Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nane
Niveau 5

latin pour une prof de lettres modernes Empty latin pour une prof de lettres modernes

par nane le Ven 11 Sep 2009 - 10:15
Bonjour

Je suis prof de lettres modernes. On me propose un remplacement de lettres classiques. J'ai accepté de prendre en charge les heures de latin, en précisant bien que ça ne volerait pas bien haut. Je compte faire des révisions de déclinaisons, de conjugaisons... je ne me sens pas assez forte pour faire de la traduction : le latin me semble tout de même bien loin...
Avez-vous des idées ? J'ai pensé aussi à des exposés...
Il s'agit d'un niveau 3°.

Merci d'avance!
avatar
paffutella
Niveau 9

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par paffutella le Ven 11 Sep 2009 - 14:09
oui, j'ai une idée: refuse de prendre un poste LC, ( surtout) si tu ne te sens pas capable d'enseigner le latin!
Tu n'es pas obligée de faire un remplacement dans une autre matière que celle pour laquelle tu as été recrutée!
Désolée mais la traduction fait partie des compétences à faire acquérir aux élèves: on ne peut pas en faire l'impasse. Quant à la remplacer par des révisions ou des exposés, franchement... j'enrage!
Artémis
Artémis
Fidèle du forum

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Artémis le Ven 11 Sep 2009 - 14:17
Comme je suis TZR, je sais quelle pression le rectorat peut nous faire subir, mais moi aussi ça me gêne qu'on donne le latin aux Lettres Modernes ! Qu'ils recrutent davantage de monde, ça évitera de fonctionner dans certaines académies (comme la mienne) avec des zones de remplacement départementales et de se taper près de 2h de route comme je l'ai fait l'an dernier...
Je sais, je m'écarte du sujet et ne t'aide pas... Enfin, à mon avis, si on peut assurer un cours de 5e sans souci de traduction, il est impensable de le faire en 3e !
ysabel
ysabel
Devin

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par ysabel le Ven 11 Sep 2009 - 14:24
Tu dois refuser car tu es LM et non LC. En outre si tu acceptes aujourd'hui il est certain qu'on t'enverra sur d'autres remplacements en LC et en lycée aussi.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Reine Margot le Ven 11 Sep 2009 - 14:57
En tant que LM j'ai déja assuré des rempla de LC (1ere chose que le rectorat m'ait demandée, d'un ton très insistant), et j'ai accepté. Mais évidemment mes cours ne sont que pour un rempla, ça n'a pas la même qualité qu'un LC, mais ce n'est que pour un remplacement.
Quand j'aurai un poste fixe je refuserai les heures de latin.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Invité
Invité

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Invité le Ven 11 Sep 2009 - 15:02
J'enrage aussi quand je lis ce post mais pour d'autres raisons.
En CS , j'ai proposé de faire le latin dans mon collège de base pour éviter justement de me déplacer et pour éviter aussi qu'un prof de lettres classiques viennent faire 30 km de complément de service.... et oui il n'y a pas de prof de lettres classiques dans notre établissement.
Je pensais en être capable puisque j'ai fait latin jusqu'en licence... le rectorat et l'inspection académique n'ont même pas daigné me répondre.
Alors qu'une TZR de lettres modernes assurait l'année dernière le latin dans l'établissement voisin....c'est pitoyable....
avatar
paffutella
Niveau 9

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par paffutella le Ven 11 Sep 2009 - 16:13
Ce qui est pitoyable, c'est le nombre de postes toujours plus faible au CAPES de lettres classiques ( sous prétexte qu'on a déjà assez de prof pour cette option!) mais, vous avez raison, qu'est-ce qu'on se moque de l'avenir d'un tel concours quand il s'agit de faire 30 bornes en voiture? Je ne dois pas être assez écolo...
Ce qui est triste, c'est que le phénomène de réémploi des TZR sur n'importe qu'elle matière commence à s'étendre à d'autres matières que le latin. Dans mon académie, il n'y a déjà plus de TZR en anglais, en allemand, en espagnol ( et je ne parle même pas des langues plus rares). Mais , c'est pas grave, on trouvera toujours quelqu'un pour assurer les cours ( du moins avant que les parents ne gueulent trop fort), et c'est vrai, on trouve... Se disent-ils aussi : " ce n'est que pour un rempla"?
Nell
Nell
Empereur

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Nell le Ven 11 Sep 2009 - 16:24
Je te rejoins Paffutella. D'autant plus que la stagiaire qui récupèrera le poste dès décembre va se retrouver avec des 5èmes (facile) et des secondes... Elle est LM et a appris avec joie l'existence des livres du professeur... J'espère qu'elle s'en sortira bien mais ça me fout les boules.
avatar
paffutella
Niveau 9

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par paffutella le Ven 11 Sep 2009 - 16:26
je compatis, Nell. Te réinscris-tu cette année?
Nell
Nell
Empereur

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Nell le Ven 11 Sep 2009 - 16:30
Oui, c'est déjà fait latin pour une prof de lettres modernes Icon_wink
avatar
paffutella
Niveau 9

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par paffutella le Ven 11 Sep 2009 - 16:31
C'est super! Cette année, c'est la bonne! pompom
avatar
Invité
Invité

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Invité le Ven 11 Sep 2009 - 16:37
@paffutella a écrit:Ce qui est pitoyable, c'est le nombre de postes toujours plus faible au CAPES de lettres classiques ( sous prétexte qu'on a déjà assez de prof pour cette option!) mais, vous avez raison, qu'est-ce qu'on se moque de l'avenir d'un tel concours quand il s'agit de faire 30 bornes en voiture? Je ne dois pas être assez écolo...

Inutile de persifler...surtout quand la situation dont je parle ne s'y prête pas. Il se trouve que dans mon cas précisément, j'étais dans la légalité du décret de 1950 toujours appliqué actuellement.. Quand le CS ne peut se faire dans la même commune, on peut enseigner une autre matière, si possible proche... c'est ce que j'ai proposé. En l'occurrence , le prof de latin était d'accord, le collège d'à côté qui est plus près de son collège de base que le mien a justement besoin de prof de latin en complément de service, il était en mesure de s'y rendre plus commodément. Je ne vois en quoi vous êtes choqué(e) par mes propos.
avatar
paffutella
Niveau 9

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par paffutella le Ven 11 Sep 2009 - 17:14
ah, non, désolée, je ne persifle pas. Je râle ( et j'espère que vous serez sensible à la polysémie du terme). Je râle parce que le nombre toujours croissant de TZR de LM qui se retrouvent à enseigner le latin sur des postes à l'année et non sur des remplacements de courte durée, et ,qui plus est, plus ou moins forcés par le rectorat qui sinon les menace de faire des remplacements de l'autre côté de l'académie, ne présente vraiment rien à mon sens qui permette d'en rire, surtout quand le rectorat s'assure de moins en moins qu'ils en sont capables ( ce qui semble être le cas de Nane et je dis bien semble. je ne sais rien de la situation de Nane ni pourquoi elle a accepté. je ne suis donc pas en mesure de la juger). Je n'ai rien de particulier contre les remplacements par des LM quand ils s'avèrent temporaires et assurés par des personnes compétentes et qui ont envie de le faire ( je crois que c'était votre cas). En ce qui me concerne, la priorité est de maintenir l'enseignement des langues anciennes coûte que coûte et je préfère un bon LM à une section fermée.
L'ennui , c'est que petit à petit, cela contribue à fragiliser le capes qui, je le rappelle chaque année est menacé ( combien d'année sans ouverture du capes interne déjà?). L'ennui, c'est que dans ces remplacements, j'ai l'impression que beaucoup voient d'abord leur intérêt personnel et non celui de la matière. La solidarité et l'entraide pour sauver les lettres classiques ne sont alors invoquées que pour récupérer des cours ou des conseils sur le forum( je ne parle pas que de nane, faites une recherche dans l'historique des sujets)! Cela ne vous ferait pas râler aussi à ma place!
Nell
Nell
Empereur

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Nell le Ven 11 Sep 2009 - 17:18
@paffutella a écrit:L'ennui , c'est que petit à petit, cela contribue à fragiliser le capes qui, je le rappelle chaque année est menacé ( combien d'année sans ouverture du capes interne déjà?). L'ennui, c'est que dans ces remplacements, j'ai l'impression que beaucoup voient d'abord leur intérêt personnel et non celui de la matière. La solidarité et l'entraide pour sauver les lettres classiques ne sont alors invoquées que pour récupérer des cours sur un forum! Cela ne vous ferait pas râler aussi à ma place!

Et n'est-ce pas finalement naturel paffutella? Peut-on reprocher à des gens de vouloir travailler? Certes, ça ne sert personne: ni les valeurs de la spécialisation (être Lc en est une pour moi!), ni la pérennité du concours, ni l'intérêt des TZR qu'on jette où l'on souhaite... Mais j'aurais tout de même du mal à reprocher à qqn de travailler... (mais je ne dis pas que tu reproches latin pour une prof de lettres modernes Icon_wink )
avatar
paffutella
Niveau 9

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par paffutella le Ven 11 Sep 2009 - 17:29
Je regrette que mon emportement et ma colère contre ce système passent pour des attaques et des reproches personnels. Bien sûr que je peux comprendre, et que je comprends même, que l'on fasse passer d'abord le bien être de sa famille (les enfants à aller chercher à la crèche ou chez la nounou, les problèmes de dos quand on conduit trop longtemps ou que sais-je encore...) avant des considérations plus larges. C'est naturel. Mais il y a un moment où il faut y penser quand même aux conséquences de ces remplacements sur l'avenir des postes de LC. Je ne dis pas de les refuser en bloc ( au contraire, parfois ils sont bien utiles pour sauver des sections. J'espère bien que ma collègue de LM au besoin me remplacera auprès de mes latinistes si jamais j'avais un accident. Elle le ferait sans doute bien, car c'est une très bonne latiniste. Je préfererais cela à un non remplacement.), je dis que quand on peut refuser ces remplacements qui se périnnisent, on le doit. Ce n'est pas normal que des LM se retrouvent à remplacer des LC plusieurs années de suite: cela montre bien qu'il y a un problème de recrutement qu'il faut pointer auprès du rectorat. On ne perd pas le bénéfice du concours en refusant un remplacement dans une matière qui n'est pas la sienne! il faut le rappeler car les TZR parfois ont l'impression de ne pas avoir le droit de refuser.
Audrey
Audrey
Oracle

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Audrey le Ven 11 Sep 2009 - 17:45
Allez..histoire de vous montrer à quel point les LC sont connus et considérés...

Hier, réunion avec les parents de 6è, le principal présente tous les pp à l'assemblée réunie et quand vient mon tour il déclare: "Madame Audrey, professeur principal des 6è E et enseignante de lettres modernes et de lettres classiques!"
Je lui réponds " Euh...de lettres classiques tout court!
- Mais madame Audrey, vous faites du français aussi!
- Oui, forcément, je suis lettres classiques...."

Grand moment de désespoir.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
Invité
Invité

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Invité le Ven 11 Sep 2009 - 17:51
Je comprends mieux Paffutella, je me suis moi aussi emportée.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Reine Margot le Ven 11 Sep 2009 - 17:55
Je réponds à Pafutella: je n'ai fait de rempla à l'année qu'il y a 2 ans en LC, le reste, uniquement des rempla de courte durée, et il n'y avait plus de LC pour les faire. je suis totalement d'accord pour dire que la priorité doit être donnée aux LC, ça a été le cas l'an dernier je devais être à l'année à 5 mn de chez moi en LC et c'est la TZR de LC qui a eu le bloc d'heures ce que je trouve normal, et je pense aussi aux places au concours.
Je pense depuis le début (et cette année je n'ai pas de latin) n'être passée devant aucun LC, et ayant fait du latin jusqu'à l'agreg j'ai fait en sorte de leur donner un bon niveau.
C'est uniquement dans le cadre des décrets, qui prévoient des complémpents de service dans une autre mùatière "selon les gouts et compétences", et je pense avoir les deux.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
paffutella
Niveau 9

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par paffutella le Ven 11 Sep 2009 - 18:48
Je ne t'ai accusée de rien, Marquise. Ni toi, ni nane d'ailleurs. Encore une fois, je ne sais rien de vos cas précis, ou si peu de choses. Je ne me permets pas de juger des raisons pour lesquelles vous avez choisi d'accepter ces remplacements ni de la qualité de vos cours que je ne connais pas.
Je me suis emportée en raison de ce que je peux lire sur ce forum certes mais aussi en raison de ce que je peux entendre des remplacements dans mon académie présente ou mon ancienne. Je déplore cette généralisation des remplacements de LC donnés au LM pour les raisons évoquées plus haut. Je le répète, je crois sincèrement qu'à terme, ils sont préjudiciables pour le concours . Tu le dis toi-même: "il n'y avait plus de LC pour les faire!"


Dernière édition par paffutella le Sam 12 Sep 2009 - 9:22, édité 1 fois
Fizz
Fizz
Habitué du forum

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Fizz le Sam 12 Sep 2009 - 1:32
@paffutella a écrit: Je déplore cette généralisation des remplacements de LC donnés au LM pour les raisons évoquées plus haut. Je le répète, je crois sincèrement qu'à terme, ils sont préjudiciables pour le concours . Tu le dis toi-même: "il n'y avais plus de LC pour les faire!"

Je suis entièrement d'accord... ça devient de plus en plus courant, et ça me désole.
Et l'anecdote d'Audrey est révélatrice ! Les LC finalement, les gens ne savent même plus ce que c'est tant ça devient rare !
A la prérentrée, le nouveau chef d'établissement a tenu à ce que nous nous présentions. Quand c'est arrivé à mon tour, il m'a dit "je vois que vous faites aussi le latin". Je ne sais pas pourquoi, mais cette phrase m'a horripilée, surtout l'utilisation du "faire aussi" et j'ai précisé "oui, je suis LC". Et bien j'ai eu l'impression de dire soit une ânerie, soit un gros mot, au vu des réactions que cela a suscité en plénière : certains collègues se sont gentiment moqué (pourquoi a-t-elle besoin de préciser ça, celle-là ?) tandis que d'autres, dont le chef, ont paru me regarder avec pitié... furieux Ben oui, je suis désolée, j'ai passé un concours de LC, et je tiens à ma dénomination. Pas par orgueil. Juste parce que j'ai fait des études qui me permettent aujourd'hui d'enseigner du latin et du grec.
Au lycée d'à côté, il n'y a plus de poste de LC depuis au moins 4 ans, et ce sont des LM qui assurent le service. Bien sûr, je préfère aussi qu'il y ait quelqu'un que personne, au risque de perdre complètement l'option... Mais tout de même ! C'est faire le jeu effectivement de la casse du concours de LC. Paffutella, je te suis à 100 % sur ce coup-là...

Nane, désolée, je ne t'aide pas beaucoup non plus...

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει
Maissa
Maissa
Fidèle du forum

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Maissa le Sam 12 Sep 2009 - 8:35
Le problème est qu'on pourra demander ensuite aux TZR d'EPS, par exemple, d'assurer des remplacements en français.... Après tout, ils ont une épreuve de français au concours.
Artémis
Artémis
Fidèle du forum

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Artémis le Sam 12 Sep 2009 - 10:23
@Maissa a écrit:Le problème est qu'on pourra demander ensuite aux TZR d'EPS, par exemple, d'assurer des remplacements en français.... Après tout, ils ont une épreuve de français au concours.
Ce n'est pas drôle du tout, mais ça me fait penser au sketch indémodable des Inconnus, le prof d'EPS remplace le prof de Philo : "Ecoutez, pour la luxure, c'est simple, un simple bandage suffit !"
latin pour une prof de lettres modernes Lol
https://www.youtube.com/watch?v=5OhvWT9UK64
ysabel
ysabel
Devin

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par ysabel le Sam 12 Sep 2009 - 11:47
@Fizz a écrit:
@paffutella a écrit: Je déplore cette généralisation des remplacements de LC donnés au LM pour les raisons évoquées plus haut. Je le répète, je crois sincèrement qu'à terme, ils sont préjudiciables pour le concours . Tu le dis toi-même: "il n'y avais plus de LC pour les faire!"

Je suis entièrement d'accord... ça devient de plus en plus courant, et ça me désole.
Et l'anecdote d'Audrey est révélatrice ! Les LC finalement, les gens ne savent même plus ce que c'est tant ça devient rare !
A la prérentrée, le nouveau chef d'établissement a tenu à ce que nous nous présentions. Quand c'est arrivé à mon tour, il m'a dit "je vois que vous faites aussi le latin". Je ne sais pas pourquoi, mais cette phrase m'a horripilée, surtout l'utilisation du "faire aussi" et j'ai précisé "oui, je suis LC". Et bien j'ai eu l'impression de dire soit une ânerie, soit un gros mot, au vu des réactions que cela a suscité en plénière : certains collègues se sont gentiment moqué (pourquoi a-t-elle besoin de préciser ça, celle-là ?) tandis que d'autres, dont le chef, ont paru me regarder avec pitié... furieux Ben oui, je suis désolée, j'ai passé un concours de LC, et je tiens à ma dénomination. Pas par orgueil. Juste parce que j'ai fait des études qui me permettent aujourd'hui d'enseigner du latin et du grec.
Au lycée d'à côté, il n'y a plus de poste de LC depuis au moins 4 ans, et ce sont des LM qui assurent le service. Bien sûr, je préfère aussi qu'il y ait quelqu'un que personne, au risque de perdre complètement l'option... Mais tout de même ! C'est faire le jeu effectivement de la casse du concours de LC. Paffutella, je te suis à 100 % sur ce coup-là...

Nane, désolée, je ne t'aide pas beaucoup non plus...

Mais tu sais que tu as souvent cette réaction quand tu précises que tu es professeur de LM, les lettres (classiques comme modernes) ont été enterrées sous le terme générique de "français"...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Audrey
Audrey
Oracle

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Audrey le Sam 12 Sep 2009 - 15:47
Mon principal a au moins pour lui une circonstance atténuante..il parle de professeur de lettres, pas de français...

Et puis bon, il n'a pas fait de latin, le pauvre...alors forcément, pour lui, c'est un truc de snob prétentieux et inutile, qui fait rien qu'à lui compliquer les emplois de temps.... latin pour une prof de lettres modernes Icon_neutral

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Nell
Nell
Empereur

latin pour une prof de lettres modernes Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Nell le Sam 12 Sep 2009 - 15:49
J'ai tellement insisté lourdement dessus avec le mien que jamais encore il ne s'est trompé latin pour une prof de lettres modernes Icon_biggrin
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum