Choc des cultures...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Choc des cultures...

Message par Angua le Mer 9 Sep 2009 - 18:17

TZR en AFA, j'ai un peu de mal à trouver mes marques dans mon nouveau collège...
Pour vous présenter le tableau, je passe d'une extrémité à l'autre: après un an dans un collège ZEP/RAR/APV et Cie, me voilà dans un collège les plus tranquilles de la région. Et quand je dis tranquille...
Au niveau les élèves, je découvre en quoi consiste une heure de cours sans aucune discipline (je crois que j'ai gardé le réflexe du regard haineux qui laissait tout le monde indifférent sous d'autres cieux... et qu'il suffit largement!), et loin de moi l'idée de m'en plaindre, même si le niveau semble bon (pour l'instant) et que du coup je revois tous mes cours.
Un collège, propre, bien foutu, agréable...

Mais par contre... des collègues... affraid Je ne généralise pas, il y en a certains avec qui je suis à peu près sur la même longueur d'onde. Mais...
La plupart sont là depuis longtemps, trèèèèès longtemps, très, très longtemps. Et un certain nombre... m'agace.
Les problèmes de discipline ne sont bien entendu pas les mêmes, et rien qu'à la pré-rentrée, j'ai eu des réactions très diverses devant ma liste de classe (allant de "ooohh! Mon dieu!!! Il va vraiment falloir qu'on se serre les coudes!" à "Mais qu'est-ce qu'ils vont être agréables! Ce sera une classe super! " Suspect)
Et finalement... c'était symptomatique de ce collège. La majeure partie des enseignants avec qui je partage des classes voient de futurs délinquants là où il y de l'ado dans toute sa splendeur, un peu moins propre/poli/fin/attentif/scolaire qu'un autre...
Si globalement, j'écoute d'une oreille lointaine les "bons" conseils qu'on me donne vis à vis de ces élèves (bah oui, en plus d'être quasiment l'unique petite nouvelle, du haut de mes 30 ans, je suis une "petite jeune"), j'ai peur de ne pas tenir la politesse toute l'année... ma plus grosse inquiétude, c'est que j'ai l'honneur (immense, vous vous en doutez bien) d'être PP de 4e... et que ce matin, leur prof d'EPS (qui pourrait être ma mère) est déjà venu pleurer dans mes jupons que non, vraiment, ils ne sont pas faciles... affraid Ce que moi j'en ai constaté? Deux gamines à la coquetterie exacerbée un peu bavarde qui se taisent vite, et un gamin un peu crétin inoffensif quand il est séparé de ses copains...
Je n'ai vraiment pas envie qu'ils développent cette image de casse-pied, qui ne leur correspond pas (même si elle peut venir, on ne sait jamais), ni qu'ils cassent les pieds des collègues. D'un côté, je n'ai rien de concret sur ce qui s'est passé en cours, de l'autre, je n'ai pas envie qu'ils se tiennent mal... vous croyez que ça vaut le coup de lancer les hostilités?

De manière générale, ça vous est déjà arrivé, cette impression d'être au pays de Candy après celui de l'Apocalypse?

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par eauderose le Mer 9 Sep 2009 - 18:23

S'ils sont si inoffensifs, peut-être qu'une simple petite mise au point avec eux peut suffire. Du style "J'ai entendu parler de votre classe en salle des profs, j'aimerais que ça ne se reproduise pas". Et après tu laisses venir ...
J'ai des élèves qui ressemblent à ce que tu décris (sans jamais avoir connu l'apocalypse, j'ai bcp de chance...) et ce genre de remarque suffit souvent.

Quant à tes collègues, c'est vrai que quand on a jamais vécu l'apocalypse, on a du mal à imaginer ... Moi, j'ai découvert ce que ça pouvait être grâce au forum Néop...
Bon courage !

eauderose
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par MS le Mer 9 Sep 2009 - 18:45

Ca ne m'est pas arrivé mais j'ai une collègue amie qui est dans ton cas, elle m'en parle souvent et du coup je sais la chance que j'ai d'être au pays des bisounours, mais les autres collègues sont tellement bien installés qu'ils n'en ont aucune conscience, mon amie est d'ailleurs en très grande souffrance parce qu'elle ne comprend pas que les profs se plaignent d'élèves qui, somme toute, ne sont que des ados un peu rebelles.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par alinette le Mer 9 Sep 2009 - 18:52

Il m'arrive la même chose Angua mais mes collègues ne se plaignent pas trop. Et quand cela arrive, je dois reconnaître que ça me fait sourire..s'ils savaient.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par Majunga le Mer 9 Sep 2009 - 19:26

@Angua a écrit:

De manière générale, ça vous est déjà arrivé, cette impression d'être au pays de Candy après celui de l'Apocalypse?


C'est totalement ce que j'ai ressenti qd, après 2 ans ds le nord, j'ai débarqué ds un petit collège tranquille de l'académie de toulouse : moi je disais que j'étais chez les bisounours !! la 1ère semaine j'ai halluciné !! Au conseil de classe j'avais l'impression de ne pas avoir les mêmes classes que mes collègues, j'en étais même arrivée à penser que j'étais trop laxiste pcq je n'avais pas le même seuil de tolérance, et à mes collegues qui se plaignaient du niveau lamentables de nos 6èmes je disais que eux au moins, ils reconnaissaient un verbe !!

Majunga
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par roxanne le Mer 9 Sep 2009 - 19:40

Je comprends ta réaction , elle me rappelle celle d'un collègue une année en lycée qui revenait dans la région après 5 ans de neuf-trois-APV_ZEP...et qui était tout étonné que les élèves sortent leurs affaires tout seuls sans qu'on leur demande !! Alors bien sûr , tes élèves te paraîtront gentils , et tes collègues bien exigeants pour des broutilles ...sauf que si justement , on veut que ça dure comme ça , il ne faut rien lâcher .Et puis , très vite, tu vas t'adapter.Ceci dit, je pense que c'est plus facile dans ce sens que dans l'autre.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par zabou le Mer 9 Sep 2009 - 19:46

je rejoins les autres. Comme toi j'ai connu les deux extrêmes et ça m'agaçait quand les collègues se plaignaient pour des broutilles sans se rendre de la chance qu'ils ont. Surtout ne fais pas comme moi: ouvrir les hostilités, un jour j'en ai eu assez et je leur ai dis qu'ils beaucoup de chance, qu'ailleurs c'était dur etc...Et bah, je suis passée pour une arrogante prétentieuse, et pour certains une délinquante. Donc fais ton "boulot" de PP, une "petite" remontée de bretelles de ton regard haineux et ça ira...

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par lilith888 le Jeu 10 Sep 2009 - 10:04

@MS a écrit:Ca ne m'est pas arrivé mais j'ai une collègue amie qui est dans ton cas, elle m'en parle souvent et du coup je sais la chance que j'ai d'être au pays des bisounours, mais les autres collègues sont tellement bien installés qu'ils n'en ont aucune conscience, mon amie est d'ailleurs en très grande souffrance parce qu'elle ne comprend pas que les profs se plaignent d'élèves qui, somme toute, ne sont que des ados un peu rebelles.

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ceci. Je vous explique : j'ai la chance de travailler en poste fixe dans un collège tranquille et de n'avoir rien connu d'autre. Mais les exigences sont là. Lorsque nous allons surveiller le brevet dans le collège public de la ville, chaque année, nous avons des problèmes avec leurs élèves, parce que nos exigences ne correspondent pas.
Cependant, je pense que c'est notre situation qui devrait être normale et généralisée à tout le monde : oui, il est normal d'avoir le silence en cours, oui, il est normal d'être respecté par ses élèves. Nous ne sommes pas chanceux, c'est NORMAL.
Pour moi, c'est tout le reste qui est anormal. Se recevoir une insulte ou une boulette c'est totalement scandaleux et personne ne devrait avoir à faire cours dans ces conditions. Nous ne sommes pas des bêtes de foire.

Il n'y a pas de chanceux / malchanceux, il y a ce qui est normal (faire son métier) et ce qui est anormal (ne pas pouvoir faire son métier)

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par doctor who le Jeu 10 Sep 2009 - 11:17

Tout à fait d'accord avec Lilith. Autant je peux concevoir que des réactions catastrophistes pour des broutilles agacent ceux qui sont allés au front, autant cela m'agacerait de me prendre une remarque sous prétexte qu'ailleurs, c'est pire.
J'ai exercé dans un établissement international, où la 40 % des parents sont à bac + 5, où rien de vraiment atroce ne s'est passé. Mais on constate justement que dans des établissements tranquilles, où la violence et les comportements ascolaires ont beaucoup moins de justifications qu'ailleurs, ceux-ci n'en prennnent pas moins de l'ampleur.
C'est justement parce qu'on est dans une planque qu'il faut être ferme et réclamer un bon comportement des élèves. Quand on la chance de pouvoir obtenir le meilleur, c'est un crime de ne pas l'exiger.
Pas besoin pour autant d'être sanglant avec la pouf surmaquillée ou le benet rigolard. Pas besoin non plus de prétendre vivre en enfer.
Quant aux collègues plus âgés, s'ils peuvent effectivement agacer et se trouver à côté de la plaque, j'ai tendance à les prendre comme des repères de ce qu'était l'école à une certaine époque : un lieu où on pouvait faire notre métier.

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par roxanne le Jeu 10 Sep 2009 - 13:02

je suis tout à fait d'accord , et puis le collège totalement tranquille , je n'y crois pas mais tant que nous adultes avons encore le pouvoir , gardons-le.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par Reine Margot le Jeu 10 Sep 2009 - 13:06

+ 1 Avec Lilith; c'est ce qui se passe dans certaines ZEP qui est anormal, et les "ados un peu rebelles", il n'empêche qu'il faut aussi leur donner des limites...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par Angua le Jeu 10 Sep 2009 - 13:20

Je suis d'accord aussi sur le fait que finalement, je (re)découvre la normalité...
à titre personnel, ce n'est pas rien. Du peu d'établissements par lesquels je suis passée, je crois que j'ai profondément intégré le fait que le boulot de prof, c'est autre chose qu'enseigner une matière, et que cela consiste plutôt à pallier les carences éducatives.
Le temps nécessaire chaque heure pour avoir la paix, expliquer la politesse de base, gérer les problèmes de matériel, etc est moindre dans ce collège. Ce qui laisse un temps conséquent sur une "heure" de cours pour bosser... pour moi c'est une énorme nouveauté. Quand j'ai intitulé mon fil "choc des cultures", ce n'était pas par hasard, c'est exactement comme ça que je le ressens!
Mon constat est vraiment là: finalement, le boulot de prof... ce n'est pas ce que j'ai vécu depuis le début. Même là où tout se passait bien, cela n'avait rien à voir...
affraid

Pour ce qui est par contre du discours des "anciens"... je reste très perplexe. Certes, ils ont connu une conception de l'école et de l'enseignement, mais j'ai l'impression que quelques uns refusent de sortir d'une approche disciplinaire de l'élève. Les mêmes qui m'ont déjà dit que de toute façon, "tel élève, il ne comprenait rien, alors que ça ne servait à rien de se battre pour qu'il note son cours..."... je suis d'autant plus choquée que j'ai l'impression que justement, ils sont dans le cadre idéal pour qu'on s penche vers eux, les autres étant capables de bosser en autonomie... et ce dès la 6e!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par mistikdo le Jeu 10 Sep 2009 - 13:24

pour l'ambiance en salle des profs, je fais le même constat...et j'ai les mêmes impressions que toi, Angua. Je sors d'un collège Ambition réussite "prévention violence" de 750 élèves pour me rendre tous les matins dans un petit collège de 340 élèves (en Zep, certes.....) mais les problématiques sont différentes. Quant aux collègues, vu que je suis sur un poste à profil(et qu'il faudra que je garde une ambiance cordiale avec l'ensemble de mes collègues), je me garderai bien de leur dire que c'est pire ailleurs....tout comme je me garderai de leur dire que je suis satisfaite de mon EDT même s'il y a des trous!!! après 4 ans de trajet à 1h30 de chez moi, les 15 minutes acteulles sont un vrai bonheur!!!

mistikdo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par Angua le Jeu 10 Sep 2009 - 13:28

Heu...

... un message de Clarianz a disparu? Je voulais lui répondre, un autre est apparu en citation, quand je suis revenu... plus là, le message de Clarianz!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par MS le Jeu 10 Sep 2009 - 18:01

@lilith888 a écrit:
@MS a écrit:Ca ne m'est pas arrivé mais j'ai une collègue amie qui est dans ton cas, elle m'en parle souvent et du coup je sais la chance que j'ai d'être au pays des bisounours, mais les autres collègues sont tellement bien installés qu'ils n'en ont aucune conscience, mon amie est d'ailleurs en très grande souffrance parce qu'elle ne comprend pas que les profs se plaignent d'élèves qui, somme toute, ne sont que des ados un peu rebelles.

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ceci. Je vous explique : j'ai la chance de travailler en poste fixe dans un collège tranquille et de n'avoir rien connu d'autre. Mais les exigences sont là. Lorsque nous allons surveiller le brevet dans le collège public de la ville, chaque année, nous avons des problèmes avec leurs élèves, parce que nos exigences ne correspondent pas.
Cependant, je pense que c'est notre situation qui devrait être normale et généralisée à tout le monde : oui, il est normal d'avoir le silence en cours, oui, il est normal d'être respecté par ses élèves. Nous ne sommes pas chanceux, c'est NORMAL.
Pour moi, c'est tout le reste qui est anormal. Se recevoir une insulte ou une boulette c'est totalement scandaleux et personne ne devrait avoir à faire cours dans ces conditions. Nous ne sommes pas des bêtes de foire.

Il n'y a pas de chanceux / malchanceux, il y a ce qui est normal (faire son métier) et ce qui est anormal (ne pas pouvoir faire son métier)

Je me suis sans doute mal exprimée car je rejoins tout à fait ce que tu expliques, les élèves de mon collège sont "normaux", et mes collègues n'assurent pas toujours au niveau discipline et se plaignent alors qu'avec un peu plus d'autorité tout va bien.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par Pseudo le Ven 11 Sep 2009 - 10:24

Tout ça c'est statistique. Quels que soient les lieux et les personnes, il y a toujours 25 % d'insatisfaits, 25 % de ravis de la crêche, 50% d'entre deux. Dans un bahut, il y a toujours, quelque que soient les élèves, 25% de profs qui trouvent que les élèves sont affreux, 25% qui les trouvent bien et 50% de profs entre deux. Du coté des élèves, il y aura toujours 25% diagnostiqués comme horribles emmerdeurs, cancres, j'en foutre, 25% diagnostiqués adorables, etc...

Avant d'atérir dans mon RAR/ZEP/violence, j'étais dans un bahut bien tranquille de zone rurale. Et bien nous y avions autant de profs dépressifs, dépassés, perturbés, et autant de cancres et d'emmerdeurs. Sauf que les cancres et emmerdeurs de là-bas auraient fait figure de bons élèves ici. Autres temps...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc des cultures...

Message par Daphné le Ven 11 Sep 2009 - 10:50

Ceci dit Angua, sans te fritter avec tes collègues plus âgés qui se plaignent pour pas grand chose, tu peux te permettre de leur faire gentiment remarquer que grâce à ton expérience de TZR tu as enseigné dans pas mal d'établissements et qu'il faut bien relativiser, tel ou tel élève/fait/n'est pas vraiment grave ou rédhibitoire !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum