024 pour pouvoir enfin vivre.

Mais de quoi allez-vous vivre?

Vente de gaufres, crêpes, chichis. Face à un établissement scolaire abi

Tous mes voeux de réussite vous acompagnent
Esméralda
Esméralda
Doyen

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Esméralda le Dim 13 Oct 2019 - 21:42
Pas forcément la pire rentrée pour moi, j'ai connu les abîmes l'année de l'avant réforme NVB et celle de sa mise en place, d'autant que ça n'allait pas avec la direction et l'année suivante fut encore plus tendue. Une mutation et des activités extérieures m'ont permis de prendre mes distances. Mais je commence à angoisser pour la retraite ...
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Pourquoi 3,14159 le Dim 13 Oct 2019 - 21:43
@Celadon a écrit:veneration

En réalité, nous mettons de coté le maximum pour pouvoir en vivre pendant 7 ans en attendant notre pension. De mon coté en 2024 je serai au dernier échelon de la HC depuis largement plus de 6 mois donc d'après la règle actuelle je pourrais prétendre à 3850 * (36 / 42,5) * 75% * 89% soit environ 2174€ de pension à 64 ans (?). Et même si c'est moins on vivra en conséquence, mais on vivra pour nous. Dans notre projet nous comptons effectivement investir dans un foodtruck pour les plaisirs du palais, en bord de mer l'été et en montagne l'hiver.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Lefteris
Lefteris
Empereur

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Lefteris le Dim 13 Oct 2019 - 21:45
@Kimberlite a écrit:Personnellement, ce qui me sauve est de ne plus être professeur principal! Ah, quel bonheur, je revis. J'ai des classes qui commencent par contre à être sérieusement pénibles. J'ai déjà expulsé un élève qui empêchait le reste de la classe de travailler tranquillement sur un contrôle.
Comme tu dis. J'ai fait le voeu de tout cesser lors de l"assassinat de mon métier, et je m'y tiens. Plus de paperasses dans les casiers, plus de jacasseries inutiles sur les PPRE, PPS et autres. Mais c'st vrai que dans le cerveau de batracien de nos élèves, le PP est le chef, donc c'st plus difficile. Mais mis dans la balance, je laisse allègrement 170 roros.

Je recycle sans honte mes cours de l'an dernier (juste quelques petites modifications). J'ai mes premières notes... ça va être chaud pour les conseils en novembre. En même temps, tout est là pour nous faire sentir que notre matière est "mineure"... d'ailleurs, en n'étant plus prof principal, j'espère avoir un minimum de parents à la réunion parents-professeurs.
Pourquoi honte ? Si une chose est bonne, pourquoi ne pas recommencer ? Un artisan change-t-il une technique qui focntionne ? Un chirurgien opère-t-il différemment ?

Par contre, côté perspectives professionnelles: oui, là c'est ma pire rentrée. Je me suis inscrite à l'agrégation interne, mais évidemment, mon futur-ex a bossé un peu et commencé une formation juste ce mois-ci, résultat, j'ai moins de temps, plus de fatigue, et les préparations sont un peu au point mort.Je reçois évidemment tous les signaux négatifs donnés par les médias et notre ministère. Récemment, on a aussi appris qu'un néotit qui était stagiaire chez nous ne va pas bien dans son nouvel établissement...
Je réfléchis à un moyen de ne pas terminer ma vie sous le seuil de pauvreté, ou à peine au minimum, mais j'ai beau réfléchir, à par gagner au loto ou une super reconversion peu probable, je sèche... (le vol, le mariage pour l'argent, et la prostitution sont pour l'instant non envisagés....).
Je croyais que tu étais agrégée, bon courage et bonne chance  donc. Ceci dit, 400 € de plus en moyenne selon l'échelon où l'on était  ne changeront pas radicalement ton avenir. Ls collègues qui deviennent cadre A (pour de vrai) voient leur vie   changer bien plus. Si j'étais scientifique et assez jeune, je me dirigerais vers tous les concours d'ingénieur offerts par l'Etat, quitte à passer un peu de temps à compléter ma formation.  Le vol finit souvent mal, la prostitution aussi, le mariage reste une solution possible.  Cherche les célibataires dans les familles princières. Même le prince Albert s'est fait harponner sur le tard.



Vente de gaufres, crêpes, chichis. Face à un établissement scolaire abi
Prends une licence IV (mais au moins à 150 m d'un lieu public) c'st plus drôle. J'aime mieux aller au bistrot au milieu de poivrots incrustés dans le zinc que de boutonneux buvant du Coca.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
zigmag17
zigmag17
Fidèle du forum

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par zigmag17 le Dim 13 Oct 2019 - 21:47
Nan mais Albert non mais allô quoi???!!!! "Les profs sont-ils à bout ?" 437980826
Pacific231
Pacific231
Niveau 3

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par Pacific231 le Dim 13 Oct 2019 - 22:56
Ben moi je suis à bout, au bout de 10 ans de loyaux services... et ça y'est, je m'en vais ! La réforme de lettres, c'est juste pas possible !  "Les profs sont-ils à bout ?" 992729132
Pour éviter la démission (on ne sait jamais si ça me prend l'idée de revenir ... !), je vais demander une mise en dispo de droit (pour élever un enfant de moins de 8 ans), ça me laisse 5 ans... là je suis en arrêt maladie pour une péricardite...

@zigmag17 a écrit:en tant que littéraire tout ce qui pourrait me plaire me permettrait à peine de quoi payer un loyer. Mais quelle lassitude de tout. Qu'est-ce que je peux faire ch'sais pas quoi faire!!!!
De mon côté c'est encore vague : édition / correction / FLE / cours de soutien / association / et pourquoi pas écriture... (l'idée des sucreries devant un bahut est bonne, ça me donne à réfléchir !!  aai ). Sûrement plusieurs jobs de toutes façons pour que ce soit viable... mais j'ai aussi la chance d'avoir un mari qui a un bon salaire... donc je n'ai pas le couteau sous la gorge !

Depuis que je suis arrêtée, c'est fou comme je suis DETENDUE !!! et tous les messages qui je vois ici ou sur les groupes facebook ne font que me confirmer mon choix...
muon
muon
Niveau 5

"Les profs sont-ils à bout ?" Empty Re: "Les profs sont-ils à bout ?"

par muon le Dim 13 Oct 2019 - 22:59
Veinarde, j'ai mal choisi mon épouse Very Happy
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum