Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Nicétas
Niveau 5

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Nicétas le Mar 8 Jan 2019 - 21:41
C'est gentil de me prédire mon avenir gratuitement ! Je le vois à peu près comme ça aussi, heureusement que j'ai d'autres choses à côté. Et avec l'agreg, c'est quand même une sécurité de plus je pense, non ?
*Ombre*
*Ombre*
Habitué du forum

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par *Ombre* le Mar 8 Jan 2019 - 21:44
Ça y est, vous m'avez totalement déprimée.
Je vais demander au CA la suppression du latin, et puis du français, histoire de gagner du temps.

Je sens que je vais lui être d'un grand réconfort, à ma collègue...
Oudemia
Oudemia
Empereur

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Oudemia le Mar 8 Jan 2019 - 21:51
C'est fini pour moi cette année, mais depuis deux ans, surtout, c'était comme le décrit Lefteris, heureusement que j'ai de bons souvenirs d'auparavant et que j'ai connu des élèves commençant le grec ou le latin en 4e, qu'on pouvait amener à un bon niveau en fin de 3e...

Je vais bientôt revoir une dame octogénaire, mon professeur en 6e et en terminale, quand je repense à toutes ces heures passées avec elle ou avec ses collègues, et que les élèves actuels ne connaîtront pas ça, c'est vraiment triste
Oudemia
Oudemia
Empereur

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Oudemia le Mar 8 Jan 2019 - 21:53
@*Ombre* a écrit:Ça y est, vous m'avez totalement déprimée.
Je vais demander au CA la suppression du latin, et puis du français, histoire de gagner du temps.

Je sens que je vais lui être d'un grand réconfort, à ma collègue...

Si elle pouvait résister aux courants, si elle persistait comme le fait Lefteris, d'après ce que tu dis il y a encore de la ressource chez vous ; mais si elle est usée...
henriette
henriette
Médiateur

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par henriette le Mar 8 Jan 2019 - 22:04
Je suis chaque année à 2 doigts moi aussi de laisser tomber. Marre de me battre, de tapiner pour attirer des élèves en passant sur mon temps perso dans 8 classes de 6e et 8 classes de 4e pour vendre le latin et le grec (ben oui, depuis le nouveau chef, c'est sur mon temps libre et sans HSE) mis au même plan que la chorale et le BIA, de n'avoir jamais aucune certitude du maintien des groupes et des heures d'une année sur l'autre avant début juillet.
Je suis terriblement fatiguée. Et quand je vois que chaque année j'arrive un peu moins loin dans ce que je veux leur apprendre, c'est déprimant.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
LadyC
LadyC
Empereur

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par LadyC le Mer 9 Jan 2019 - 16:48
Je suis consternée de vous lire, et y compris ceux parmi vous dont je sais qu'ils ont plus de bouteille et de savoir-faire que moi, et dont je croyais qu'ils avaient plus de public également. Je savais bien sûr la situation douloureuse (j'ai quitté mon ancien collège en pleine réforme et en sachant que l'option enseignement de complément était en train de mourir à petit feu), mais je ne pensais pas voir d'aussi nombreux témoignages de collègues à deux doigts de lâcher No
J'ai la chance d'avoir atterri dans un collège où :
- il n'y a qu'une seule option concurrente, qui arrive en 3e, et les départs ne sont pas acceptés
- les parents sont encore assez pro-latin, et sur 600 élèves, nous avons des groupes oscillant entre 15 et 20
- nous avons 2h en 5e (2e heure basculée depuis la 4e, la répartition 1-3-3 étant d'une absurdité sans nom)
Spoiler:
- en particulier - et là je mesure ma chance, tout à fait illégale d'ailleurs -, lors de la réforme, la direction a fait le choix de réserver des heures au latin sans les prendre sur la marge
En plus, cette année, autant mes 4e sont pénibles, autant les 5e sont adorables, curieux et travailleurs (ceux-là, je vais les savourer jusqu'en 3e et les voir partir à regret).
Même ainsi, chaque année, c'est en effet le tapin (c'est vraiment l'impression que cela me fait, depuis le tout premier "démarchage" des 6e que j'ai fait il y a sept ou huit ans) et la crainte de ne pas "recruter" assez, la crainte de tomber sur une nouvelle direction qui estime que ces heures seraient bien mieux consacrées à autre chose.

Bon courage à tous qui n'avez pas la chance de telles conditions... *Ombre*, j'espère que vous trouverez une solution - je n'ose espérer que cela décide ton principal à augmenter l'horaire et rétablir des conditions correctes d'enseignement du latin fleurs2

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
*Ombre*
*Ombre*
Habitué du forum

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par *Ombre* le Mer 9 Jan 2019 - 17:28
@LadyC a écrit: *Ombre*, j'espère que vous trouverez une solution - je n'ose espérer que cela décide ton principal à augmenter l'horaire et rétablir des conditions correctes d'enseignement du latin fleurs2

Merci, LadyC. En fait, la seule vraie solution serait celle que tu évoques : rétablir des conditions d'enseignement suffisamment correctes pour que la collègue de LC s'y retrouve et accepte de prendre les heures.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Lefteris le Mer 9 Jan 2019 - 18:51
@Nicétas a écrit:C'est gentil de me prédire mon avenir gratuitement ! Je le vois à peu près comme ça aussi, heureusement que j'ai d'autres choses à côté. Et avec l'agreg, c'est quand même une sécurité de plus je pense, non ?
Ne me remercie pas, tu me donnes une idée de reconversion. L'agreg n'est malheureusement pas une sécurité pour les LA. A titre individuel, c'st mieux, mais ça ne change guère la situation générale

@*Ombre* a écrit:Ça y est, vous m'avez totalement déprimée.
Je vais demander au CA la suppression du latin, et puis du français, histoire de gagner du temps.

Je sens que je vais lui être d'un grand réconfort, à ma collègue...
Pourquoi pas, ironiquement : d'ailleurs on rogne sur le français, la littérature a été récemment remise en cause dans certaines séries du lycée car inutile.Plus qu'une question de temps.  A l'annonce de la réforme,  j'ai refusé les EPI et comme on me disait que mon poste pourrait être menacé j'ai dit "on verra bien". Puis j'ai fait des démarches de reconversion, et comme c'était en vain, j'ai demandé à la direction si on pouvait me reclasser comme factotum, puisqu'il n'y en avait plus. Installer les tableaux blancs (à défaut de ceux de déclinaison) , réparer les armoires, ça me va très bien.

@henriette a écrit:Je suis chaque année à 2 doigts moi aussi de laisser tomber. Marre de me battre, de tapiner pour attirer des élèves en passant sur mon temps perso dans 8 classes de 6e et 8 classes de 4e pour vendre le latin et le grec (ben oui, depuis le nouveau chef, c'est sur mon temps libre et sans HSE) mis au même plan que la chorale et le BIA, de n'avoir jamais aucune certitude du maintien des groupes et des heures d'une année sur l'autre avant début juillet.
Je suis terriblement fatiguée. Et quand je vois que chaque année j'arrive un peu moins loin dans ce que je veux leur apprendre, c'est déprimant.
Nous sommes tombés à 5 heures (puis 6 maintenant) . Comme l'année de 5e a été saccagée une année par les EPI, il a fallu démarrer en 4e, et continuer ainsi pur ne pas pénaliser ceux qui ont débuté en enlevant encore des heures pour les remettre en 5e. J'arrive aussi de moins en moins loin chaque année dans les programmes, mais pas seulement en latin (quoique là, en faisant essentiellement de la langue, je rattrape un peu...).
Je fais pas le tapin, je présente l'option, je fais un diaporama pour les parents, et basta. Je fais même croire que c'est encore une matière, avec du travail. Et je fais ensuite du latin, au niveau où je peux, et advienne que pourra. De toute manière je préfère ne plus en faire que faire des amphithéâtres en carton ou des goûters en toge, entrecoupés de films.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
*Ombre*
*Ombre*
Habitué du forum

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par *Ombre* le Lun 28 Jan 2019 - 20:06
Juste quelques nouvelles.
Nous avons réussi à obtenir la restauration des horaires de latin (enfin, ce qu'il en reste après la réforme, hélas). Du coup, la collègue de LC reprend, comme de normal, ces heures.
C'est peu de chose, mais nous avons fait à notre niveau ce que nous pouvions.
Derborence
Derborence
Modérateur

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Derborence le Lun 28 Jan 2019 - 20:07
Bravo, *Ombre* !

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Fires of Pompeii le Lun 28 Jan 2019 - 20:19
Bravo, Ombre, et je pense parler pour la cause des LC quand je dis qu'il faudrait que tout le monde se batte comme vous.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
henriette
henriette
Médiateur

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par henriette le Lun 28 Jan 2019 - 20:57
Super nouvelle, bravo à vous !

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
LadyC
LadyC
Empereur

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par LadyC le Mar 29 Jan 2019 - 13:01
Bravo et merci !

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
*Ombre*
*Ombre*
Habitué du forum

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par *Ombre* le Mar 29 Jan 2019 - 17:42
Je n'aurais pas pu faire grand chose seule : c'est l'équipe qui est bien, y compris nos CDE.

Un dernier message pour essayer de remonter un peu le moral des LC, même s'il ne s'agit que d'un cas individuel. On répète souvent que les élèves abandonnent le latin au lycée. Mon bonhomme personnel, actuellement en 3e, et profil scientifique par ailleurs, est décidé à continuer le latin au lycée. Il a une idée précise de ce qu'il veut faire plus tard : il veut s'orienter vers l'informatique, et plus précisément l'analyse des langages naturels, et il considère que bien posséder la grammaire et les langues anciennes qui éclairent celle-ci sera un atout. Il n'a sans doute pas tort. C'est donc la langue qui l'intéresse avant tout, même si la fascination pour la culture antique entre aussi en ligne de compte. Ça existe encore ! Merci aux professeurs de LC de permettre à de tels élèves de poursuivre dans les domaines qui les passionnent, et courage à eux pour affronter les difficultés qui se multiplient.
Contenu sponsorisé

Re: latin pour une prof de lettres modernes

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum