Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hamlette
Neoprof expérimenté

Elèves de première puérils

par Hamlette le Jeu 17 Sep 2009 - 11:03
Habituellement, ma classe de première S est ma bouffée d'oxygène. Entre les secondes qui ne sont que de grands troisièmes et les STI qui ne sont que des (restons poli)... j'ai toujours trouvé au moins un peu de connivence intellectuelle avec les 1ère S. On pouvait se permettre des digressions culturelles, des jeux de mots, un peu de détente sans que ça nuise au travail. Non pas que ce soit des flèches, non non non non non, mais bon.

Mais hier, j'ai pu constater que ça ne se passerait pas ainsi avec ma classe de première S de cette année. Je commence par l'apologue ; nous étudions un récit qui présente beaucoup d'éléments propres au conte traditionnel, nous relevons et analysons ces éléments. Je leur explique que même les contes qu'ils connaissent par l'intermédiaire de Disney ont un contenu allégorique, avec par exemple l'histoire de Blanche-Neige qui nous parle de la rivalité mère-fille et qui...

"Mais madame, dans Blanche-Neige, c'est pas sa mère, c'est sa marraine !!!"
-Meuh non, c'est sa belle-mère !
- C'est sa marraine j'te dis !!!
- Et les sept nains alors ?



Un peu plus tard, je leur explique que l'oeuvre dont est extrait le texte que nous étudions comporte au moins 400 pages, ce qui est tout à fait courant pour un récit du 18ème...
"Bah ouais, parce qu'ils avaient qu'ça à faire !"

Et je vous passe les dizaines d'interventions (en levant la main hein, ce ne sont pas des sauvages) sur le personnage du texte qui si ça se trouve après est rentré chez lui sans parler de l'argent qu'il avait trouvé à son copain, alors quand même il est sournois ce personnage, et puis c'est quand même bizarre que le personnage se balade avec son couteau, bah oui hein il va pas de balader avec une bêche ouarf ouarf ouarf etc etc etc...



Mon conjoint me suggère de rentrer dans leur jeu pour les ridiculiser. Mais je crois que ça les fait encore plus rire ! (oui, parce que ça les fait rire, évidemment) Bien sûr, il ne sont pas tous comme ça (j'ai même croisé le regard d'une jeune fille encore plus dépitée que moi... Ca ça a le don de me désespérer encore plus, voire de me faire culpabiliser, pour changer), c'est le fait d'une demi-douzaine d'élèves, dont certains se croient intelligents en plus... mais ça suffit à ralentir cruellement le rythme et à enrayer le cheminement intellectuel du cours (doux euphémisme).

Qu'en pensez-vous ? Je les ai dejà engueulés en leur disant qu'on attendait de leur part un esprit d'analyse, et pas un esprit ras-les-pâquerettes... mais bon, les mots...
Je les zappe ? J'ai déjà essayé une fois, l'élève n'a pas compris: il croyait vraiment que son intervention était intéressante !!!


Dernière édition par Hamlette le Jeu 17 Sep 2009 - 11:45, édité 1 fois
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Elèves de première puérils

par Ruthven le Jeu 17 Sep 2009 - 11:44
@Hamlette a écrit:

Qu'en pensez-vous ? Je les ai dejà engueulés en leur disant qu'on attendait de leur part un esprit d'analyse, et pas un esprit ras-les-pâquerettes... mais bon, les mots...
Je les zappe ? J'ai déjà essayé une fois, l'élève n'a pas compris: il croyait vraiment son intervention intéressante !!!

C'est ce que j'évoquais dans le film sur les TL ; les TS de ce type sont désormais très fréquentes, et sont le vrai symptôme de l'effondrement du système par le bas ; je crois qu'il faut réutiliser les techniques qui marchent en ST pour les mobiliser un peu.
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Elèves de première puérils

par liliepingouin le Jeu 17 Sep 2009 - 12:14
@Ruthven a écrit: je crois qu'il faut réutiliser les techniques qui marchent en ST pour les mobiliser un peu.
c'est-à-dire?
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Elèves de première puérils

par Ruthven le Jeu 17 Sep 2009 - 12:30
@liliepingouin a écrit:
@Ruthven a écrit: je crois qu'il faut réutiliser les techniques qui marchent en ST pour les mobiliser un peu.
c'est-à-dire?

Segmentation des exercices afin de ne proposer que des éléments simples, travail en groupe ... En fait, avoir fait son cours puis l'avoir ensuite redécoupé en petits exercices simples mais nombreux pour qu'ils puissent accéder aux conclusions.
Hamlette
Neoprof expérimenté

Re: Elèves de première puérils

par Hamlette le Jeu 17 Sep 2009 - 13:58
@Ruthven a écrit:
@liliepingouin a écrit:
@Ruthven a écrit: je crois qu'il faut réutiliser les techniques qui marchent en ST pour les mobiliser un peu.
c'est-à-dire?

Segmentation des exercices afin de ne proposer que des éléments simples, travail en groupe ... En fait, avoir fait son cours puis l'avoir ensuite redécoupé en petits exercices simples mais nombreux pour qu'ils puissent accéder aux conclusions.

Ca c'est effectivement une méthode que je vais noter précieusement et que je ferais bien d'appliquer avec mes STI, que j'ai déjà largués, je crois...

Mais les 1ère S dont je parle, bon sang, ont un niveau supérieur ! Ce n'est pas qu'ils ne comprennent pas ce que je leur dis, ce n'est même pas qu'ils ne trouvent rien d'intéressant d'ailleurs, c'est juste qu'ils accordent un peu trop de prix à la moindre pensée qui leur traverse la tête, oui c'est ça. Comme mes secondes de l'année dernière. A la première séance il y a deux semaines, un élève de la classe (que j'avais déjà dans ma classe de seconde) est intervenu suite à mon rappel de la définition du récit ("un récit est un texte qui raconte une histoire"). Il s'emberlificotait dans des détails, des ajouts, je ne comprenais rien de rien... (et je serais bien incapable de vous retranscrire son discours). Et puis à un moment, j'ai pigé : "Ah, tu veux dire que tout ce qui n'est pas un récit, n'est pas un récit, c'est ça ?!". Oui, c'était ça.........................
avatar
Syl80
Niveau 9

Re: Elèves de première puérils

par Syl80 le Jeu 17 Sep 2009 - 14:42
Hamlette, les anciens élèves de seconde de l'année dernière étaient très immatures et fiers de l'être : ce ne sont pas deux petits mois qui vont changer la chose... A mon avis, fais leur comprendre qu'ils disent d'énormes bêtises. Leur première note les calmera sans doute... ils se rendront compte de leur vrai niveau...
Courage!!
C'était qui "monsieur l'Embrouille"?
Contenu sponsorisé

Re: Elèves de première puérils

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum