Elève pénible 3è

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elève pénible 3è

Message par Eole le Sam 12 Sep 2009 - 21:05

Bonsoir à tous,

Voilà, c’est un élève que j’ai remarqué assez vite en classe par ses bavardages et sa réticence manifeste à travailler. Jusque là, rien de bien méchant.

Au tout premiers cours, j’étais allé assez vite sur les consignes de vie de classe histoire de se mettre au boulot tout de suite : j’ai surtout rappelé à l’oral l’importance du respect entre élèves, envers tout adulte, y compris les femmes de ménage. Ce qui voulait dire on se lève en présence d'un adulte, on jette son chewing gum, on ne laisse pas trainer de papier à la fin du cours… la politesse élémentaire, quoi !
Mercredi, lorsqu’en début d’heure, je demande aux élèves de jeter leur chewing gum, je vois donc ce fameux élève mâcher ostensiblement mais affirmant qu’il n’a rien dans la bouche. Ne voulant pas perdre trop de temps dans mon cours, j’enchaine, jusqu’au moment où, 10 minutes plus tard, il le mâche tellement ouvertement que je vois son chewing gum. Je lui demande de le jeter immédiatement et lui demande son carnet puisqu’il m’a menti. Il m’affirme que c’est son prof principal qui l’a (nouveau mensonge, mais je n’ai pu le vérifier qu’après). Il passe ensuite le reste de l’heure à attirer l'attention, en mettant les pieds sur sa chaise d’à côté ou en jouant avec sa casquette. Nouveau sermon, avec menace de lui confisquer sa casquette s’il s’avise de la remettre sur la tête. A la sonnerie, il se lève, met sa casquette, je l’appelle pour exécuter ma menace, il s’enfuit en courant. :colere:
Enervé, je range un peu ma salle et là, ô surprise : à sa table, deux cadavres de malabar…

J’ai fait un rapport disciplinaire, qui a été suivi d’un entretien entre l’élève et le CPE. Celui-ci était assez réticent à coller dès le début de l’année, histoire de ne pas monter trop vite en puissance au niveau des sanctions. Hier je l’ai trouvé plus calme en cours malgré des bavardages, mais à la fin de l’heure, il laisse à nouveau un papier de chewing gum, un mouchoir usagé et un graffiti sur sa table…
:marteau:
Que faire avec un gosse qui se comporte ainsi dès le début de l’année, et ce visiblement par provocation ? J’ai voulu convoquer les parents, mais apparemment, ils sont assez protecteurs envers leur fils (étonnants pour un collège zep) et donneront toujours crédit à leur fils… Je voudrais avoir un entretien perso avec le gosse, mais je ne vois pas trop quoi lui dire, je pense qu’il va me rire au nez genre « cause toujours ».

Merci pour vos conseils… !

Eole
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève pénible 3è

Message par Invité23 le Sam 12 Sep 2009 - 21:08

Moi, je lui ferais ramasser toutes les saletés qui traînent dans le couloir, devant tout le monde, nan mais !

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève pénible 3è

Message par gautier le Sam 12 Sep 2009 - 21:10

Pourquoi ne pas lui donner une heure de retenue qu'il passera à aider la femme de ménage dans son travail quotidien?

gautier
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève pénible 3è

Message par miss terious le Sam 12 Sep 2009 - 21:59

Attention les gens ! Ce type de sanction relève des travaux d'intérêt général et ne peut être donné à un élève qu'avec l'accord des parents, dixit ma ppale.
Sinon, pour ton élève Eole, pas facile de te répondre. Si la discussion avec l'élève ne sert à rien, seul ou avec le CPE, je crois qu'il te faudra quand même passer par les parents. Ils soutiendront peut-être leur fils devant toi, mais devant tant de preuves d'irrespect, je suis sûre qu'il se fera remonter les bretelles à la maison.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève pénible 3è

Message par cristal le Sam 12 Sep 2009 - 22:10

Lui faire peut-être d'abord un petit historique de ce que tu as "toléré", voulant en ce début d'année faire preuve de patience et d'indulgence envers tous pour que tout le monde se sente à l'aise dans la classe.
Et puis, lui dire que maintenant tu ne tolèreras plus les cheweeg-gum en classe, qu'il perturbe le bon fonctionnement des cours conformément au règlement, et encore moins que tu lui serves de femme de ménage. Enfin rappelle-lui au passage que le personnel d'entretien mérite, comme toutes les personnes de l'établissement, le respect.
Voilà ce que je ferais personnellement, avec un peu de recul, non seulement pour essayer de rattraper le coup et pour mettre fin à son petit jeu.
Peut-être arriveras-tu, avec un discours bien réfléchi et dit fermement, à l'impressionner.
Bon courage à toi

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève pénible 3è

Message par leyade le Dim 13 Sep 2009 - 7:35

@Eole a écrit: [à propos du carnet de liaison] Il m’affirme que c’est son prof principal qui l’a (nouveau mensonge, mais je n’ai pu le vérifier qu’après).

Au prochain cours, tu te mets dans l'encadrement de la porte pour faire rentrer tes élèves. Quand c'est au tour de l'Affreux de rentrer, c'est simple : tu lui demandes son carnet. s'il rale, tu le prends quand même, s'il dit qu'il ne l'a pas, tu refuses de le laisser entrer dans ta salle, tu envoies le délégué chercher un surveillant et/ou le carnet à la vie scolaire.
Parce que moi, le grand classique : "C'est Mme Machin qui a mon carnet, et vas-y que je fais ce que je veux du coup", on me l'a joué trop souvent l'année dernière....

Cette pseudo impunité dans laquelle l'élève se réfugie, dans sa naîveté calculée, m'exaspère....

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elève pénible 3è

Message par Eole le Dim 13 Sep 2009 - 8:52

Certes Leyade, mais je pense que ça l'arrangerait justement bien de ne pas venir en cours... tous les moyens sont bons. C'est vrai que l'excuse que c'est l'autre prof qui l'a est assez exaspérante... J'envisageais de faire sortir le carnet de tout le monde dès le début de l'heure plutot que de braquer un élève en lui demandant le sien spécifiquement...

Ce que j'ai compris va dans le sens de ce que dit Miss terious, nous n'avons pas le droit de faire faire le ménage aux élèves, sans l'accord des parents (je peux toujours courir)...

Comme le dit Cristal, je pense que je ne vais pas couper à une petite explication avec l'affreux, avec les parents si possible... Il va falloir que je travaille mon discours... Je crois surtout que l'important est que le reste de la classe voie que je n'accepte pas ce genre de comportement. C'est la première année que j'enseigne dans ce collège ZEP, et je sens que c'est vraiment l'épreuve de force. Cela dit, d'autres collègues se plaignent de cet élève, mais c'est quand même dans mon cours qu'il est allé plus loin...

L'année commence bien ! furieux

Eole
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum