Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ruthven
Ruthven
Monarque

Spé LLCA Grec : un sujet 0 pour les E3C (spé abandonnée) Empty Spé LLCA Grec : un sujet 0 pour les E3C (spé abandonnée)

par Ruthven le Sam 30 Nov 2019 - 19:35
Un sujet 0 est en ligne sur Eduscol :

https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Annales_zero_BAC_2021_1e/47/0/S0BAC21-1e-SPE-LLCA-Grec_1202470.pdf

Est-ce que vous pensez que vos élèves sont capables de le faire ?
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Spé LLCA Grec : un sujet 0 pour les E3C (spé abandonnée) Empty Re: Spé LLCA Grec : un sujet 0 pour les E3C (spé abandonnée)

par trompettemarine le Sam 30 Nov 2019 - 22:53
J'ai enlevé ma réponse car j'ai confondu avec le Charmide de Platon. 
Je répondrai demain précisément.
Ruthven
Ruthven
Monarque

Spé LLCA Grec : un sujet 0 pour les E3C (spé abandonnée) Empty Re: Spé LLCA Grec : un sujet 0 pour les E3C (spé abandonnée)

par Ruthven le Dim 1 Déc 2019 - 14:14
Trompettemarine, ça, c'est du teasing ! woohoo

Des avis aussi de ceux qui enseignent l'option en grec sur l'épreuve ?
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Spé LLCA Grec : un sujet 0 pour les E3C (spé abandonnée) Empty Re: Spé LLCA Grec : un sujet 0 pour les E3C (spé abandonnée)

par trompettemarine le Dim 1 Déc 2019 - 15:03
Pardon ! Embarassed
Je n'ai pas de spé, mais des élèves d'option. Si ceux-ci devaient passer l'épreuve, elle serait difficile. Mais peut-être que ceux qui suivent la spé sont plus entraînés à la version que les miens.

Je trouve le texte bien long pour deux heures : à la fois pour lire le texte grec, et pour lire et comprendre la traduction du texte.
Dans tous les cas, ceux qui auront suivi un cours d'enseignement conjoint des langues anciennes ne peuvent être prêts, avec seulement deux années de grec.

La question de vocabulaire me semble pointue même si des mots-clés doivent être étudiés pendant l'année : cela signifie qu'il n'est pas question de ne pas traiter tout le programme. Je ne pense pas que mes élèves seraient capables de dire qui compose "la foule".
Cela signifie aussi qu'il faut faire du bachotage sur tous les mots importants du programme : après tout, pourquoi pas ?

La question de grammaire : oui dans le meilleur des mondes. Mais les élèves comprendront-ils la question "En quoi se distinguent-elles et s'opposent-elles dans la cité ?"

La version : la présence des notes nombreuses rend la traduction possible mais les élèves doivent connaître tous les termes de grammaire : les notes sont donc difficiles à comprendre. On oublie aussi que les élèves ne connaissent plus l'ordre alphabétique pour chercher un mot dans le dictionnaire. Le génitif absolu peut faire des ravages. La syntaxe de l'infinitif a intérêt à être bien comprise.
Je conseille de recourir au Frontier deuxième tome et de faire toutes les leçons, tous les exercices et toutes les versions pour être prêt.
En un mot, elle reste possible à condition d'une réelle formation à l'ancienne (sans perdre son temps à faire des port-folies).

La question de culture : c'est tellement vague que l'on risque d'avoir soit de la paraphrase, soit des éléments de cours récités difficilement mis en relation avec le texte. Comment évaluer ? Je ne comprends pas qu'une question ne soit pas posée pour aider l'élève à produire un texte cohérent.

Enfin, les élèves ayant suivi la spé "humanités" seront un peu avantagés.


Je montrerai le sujet à mes élèves de Terminale pour leur demander leur avis sur les points qui leur paraissent faciles ou insurmontables (mais ils ne sont clairement pas préparés à ce type d'épreuve).

Si l'on met de côté la question de culture, on comprend que les cours redeviennent de véritables cours de langue et de traduction. Je crains néanmoins que nos élèves, pour le moment, n'aient pas les connaissances grammaticales suffisantes, notamment en français.
Si cela peut permettre de réhabiliter la grammaire et la version en collège et au lycée, ce peut être une bonne chose.
Les élèves qui réussiront parfaitement cette épreuve seront des élèves capables de faire preuve d'analyse et sauront manier la langue pour traduire convenablement.

Le problème reste la compétition des "spé" pour l'orientation et le niveau grammatical actuel des élèves lambda.
Ruthven
Ruthven
Monarque

Spé LLCA Grec : un sujet 0 pour les E3C (spé abandonnée) Empty Re: Spé LLCA Grec : un sujet 0 pour les E3C (spé abandonnée)

par Ruthven le Dim 1 Déc 2019 - 15:47
Merci pour ton retour qui confirme ma lecture. J'ai découvert le niveau de mes élèves et je pense que l'exercice est insurmontable pour tout ce qui concerne la langue ; la question de lexique est au coeur de la spé, donc cela doit être jouable à condition d'avoir ciblé les bons termes. L'essai est absurde, ils doivent eux-mêmes trouver une piste, je pense que la notation sera clémente sur ce point et que c'est ce qui permettra de limiter les dégâts (les miens prendront obligatoirement l'essai et pas la traduction).
Je n'avais pas mesuré l'état de délabrement de la maîtrise de la grammaire ; je suis arrivé la fleur au fusil en pensant que la distinction nature/fonction était acquise, que l'on pourrait traduire des textes (courts) et je me rends compte que tout ce que j'avais prévu est presque inaccessible pour les parties qui concernent la traduction - en revanche, pas de difficulté pour le côté analyse ...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum