Mon métier empiète sur ma vie privée

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par Dinaaa le Ven 11 Sep 2009 - 18:20

J'ai connu ça au tout début, ça a duré 2 ans, et puis j'ai eu un fils et je me suis dit qu'entre les gosses et le travail, j'allais bientôt oublier de vivre.

Depuis, c'est radical, je me suis fixé des horaires de travail, et je m'y tiens : 8h30 - 17h30 X 4 jours, ça fait 36h de travail hebdo, comme je suis sensée être à 80% ça me semble largement suffisant ! Je fais mes 14h au collège, le reste c'est aussi au collège ou à la maison (je n'ai pas de temps de transport, ça aide) et je ne perds pas de temps à bavasser en salle des profs le midi : je bosse !

En revanche, je ne fais RIEN le soir, RIEN le mercredi, RIEN le we : j'ai demandé et obtenu mon lundi matin, ce qui me permet de ne vraiment pas penser au collège le we.

Rien de tel que de déconnecter totalement 2 jours pour être dans une forme olympique le lundi.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par Invité14 le Ven 11 Sep 2009 - 19:23

Cela fait 3 ou 4 ans que je ne travalle pas après diner. Mais quand je rentre, le soir je bosse jusqu à 19 h00, je travaille aussi tout le mercredi après midi ( chez moi) et bien souvent le sameddi matin et le dimanche matin . Il n'y a pass si longtemps, je bossais tout le samedi et le dimanche matin !
Maintenant, le samedi après midi, c'est shopping ( pour dépenser mes sousous durement gagnés

Mais me lever à 3 h du matin . J'en suis à la moitié de ma nuit!

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par angelique le Ven 11 Sep 2009 - 20:08

Alors là, je ne vous comprends pas...
En préparant ses cours pendant les petites vacances, en corrigeant ses copies pendant les heures "de trou" ou pendant votre matinée ou après-midi de libre, en revoyant en 10 min top chrono vos cours pour le lendemain que vous avez soigneusement préparés date après date... Cela vous laisse toutes vos soirées et tous vos week-end !
Comment être prof peut empiéter sur notre vie privée?
A côté, je prépare le capes le caplp et je poursuis mes études... J'ai tout de même été cette année admissible aux deux concours et j'ai validé mon master 1... SANS LAISSER DE COTE MON TRAVAIL AU LYCEE... C'est d'ailleurs ma priorité !
D'ailleurs si mon travail n'était pas à la hauteur, je n'aurais certainement pas été renouvelée...
Malgré ce planning très chargé, le week-end je sors, je m'amuse, je vis sans ouvrir mon cartable !
Donc voilà c'est un petit coup de gueule que je pousse... Après vous me direz que je n'ai pas encore d'enfants...
Bon courage néanmoins... Sans stress et avec le sourire tout est toujours plus facile et plus agréable... Il y a vraiment pire que nous !!!

angelique
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par doublecasquette le Ven 11 Sep 2009 - 20:14

@Abraxas a écrit:

2. Evitez absolument de travailler le soir. Je défie qui que ce soit de baiser le cœur en fête après la correction de trente copies lamentables.
.

Je défie qui que ce soit d'achever sa partie de jambes en l'air quand un imbécile l'a interrompue pour demander si c'est normal que son pékinois n'ait plus la queue en panache ou que le chat ait perdu une moustache sur la moquette du salon. P'tain, mais qu'est-ce qu'ils foutent à quatre pattes sur leur moquette à une heure du mat' ?

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par doublecasquette le Ven 11 Sep 2009 - 20:20

Le métier qui empiète sur la vie privée, mon époux, mes enfants et moi pouvons vous en faire un roman picaresque.
Le chiot à gastroentérite sous perf dans la salle de bain qui se met à hurler à trois heures du matin dans la nuit du samedi au dimanche.
Le type qui vient vous chercher sous la douche parce qu'il a besoin d'un sachet de vermifuge à 0.50 euro pour ses cochons.
Le type qui vous amène une chèvre qui ne peut pas mettre bas, le 25/12 à 13H00, entre les hors d'œuvre et la dinde truffée.
j'en passe ...

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par sand le Ven 11 Sep 2009 - 21:07

C'est choucard, comme boulot. Bien contente d'être prof, tiens !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par Melle Shrek le Ven 11 Sep 2009 - 21:23

@Abraxas a écrit:
2. Evitez absolument de travailler le soir. Je défie qui que ce soit de baiser le cœur en fête après la correction de trente copies lamentables.
J'ai choisi, dès le début de ma carrière, de travailler le matin — tôt. Les copies, c'est entre trois et six. Avant que les autres ne se lèvent. Le WE aussi — mais dans la journée, je n'en parle jamais, sinon pour lire un bouquin, chercher une référence — des détails qui s'ordonnent tout seuls.
D'ailleurs, le travail annexe d'écriture, c'est aussi la nuit. Splendeur des ombres quand tout ce qui luit c'est l'écran de mon Mac.

Bon, contrairement à Abraxas, je ne suis pas génétiquement programmée pour dormir 4 heures par nuit...

ET POURTANT... ça peut se faire!
Depuis que mes deux crapules (un mâle, une femelle) sont venues hanter mes journées, j'ai appris à bosser la nuit. C'est une question d'habitude finalement. Au lit vers 11h maxi parce que le soir je tombe d'épuisement, réveil vers 4h du mat' et au boulot!

Finalement, je me suis rendue compte que l'acharnement des corrections du soir n'était pas super rentable. Crevée, j'avançais péniblement (obligée de relire 3 fois une réponse pour en comprendre la teneur...)
Le matin,à la fraîche, je me sens dispo, alerte, efficace: je corrige une copie en 10 mn là où il m'en aurait fallu 20 la veille au soir.

Et puis j'ai découvert la fameuse splendeur des ombres dont parle Abraxas: la nuit et la maison sont à moi, rien qu'à moi, instant jouissif pour qui connaît les affres d'une vie familiale riche en tumultes diurnes...

Melle Shrek
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par doublecasquette le Ven 11 Sep 2009 - 21:24

@sand a écrit:C'est choucard, comme boulot. Bien contente d'être prof, tiens !
Ouais ! mais le coup de la bique qui ne peut pas accoucher le 25/12 à treize heures, tout le monde s'en souvient ! On a sorti deux jolis chevreaux bien vivants, de vrais petits Jésus !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par Dinaaa le Ven 11 Sep 2009 - 21:27

@angelique a écrit:Alors là, je ne vous comprends pas...
En préparant ses cours pendant les petites vacances, en corrigeant ses copies pendant les heures "de trou" ou pendant votre matinée ou après-midi de libre, en revoyant en 10 min top chrono vos cours pour le lendemain que vous avez soigneusement préparés date après date... Cela vous laisse toutes vos soirées et tous vos week-end !
Comment être prof peut empiéter sur notre vie privée?
A côté, je prépare le capes le caplp et je poursuis mes études... J'ai tout de même été cette année admissible aux deux concours et j'ai validé mon master 1... SANS LAISSER DE COTE MON TRAVAIL AU LYCEE... C'est d'ailleurs ma priorité !
D'ailleurs si mon travail n'était pas à la hauteur, je n'aurais certainement pas été renouvelée...
Malgré ce planning très chargé, le week-end je sors, je m'amuse, je vis sans ouvrir mon cartable !
Donc voilà c'est un petit coup de gueule que je pousse... Après vous me direz que je n'ai pas encore d'enfants...
Bon courage néanmoins... Sans stress et avec le sourire tout est toujours plus facile et plus agréable... Il y a vraiment pire que nous !!!


Suis tout à fait d'accord avec toi, la difficulté, c'est que si on est obsédé par son travail, ou qu'on est un éternel insatisfait, on peut tout à fait être prof et travailler 24h/24 : il y a toujours moyen de trouver d'autres textes, plus pertinents, mieux adaptés, de reformuler questions et réponses à l'infini, de peaufiner un document, de lire un autre livre parce qu'il est peut-être mieux que celui qu'on a choisi, de relire encore le paquet de rédactions corrigées pour voir si on n'a pas été injuste avec Kevin ou Shannon... bref, ce n'est pas tant la quantité de travail qui importe, c'est la confiance qu'on a en son travail. C'est bien en cela que ça pose un problème, il y a un moment où on est bien obligé d'admettre que travailler tous les soirs et tous les we... c'est ridicule et inutile : ça devient donc le symptôme d'un autre problème (se noyer dans le travail pour fuir autre chose ? ou parce qu'il n'y a justement rien d'autre à faire ?)

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par Invité14 le Ven 11 Sep 2009 - 22:19

la quantité de travail n'est pas la même quand on enseigne au lycée ( et en particulier en terminale) qu'au collège.
J'enseigne les maths, donc la correction de copies ne prend pas autant de temps qu'en histoire ou francais... mais une dissert de sixième n'a rien à voir avec une copie de terminale.

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par lilith888 le Ven 11 Sep 2009 - 22:23

hum... Je ne suis pas de cet avis, mais alors pas du tout.
J'enseigne à la fois au collège et à la fac. Et niveau fatigue/investissement/travail, une heure en collège me bouffe beaucoup plus qu'une heure à la fac, c'est garanti

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par Daphné le Ven 11 Sep 2009 - 22:28

Pour avoir fait tous les niveaux du collège au sup, je dirais que ce n'est pas du tout la même fatigue, c'est vrai que le collège ça use !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par Daphné le Ven 11 Sep 2009 - 22:34

Mlle Shrek , le travail du matin est beaucoup plus rentable, plus rapide et mieux fait, donc on y gagne.

Quant au bonheur de travailler dans la maisonnée endormie, en dégustant son thé tranquille, il est incomparable !
D'ailleurs pendant les vacances, pour ne pas rater ça, et bien je me lève tôt pour siroter mon thé tranquille devant néoprofs

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par lilith888 le Ven 11 Sep 2009 - 22:39

@Daphné a écrit:Pour avoir fait tous les niveaux du collège au sup, je dirais que ce n'est pas du tout la même fatigue, c'est vrai que le collège ça use !

c'est exactement ça. La préparation est plus pointue dans le supérieur, mais elle demande beaucoup moins de prouesses pédagogiques, et surtout, beaucoup moins d'énergie dans l'étape de la transmission du savoir !

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par Daphné le Ven 11 Sep 2009 - 22:44

C'est le moins que l'on puisse dire !!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par Pierre_au_carré le Ven 11 Sep 2009 - 22:55

chanig a écrit:la quantité de travail n'est pas la même quand on enseigne au lycée ( et en particulier en terminale) qu'au collège.
J'enseigne les maths, donc la correction de copies ne prend pas autant de temps qu'en histoire ou francais... mais une dissert de sixième n'a rien à voir avec une copie de terminale.

Pour notre "défense", beaucoup de DM à faire en lycée...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par lilith888 le Ven 11 Sep 2009 - 22:59

mais il n'y a pas de "défense" à avoir... Je pense qu'on bosse énormément, d'un côté comme de l'autre.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par angelique le Ven 11 Sep 2009 - 23:39

Pour ma part je suis en collège (une ème 6 deux 4èmes et deux 3èmes) ainsi qu'au lycée (2nde) en Histoire-Géo (22h en moyenne par semaine)... même si à la base je suis licenciée de lettres modernes.
Et...et... je ne me sens pas débordée; je suis HEUREUSE de faire ce métier.

angelique
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par sand le Sam 12 Sep 2009 - 7:10

@doublecasquette a écrit:
@sand a écrit:C'est choucard, comme boulot. Bien contente d'être prof, tiens !
Ouais ! mais le coup de la bique qui ne peut pas accoucher le 25/12 à treize heures, tout le monde s'en souvient ! On a sorti deux jolis chevreaux bien vivants, de vrais petits Jésus !
Ben moi j'ai appris à Logan comment on conjugue le verbe "écrire". On était tout ému, lui et moi.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par Kilmeny le Sam 12 Sep 2009 - 8:35

Je en fais pas de distinction entre ma vie et mon métier. Ils sont dans la continuité l'un de l'autre. Je me réveille prof, je m'endors prof, je respire prof. Mais ça ne me gêne pas (trop)

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon métier empiète sur ma vie privée

Message par mel93 le Sam 12 Sep 2009 - 11:57

@Kilmeny a écrit:Je en fais pas de distinction entre ma vie et mon métier. Ils sont dans la continuité l'un de l'autre. Je me réveille prof, je m'endors prof, je respire prof. Mais ça ne me gêne pas (trop)

J'ai été comme ça longtemps, tant que ça se passait bien en gros...Puis, mutation, établissement TRES difficile (j'insiste, car je venais déjà d'un établissement ZEP, PEP 4, APV, label rouge, certifié sans ogm), j'ai été complètement déstabilisé dans mon boulot, et du coup dans ma vie : je suis franchement partie en vrille. Du coup, maintenant, je cloisonne : je considère mon boulot comme un boulot et non un sacerdoce : je bosse un maximum au bahut (heures de trous, midi...), et à la maison, je me fixe des plages horaires de boulot. Et ben, ça fait du bien !
Mais, attention, le naturel revient parfois au galop...

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum