Les répliques qui calment

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par roxanne le Jeu 17 Sep 2009 - 13:53

tant mieux pour toi Ysabel mais tu as ta réputation , tu es dans ton lycée depuis un moment , a priori soutenue par ton adminsitration, ce n'est pas forcément facile quand on débarque , jeune prof ...et puis je me répète mais je trouve que ce genre de remarques doivent rester exceptionnelles et pas devenir un jeu dans lequel le prof se complaît .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Angua le Jeu 17 Sep 2009 - 13:56

Le "oui" au "Tu veux que je t'aide?", je ne l'ai encore jamais eu... à mon avis, je hurlerai à l'insolence. Et sortirai mon autre phrase favorite en cas de récriminations: "JE NE VEUX PAS LE SAVOIR!"

J'avais vraiment tendance à faire des remarques amusantes en début de carrière ('fin, il y a encore 3-4 ans), que je m'interdis au maximum de sortir des trucs qui pourraient ressembler à de l'humour pour ce qui concerne la discipline, et au final, c'est ce qui marche beaucoup mieux. Mais comme on ne se refait pas, il m'arrive de m'oublier... Embarassed

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par ysabel le Jeu 17 Sep 2009 - 14:28

@roxanne a écrit:tant mieux pour toi Ysabel mais tu as ta réputation , tu es dans ton lycée depuis un moment , a priori soutenue par ton adminsitration, ce n'est pas forcément facile quand on débarque , jeune prof ...et puis je me répète mais je trouve que ce genre de remarques doivent rester exceptionnelles et pas devenir un jeu dans lequel le prof se complaît .

oui, quand même ! Ne pas sortit cela à toutes les heures mais finement distribué au fil de l'année

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par nevermore le Jeu 17 Sep 2009 - 19:00

@ysabel a écrit:A un élève qui essaie d'expliquer maladroitement son retard, le retard du devoir etc.

"N'aggrave pas ton cas par une défense maladroite"

Aux garçons qui ont les mains sous les tables sans qu'on sache trop pourquoi : "Cessez de vous tripoter sous la table ! " J'adore, ils deviennent rouges et confus

.

J'affectionne aussi ce genre de remarque:
A un élève qui se lève soi-disant pour donner un crayon et qui s'attarde sur un autre élève: "Allez, ce n'est pas l'heure de faire un massage à Kevin" Très drôle quand le dit Kévin s'est attardé avec un autre garçon. Même réaction que chez toi Ysabel.

Ou bien "Non la réponse n'est pas dans les beaux yeux de Kévin" à un élève qui regarde tout sauf le tableau.

nevermore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Reine Margot le Jeu 17 Sep 2009 - 19:03

@lene75 a écrit:
Je me suis régalée à lire vos répliques à tous et toutes.Mais parfois
ça peut être à double tranchant. Si l'élève répond "oui" à "tu veux que
je t'aide ?" par exemple, vous faites comment ?
Ou pour l'histoire du thé et des gâteaux, s'ils renchérissent ?

Ouais, ce genre de trucs, c'est ce qui m'arrivait avec mes élèves de l'année dernière, alors j'ai abandonné ces remarques.
Par exemple :
- "Ça va, je ne vous dérange pas, je ne parle pas trop fort ?", réponse de l'élève : "Si, mais j'essaie de faire abstraction".
- "Ça ne vous intéresse pas ?", l'élève : "Non, pas du tout"
- "Je me demande bien pourquoi vous venez si c'est pour ne rien faire", l'élève : "Pour pas être noté absent."
- "Vous voulez sortir ?", l'élève : "Oui, j'aimerais bien" et il sort.
- À une élève qui faisait des maths pendant mon cours : "Vous vous croyez en permanence ?", l'élève "Bah au moins votre cours me sert à quelque chose"
- Je demande à un élève qui ne suivait pas ce que dis l'auteur dans le texte, l'élève "En fait, ça ne m'intéresse pas du tout"


etc.
Ah là là, qu'est-ce que je suis contente d'avoir changé de lycée Maintenant, c'est, "Il vous manque quelque chose ?", réponse de l'élève au choix :
- "Vous pouvez répéter la fin de la phrase s'il vous plaît ?" Je répète "Merci madame"
- " non, excusez-moi"


oui il y a UN principe de base avec les élèves: ne JAMAIS leur laisser la possibilité d'entamer la discussion. pendant le cours du moins.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Parenthèse le Jeu 17 Sep 2009 - 20:33

"Non, le CDI n'est pas un cybercafé"
A un élève qui marche d'une manière ridicule dans le couloir : "Jeune homme, la tectonik c'était l'année dernière, là tu n'es plus à la mode !"
A des petits 6e :"Madame je trouve pas le mot dans le dico" : "Si moi je le trouve, je te fais quoi ?" Jamais eu de pb avec une réponse déplacée, mais je ne l'utilise qu'avec des petits, en souriant.

Parenthèse
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Dwarf le Jeu 17 Sep 2009 - 21:37

choupinette a écrit:
Nellen a écrit:Ah oui...

"Tu vois la porte, là ? Tu vas la prendre mais... j'espère qu'elle sera ouverte."
j'ai un copain qui, quannd le prof lui a dit de prendre la porte, l'a prise... au sens propre du mot (bon il pouvait, il était grand et costaud

C'est un classique. Francis Lalanne l'a fait en cours de philo (et il en est très fier!!!)

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par ysabel le Jeu 17 Sep 2009 - 21:39

ladameducdi a écrit:"Non, le CDI n'est pas un cybercafé"
A un élève qui marche d'une manière ridicule dans le couloir : "Jeune homme, la tectonik c'était l'année dernière, là tu n'es plus à la mode !"
A des petits 6e :"Madame je trouve pas le mot dans le dico" : "Si moi je le trouve, je te fais quoi ?" Jamais eu de pb avec une réponse déplacée, mais je ne l'utilise qu'avec des petits, en souriant.

Le sourire aussi avec les grands, les élèves s'aperçoivent que c'est une boutade pour se moquer gentillement, pas une humiliation publique. Cette dernière doit être utilisée le moins souvent possible, avec vraiment des cas compliqués pour écraser la rebellion naissante.

Et comme je pratique souvent l'auto-dérision, les élèves comprennent la portée plus symbolique qu'autre chose de ces phrases parfois assassines.

Tout réside dans l'art de souffler le chaud et le froid.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Albertine le Ven 18 Sep 2009 - 6:51

L'année dernière en zep, lorsque les "tais-toi, stp", "arrêtes tes bavardages" ne suffisaient pas puisque les élèves répondaient: "mais, j'parle pas!", "On dirait que j'parle", je leur disait: "ferme ta bouche". Pour eux, c'était l'insulte suprême.

Albertine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par roxanne le Ven 18 Sep 2009 - 7:19

Mais je pense qu'en lycée , c'est plus facile l'ironie , en collège , ils entendent aussi ce qu'ils veulent.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Daphné le Ven 18 Sep 2009 - 8:17

Ils entendent ce qu'ils veulent et ne comprennent pas, enfin beaucoup ne comprennenet pas du tout l'ironie !!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Parenthèse le Ven 18 Sep 2009 - 8:43

Ce qui me faire rire en tout cas avec des 6è, c'est lorsqu'ils découvrent que le prof peut avoir de l'humour : Quand je raconte un truc vraiment débile, et j'en vois quelques uns qui se disent "mais c'est...une blague ?" sans oser rire, et d'autres qui ont déjà pigé et sourient.

Parenthèse
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Stered le Ven 18 Sep 2009 - 10:01

Mes 5e (que j'avais l'an dernier) m'ont offert un petit drapeau avec marqué "humour" en couleurs fluo chatoyantes du plus bel effet (le summum de la classe pour un 5e lambda), car quand certains ne comprennent pas que je plaisante, j'ai l'habitude de leur dire "je ne vais quand même pas vous faire un panneau avec écrit "humour" dessus pour que vous repériez l'ironie..."
Bah, maintenant, si Razz

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par liliepingouin le Ven 18 Sep 2009 - 17:31

@ysabel a écrit:

Mouais, tu n'inspirais vraiment aucune crainte à tes élèves s'ils te répondaient cela... T'as pas dû rigoler tous les jours !

Jamais un des miens (et j'ai eu des 2des terribles) n'auraient eu l'idée de me dire cela car ils sont déjà inquiets quand je mime une colère... La seule fois où j'ai vu rouge - suite à une réflexion du morveux -, l'élève est devenu blème voire verdâtre.

Quelle chance (ou plutôt quel talent) Malheureusement, quand on n'en impose pas naturellement, faut bien chercher d'autres solutions... ou en tout cas ne pas tendre le bâton pour se faire battre.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par deya le Ven 18 Sep 2009 - 17:50

Quand je leur demande de se taire et qu'ils me répondent: "Mais je ne parlais pas!", je leur dis: "Alors je suis très inquiète, ton corps fait des choses que ton cerveau ne contrôle pas...C'est TRES inquiétant ça!"

deya
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par cristal le Ven 18 Sep 2009 - 19:33

Le CPE à une élève dans la cour qui était en rang mais retournée:
"Melle X doit se prendre pour un crabe, elle croit que son profil est plus beau que sa face!"

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Libé-Ration le Ven 18 Sep 2009 - 21:50

Un kévin ne suivait pas le cours sur la valeur des temps, et soudain sursaute:

"Alors si l'imparfait c'est le temps qui dure, votre cours il est à l'imparfait, madame !"
Moi (avec le sourire):
"De même que votre intelligence est au passé simple : action courte et finie. Vous sortez !"

Et là, la classe, scotchée !

Sinon, en collège ZEP, mon truc, c'est "la table du chouchou". Si un élèv s'agite, fait du bruit, rétorque "waouh, c'est toujours moi, c'est pas juste", je lui fais un grand sourire et lui dit :
"Venez vous mettre tout à côté de moi, mon chouchou, vous entendrez mieux le cours et je pourrais mieux m'occuper de vous."
Et là, c'est la grosse honte !
(Et aussi, le fameux Kévin, ça a dû le faire réfléchir parce qu'il s'est vraiment mis à travailler, ensuite ! )

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Kan-gourou le Ven 18 Sep 2009 - 22:05

Ce matin, à mes 4ème: "Le prochain qui pose cette question (à laquelle j'avais répondu 100 fois), je lui mets zéro !"
Ca les a calmé mais un gamin lève la main: "Madame, c'est quoi la question qu'il ne faut pas poser?" J'ai eu du mal à réprimer mon sourire.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Cath le Ven 18 Sep 2009 - 23:01

lunelaure a écrit:Un kévin ne suivait pas le cours sur la valeur des temps, et soudain sursaute:

"Alors si l'imparfait c'est le temps qui dure, votre cours il est à l'imparfait, madame !"
Moi (avec le sourire):
"De même que votre intelligence est au passé simple : action courte et finie. Vous sortez !"

Et là, la classe, scotchée !

)

excellent!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par leyade le Sam 19 Sep 2009 - 8:12

Testé et approuvé hier :

Les gamins de 3eme posaient des questions super c..... (Après la phrase 3, on fait la phrase 4 ?... ; c'qui a au tableau, on le marque?.... sachant qu'ils m'avaient déjà l'année précédente)


Moi : Vous avez-eu la photo de classe ce matin?
Eux : euh..oui...
Moi : Ca va être dur de vous reconnaître....
Eux : Pourquoi ?
Moi : Ben.... Que des boulets côte à côte...

Du coup ils ont ri d'eux-mêmes, et se sont remis au boulot.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Invité le Sam 19 Sep 2009 - 8:41

@cristal a écrit:Le CPE à une élève dans la cour qui était en rang mais retournée:
"Melle X doit se prendre pour un crabe, elle croit que son profil est plus beau que sa face!"

Il me plait ton CPE !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par lene75 le Lun 21 Sep 2009 - 16:25

Aujourd'hui, à un élève en chemise et cravate qui mâchouillait son chewing-gum en cours en faisant des bulles :
"La cravate et le chewing-gum, ça va merveilleusement bien ensemble !"
Il est devenu rouge écarlate et toute la classe a ri !

À une élève de la même classe qui avait sorti un livre d'histoire : "Vous rangez votre playboy et vous prenez mon texte".
Ça a fait son petit effet aussi !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les répliques qui calment

Message par Sessi le Mar 29 Sep 2009 - 14:45

@leyade a écrit:Testé et approuvé hier :

Les gamins de 3eme posaient des questions super c..... (Après la phrase 3, on fait la phrase 4 ?... ; c'qui a au tableau, on le marque?.... sachant qu'ils m'avaient déjà l'année précédente)


Moi : Vous avez-eu la photo de classe ce matin?
Eux : euh..oui...
Moi : Ca va être dur de vous reconnaître....
Eux : Pourquoi ?
Moi : Ben.... Que des boulets côte à côte...

Du coup ils ont ri d'eux-mêmes, et se sont remis au boulot.

Alors, j'ai testé, mais c'est à ne pas faire s'il y avait un absent ce jour-là parce que je leur ai donc sorti cette réplique aujourd'hui, et là, une petite main se lève et me dit: "Ben moi, j'étais pas là le jour de la photo...
- Euh, ben... De toute façon, TU NE FAIS PAS FIGURE D'EXCEPTION!"

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum