Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Luciep
Luciep
Je viens de m'inscrire !

Conditions pour passer le Capes interne Empty Conditions pour passer le Capes interne

par Luciep le Mar 29 Oct 2019 - 19:44
Bonjour,
Je viens poster un message ici, en espérant être au bon endroit sur les forums, car je suis actuellement en licence d'histoire et souhaiterais passer le Capes, j'ai cru comprendre que je rentrais dans les conditions pour le passer en interne, pourriez-vous me le confirmer et me donner des conseils?
Je m'explique, je suis militaire et depuis deux ans reprends des études à distance avec une licence d'histoire afin de me réorienter professionnellement, et revenir à mes premiers amours: l'enseignement. Pour avoir fait quelques recherches, j'ai lu que les fonctionnaires et assimilés fonctionnaires depuis au moins 3 ans pouvaient passer le capes interne directement en fin de licence. Je prends mon temps dans ma licence, quand je l'aurais terminé cela fera 10 ans que je suis militaire, j'arriverais à un an avant la fin de mon contrat, ce qui collerait bien avec une année de préparation de concours et fin de contrat je le réussis, enfin j'espère, et deviens professeur. Est-ce bien possible? De plus, je n'ai actuellement aucune expérience dans l'enseignement, en dehors de former ponctuellement les jeunes à mon métier mais c'est plus de la pratique qu'autre chose, et ce n'est ni de l'histoire ni de la géographie même si ça s'en approche, je suis cartographe. Dans ce cas là, comment faire le dossier RAEP sans expérience? Je souhaite profiter de mon année de préparation pour suivre un stage dans une école afin d'apprendre, encore faut-il que cela soit accepté au titre de la reconversion. Est-ce vrai qu'il faut demander l'autorisation à son chef pour pouvoir s'inscrire au concours? Je ne suis pas sûre que ce soit accepté car ils manquent cruellement de personnes dans mon domaine. Et disons que je passe le concours interne, le réussis, comment ça se passe après? Y a t'il une année de "stage" avant d'être titularisé comme pour le concours externe, ou est on jeté dans le grand bain sans savoir nager?
Vous me direz probablement qu'il serait plus juste et plus simple que je passe directement le concours en externe et non en interne. Sincèrement j'y ait réfléchi, ça reste une option que je préfère garder pour si je ne réussis pas le concours interne. Je m'explique, déjà je passe ma licence en 5 ans en ayant un travail très prenant et en étant maman solo, j'aurais fini ma licence j'espère en 2022. Donc si je passe le concours externe je dois soit passer le master MEEF second degré qui se fait uniquement en présentiel, soit passer un un master recherche puis le concours. La première option est inenvisageable car cela voudrait dire que je dois arrêter de travailler, être étudiante à plein temps, donc je n'aurais le droit ni au chômage ni au rsa pendant mon master (car le statut d'étudiant est incompatible avec la recherche active d'emploi), et élever un enfant sans avoir de revenu est impossible. La deuxième option sous entend que je dois attendre 3 ans supplémentaires (en gros) pour passer le master puis un an de plus pour préparer le concours, sachant que ce n'est pas du tout certain que mon travail continuera de me garder entre temps, pour l'instant j'ai plus de chances de le quitter d'office après 11 ans de travail, et s'ils apprennent que je passe le concours ils ne me renouvelleront plus.
Voilà, un grand texte pour expliquer ma situation, avoir des conseils sur ce que je peux faire et comment le faire, car à mon petit niveau je suis perdue, sans parler que le concours me fait vraiment peur au niveau de la charge de travail à fournir pour espérer le réussir.
Merci pour tous vos retours.
Cordialement,
Lucie
Kihya
Kihya
Niveau 1

Conditions pour passer le Capes interne Empty Re: Conditions pour passer le Capes interne

par Kihya le Mer 6 Nov 2019 - 11:49
Bonjour,

Je vais essayer de de donner quelques pistes avec ma maigre expérience, étant donné que je me suis posé les mêmes questions que toi :-)

j'ai cru comprendre que je rentrais dans les conditions pour le passer en interne, pourriez-vous me le confirmer et me donner des conseils?

Si tu es encore en activité, et encore considéré comme fonctionnaire, oui, tu peux prétendre passer le CAPES interne. C'était mon cas également mais je ne l'ai pas fait (cf. plus bas)

Est-ce vrai qu'il faut demander l'autorisation à son chef pour pouvoir s'inscrire au concours?

Non, personnellement je n'ai rien demandé à personne, j'ai juste averti ma N+1 pour ne pas lui cacher les choses et la préparer à mon éventuel départ. Je la tenais aussi informée de la réussite de mes épreuves, mais plus par correction et parce que je m'entendais bien avec elle, mais je ne lui ai pas demandé son avis. (je l'ai aussi fait inscrire dans les entretiens annuels, mais toujours par correction).

Je n'ai actuellement aucune expérience dans l'enseignement, en dehors de former ponctuellement les jeunes à mon métier mais c'est plus de la pratique qu'autre chose, et ce n'est ni de l'histoire ni de la géographie même si ça s'en approche, je suis cartographe. Dans ce cas là, comment faire le dossier RAEP sans expérience?

Dans la discipline que je convoitais, il était également demandé de faire un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (Raep) mettant en évidence :
     * "les responsabilités qui m'ont été confiées durant les différentes étapes de mon parcours professionnel dans le domaine de l'enseignement" : ce premier point me semblait vraiment insuffisant vis à vis de mon parcours. Oui j'ai bien formé des stagiaires, de jeunes adultes, mais uniquement dans le cadre de mon ancien métier, et non pas dans le cadre de la discipline que je souhaite enseigner (je n'avais jamais eu l'occasion de donner un vrai cours devant une classe entière par exemple)
     * "développer plus particulièrement, à partir d'une analyse précise et parmi ses réalisations pédagogiques dans la discipline concernée par le concours, celle qui lui paraît la plus significative, relative à une situation d'apprentissage et à la conduite d'une classe qu'il a eue en responsabilité" : pareil. Je n'ai jamais enseigné la discipline que je convoite.

-> Le dossier Raep est également à présenter en histoire-géographie, à toi de voir si tu as suffisamment de cartes en main pour le présenter

Fort de ce constat, j'ai choisi de passer les concours en externe. Le niveau est plus élevé, la sélection plus forte, mais je n'avais pas de quoi faire un dossier Raep.

Et disons que je passe le concours interne, le réussis, comment ça se passe après? [...] Donc si je passe le concours externe je dois soit passer le master MEEF second degré qui se fait uniquement en présentiel, soit passer un un master recherche puis le concours. La première option est inenvisageable car cela voudrait dire que je dois arrêter de travailler, être étudiante à plein temps, donc je n'aurais le droit ni au chômage ni au rsa pendant mon master (car le statut d'étudiant est incompatible avec la recherche active d'emploi), et élever un enfant sans avoir de revenu est impossible. La deuxième option sous entend que je dois attendre 3 ans supplémentaires (en gros) pour passer le master puis un an de plus pour préparer le concours

Effectivement, pour passer l'externe, il faudra au moins que tu passes par le Master 1. J'ai une connaissance (sources à vérifier) qui a passé son M1 MEEF à distance (Versailles ? je ne suis pas sure), en conciliant M1 et travail à côté, en 1 an. Elle devait juste se déplacer pour les partiels 2x/an, et le niveau semblait accessible avec une vie de famille et un emploi a côté.

Y a t'il une année de "stage" avant d'être titularisé comme pour le concours externe, ou est on jeté dans le grand bain sans savoir nager?

Après l'obtention du concours (interne ou externe), tu auras des classes en stage de responsabilité la moitié de la semaine, et l'autre moitié de la semaine tu seras en cours à l'INSPE (pour valider ton M2 / ou en parcours DU si tu passes l'interne, mais cela revient au même). Donc oui, tu seras dans le grand bain dès septembre, mais tu seras "accompagnée". Néanmoins, c'est difficile, il ne faut pas se voiler la face. Tu prends ton poste au premier septembre, et bim tu te retrouves devant les élèves avec un bagage tellement léger ! Et tes collègues, les enfants, les parents attendront de toi que tu soit aussi efficace qu'une titulaire ... (du moins c'est le cas pour moi, j'ai vraiment l'impression d'être dans une fosse aux lions. Remplie de vipères.)

sachant que ce n'est pas du tout certain que mon travail continuera de me garder entre temps, pour l'instant j'ai plus de chances de le quitter d'office après 11 ans de travail, et s'ils apprennent que je passe le concours ils ne me renouvelleront plus.

C'était également ma crainte, mais j'ai préféré jouer franc jeu plutôt que de les prendre par défaut. Auprès de mes collègues je laissais filer quelques éléments : "Un jour j'aimerais bien ...", "Je ne resterai pas toute ma vie ..., plus tard j'aimerais ...". Sans donner de précisions, j'ai juste annoncé la couleur. J'ai été plus explicite avec ma cadre (dates des concours, réussites, échecs, ...)
Et sincèrement ?
* personne n'a cru en mon projet, pour eux ce n'était qu'une lubie.
* tout le monde s'en fout, même la direction, personne ne m'a mis de bâtons dans les roues pour mon départ (même si je viens aussi d'un secteur très tendu) : pas de coup bas, pas de mutation forcée (je craignais d'être mise au placard en montrant mon souhait de changer de carrière). Rien. Ma cadre me demandais juste si je souhaitais partir en formation (interne, concernant mon ancien métier) ou non, compte tenu de mon projet de reconversion (pour ne pas gaspiller d'argent). C'était l'indifférence totale de la part de ma hiérarchie. Limite vexant.


Bon à savoir, étant déjà fonctionnaire, je suis partie de mon ancien poste par le biais d'un détachement  :
     * J'ai 1 an pour faire mes preuves : si le métier me plaît et que je suis titularisée, j'intègre l'Education Nationale. Dans le cas contraire (soit parce que le métier ne me plaît pas, soi parce que l'EN ne veut pas de moi), mon ancien employeur est obligé de me réintégrer dans mon corps d'origine (maintien du grade, de l'indice, de l'ancienneté). -> cela apporte une sécurité professionnelle si la reconversion ne fonctionne pas.
     * Je garde le bénéfice de mon échelon : je suis intégrée dans l'EN à l'indice identique ou directement supérieur de celui que j'avais dans mon poste précédent (avec 3-4 mois de délais de traitement de dossier quand même, mais ce sera rétroactif). -> sécurité financière, pas / peu de perte de salaire (aux primes près).

Voilà, en espérant avoir répondu à quelques interrogations !
Kihya
Kihya
Niveau 1

Conditions pour passer le Capes interne Empty Re: Conditions pour passer le Capes interne

par Kihya le Mer 6 Nov 2019 - 11:57
Et pour compléter, rien ne t'empêche de t'inscrire à l'interne et voir le résultat ! Si ton dossier passe, c'est super, sinon tu peux faire le M1 (ou le faire en parallèle). Le dossier Raep est à rendre en Novembre : tu peux tenter de le préparer dès maintenant, t'inscrire à la prochaine session du CAPES interne et voir le résultat ! A part une mauvaise note, tu ne risques rien. (tes échecs ne sont pas répertoriés dans un dossier, si tu échoues cela n'aura aucun impact)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum