Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cathy
Fidèle du forum

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Cathy le Sam 12 Sep 2009 - 3:17
@Pseudo a écrit:Enculage de mouche que tout cela. Formalisme de snob. Même dans les IUFM (pourtant riche dans le genre) on n'oserait pas ainsi en appeller à de grand principes et aux grands mots pour défendre mordicus l'usage du bic ou du plume.
Je manque peut-être de finesse et de clairvoyance mais je ne remporte pas la palme du pétage de conomètre, j'ai de la concurence !

+1!! Si on a plus que ça comme souci.....
Dwarf
Dwarf
Grand Maître

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Dwarf le Sam 12 Sep 2009 - 6:20
@Pseudo a écrit:
Il y a des soirs où j'ai une nette représentation de l'infini...
@Pseudo a écrit:Enculage de mouche que tout cela. Formalisme de snob. Même dans les IUFM (pourtant riche dans le genre) on n'oserait pas ainsi en appeller à de grand principes et aux grands mots pour défendre mordicus l'usage du bic ou du plume.
Je manque peut-être de finesse et de clairvoyance mais je ne remporte pas la palme du pétage de conomètre, j'ai de la concurence !

Pseudo, en ce moment, tu te surpasses dans la pertinence de tes interventions bien pensantes, décidément. Allez, laisse les vieux dinosaures surstructurants que nous sommes traumatiser les gosses avec nos principes rétrogrades et nos idées fachisantes. Et au fait, garde tes insultes pour toi, merci. Des fois que les modérateurs commenceraient à en avoir marre de devoir constamment éponger les conséquences de tes propos doublement déplacés (puisque, non contente de traîner des membres dans la fange, tu ne te prononces en rien de manière constructive sur le sujet) auprès des autres intervenants du forum qui en ont marre de tes commentaires désobligeants, tels que, par exemple, ces mots en gras ci-dessus qui portent directement atteinte à l'intégrité morale et intellectuelle de plusieurs personnes qui ont posté ici-même... Mais je suis convaincu que tu auras encore un petit reste de la "finesse et de [la] clairvoyance" dont tu reconnais toi-même manquer cruellement pour le comprendre comme une grande sans qu'il y ait besoin de te rappeler à l'ordre à l'avenir. Merci d'avance!


Dernière édition par Dwarf le Sam 12 Sep 2009 - 17:12, édité 2 fois
Karine B.
Karine B.
Empereur

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Karine B. le Sam 12 Sep 2009 - 7:26
@Dwarf a écrit:
@Pseudo a écrit:
Il y a des soirs où j'ai une nette représentation de l'infini...
@Pseudo a écrit:Enculage de mouche que tout cela. Formalisme de snob. Même dans les IUFM (pourtant riche dans le genre) on n'oserait pas ainsi en appeller à de grand principes et aux grands mots pour défendre mordicus l'usage du bic ou du plume.
Je manque peut-être de finesse et de clairvoyance mais je ne remporte pas la palme du pétage de conomètre, j'ai de la concurence !

Pseudo, en ce moment, tu te surpasses dans la pertinence de tes interventions bien pensantes, décidément. Allez, laisse les vieux dinosaures surstructurants que nous sommes traumatiser les gosses avec nos principes rétrogrades et nos idées fachisantes.

Merci d'équilibrer les reproches : même s'ils sont formulés de belle façon (mais de façon pédante à mon goût), les jugements également à l'emporte pièce de l'initiateur du post peuvent aussi être mal perçus par ceux qui préfèrent corriger au bic noir et qui n'en sont pas moins respectés par leurs élèves

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Abraxas
Doyen

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Abraxas le Sam 12 Sep 2009 - 8:48
Marquise, j'ai écrit mes copies d'agrég (et c'était il y a longtemps) au feutre Pentel fin. Ça va plus vite, et je n'ai jamais su me servir d'une plume — je faisais des pâtés terribles, à l'école, parce qu'en vrai gaucher contrarié (essayez d'apprendre à écrire avec la main gauche attachée aux barreaux arrière du siège, vous m'en direz des nouvelles), je tenais ma plume en partie à l'envers — et c'est impossible d'aller dans le bon sens des lettres, comme dit plus haut Double Casquette.

La seule chose que je conseille (je n'impose jamais rien), c'est d'écrire en bleu, parce que ça vibre moins que le noir, en lumière artificielle, sous les yeux des presbytes que nous sommes ou serons tous un jour — myopes exceptés, et encore…
Et je corrige en vert — non pas pour suivre je ne sais quel précepte pédago, mais parce que dans les romans de Fleming, c'est la couleur qu'utilise M, le grand patron, pour signer les ordres de mission de Bond. Very Happy
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Reine Margot le Sam 12 Sep 2009 - 8:53
oui, pareil j'écris en bleu (d'où l'infinie commisération de mes correcteurs lors de la lecture de mes copies Laughing ), et au bille.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Abraxas
Doyen

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Abraxas le Sam 12 Sep 2009 - 9:04
Le bille, le risque, c'est de graver la copie. J'ai horreur de ça…

Et Karine B a tout à fait raison de mettre en garde contre les effaceurs qui effacent de l'autre côté de la feuille, en laissant des trous énormes dans la démonstration… Je n'oblige à rien, mais je préconise — après, c'est eux qui voient s'ils prennent des risques. C'est comme les petits ronds sur les i.
sand
sand
Empereur

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par sand le Sam 12 Sep 2009 - 9:10
@Abraxas a écrit:Marquise, j'ai écrit mes copies d'agrég (et c'était il y a longtemps) au feutre Pentel fin. Ça va plus vite, et je n'ai jamais su me servir d'une plume — je faisais des pâtés terribles, à l'école, parce qu'en vrai gaucher contrarié (essayez d'apprendre à écrire avec la main gauche attachée aux barreaux arrière du siège, vous m'en direz des nouvelles), je tenais ma plume en partie à l'envers — et c'est impossible d'aller dans le bon sens des lettres, comme dit plus haut Double Casquette.

La seule chose que je conseille (je n'impose jamais rien), c'est d'écrire en bleu, parce que ça vibre moins que le noir, en lumière artificielle, sous les yeux des presbytes que nous sommes ou serons tous un jour — myopes exceptés, et encore…
Et je corrige en vert — non pas pour suivre je ne sais quel précepte pédago, mais parce que dans les romans de Fleming, c'est la couleur qu'utilise M, le grand patron, pour signer les ordres de mission de Bond. Very Happy

Alors ça, c'est beau.
doublecasquette
doublecasquette
Devin

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par doublecasquette le Sam 12 Sep 2009 - 11:24
Moi aussi, je corrige en vert.
Je vais apprendre par cœur la phrase d'Abraxas, ça me fera un bon prétexte pour le prochain qui me demandera pourquoi !

J'aimerais signaler l'importance des interventions faites par l'autre Doublecasquette, particulièrement pour ceux d'entre vous qui ont un enfant en fin de maternelle ou en début d'élémentaire.
Pour être capable d'écrire vite et à peu près bien, sans fatigue musculaire, il est impératif d'avoir appris à écrire.

Cela se prépare dès les premières années de maternelle par du dessin et l'apprentissage du repérage sur l'espace de la feuille, des exercices de motricité large débouchant sur des tracés orientés et l'apprentissage des gestes de l'écriture cursive, des exercices de motricité fine permettant aux enfants de délier leurs doigts, leurs mains, leurs poignets.
Cela se fignole en dernière année de maternelle et au CP par l'apprentissage des gestes nécessaires à l'écriture de chaque lettre ou chiffre "à l'endroit" et celui de la liaison de ces lettres entre elles.
Enfin, en fin de CP et au CE1, les élèves apprennent à écrire les majuscules de la même façon (sens d'écriture, liaison avec les autres lettres).

Lorsque ceci n'a pas été fait, de façon systématique et structurée, l'élève continue à dessiner ses lettres au lieu d'écrire, les réflexes sont déjà montés et il est très dur pour lui de changer ses habitudes.
Dans ces cas-là, il vaut mieux en effet autoriser l'usage des feutres fins ou des stylos qui écrivent quelle que soit la façon dont on les tient qui leur éviteront au moins d'avoir en plus à contrôler leur pression sur "l'outil scripteur".

Pour les curieux, taper sur Glouglou, Danièle Dumont, le geste d'écriture. Beaucoup de verbiage, mais des choses intéressantes pour ceux qui n'y connaissent rie (des PE en début de carrière, par exemple, auxquels l'IUFM n'a pas jugé fondamental d'apprendre comment on apprend à écrire aux enfants).
Herrelis
Herrelis
Doyen

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Herrelis le Sam 12 Sep 2009 - 11:30
Ce que je déteste avec le bic, c'est de me retrouver avec des copies qui ont l'air de brouillons (allez savoir pourquoi, les 3/4 du temps ils n'ont même pas un blanc...) : tout est raturé, écrit en dessous, au dessus dans la marge etc... au bout d'un moment pour certain, je ne sais même pas ce qu'ils ont voulu dire. Pourtant, si on ne veut pas de blanc, qui tache quand il n'est pas sec, il y a les rouleaux correcteurs... que les élèves s'empressent de dérouler Razz. Bref le plume semble un bon compromis avec l'effaceur, si on excepte les cartouches partout, et les couleurs zarb' qu'on fait maintenant.

Je leur demande juste d'écrire en noir ou bleu les cours et en bleu les devoirs, parce que je corrige au plume noir. Je n'avais jamais assez de rouge pour finir mon tas de copies, et, hélas! Parker ne fait pas de cartouche rouge dans mon supermarché, et j'adore la plume du Parker qui, moi qui écris comme un cochon, me fait une jolie écriture lisible. Après, c'est moi qui écris au plume, eux ils ne veulent pas, tant pis, mais je veux juste des copies propres et lisibles, pas des torchons mal écrits, donc je leur explique l'avantage du plume pour ça. Mais c'est eux qui décident à la fin. ^^

Edit : je note ce qu'a dit le koala, ça m'intéresse pour mon loupiot ça.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
doublecasquette
doublecasquette
Devin

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par doublecasquette le Sam 12 Sep 2009 - 11:53
Il existe des stylos à bille effaçables avec une petite gomme au bout du bouchon.
Ça fait nettement plus propre que l'effaceur en bout de course qui bleuit la page et fait fuser l'encre du réécriveur paraît-il adapté...
Karine B.
Karine B.
Empereur

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Karine B. le Sam 12 Sep 2009 - 12:03
@Abraxas a écrit:Le bille, le risque, c'est de graver la copie. J'ai horreur de ça…

Et Karine B a tout à fait raison de mettre en garde contre les effaceurs qui effacent de l'autre côté de la feuille, en laissant des trous énormes dans la démonstration… Je n'oblige à rien, mais je préconise — après, c'est eux qui voient s'ils prennent des risques. C'est comme les petits ronds sur les i.

ou des coeurs sur les i, mais ça n'a qu'un temps

L'encre bleue du plume, celle qui s'efface, ne tient pas non plus sur la durée et des souvenirs lointains s'effacent peu à peu (j'ai gardé par nostalgie quelques copies de terminale, en 1989, qui font beaucoup plus que leurs 20 ans de ce fait).

Je tolère que l'on barre proprement, je préfère même ça au blanc qui colle les feuilles entre elles quand il n'est pas sec (sans compter l'influence d'un prof de prépa qui se faisait un malin plaisir à demander ce qu'était cette substance blanche sur les copies)

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Herrelis
Herrelis
Doyen

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Herrelis le Sam 12 Sep 2009 - 12:20
Tant qu'on y est, et comme ça concerne l'écriture, vous avez vous aussi des élèves qui écrivent les majuscules d'une couleur différente? Ce qui a pour effet de prendre un temps fou, et qui fait que souvent en dictée, je me retrouve avec des mots sans majuscules.
avatar
teo
Niveau 3

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par teo le Sam 12 Sep 2009 - 12:54
Voilà un sujet qui fait couler de l'encre...il n'est en rien anodin, n'en déplaise à certains.

Jamais je n'aurais imaginé déclencher tant de passions....

J'ai placé ce sujet dans la catégorie divers parce qu'il me semblait d'une banalité déconcertante.

Au lycée, tous mes élèves ont un stylo-plume, il n'est pas nécessaire de l'imposer, ils le comprennent d'eux-mêmes...C'est un incroyable qu'au collège, le stylo-plume soulève des polémiques.

J'ai déjà fait trois établissements, le stylo-plume a toujours été utilisé par 90 % des élèves....

Ce qui me sidère, c'est que l'affaire du stylo-plume fasse l'objet de tant de polémiques au sein des enseignants !

N.B. : quand certains disent que l'obligation du stylo-plume fait rétrograde, je ris à gorge déployée car je suis bien plus jeune que beaucoup des intervenants de ce forum.
avatar
Invité
Invité

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Invité le Sam 12 Sep 2009 - 13:05
No


Dernière édition par Emilienne le Sam 12 Sep 2009 - 14:27, édité 1 fois
avatar
teo
Niveau 3

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par teo le Sam 12 Sep 2009 - 13:12
Le principal est de ne pas abuser de sa volonté de puissance.

Pardon ? Plaît-il ?
avatar
Invité
Invité

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Invité le Sam 12 Sep 2009 - 13:22
No


Dernière édition par Emilienne le Sam 12 Sep 2009 - 14:29, édité 1 fois
Herrelis
Herrelis
Doyen

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Herrelis le Sam 12 Sep 2009 - 14:07
Dites-donc, si ça doit virer au règlement de compte bas et sans vrai rapport avec le sujet, vous pouvez le faire par MP?

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
lulucastagnette
lulucastagnette
Guide spirituel

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par lulucastagnette le Sam 12 Sep 2009 - 14:20
@Herrelis a écrit:Tant qu'on y est, et comme ça concerne l'écriture, vous avez vous aussi des élèves qui écrivent les majuscules d'une couleur différente? Ce qui a pour effet de prendre un temps fou, et qui fait que souvent en dictée, je me retrouve avec des mots sans majuscules.

Ah ça, je n'ai jamais vu !!
Sauf quand il recopie le poème à apprendre, certaines (parce que je n'ai jamais vu de garçons le faire) débutent chaque vers par une autre couleur.
Herrelis
Herrelis
Doyen

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Herrelis le Sam 12 Sep 2009 - 14:29
Depuis que j'ai changé de collège, en deux ans j'ai vu pas mal de filles le faire oui, mais sur leurs cours et en contrôle. Cette année j'en ai au moins une, l'an dernier elles étaient trois ou quatre, et c'était la première fois que je voyais ça. Pour ça que je demande. ^^

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
Cath
Bon génie

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Cath le Sam 12 Sep 2009 - 14:33
@teo a écrit:Voilà un sujet qui fait couler de l'encre...il n'est en rien anodin, n'en déplaise à certains.

Jamais je n'aurais imaginé déclencher tant de passions....

J'ai placé ce sujet dans la catégorie divers parce qu'il me semblait d'une banalité déconcertante.

Au lycée, tous mes élèves ont un stylo-plume, il n'est pas nécessaire de l'imposer, ils le comprennent d'eux-mêmes...C'est un incroyable qu'au collège, le stylo-plume soulève des polémiques.

J'ai déjà fait trois établissements, le stylo-plume a toujours été utilisé par 90 % des élèves....

Ce qui me sidère, c'est que l'affaire du stylo-plume fasse l'objet de tant de polémiques au sein des enseignants !

N.B. : quand certains disent que l'obligation du stylo-plume fait rétrograde, je ris à gorge déployée car je suis bien plus jeune que beaucoup des intervenants de ce forum.

Parler "Querelle des Anciens et des Modernes" était évidemment un clin d'œil de ma part vu que comme je l'ai déjà dit, je dois faire partie des plus anciennes et prône le libre choix...Tu peux donc cesser de te déployer la gorge, c'était de l'humour...Wink
Du haut de mon grand âge, j'ai donc vu plus d'élèves et d'établissements que toi, depuis une époque où tu mâchouillais sans doute encore tes premiers Crayola...
Il n'est, me semble-t-il, pas scientifiquement prouvé que le stylo plume ait une quelconque supériorité sur la qualité de l'écriture, la fatigue du scripteur ou que sais-je encore...Les déclarations péremptoires, mais néanmoins respectueuses, des intervenants, reposent quoi qu'ils en disent sur une préférence personnelle (et qui selon moi devrait d'ailleurs le rester).
Inutile donc de feindre une surprise mêlée d'un brin de condescendance (je trouve) à l'idée que des béotiens puissent ne pas imposer le stylo plume!
Que chacun garde l'esprit ouvert et mette les choses en perspective...
avatar
Cath
Bon génie

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Cath le Sam 12 Sep 2009 - 14:36
Un élève m'a rendu ainsi son rapport de stage pour relecture...Il avait utilisé une autre police et une autre couleur pour chaque majuscule, sans parler d'une couleur bleu ciel pour tout le reste...J'ai mis pas mal de temps à tout changer et lui était atterré: "Mais Mdame j'avais mis des heures à faire comme ça!".
Ben oui, mais pour un examen, ça c'est sûr, c'est pas possible...
avatar
teo
Niveau 3

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par teo le Sam 12 Sep 2009 - 15:11
Que chacun garde l'esprit ouvert et mette les choses en perspective...

Ah ! L'esprit ouvert ! Oh Oui ! et puis l'amour, la tolérance, le partage, la solidarité, le respect, l'ouverture à l'autre !

Merci, je connais !

Simplement, raisonnons avec un peu de bon sens : notre objectif est de faire aimer l'écrit, la littérature, les mots, la langue française. Le stylo-plume est plus sophistiqué que le bic, il nécessite des efforts particuliers de la part de l'élève. Pourquoi lui imposer cet outil ? Pour rehausser l'écriture, l'acte même d'écrire et du coup valoriser les mots, l'expression.

Il y a une chose extrêmement simple que tu ne comprends pas : s'efforcer de bien écrire en choisissant un outil particulier, c'est déjà de la part de l'élève prendre conscience de l'importance des mots.
Karine B.
Karine B.
Empereur

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Karine B. le Sam 12 Sep 2009 - 15:11
@Herrelis a écrit:Depuis que j'ai changé de collège, en deux ans j'ai vu pas mal de filles le faire oui, mais sur leurs cours et en contrôle. Cette année j'en ai au moins une, l'an dernier elles étaient trois ou quatre, et c'était la première fois que je voyais ça. Pour ça que je demande. ^^

Peut-être qu'elles viennent de la même classe : elles se sont constituées un code entre elles, mais elles se lasseront vite

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Karine B.
Karine B.
Empereur

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par Karine B. le Sam 12 Sep 2009 - 15:12
@teo a écrit:
Que chacun garde l'esprit ouvert et mette les choses en perspective...

Ah ! L'esprit ouvert ! Oh Oui ! et puis l'amour, la tolérance, le partage, la solidarité, le respect, l'ouverture à l'autre !

Merci, je connais !

Simplement, raisonnons avec un peu de bon sens : notre objectif est de faire aimer l'écrit, la littérature, les mots, la langue française. Le stylo-plume est plus sophistiqué que le bic, il nécessite des efforts particuliers de la part de l'élève. Pourquoi lui imposer cet outil ? Pour rehausser l'écriture, l'acte même d'écrire et du coup valoriser les mots, l'expression.

Il y a une chose extrêmement simple que tu ne comprends pas : s'efforcer de bien écrire en choisissant un outil particulier, c'est déjà de la part de l'élève prendre conscience de l'importance des mots.

Dehors, les trolls !

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
littlemary
littlemary
Vénérable

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par littlemary le Sam 12 Sep 2009 - 15:16
@teo a écrit:Ah ! L'esprit ouvert ! Oh Oui ! et puis l'amour, la tolérance, le partage, la solidarité, le respect, l'ouverture à l'autre !

Merci, je connais !

Ah bon ? Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Suspect
avatar
superheterodyne
Niveau 10

Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Empty Re: Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ?

par superheterodyne le Sam 12 Sep 2009 - 15:31
@teo a écrit:
Que chacun garde l'esprit ouvert et mette les choses en perspective...

Ah ! L'esprit ouvert ! Oh Oui ! et puis l'amour, la tolérance, le partage, la solidarité, le respect, l'ouverture à l'autre !

Merci, je connais !

Simplement, raisonnons avec un peu de bon sens : notre objectif est de faire aimer l'écrit, la littérature, les mots, la langue française. Le stylo-plume est plus sophistiqué que le bic, il nécessite des efforts particuliers de la part de l'élève. Pourquoi lui imposer cet outil ? Pour rehausser l'écriture, l'acte même d'écrire et du coup valoriser les mots, l'expression.

Mouais. Rehausser l'écriture avec un stylo-plume chinois à 1,5 € (y compris s'il y a marqué Waterman dessus), j'ai comme un doute ...

Il y a une chose extrêmement simple que tu ne comprends pas : s'efforcer de bien écrire en choisissant un outil particulier, c'est déjà de la part de l'élève prendre conscience de l'importance des mots.

J'ai une Olivetti portative dont je ne sais pas quoi faire, si vous voulez faire prendre conscience aux élèves de l'outil particulier avec lequel un paquet de chefs-d'œuvre de la littérature mondiale ont été écrits ... Les collégiens écrivent-ils encore au stylo-plume ? - Page 4 Icon_rolleyes


Dernière édition par superheterodyne le Sam 12 Sep 2009 - 15:32, édité 1 fois (Raison : syntaxe !)

_________________
« Tout agent, quelle que soit sa fonction, doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant. »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum