Quand la classe est amorphe...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand la classe est amorphe...

Message par Sylvia le Mar 15 Sep 2009 - 10:58

Comment faites-vous pour dynamiser votre classe? J'en ai assez que ce soit toujours les mêmes qui répondent aux questions posées. J'ai beau interroger les autres, les "muets", j'ai souvent droit à deux mots comme réponse ou à un "Je ne sais pas" ou à du silence. Du coup, je me retourne à nouveau vers les quatre ou cinq qui agitent frénétiquement le doigt depuis le début de l'heure car autrement c'est la moitié seulement du travail prévu en séance qui est faite. J'avoue que cela m'enerve de plus en plus. Les motivés s'ennnuient (et moi aussi!!), les autres sont de pauvres spectateurs n'attendant qu'une seule chose: la fin du cours.

Sylvia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par LM le Mar 15 Sep 2009 - 11:03

J'ai une classe comme ça aussi.
Je ne sais pas comment changer les choses.
Mes collègues me disent de profiter de cette chance pour me reposer de mes trois autres classes atroces! Mais je préfère encore quand ça fuse de partout....

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par papillonbleu le Mar 15 Sep 2009 - 11:19

Connu aussi. Rien trouvé pour les secouer.

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par MS le Mar 15 Sep 2009 - 11:48

Il faut les forcer à donner ne fut-ce qu'un embryon de réponse, il ne faut pas les lâcher, sinon, c'est fini pour toute l'année. J'ai eu une classe comme cela il y deux ans, et ils savaient bien que chacun serait interrogé au moins une fois dans l'heure.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Invité14 le Mar 15 Sep 2009 - 12:08

J'ai aussi une classe comme ça mais cela me repose et au moins je me dis "super, pas de dicilpine à faore!!".
mais bon, j'avoue que du coup je ne sais pas s'il comprenne ou pas!

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Invité14 le Mar 15 Sep 2009 - 12:08

euh " pas de discipline à faire"

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Invité14 le Mar 15 Sep 2009 - 12:09

euh "s'ils comprennent ou pas" . Que de fautes!!! Bon j'ai faim aussi

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Sylvia le Mar 15 Sep 2009 - 12:17

@MS a écrit:Il faut les forcer à donner ne fut-ce qu'un embryon de réponse, il ne faut pas les lâcher, sinon, c'est fini pour toute l'année. J'ai eu une classe comme cela il y deux ans, et ils savaient bien que chacun serait interrogé au moins une fois dans l'heure.

J'essaie au maximum mais à la longue c'est épuisant et surtout, on n'avance pas!

Sylvia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par MS le Mar 15 Sep 2009 - 12:41

Alors renonce temporairement à l'oral et fais le maximum par écrit, en notant, peut-être réagiront-ils.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par littlemary le Mar 15 Sep 2009 - 14:38

Ce matin mes 3èmes étaient amorphes... Au bout de 5 mn, je leur ai dit texto "ou vous vous bougez et vous participez ou je m'assois et je vous dicte le cours pendant une heure "...il y a eu qqs bonnes âmes pour participer quand même !

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Sylvia le Mar 15 Sep 2009 - 14:45

@littlemary a écrit:Ce matin mes 3èmes étaient amorphes... Au bout de 5 mn, je leur ai dit texto "ou vous vous bougez et vous participez ou je m'assois et je vous dicte le cours pendant une heure "...il y a eu qqs bonnes âmes pour participer quand même !

Un cours dicté ne semble pas déranger les miens! J'ai même l'impression qu'ils préfèrent cela. Je crois que je vais tout bêtement faire ainsi pendant quelque temps: questions données à l'écrit, réponses écrites individuelles pendant 10/15mn puis correction commune. Si ouvrir la bouche les fatigue et les serine, ils vont faire tourner le stylo.

Sylvia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par littlemary le Mar 15 Sep 2009 - 15:45

@Sylvia a écrit: Un cours dicté ne semble pas déranger les miens! J'ai même l'impression qu'ils préfèrent cela.

Même si tu leur fais gratter au moins une copie double pendant une heure ?

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par kimy le Mar 15 Sep 2009 - 15:47

Si seulement, ils étaient un peu amorphes ...

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Esméralda le Mar 15 Sep 2009 - 15:53

C'est une classe de quel niveau ? Moi, j'ai un peu le problème inverse de 3ème qui veulent parler sans lever la main, sans respecter les règles, et de deux ou trois qui papotent en attendant ... Peut-être ont-ils été habitués par leur ancien prof à "attendre que ça se passe" tout cuit, sans être actif vraiment. Il y a parfois des collègues un peu âgés disons qui font faire du recopiage d'explication de texte au tableau, j'en connais. Je pense qu'il ne faut pas les lâcher et pas renoncer au cours dialogués, en continuant à solliciter les muets. Pourquoi pas aussi créer une note d'oral ?

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Sylvia le Mar 15 Sep 2009 - 15:57

@Esméralda a écrit:C'est une classe de quel niveau ? Moi, j'ai un peu le problème inverse de 3ème qui veulent parler sans lever la main, sans respecter les règles, et de deux ou trois qui papotent en attendant ... Peut-être ont-ils été habitués par leur ancien prof à "attendre que ça se passe" tout cuit, sans être actif vraiment. Il y a parfois des collègues un peu âgés disons qui font faire du recopiage d'explication de texte au tableau, j'en connais. Je pense qu'il ne faut pas les lâcher et pas renoncer au cours dialogués, en continuant à solliciter les muets. Pourquoi pas aussi créer une note d'oral ?

C'est une quatrième. On travaille actuellement sur la poésie du XIXème siècle. Ils auront une note de récitation mais je vais leur attribuer une note de participation également.

Sylvia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par pimousse le Mar 15 Sep 2009 - 17:13

j'ai eu une classe comme ça l'année de stage. Des secondes. On m'a cassé les pieds à l'iufm parce que mes élèves étaient trop calmes... ...bref...

Pour répondre à ta question, je tenterais la note de participation orale, tout simplement. S'ils sont motivés par les notes, ça peut les motiver.

Sinon, continuer à interroger quoiqu'il arrive ceux qui ne participent pas. Les forcer à répondre et à répondre par une phrase. Tu peux commencer par les interroger sur des trucs hypers simples au début, juste pour être sûre qu'ils ne diront pas "je ne sais pas" (ou que tu pourras les secouer dans ce cas). Parfois, c'est juste de la timidité ou de l'appréhension, et avec l'habitude d'être intrrogé, ils finissent par prendre la parole d'eux-mêmes.

Pour ceux qui ne répondent rien, ou "je ne sais pas", tu peux leur dire que tu les réinterrogeras sur ça ou sur autre chose dans très peu de temps. Comme ça, ça leur laisse le temps de chercher une réponse. Pendant ce temps, tu en interroges un autre (un qui ne participe pas non plus - s'il ne répond pas ou "je ne sais pas", même traitement) ; ensuite tu interroges un qui lève le doigt, histoire de, puis tu reviens aux deux qui n'avaient rien répondu.

Enfin, dès qu'il y a un truc à lire (du texte, une consigne), faire lire ceux qui ne participent jamais, qui répondent toujours rien ou "je ne sais pas". Au moins, ça les habitue à prendre la parole devant les autres. ET ça les fait participer un minimum au cours quand même.

pimousse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Circé le Mar 15 Sep 2009 - 18:59

@pimousse a écrit:j'ai eu une classe comme ça l'année de stage. Des secondes. On m'a cassé les pieds à l'iufm parce que mes élèves étaient trop calmes... ...bref...



C'est dommage qu'il n'existe pas un smiley qui se tord de rire par terre parce que là, ça vaut vraiment le coup !!

L'IUFM...un énorme sketch!

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par SW5 n roos' valley le Mar 15 Sep 2009 - 19:31

Je cite Esméralda: "Peut-être ont-ils été habitués par leur ancien prof à "attendre que ça se passe" tout cuit, sans être actif vraiment. Il y a parfois des collègues un peu âgés disons qui font faire du recopiage d'explication de texte au tableau, j'en connais."

Et je plussoie. Je récupère tous les ans des élèves qui se demandent sur quelle planète ils sont lorsque dans mon cours d'anglais, celles et ceux que j'ai depuis un, deux, trois voire quatre (ça, ce peut-être génialissime quand on s'entend bien!!) parlent, s'interpellent et se répondent.

Il est acquis que pour certains collègues, faire cours, c'est encore:
Bon aujourd'hui, vous faîtes l'ex.1 et puis on corrige et ensuite si vous êtes sages on fera le n°2

En anglais, ça donne des élèves qui sont incapables de répondre à une question du style : Are you OK? Have you got a problem? What day is it today again? etc...

Pour revenir au post, ce n'est donc peut-être pas leur faute.

Donne toi des objectifs de prise de parole et certains cours tu t'y tiens et d'autres fois, quand tu es crevée, genre de 4 à 5, le vendredi, et bien, repose toi sur tes bons qui veulent parler.

Ceci est un vrai débat? N'en avez-vous pas marre aussi quelquefois de faire du sur-place alors que 5 ou 6 sur 25 ont toutes les réponses immédiatement?

J'essaye de donner sa chance à tout le monde (je l'ai encore fais ce jour avec une 4ème dans laquelle il y a 8 "mutiques" et 17 super bons élèves qui piaillent d'impatience le doigt levé pour non seulement dire qqse mais surtout aller bien au delà du niveau attendu... = articuler une pensée cohérente et signifiante avec des and (=et)... but(=mais)... whereas(=alors que) etc, mais je me demande vraiment si cela en vaut la peine -intrinsèquement- càd hors toutes considérations du style IPR - IUFM etc?

In fine, j'ai réussi à faire parler 2 des mutiques et leur énoncés étaient basiques. Pendant que j'ai "ignoré" tous les autres...
(sous prétexte qu'ils sont bons!) Comme cela doit-être frustrant!

Que pensez-vous de ceci cher(e)s collègues?


Dernière édition par SW5 n roos' valley le Mar 15 Sep 2009 - 19:34, édité 1 fois (Raison : mal relu)

SW5 n roos' valley
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Golou le Mar 15 Sep 2009 - 19:40

bon j'ai toujours des classes très dynamiques, vivantes... J'ai eu peur en début de cette année avec mes loulous de 1ère qui étaient tellement sages que ça venait à m'angoisser... Quand je posais une question, personne ne répondait... J4ai fini par m'arrêter et je leur ai dit "je vous en supplie... grogner, faites quelquechose mais dites moi que vous n'êtes pas morts... car franchement je vais pas pouvoir... je me sens très seule là... j'ai l'impression de me parler toute seule!". Ils ont ri et c'était bon la glace a cassé... Maintenant, je ne sais plus où donner de la tête, ils particpent beaucoup... Je ne m'explique pas leur retenue du début... peut-être le temps de me découvrir?

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Angua le Mar 15 Sep 2009 - 19:40

Mes 3e de cette année ont un peu le profil, et je suis loin de m'amuser en cours avec eux... d'autant plus agaçant, pour la majeure partie, ils sont hyper pertinents! furieux
Du coup, je donne la parole à tout le monde au moins une fois dans l'heure (davantage aux 3-4 motivés qui lèvent la main). je voudrais aussi essayer d'accrocher au maximum des gamins déjà résignés. Et j'avoue que je ne cherche pas trop d'où vient la résignation, à leur sujet, j'ai déjà entendu plusieurs fois le discours de "oh, tu sais, moi, tant qu'il me foutait la paix, je ne me battais plus pour qu'il prenne son cours... "... je ne prétends pas que je tiendrai toute l'année, car c'est crevant, mais entendre une réponse juste de la part d'un gamin que tout le monde présente comme ascolaire... ça me remonte le moral, même s'il faut lui arracher les mots de la bouche. Rien que pour le plaisir de me dire qu'au fond, il a au moins compris ça.

Mais du coup... ce n'est pas hyper dynamique tout ça. J'ai l'impression de passer tous les temps d'oral à leur demander "et toi, qu'en penses-tu?"... pendant que les autres attendent. Sagement, heureusement...

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Kan-gourou le Mar 15 Sep 2009 - 22:18

Quand j'étais élève, je n'appréciais pas qu'un prof me demande une réponse alors que je ne levais pas le doigt. Et pourtant, j'avais toutes les réponses, mais je préférais les souffler à mon voisin. Du coup, je suis plutôt du genre à laisser tranquille les muets. Par contre, dès qu'il y en a un qui à l'occasion lève la main, je lui donne la parole et je trouve un moyen de le féliciter même quand ce n'est pas la bonne réponse. Ça leur donne plus de confiance pour lever la main une prochaine fois. Autre chose, je les ai prévenus dès le 1er cours: dans mon cours, il y a une règle à respecter impérativement: si on ne comprend pas, on demande, pendant le cours ou après.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Frisouille le Mar 15 Sep 2009 - 23:42

goloumine a écrit:bon j'ai toujours des classes très dynamiques, vivantes... J'ai eu peur en début de cette année avec mes loulous de 1ère qui étaient tellement sages que ça venait à m'angoisser... Quand je posais une question, personne ne répondait... J4ai fini par m'arrêter et je leur ai dit "je vous en supplie... grogner, faites quelquechose mais dites moi que vous n'êtes pas morts... car franchement je vais pas pouvoir... je me sens très seule là... j'ai l'impression de me parler toute seule!". Ils ont ri et c'était bon la glace a cassé... Maintenant, je ne sais plus où donner de la tête, ils particpent beaucoup... Je ne m'explique pas leur retenue du début... peut-être le temps de me découvrir?
Ben Goloumine, quand même, faut les comprendre, tu fais peur un peu... lol!

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Golou le Mar 15 Sep 2009 - 23:53

@Frisouille a écrit:
goloumine a écrit:bon j'ai toujours des classes très dynamiques, vivantes... J'ai eu peur en début de cette année avec mes loulous de 1ère qui étaient tellement sages que ça venait à m'angoisser... Quand je posais une question, personne ne répondait... J4ai fini par m'arrêter et je leur ai dit "je vous en supplie... grogner, faites quelquechose mais dites moi que vous n'êtes pas morts... car franchement je vais pas pouvoir... je me sens très seule là... j'ai l'impression de me parler toute seule!". Ils ont ri et c'était bon la glace a cassé... Maintenant, je ne sais plus où donner de la tête, ils particpent beaucoup... Je ne m'explique pas leur retenue du début... peut-être le temps de me découvrir?
Ben Goloumine, quand même, faut les comprendre, tu fais peur un peu... lol!

Oui y a de ça... suis très cash... donc au début ils savent pas si c'est du lard ou du cochon... mais bon je te rassure ma tête n'est pas comme ça tous les jours!!!! quoique en ce moment je ne dois pas être loin! Suspect

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Frisouille le Mer 16 Sep 2009 - 0:08

Je blague, tu es bien plus jolie que ton avatar (Heureusement, c'est pas une tête...
ca leur fait du bien aux élèves de se faire réveiller...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la classe est amorphe...

Message par Dwarf le Mer 16 Sep 2009 - 0:33

L'an dernier : la pire classe dans le genre que j'aie jamais eu. Une année de perdu, potentiellement. J'ai eu beau TOUT essayer, que dalle.

Deux conseils:
- interroger les élèves directement
- ne pas accepter leur "je ne sais pas" qui sont en fait des "je ne veux pas savoir"

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum