Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lédissé
Empereur

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Lédissé le Dim 1 Déc 2019 - 13:39
Verdurette, les autres ont déjà tout dit, je ne peux qu'ajouter quelques mots de réconfort, si faibles soient-ils.
D'une part, cela ne tient absolument pas à toi, bien sûr. Je fais partie de ceux qui seraient au septième ciel d'avoir une maîtresse comme toi pour leurs enfants.
D'autre part, il me semble que ce que tu vis, qui est violent en soi, l'est d'autant plus parce que tu a constaté une longue dégradation déprimante, au lieu d'être confrontée tout de suite à ce genre de comportement, et parce que, comme tu le soulignes, il est particulièrement sidérant et effrayant de constater ce désintérêt, cette violence et cet esprit de consommation chez des tout-petits, desquels on attend au moins un peu d' "innocence" (je risque ce terme, plus comme synonyme de "candeur" que de "pureté").
N'as-tu aucun espoir d'être mutée dans un établissement plus favorisé socialement ? Il ne s'agit pas de fuir, mais de chercher à exercer dans des conditions supportables, car comme tu le dis, huit ans à tenir dans ces conditions, c'est psychologiquement trop éprouvant.
Prends soin de toi, autant que possible... fleurs2
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Volubilys le Dim 1 Déc 2019 - 14:21
@almuixe a écrit:Verdurette, au lycée aussi la capacité de concentration des élèves a bien chuté. Prends surtout soin de toi. Tu n'es pas responsable de leur état et tu fais ton maximum. C'est maintenant aux parents et à eux de faire leur part.
La question maintenant, c'est puisque tu ne peux pas faire plus pour eux, que peux-tu faire pour toi. Pourquoi prends-tu cela comme un échec personnel ?

Sinon, je ne voudrais pas faire dévier le sujet de verdurette. Mais vous croyez que c'est l'abus d'écran qui est responsable de ces comportements ?
écrans (tablettes et smartphone surtout, avec souvent accès sans limite à des contenues non adapté jusqu'à très tard la nuit), additifs alimentaires, excès de sucre dans l'alimentation (il y a un doc Arte très bien sur le sujet), éducation dite positive/bienveillante où on n'apprend plus à l'enfant qu'il fait parti d'un groupe, absence de rythme de vie sain.

@Mirobolande a écrit:Verdurette, je suis brigade et ce que tu racontes, je le vis quotidiennement, ou presque. Une agitation perpétuelle. Des gamins qui devraient être en classe à 13h30, finalement il y a récré jusqu'à 13h 45, inscrite à l'emploi du temps, puis relaxation jusqu'à 14 h. La relaxation...Ils entrent dans la salle en criant, et s'agitent comme des vers de terre pendant qu'on leur passe un CD (calme et attentif comme une grenouille, CD que je vois dans beaucoup de classes). Bref, 30 minutes prises sur les apprentissages pour permettre de peut-être commencer à travailler...
- les écrans, y compris la télé dans la chambre.
- la malbouffe (le sucre, les produits transformés, les additifs). Il y a eu un reportage sur Arte et le fonctionnement du cerveau en lien avec la nourriture. Et là clairement ce n'est pas de notre ressort... Il n'y a qu'à voir le goûter, à part deux gamins par classe qui ont une mandarine, le reste c'est malbouffe.
- une hygiène de vie déplorable. Dans une autre école, la maîtresse me dit que le lundi ils sont fatigués de leur week-end (on n'a pas expliqué aux parents qu'avoir des enfants aurait des répercussions sur leur vie sociale, ils continuent à sortir comme s'ils n'avaient pas d'enfants, et tu vois le petit de 3 ans s'écrouler de fatigue et pleurer à la fête du village à 23 heures parce qu'évidemment, il y a longtemps qu'il devrait être au lit; et énervés le vendredi...Avec la pause du mercredi...Il ne reste pas beaucoup de temps pour des apprentissages efficaces...
- l'éducation de chérimoncoeur, le plus beau, ...

Quelques anecdotes:
- si on leur pose une question, ils vont répondre n'importe quoi, je leur ds que s'ils ne savent pas, ils peuvent aussi ne rien dire, maîtresse va leur apprendre quelque chose parce qu'elle sait;
- en PS, la lecture d'un album en fin de matinée, avant c'était un moment de plaisir. Là, de temps en temps je me dis que si j'avais un TBI je leur collerais un dessin animé parce que même pour ça, ils sont incapables d'écouter.C'est bien la preuve que ça ne se fait plus à la maison.
- le langage: une catastrophe. Je pense que les parents n'ont pas assez d'exigence, ça demande effort et rigueur, donc le gamin ne comprend pas quand tu lui demandes quelque chose pourquoi tu ne e comprends pas. Parfois, je pose une question très simple, et je vois bien qu'il ne comprend pas, il répond à côté.

Et notre âge... On a moins de patience, moins d'envie...Je ne sais pas quel âge tu as, mais serais-tu à la retraite si tu étais instit?

Je sens un vrai décalage avec la génération des jeunes PE (pas toutes), ce qu'elles proposent, ce qu'elles acceptent, ...

Bref, pour en revenir à ta survie: je ne peux que te suggérer de prendre de la distance. La situation que tu décris est d'une tristesse....Mais c'est vraiment ça.

Au retour des vacances de Noël, les gamins de maternelle ne sont capables que de faire la liste des trop nombreux cadeaux qu'ils ont eus à Noël. Ça me chagrine, ça aussi..

Bon courage..
Tout pareil!
Mon anecdote récente par rapport à la fatigue du lundi car week-end délirant : lundi dernier 3 de mes CE1 se sont endormis sur leur cahier, et j'ai régulièrement des élèves qui dorment l'après-midi... en CE1... J'ai même installé un coin repos dans ma classe (une cabane de table avec coussins et couvertures)


@Lédissé a écrit:
N'as-tu aucun espoir d'être mutée dans un établissement plus favorisé socialement ? Il ne s'agit pas de fuir, mais de chercher à exercer dans des conditions supportables, car comme tu le dis, huit ans à tenir dans ces conditions, c'est psychologiquement trop éprouvant.
Prends soin de toi, autant que possible... fleurs2
Je bosse dans une de ces fameuses écoles plus favorisées socialement, et c'est pareil... dans le rural profond, c'est un peu moins pire, du moins différent...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Cleroli
Cleroli
Érudit

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Cleroli le Dim 1 Déc 2019 - 15:53
@Mirobolande a écrit:Verdurette, je suis brigade et ce que tu racontes, je le vis quotidiennement, ou presque. Une agitation perpétuelle. Des gamins qui devraient être en classe à 13h30, finalement il y a récré jusqu'à 13h 45, inscrite à l'emploi du temps, puis relaxation jusqu'à 14 h. La relaxation...Ils entrent dans la salle en criant, et s'agitent comme des vers de terre pendant qu'on leur passe un CD (calme et attentif comme une grenouille, CD que je vois dans beaucoup de classes). Bref, 30 minutes prises sur les apprentissages pour permettre de peut-être commencer à travailler...
As-tu également cette pratique ? Qu'en penses-tu en termes d'efficacité par rapport à un cours classique (la mise au travail est-elle efficace ensuite ? l’attention des enfants est-elle plus soutenue jusqu'à la fin de l'école ?).

Verdurette, je t'envoie tout mon courage face aux difficultés que tu rencontres.
pepouchie40
pepouchie40
Je viens de m'inscrire !

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty GS/Cp

par pepouchie40 le Dim 1 Déc 2019 - 16:14
Après de nombreuses années en cycle 3, j'enseigne dans ce double niveau si difficile… Première question as tu une Atsem?
Je vais tenter de voir le verre à moitié plein. La première chose c'est qu'il faut du temps pour apprivoiser ces niveaux quand on a pas l'habitude. Il faut accepter qu'ils ne soient pas encore capables de rester concentrer et assis. Je te conseille des séances de 20 minutes, des temps de souffle. Il faut développer l'autonomie des Gs avec des plans de travail par exemple. Ils doivent prendre des habitudes de travail, j 'ai fini :  je mets le tampon, je vais ranger mon travail puis je m'occupe. Je fais du bruit, je reste assis. Il faut être très ferme. Les couronnes rois et reines du silence m ont aidé. Pas d'écoute au regroupement, tu fermes tout et tout le monde attend en silence 5 min. C'est très long mais cela porte ses fruits. Je n'ai pas honte , j'enlève de la récrée, ils sont assis à côté de moi. Mes GS/CP n'étaient pas du tout calmes et au mois de novembre, quel changement ! Mais je n'ai rien laissé passé. Trop de bruit en jeux : jeux fermés. Petit à petit, cela va aller, instaure de nouvelles règles, quitte à perdre un peu de temps pendant deux semaines pour mettre tes nouvelles règles en place. j'ai enseigné dans le 94 dans des classes très difficiles et la province n'est pas si facile ! Il y a parfois des années plus difficiles selon les profils, mais attention à septembre, tu vas déprimer de tout recommencer Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 1482308650 Ne crie pas, souffle un bon coup, sois très ferme, mets des mots dans le cahier en demandant le partenariat avec les familles (bienveillant), je l'ai fait pour mes cp très dissipés, ils ont eu une bonne remontée de bretelles de leurs parents, j ai mis en place un petit système d'encouragement, cela aide aussi. Bon courage, si tu as besoin n'hésite pas même juste pour te plaindre, cela fait du bien ! Wink
PurpleBanner
PurpleBanner
Niveau 7

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par PurpleBanner le Dim 1 Déc 2019 - 18:53
Pas de solution mais un constat relatif au niveau: après 2 ans de CP, j'ai fui en CM2 la pression institutionnelle (eval, visites, méthodes, etc.). Toutefois, je constate qu'il y a un état qui est pour moi symptomatique de ma relation avec les petits niveaux: l'exaspération.
Face aux CM2, je ne ressens jamais cela.

Après, un climat de classe pourri, des activités et du matériel pédagogiques non respectés, non considérés, systématiquement non terminés voire sabotés... c'est une sorte de harcèlement moral (en dehors de toute hierarchie): la classe nous dit: "J'en veux pas", "ça ne m'interesse pas", "c'est nul", "ça vaut rien"...C'est insoutenable.

Ils peuvent penser ce qu'ils veulent mais en aucun cas ils n'ont le droit de le dire ou de le montrer. Parce qu'on ne leur demande rien. Rien d'autre que d'être attentifs, réactifs, de réaliser les exercices qu'on leur propose pour apprendre ce qu'on leur enseigne.

Tout mon soutien ;-)
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Verdurette le Dim 1 Déc 2019 - 19:51
Merci tout d'abord pour tous vos messages réconfortants.
Je vais tenter de demander une autre école proche un peu moins défavorisée, sinon, l'idéal serait de tenter un petit village, mais il y a très peu de turn-over des postes. De plus ça m'obligerait à conduire de nuit, ce qui est un problème pour moi depuis quelques années (ô joies de la presbytie...)

Normalement j'ai une ATSEM, mais elle en arrêt maladie depuis plusieurs semaines, si tout va bien elle sera de retour le 9 décembre. Lorsqu'elle est là, c'est réellement très différent. Chaque groupe est capable d'être calme, mais seulement s'il y a un adulte présent. J'ai instauré des règles strictes, il y a de nombreux ateliers mais tous "assis" ou sur des tapis, aucun jeu libre le matin quand je fais les "fondamentaux" avec les CP. Je profite du moment où les GS sortent en récréation pour un moment de lecture efficace.
Je suis également très stricte pour les regroupements, jeux de sons, lecture, reformulation d'une histoire..., mais je passe du coup la moitié de mon temps à les faire s'asseoir correctement, cesser de pousser les copains sur le banc, pincer, triturer les autres, bavarder, claquer de la langue, taper sur les bancs glousser,  rire bêtement ...
Ce sont des enfants, mais je les trouve effectivement exaspérants, et un peu provocants dans leur nunucherie.
(Cela dit, les CM m'ont encore plus exaspérée l'an passé !!!!)

Donc j'arrive à les "tenir", au moins le matin, c'est nettement moins glorieux l'après-midi, mais ce n'est plus un plaisir d'enseigner, c'est une sensation de combat permanent. J'ai tout de même des moments de plaisir avec les CP quand je constate certains progrès. Ils sont 8, et j'ai la sensation d'avancer, c'est déjà ça ... mais

Spoiler:
J'ai un gamin très agité qui "électrise" réellement la classe, on le voit à la différence de climat lorsqu'il est absent.  Il a toutes les raisons d'être ainsi : sa mère l'a laissé "quelques jours" à une voisine avec son frère lorsqu'il était très jeune, pour courir après un amoureux dans un pays étranger, au bout de quelques semaines, la voisine ne la voyant pas revenir  a fini par prévenir les services sociaux, il a été placé ainsi que son frère. La mère a fini par revenir,  le récupérer, mais elle multiplie les aventures, il parle régulièrement du copain du moment comme de son "nouveau papa", sa mère le tient au courant de toutes ses histoires intimes, (genre : maman va regarder si elle a un bébé dans son ventre, j'imagine que c'est un test ?  ) , et comme l'autre jour il y a eu un gros souci  (il a frappé un petit de 3 ans avec son bonnet rempli de cailloux, il tape tout le temps); elle n'a rien trouvé de mieux à lui dire que "si tu n'es pas sage, je vais te remettre au foyer". Après quoi, comme il avait été puni, elle a ameuté la mairie et l'IEN. 
Je ne peux qu'être atterrée par une vie pareille, et tant de bêtise,  mais que faire ?

Et si c'était le seul ... un autre de GS est élevé par son arrière-grand-mère (74 ans, elle a du mérite !), lui et sa petite sœur ont été retirés alors qu'ils avaient  2 et 3 ans  aux parents toxicos incapables de s'en occuper, les deux n'ont plus de dents, ils ont été nourris de gâteaux et de biberons d'eau sucrée, et abandonnés dans leurs lits à barreaux durant leurs premières années.  Cela aussi me pèse,  toute cette misère infligée à des enfants qui n'y sont pour rien. 

Ma collègue de PS-MS de cette année est très cadrante, mais ce n'était pas le cas de celle de l'année dernière, et je pense que ça se sent.
Lédissé
Lédissé
Empereur

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Lédissé le Dim 1 Déc 2019 - 20:00
Les situations que tu décris, Verdurette... pale

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Vieille etc._  Smile
avatar
pseudo-intello
Érudit

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par pseudo-intello le Dim 1 Déc 2019 - 20:51
Si ta collègue de PS-MS est cadrante cette année, je pense que ça ira mieux l'an prochain. Wink
avatar
lou gaia
Niveau 4

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par lou gaia le Lun 2 Déc 2019 - 10:57
bonjour,

Je suis jeune prof dans le secondaire. Quand j'ai ce genre de classe, j'arrête toutes mes idées (travail de groupe, exposé, autonomie de l'élève, création fouillée de cours) ils travaillent sur manuel ou fiche d'activités avec consignes très simples, tout seul et je passe partout pour aider conseiller reprendre. Et le début d'heure qui sert à bien cadrer les choses : ils notent quelques lignes qui introduisent la séance. Comme ça l'arrivée est dans le calme, et j'ai le temps de vérifier qui n'a pas ses affaires, de distribuer les fiches en silence et même de souffler deux minutes. Ce n'est pas valorisant en tant qu'enseignant parce que je ne crée pas grand chose dans ma matière, mais je crée les conditions d'un apprentissage correct. Je relâche la pression ensuite (ou pas...)
bon courage, ce que tu décris me fait peur pour le collège.
Lédissé
Lédissé
Empereur

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Lédissé le Lun 2 Déc 2019 - 11:17
Mais il s'agit d'une classe de GS-CP : ils ne savent pas encore lire ni écrire... On ne peut donc malheureusement pas les mettre à l'écrit.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Vieille etc._  Smile
avatar
lou gaia
Niveau 4

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par lou gaia le Lun 2 Déc 2019 - 12:31
@Lédissé a écrit:Mais il s'agit d'une classe de GS-CP : ils ne savent pas encore lire ni écrire... On ne peut donc malheureusement pas les mettre à l'écrit.

oui effectivement mais les mettre en exercice individuel. Je ne connais pas les attendus de ces niveaux mais trouver des exercices à réaliser seul. Je reconnais que mon message n'était pas adapté au niveau, je suis tellement habituée à ce que la lecture aille de soi.
*Ombre*
*Ombre*
Fidèle du forum

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par *Ombre* le Lun 2 Déc 2019 - 14:00
Verdurette, non, ce n'est pas toi. Ce que tu vis, nous le vivons tous à différents degrés, selon l'âge de nos élèves et la sociologie de notre établissement.
C'est très déstabilisant, usant. Je te souhaite bon courage. Tu fais déjà beaucoup : à l'impossible, nul n'est tenu.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Volubilys le Lun 2 Déc 2019 - 18:22
Verdurette, une anecdote qui devrait te faire relativiser : ce matin mes CP se sont battus avec les loupes du matériel de sciences... devant l'inspectrice, en pleine inspection...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Dadoo33 le Lun 2 Déc 2019 - 18:26
@Volubilys a écrit:Verdurette,  une anecdote qui devrait te faire relativiser : ce matin mes CP se sont battus avec les loupes du matériel de sciences... devant l'inspectrice, en pleine inspection...


Rolling Eyes
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Verdurette le Lun 2 Déc 2019 - 18:44
Et, sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, qu'as-tu eu comme retour de sa part ?  Tu es une affreuse rétrograde et si tu avais une classe flexible avec des gros ballons pour s'asseoir, des tapis et des activités  ludiques, ça n'arriverait pas, ou bien ... (lueur d'espoir) une parole constructive  (et un chouïa bienveillante) ??
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Volubilys le Lun 2 Déc 2019 - 19:02
Mais j'ai une classe flexible!!!!
Pour le retour, en MP si tu veux faire bureau des pleurs...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Randoschtroumf
Niveau 5

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Randoschtroumf le Lun 2 Déc 2019 - 23:13
@lou gaia a écrit:
@Lédissé a écrit:Mais il s'agit d'une classe de GS-CP : ils ne savent pas encore lire ni écrire... On ne peut donc malheureusement pas les mettre à l'écrit.

oui effectivement mais les mettre en exercice individuel. Je ne connais pas les attendus de ces niveaux mais trouver des exercices à réaliser seul. Je reconnais que mon message n'était pas adapté au niveau, je suis tellement habituée à ce que la lecture aille de soi.

Lou Gaïa, je perçois un vrai décalage entre tes réponses, et la réalité d'une classe de GS / CP.
Les élèves sont à un âge où la manipulation reste importante, en particulier pour les GS. Difficile de construire la notion de nombre en ne passant que par le papier et le crayon, par exemple.
Matériel ne signifie pas travail de groupe, projet en commun...
Chaque enfant peut travailler seul avec son propre matériel, ou encore seul avec du matériel commun mis à disposition...
Et... Même avec une feuille et un crayon, ce type d'élève sera capable de faire un pistolet, un avion, ou même... D'aller vivre sa vie dans un coin jeu ou d'aller se servir dans les étagères.
Il y a aussi la difficulté du double niveau, avec des élèves peu autonomes, en particulier dans la gestion des consignes. Verdurette ne peut pas être à la fois avec les GS et les CP, et les CP ont besoin qu'elle les fasse lire.

Verdurette est une enseignante chevronnée, qui a l'expérience de la gestion de classe, et, qui, pour avoir discuté avec elle, a déjà rencontré des situations très variées et des élèves pas simples.

L'écart monstre entre des élèves de 5 à 6 ans et des collégiens fait que ton message, qui se veut aidant, me démoraliserait s'il m'était destiné : finalement, un zeste de gestion de groupe et des apprentissages et tout serait réglé.😉
avatar
Randoschtroumf
Niveau 5

Help... ma classe de GS-CP me pèse  - Page 2 Empty Re: Help... ma classe de GS-CP me pèse

par Randoschtroumf le Ven 6 Déc 2019 - 21:33
Verdurette, comment vas-tu?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum