Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Nell
Empereur

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Nell le Sam 12 Sep 2009, 15:49
J'ai tellement insisté lourdement dessus avec le mien que jamais encore il ne s'est trompé latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_biggrin
Dwarf
Dwarf
Grand Maître

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Dwarf le Sam 12 Sep 2009, 18:48
@Audrey a écrit:Mon principal a au moins pour lui une circonstance atténuante..il parle de professeur de lettres, pas de français...

Et puis bon, il n'a pas fait de latin, le pauvre...alors forcément, pour lui, c'est un truc de snob prétentieux et inutile, qui fait rien qu'à lui compliquer les emplois de temps.... latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_neutral

L'an dernier, sur le listing des profs, je n'étais pas en français, seulement en latin : j'ai râlé, bien sûr. Et cette année, présentation au nouveau principal : tous les profs de français appelés à tour de rôle. Moi pas. Je vois venir le truc du Latin/français et attends de pouvoir en profiter pour un coup d'éclat de circonstance : ce sont les collègues (y compris des autres matières) qui ont aussitôt vu qu'il manquait un grand morceau à l'équipe de français et m'ont appelé et nommé : j'en aurais pleuré! latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_sad C'est beau, tant de reconnaissance, en définitive! latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_wink
Adri
Adri
Grand Maître

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Adri le Sam 12 Sep 2009, 22:17
@Artémis a écrit:Comme je suis TZR, je sais quelle pression le rectorat peut nous faire subir, mais moi aussi ça me gêne qu'on donne le latin aux Lettres Modernes ! Qu'ils recrutent davantage de monde, ça évitera de fonctionner dans certaines académies (comme la mienne) avec des zones de remplacement départementales et de se taper près de 2h de route comme je l'ai fait l'an dernier...
Je sais, je m'écarte du sujet et ne t'aide pas... Enfin, à mon avis, si on peut assurer un cours de 5e sans souci de traduction, il est impensable de le faire en 3e !

D accord avec vous sur le principe, respecter les compétences de chacun, de pas faire des cours au rabais, c est (désolée, mon PC ne veut plus mettre les apostrophes !) fondamental, parce que la remise en cause du concours de recrutement, c est la porte ouverte à n importe quoi.
Mais parfois, c est aussi une question de survie quand on a essuyé les foudres du rectorat, subi les menaces et assumé des affectations inimaginables. On accepte alors ce qu au grand jamais on aurait pensé faire, simplement parce qu un jour on se dit que c est la moins mauvaise solution. Après, il faut le vouloir, y mettre son énergie, se former... Il y a bien des faisant-office en documentation (des personnes qui veulent, qui savent ou sont en train d apprendre à faire, mais qui n ont pas encore le concours correspondant).
Dwarf
Dwarf
Grand Maître

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Dwarf le Sam 12 Sep 2009, 22:20
Et te remettre sérieusement au latin? Tu y as songé? C'est une belle occasion, non? Et quel bagage supplémentaire!!!
Audrey
Audrey
Oracle

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Audrey le Sam 12 Sep 2009, 22:32
Pour parachever le portrait de mon principal...dans la même réunion,quelques minutes après sa première boulette, il a dit aux parents qu'il ne fallait pas s'inquiéter s'ils devaient joindre leur enfants en urgence (ceci pour expliquer le conseil de laisser les portables des enfants à la maison), en s'exclamant: "Pas la peine de vous faire des ulcères ou des glaucomes du cerveau!"

Et moi de glisser à ma collègue de français: "Mais les glaucomes, c'est à l'oeil!" Réponse de ma collègue, morte de rire: "Audrey, j'crois bien que là, le principal et toi, vous avez des choses à vous dire..."

Beh oui, que voulez-vous...la culture a beau être en accès libre ou presque, y en a qui ne sont pas très demandeurs.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
Invité23
Neoprof expérimenté

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Invité23 le Sam 12 Sep 2009, 22:35
@Audrey a écrit:Pour parachever le portrait de mon principal...dans la même réunion,quelques minutes après sa première boulette, il a dit aux parents qu'il ne fallait pas s'inquiéter s'ils devaient joindre leur enfants en urgence (ceci pour expliquer le conseil de laisser les portables des enfants à la maison), en s'exclamant: "Pas la peine de vous faire des ulcères ou des glaucomes du cerveau!"

Et moi de glisser à ma collègue de français: "Mais les glaucomes, c'est à l'oeil!" Réponse de ma collègue, morte de rire: "Audrey, j'crois bien que là, le principal et toi, vous avez des choses à vous dire..."

Beh oui, que voulez-vous...la culture a beau être en accès libre ou presque, y en a qui ne sont pas très demandeurs.

Il n'aurait pas une atteinte ovarienne, ton principal ? latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_lol
Audrey
Audrey
Oracle

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Audrey le Sam 12 Sep 2009, 23:07
Lilyrose a écrit:
@Audrey a écrit:Pour parachever le portrait de mon principal...dans la même réunion,quelques minutes après sa première boulette, il a dit aux parents qu'il ne fallait pas s'inquiéter s'ils devaient joindre leur enfants en urgence (ceci pour expliquer le conseil de laisser les portables des enfants à la maison), en s'exclamant: "Pas la peine de vous faire des ulcères ou des glaucomes du cerveau!"

Et moi de glisser à ma collègue de français: "Mais les glaucomes, c'est à l'oeil!" Réponse de ma collègue, morte de rire: "Audrey, j'crois bien que là, le principal et toi, vous avez des choses à vous dire..."

Beh oui, que voulez-vous...la culture a beau être en accès libre ou presque, y en a qui ne sont pas très demandeurs.

Il n'aurait pas une atteinte ovarienne, ton principal ? latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_lol

S'il n'y avait que ça..lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
MS
Neoprof expérimenté

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par MS le Dim 13 Sep 2009, 08:49
Moi je suis LM, j'ai commencé le latin en 4° ( et à l'époque c'était GR et très très peu de civilisation), ensuite lycée, fac, j'ai choisi le latin au CAPES, et avec beaucoup , beaucoup de travail, je me sentirais capable de l'enseigner au collège ( peut-être pas au lycée), mais je n'aimerais pas qu'on me l'impose, tout doit reposer sur le volontariat.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!
avatar
paffutella
Niveau 9

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par paffutella le Dim 13 Sep 2009, 09:10
Sincérement, repaissons-nous du volontariat parce que bientôt on ne nous demandera plus notre avis et les TZR deront être de super profs capables de remplacer dans toutes les matières. Non, j'exagère, je vais tâcher d'être optimiste: dans toutes les matières relevant des humanités ( ou du pôle scientifique).
Audrey
Audrey
Oracle

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Audrey le Dim 13 Sep 2009, 15:55
Eh oui Paffutella, ça fait peur cette évolution du statut de TZR.

Il y a quand même quelque chose que je ne comprends pas... pourquoi tous les collègues qui disent (et je les crois!) aimer le latin et se sentir capables, pour en avoir fait jusqu'au CAPES, de l'enseigner, n'ont-ils pas choisi de faire des études de lettres classiques? L'apprentissage du grec les a effrayés?

Je ne peux m'empêcher de me dire que c'est un peu "filou" (le terme ne me convient pas vraiment, étant donné que ce n'était à cette époque pas un choix opportuniste...ça fait peu de temps que l'on vous demande de prendre notre place..) d'avoir choisi Lettres Modernes et d'accepter de faire des remplacements en Classiques, alors que nous, vrais Classiques, avons fait le choix d'être formés, et donc évalués, sur 3 langues...

Oui, je comprends,sachez-le, qu'il est difficile de refuser de prendre un poste de Classiques quand on subit de telles pressions. Sauf que si tous les Modernes le faisaient en bloc, la question ne se poserait plus. Ce qui fragilise notre discipline, c'est que beaucoup de Modernes acceptent, voire font ce choix, simplement par goût.

Et à ceux-là je dis, vous êtes des voleurs. Vous serez bientôt des assassins, parce que oui, vous justifiez administrativement et économiquement la disparition de notre filière. Et je ne dis rien de la corruption de l'enseignement de nos disciplines quand il est dispensé par des gens qui pensent qu'avoir fait du latin (je ne parle même pas du grec...) à hauteur de 2h par semaine durant leur cursus fait d'eux des gens capables de l'enseigner dans toute sa dimension...parce que oui, même au collège, on est amenés à être pointus dans nos connaissances et nos enseignements. Le latin et le grec de collège ne sont pas que des initiations.


Dernière édition par Audrey le Dim 13 Sep 2009, 18:45, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
CherCollègue
CherCollègue
Banni

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par CherCollègue le Dim 13 Sep 2009, 16:16
Certains se font une très haute idée de leur matière ! latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_razz

C'est curieux, mais on comprend tout d'un coup comment l'enseignement des humanités classiques a pu se retrouver en ruines, et pourquoi le niveau de l'agrégation de lettres classiques est si faible.

Filii hominum usquequo graves corde utquid diligitis vanitatem et quaeritis mendacium
(C'est mon bénédictin de cousin qui m'a appris le latin dès que j'ai eu 8 ans. Oups ! il ne devait pas être TZR de latin ! Misère !!!... J'ai été floué !!!...)

_________________
"Vous me comprendrez après la prochaine guerre des nations" Nietzsche.
cora
cora
Niveau 6

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par cora le Dim 13 Sep 2009, 16:24
latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_eek Je ne pense pas que les TZR LM qui ont accepté de faire un remplacement parce qu'il n'y avait plus de classiques de libres, et donc pour que latin perdure dans tel ou tel établissement, soient des assassins.
Au contraire, on ne peut que s'incliner et les remercier.

D'une manière générale, je crains que les derniers posts où il est question des LC sur le forum ne nuisent à notre image.
avatar
MS
Neoprof expérimenté

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par MS le Dim 13 Sep 2009, 16:27
@Audrey a écrit:Eh oui Paffutella, ça fait peur cette évolution du statut de TZR.

Il y a quand même quelque chose que je ne comprends pas... pourquoi tous les collègues qui disent (et je les crois!) aimer le latin et se sentir capables, pour en avoir fait jusqu'au CAPES, de l'enseigner, n'ont-ils pas choisi de faire des études de lettres classiques? L'apprentissage du grec les a effrayés?

Je ne peux m'empêcher de me dire que c'est un peu "filou" (le terme ne me convient pas vraiment, étant donné que ce n'était à cette époque pas un choix opportuniste...ça fait peu de temps que l'on vous demande de prendre notre place..) d'avoir choisi Lettres Modernes et d'accepter de faire des remplacements en Classiques, alors que nous, vrai Classiques, avons fait le choix d'être formés, et donc évalués, sur 3 langues...

Oui, je comprends,sachez-le, qu'il est difficile de refuser de prendre un poste de Classiques quand on subit de telles pressions. Sauf que si tous les Modernes le faisaient en bloc, la question ne se poserait plus. Ce qui fragilise notre discipline, c'est que beaucoup de Modernes acceptent, voire font ce choix, simplement par goût.

Et à ceux-là je dis, vous êtes des voleurs. Vous serez bientôt des assassins, parce que oui, vous justifiez administrativement et économiquement la disparition de notre filière. Et je ne dis rien de la corruption de l'enseignement de nos disciplines quand il est dispensé par des gens qui pensent qu'avoir fait du latin (je ne parle même pas du grec...) à hauteur de 2h par semaine durant leur cursus fait d'eux des gens capables de l'enseigner dans toute sa dimension...parce que oui, même au collège, on est amenés à être pointus dans nos connaissances et nos enseignements. Le latin et le grec de collège ne sont pas que des initiations.

Je réponds à ta question en disant simplement qu'à l'époque, l'idée de faire LC ne m'est pas venue à l'esprit, je voulais d'abord faire de la littérature, ce n'est que plus tard que j'ai partiellement regretté ce choix , j'adorerais faire du grec. Mais jamais, je ne prendrais la place d'un collègue de LC.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!
Mermoz
Mermoz
Neoprof expérimenté

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Mermoz le Dim 13 Sep 2009, 16:48
@CherCollègue a écrit:Certains se font une très haute idée de leur matière ! latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_razz

C'est curieux, mais on comprend tout d'un coup comment l'enseignement des humanités classiques a pu se retrouver en ruines, et pourquoi le niveau de l'agrégation de lettres classiques est si faible.

Filii hominum usquequo graves corde utquid diligitis vanitatem et quaeritis mendacium
(C'est mon bénédictin de cousin qui m'a appris le latin dès que j'ai eu 8 ans. Oups ! il ne devait pas être TZR de latin ! Misère !!!... J'ai été floué !!!...)
Je ne pense pas que ce soit se faire une haute idée de sa matière que de dire que quelqu'un qui n'a pas fait les études qui correspondent à la dite-matière ne devrait pas l'enseigner! Personnellement, j'ai fait de l'anglais durant toutes mes études, et j'ai réussi à m'en sortir, je ne vais pourtant pas accepter de faire un remplacement en anglais, même si je pourrais estimer (à tort, je pense) pouvoir l'enseigner à des 6èmes... Et remettre en cause le niveau de l'agrégation de lettres classiques, c'est là mépriser tous les collègues qui l'ont tentée et qui l'ont échouée (chose qui devrait bientôt m'arriver...)... Pourquoi, parce que les propos de l'une vous ont déplu "chercollègue", vous en prendre à tous les autres?
Audrey est certainement radicale dans ses propos, mais elle ne fait qu'exprimer les peurs de tous les profs de LC qui voient leurs postes diminuer parce que les collègues de LM peuvent faire leur boulot, paraît-il... dans mon académie, quand un prof de LC part à la retraite, dans 90% des cas, le poste est supprimé... au bénéfice d'un poste de LM!! Vous êtes sûrement "chercollègue" très doué en latin grâce à votre bénédictin de cousin, mais quand je vois un poste de LC occupé par une LM qui m'affirme pouvoir s'en sortir car après tout elle a fait du latin en prépa (après?? non, seulement de la civilisation, bien plus facile) et que de toute façon elle fait de l'étymologie avec ses élèves, et qu'elle ne voit pas pourquoi elle devrait connaître Cicéron, oui, j'ai l'impression que ma matière est bradée....


Dernière édition par choupinette le Dim 13 Sep 2009, 16:50, édité 1 fois

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.
Audrey
Audrey
Oracle

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Audrey le Dim 13 Sep 2009, 16:49
@cora a écrit:latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_eek Je ne pense pas que les TZR LM qui ont accepté de faire un remplacement parce qu'il n'y avait plus de classiques de libres, et donc pour que latin perdure dans tel ou tel établissement, soient des assassins.
Au contraire, on ne peut que s'incliner et les remercier.

D'une manière générale, je crains que les derniers posts où il est question des LC sur le forum ne nuisent à notre image.

Non, Cora, je ne remercie pas ces LM là...de la même façon que je ne remercierais pas un collègue de maths ou de svt ou d'histoire géographie de venir enseigner le français à la place des professeurs de Lettres sous prétexte qu'eux aussi parlent, lisent et écrivent le français. Applique ce fonctionnement à la médecine: tous les médecins ont des compétences communes, mais que dirais-tu si les gynécos obstétriciens disparaissaient, remplacés par de "simples" gynécos, voire des généralistes..? Oserais-tu dire, en cas de problème lors d'un accouchement,et même sans problème d'ailleurs, que c'est bonnet blanc blanc bonnet, et que tu n'aurais pas souhaité être suivie par un spécialiste?

Je reste convaincue que c'est en conservant les spécificités et le niveau d'exigence de chaque discipline tant au niveau des contenus que des enseignants qu'on préservera toutes les disciplines, quelles qu'elles soient... parce que pour l'instant, vous vous dites que seules les matières "rares" sont menacées: le latin, le grec, l'allemand, l'italien... mais regardez ce qui se passe avec l'enseignement des arts plastiques, pour lequel petit à petit, une part des contenus est déléguée aux profs d'HG, de Lettres... pareil pour l'EPS, l'Education musicale,fragilisé par l'introduction de ces fameux encadrements éducatifs qui font entrer au collège les associations sportives et culturelles locales et privées...

En quoi est-ce prétentieux, CherCollègue, de se présenter comme des spécialistes de notre matière? C'est ce que tous les enseignants sont, non?
Tant mieux pour ceux qui ont ce niveau de spécialisation sans jamais avoir suivi le cursus de Lettres Classiques: qu'ils passent le capes ou l'agrégation de Lettres Classiques pour travailler en toute légitimité. Ce n'est pas de la suffisance, je le répète, juste une demande de cohérence, de transparence, d'honnêteté et d'équité..

Comme je le dis souvent, plus on est de fous plus on rit, et je serai ravie d'avoir davantage de collègues Classiques...l'union fait la force.


Dernière édition par Audrey le Dim 13 Sep 2009, 16:54, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Dwarf
Dwarf
Grand Maître

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Dwarf le Dim 13 Sep 2009, 16:51
Audrey, penses-tu qu'il y ait tant de LM amenés à remplacer des LC par goût?
Audrey
Audrey
Oracle

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Audrey le Dim 13 Sep 2009, 16:51
+1 Choupinette!

signé La Radicale de service...lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Audrey
Audrey
Oracle

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Audrey le Dim 13 Sep 2009, 16:53
Il y a des LM qui prennent les devants avant toute suggestion de remplacement et disent sans aucun scrupule au rectorat qu'ils accepteraient de remplacer un LC parce qu'ils ont fait du latin durant leur cursus, oui. J'en ai croisé.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Mermoz
Mermoz
Neoprof expérimenté

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Mermoz le Dim 13 Sep 2009, 16:54
@Dwarf a écrit:Audrey, penses-tu qu'il y ait tant de LM amenés à remplacer des LC par goût?
J'ai eu comme ça un poste à l'année (pour TZR) piqué par une LM qui voulait rester dans le collège, qui se trouvait à 20 minutes de chez moi... c'est d'elle que je parle dans mon post ci-dessus... Je me suis retrouvée sur des rempla à l'année... de LM!!

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.
avatar
MS
Neoprof expérimenté

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par MS le Dim 13 Sep 2009, 16:54
Pour Choupinette : Cicéron je connais, j'ai traduit le De Republica en première année de fac. Mes connaissances en la matière ne se limitent pas à la civilisation et à l'étymologie.
Cela étant, je partage l'inquiétude des profs de LC.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!
Mermoz
Mermoz
Neoprof expérimenté

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Mermoz le Dim 13 Sep 2009, 16:55
@MS a écrit:Pour Choupinette : Cicéron je connais, j'ai traduit le De Republica en première année de fac. Mes connaissances en la matière ne se limitent pas à la civilisation et à l'étymologie.
Cela étant, je partage l'inquiétude des profs de LC.
Je m'en doute, je ne faisais que citer un cas que j'ai rencontré...

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.
Audrey
Audrey
Oracle

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Audrey le Dim 13 Sep 2009, 16:56
MS, ne te sens pas visée par nos propos: tu t'es exprimée très clairement sur ta situation, tes convictions... crois-moi, la radicale de service ne te tombera pas dessus..lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
MS
Neoprof expérimenté

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par MS le Dim 13 Sep 2009, 16:57
Bien sûr, pas de problème, jamais je ne prendrais la place d'un LC mais j'aimerais un jour faire cette expérience d'enseigner le latin , sans que cela ne nuise à personne. Suis-je pour autant une "filoute"?

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!
Audrey
Audrey
Oracle

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Audrey le Dim 13 Sep 2009, 17:01
Arf,MS...techniquement, tu n'es pas une filoute, tu n'as pas encore fauté... latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_biggrin

Dans ce cas, pourquoi, soyons fous, ne pas reprendre des études de classiques pour en plus apprendre le grec?

Autre possibilité, proposer un club de latin là où tu bosses... tu n'empiètes sur aucun poste en faisant ça, et tu pourrais te faire plaisir...

Je me demande de plus en plus s'il ne serait pas pertinent de proposer des clubs de cultures et langues antiques aux retraités dans des associations....beaucoup en ont fait durant leur jeunes années et en parlent avec nostalgie... ptêt qu'on pourrait se lancer là-dedans , non? lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
Invité
Invité

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Invité le Dim 13 Sep 2009, 17:10
Ouf ! je n'ai pas non plus fauté, puisqu'on m'a refusé mes 5 heures de latin, j'ai eu peur. Juste que comme je le disais, je ne faisais que demander l'application du décret de 1950 et que je ne prenais aucun poste de LC.
Je vais en faire bondir pas mal, mais je préfère largement enseigner une autre matière que le Français plutôt que de sillonner les routes du département ( et il est grand en plus) pour grappiller des heures à droite et à gauche. Là j'ai deux collèges, mais pourquoi pas trois, hein ? et quatre... un par classe, le rêve !
avatar
thrasybule
Prophète

latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Empty Re: latin pour une prof de lettres modernes

par thrasybule le Dim 13 Sep 2009, 17:12
@CherCollègue a écrit:Certains se font une très haute idée de leur matière ! latin pour une prof de lettres modernes - Page 2 Icon_razz

C'est curieux, mais on comprend tout d'un coup comment l'enseignement des humanités classiques a pu se retrouver en ruines, et pourquoi le niveau de l'agrégation de lettres classiques est si faible.

Filii hominum usquequo graves corde utquid diligitis vanitatem et quaeritis mendacium
(C'est mon bénédictin de cousin qui m'a appris le latin dès que j'ai eu 8 ans. Oups ! il ne devait pas être TZR de latin ! Misère !!!... J'ai été floué !!!...)
Je suis consterné par la morgue et le dédain qui suintent de ce message qui au moins m' a permis de mettre en pratique les sages sentences de Sénèque dans son De Ira en maîtrisant mon exaspération à la lecture de ces sottes assertions..."cher collègue", d'où vous vient tant de science et de certitude: avez-vous présidé l'agrégation de lettres classiques? Vous êtes-vous livré à des études comparatives entre les copies des brillantisssimes agrégatifs d'un âge d'or révolu et les désolantes productions des homoncules pitoyables dont nous sommes issus? Oui, je me fais une haute idée de la discipline que j'enseigne, non, je ne pense pas que les humanites "classiques"(sic) ne sont que décombres, pour reprendre le poncif, le cliché que l'on répète à l'envi et que que vous reprenez sans esprit d'examen: renseignez-vous, et vous verrez à quel point les lauréat du capes et de l'agreg rivalisent d'inventivité pour sauvegarder ces enseignements tout en gardant l'exigence nécessaire; quoi qu'il en soit, vous vous faites une très haute idée de vous-même, cela ne fait aucun doute
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum