besoin de soutien

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Lun 21 Sep 2009 - 14:54

je viens d'avoir d'autres 4e et il n'y a pas eu un bruit, une mouche volait, j'ai mis des croix dans le carnet au moindre mouvement. ils ont pris pour les autres et les 4e de ce matin je les revois jeudi, je vais faire un rappel.

En effet en fin d'heure ça a été le silence total et je vais passer une heure en dictée. Je vais aussi mettre des croix voire plus à ceux qui râlent s'il y en a.

le CPE a simplement dit devant les élèves qu'aucune de mes décisions n'était anormale, au contraire que j'étais dans mon rôle, etc, mais que "si on pouvait me reprocher une chose c'était de trop me justifier face à eux", ce que je trouve maladroit. la gamine pénible vient d'être collée par un collègue car elle contestait, justement...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Passerose le Lun 21 Sep 2009 - 15:35

Voilà qui devrait te permettre de ne pas te remettre en cause (de manière globale s'entend, parce qu'on peut toujours trouver de petites choses à améliorer ) : ça se passe bien dans une autre classe, et la fille qui te pose problème est collée par un autre collègue. Bon courage pour jeudi. Tu as des classes sympas demain ?

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Angua le Lun 21 Sep 2009 - 18:13

Tu auras leur peau! C'est toi la prof chevronnée, et eux les emm***eurs!

Je pense que tu réagis bien avec eux. Comme ça a déjà été dit, ne te justifie plus (tu peux l'expliquer lors d'un sermon comme "je vous écoute, ça ne change rien, donc, je ne vous écoute plus, fallait pas abuser")
Autre conseil: parle de tes problèmes avec eux à leurs autres profs, ils peuvent être de bons conseils sur la manière de les prendre et/ou te rassurer sur ce qui se passe avec eux. N'hésite pas à laisser des traces (sans forcément que ce soit des rapports) au PP, et à voir vite les parents des casse-pieds pour les mettre de ton côté (si c'est possible... auquel cas, ça peut te changer la vie)
Bon courage!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Lun 21 Sep 2009 - 18:41

J'ai parlé de cette classe au PP qui m'a dit que dès le départ il la sentait difficile. Il va voir les parents, suite à des pb un peu partout. J'ai eu les 4e, autre classe relativement pénible, qui m'ayant senti d'une humeur de dogue, n'a pas moufté. à la récréation le PP de mes 3e m'a dit que comme ils posaient problème il fallait leur faire mettre le carnet sur la table, ils sont difficiles aussi. Je n'ai pas eu un bruit (ce qui est le cas depuis preque 2 semaines). Puis une heure avec 5 élèves de 6e en ATP, tranquille.

Je vais pousser une geulante jeudi et coller les rpochains qui s'avisent de venir discuter une punition en fin d'heure. le collègue d'HG qui a collé la gamine pénible l'a fait car elle venait aussi discuter une punition en fin d'heure avec lui....je vais leur dire que je ne tolère plus auxcun bruit et aucun commentaire ou tentative de "négociation". Et punir immédiatement le moindre soupir ou grognement.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Syl80 le Lun 21 Sep 2009 - 18:46

Courage Marquise, tu tiens le bon bout! Ta classe de quatrième est difficile, tu n'as pas à te reprocher de ne pas y arriver avec eux de temps en temps! As-tu demandé aux collègues qui l'ont comment cela se passait avec eux? J'ai moi même décroché le gros lot avec une classe de quatrième aussi... Ils vont finir par intégrer tes règles!

Syl80
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Lun 21 Sep 2009 - 18:47

Ben les collègues s'en plaignent, ils punissent, collent...la seule chose c'est que 'jai trop expliqué, j'ai trop discuté jusqu'ici avec eux, mais là c'est terminé.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Passerose le Lun 21 Sep 2009 - 21:13

Dans ces cas-là, quand les profs de la classe sont d'accord, on peut proposer une fiche de suivi de la classe, fiche sur laquelle on relève les incidents survenus dans les cours, au vu et au su de tout le monde. Ca peut marcher.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Adri le Lun 21 Sep 2009 - 21:46

Difficile parfois de ne pas se justifier : j'ai pris le parti d' être parfois un peu injuste sans doute, mais intraitable.
"C'est pas juste Madame, là je ne parlais pas !" , quand je demande les carnets...
Je ne peux pas certifier le contraire vu que je leur tournais le dos, mais je leur lance d'un ton sans réplique :
"Pas de chance, c'est toi qui t'es fait remarquer depuis tout à l'heure, donc c'est toi qui prends. Ici, c'est moi qui décide !"
Un grognement ou deux et on passe à la suite ...
(Bon évidemmment, c'est un tout petit groupe en zone rurale, alors)

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par leyade le Lun 21 Sep 2009 - 22:54

marquisedemerteuil a écrit:Ben les collègues s'en plaignent, ils punissent, collent...la seule chose c'est que 'jai trop expliqué, j'ai trop discuté jusqu'ici avec eux, mais là c'est terminé.

Eh bien tu vois, tu as trouvé un début de solution!

On m'a longtemps dit que je me justifiais trop. Moi j'avais simplement l'impression d'expliquer à l'élève, mais c'est vrai que plus le temps passe, plus je punis vite, avant que ça dégénère et...moins ça dégénère!

En même temps, j'avoue humblement que ça n'arrangera peut-être pas tout tout de suite, la classe là à l'air difficile....

Bon courage, tiens-nous au courant.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par miss terious le Lun 21 Sep 2009 - 22:56

Je crois que de bons conseils t'ont été donnés, je ne rajoute donc rien, si ce n'est que je t'envoie tout plein d'ondes positives ! J'espère vraiment que la situation va se décanter.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Thalie le Lun 21 Sep 2009 - 23:00

Un des seuls bons conseils que j'ai reçu lors de ma première année à Paris venait d'un prof d'un collège très difficile d'Aubervilliers.
A l'époque quand je demandais les carnets, les élèves me demandaient pourquoi et moi de m'expliquer longuement et d'argumenter etc devant des fous furieux qui commençaient tous à se liguer contre moi, cela montait, montait et c'était du grand n'importe quoi.
Ce prof m'a juste dit : "tu prends le carnet car il doit te le donner c'est dans le R.I. et il le sait et point barre. Ne te justifie jamais. " Quel conseil génial.

Deuxième conseil emprunté à une copine P.E. :
Je renvoie tous les problèmes à la fin du cours puisque j'ai les carnets sur le bureau et là jamais, jamais je ne commence à prendre la parole mais je la donne à l'élève en lui disant : "que s'est-il passé ? explique-moi" En général, très rapidement, le gamin reconnaît toutes ses bêtises puisqu'il doit raconter les événements qui ont eu lieu. C'est l'arme absolu, on est gagnant, il ne reste plus qu'à mettre ou non une sanction en fonction de la gravité du problème et du bon vouloir du gamin

Bon courage Marquise, je déteste les 4e !!!

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par miss terious le Lun 21 Sep 2009 - 23:33

Pour rebondir sur ce que Thalie évoque, il m'arrive de demander à l'élève de noter le motif dans la partie réservée aux observations. Je remplis le reste (date, nom de l'élève - d'ailleurs, je ne vois pas trop l'intérêt de cette rubrique vu que le nom est déjà sur le carnet -, signature). L'élève se voit donc contraint d'admettre sa "faute".

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Mar 22 Sep 2009 - 6:53

oui, mais bon là j'ai des spécimens qui même seuls face à moi nient totalement. Je procède par question fermée: tu parlais, vrai ou faux.? Généralement ils répondent oui et admettent mais là non, enfin surtout la gamine. Donc maintenant je ne perdrai plus de temps à les faire avouer, mais je punirai directement, et je doublerai en cas de récriminations.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par leyade le Mar 22 Sep 2009 - 7:01

Et n'oublie pas, Marquise, qu'il faut diviser pour mieux régner. Lors de tes confrontations en fin d'heure, il ne faut pas qu'ils viennent se coller à quatre ou cinq à ton bureau, ils seraient hargneux et soudés, il faut au contraire que tu "individualises" ces entretiens (sans les monter les uns contre les autres, au moins ne leur offre pas la possibilité de faire front, au sens propre comme au sens figuré).

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Mar 22 Sep 2009 - 7:06

oui, je sais, les entretiens maintenant ce sera uniquement à mon initiative, le gamin que j'aurai désigné, et un par un s'ils sont plusieurs.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par leyade le Mar 22 Sep 2009 - 7:07

C'est bien, tu verras, ils feront déjà moins les malins (testé et approuvé )

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par moon le Mar 22 Sep 2009 - 7:11

@Thalie a écrit:Un des seuls bons conseils que j'ai reçu lors de ma première année à Paris venait d'un prof d'un collège très difficile d'Aubervilliers.
A l'époque quand je demandais les carnets, les élèves me demandaient pourquoi et moi de m'expliquer longuement et d'argumenter etc devant des fous furieux qui commençaient tous à se liguer contre moi, cela montait, montait et c'était du grand n'importe quoi.
Ce prof m'a juste dit : "tu prends le carnet car il doit te le donner c'est dans le R.I. et il le sait et point barre. Ne te justifie jamais. " Quel conseil génial.

Deuxième conseil emprunté à une copine P.E. :
Je renvoie tous les problèmes à la fin du cours puisque j'ai les carnets sur le bureau et là jamais, jamais je ne commence à prendre la parole mais je la donne à l'élève en lui disant : "que s'est-il passé ? explique-moi" En général, très rapidement, le gamin reconnaît toutes ses bêtises puisqu'il doit raconter les événements qui ont eu lieu. C'est l'arme absolu, on est gagnant, il ne reste plus qu'à mettre ou non une sanction en fonction de la gravité du problème et du bon vouloir du gamin

Bon courage Marquise, je déteste les 4e !!!

+1 J'ai appris pareil...!
Ta classe a l'air vraiment difficile, Marquise! Je rajoute un truc, je ne sais pas si cela peut t'aider...quand j'ai une classe très difficile et que je dois sanctionner beaucoup d'élèves, c'est carnet sur la table pour tout le monde dès le début d'heure, et je ne me justifie pas. Tout le monde pose son carnet sur la table, point. D'ailleurs si un élève ne l'a pas je vire ( c'est une obligation du RI de pouvoir le présenter à tout moment). Je ramasse au fur et à mesure des comportements inadéquats (bavardages et autres) sans rien dire. Bon là, je t'avoue qu'au vu de ce que tu décris, les tiens vont réagir. Ignore. Et si à la fin d'heure j'ai trop de carnets, je rembarque tout ça en salle des profs où j'imprime des observations ou des punitions en plusieurs exemplaires, je colle tout ça et retour à l'envoyeur. Je le fais entre autre quand toute la classe n'est pas rangée...Disons que c'est de la gestion de masse qui te permet gagner du temps!
Bon courage, en tout cas....et tiens nous au courant!

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Ven 25 Sep 2009 - 20:34

des nouvelles....

Hier jeudi avec cette classe: sermon puis cours dicté, silence général. J'avais promis qu'en cas d'amélioration je réécrirais au tableau, donc aujourd'hui:

Je rentre avec la classe et je refuse que certains changent ou mettent leur table en biais soit-disant pour mieux voir. Je les laisse debout jusquau silence puis je vérifie le travail à faire (tous, c'est systématique) tandis qu'ils discutent un peu. je recadre de temps en temps pouir limiter le bruit pendant mon passage.
Je commence le cours. Je dis que je vais réécrire, et une élève sérieuse de devant me dit "oh non madame" (elle préfère le silence de la dictée) Les élèves sont détendus (on est entre 15 et 16, un vendredi de plus) et commencent à bavarder, je dis que si ça continue je pourrai redicter, silence, je fais cours, je dois dire de se taire à certains qui donnent des réponses sans avoir la parole. la gamine pénible de temps en temps, depuis le fond, sourit et fait des signes à d'autres, je lui fais des regards noirs, elle arrête, mais a tendance à recommencer. Je mets une croix à un bavard, et j'écris au tableau, mais je dois me retourner sans cesse surveiller le bruit, etc. Cours dialogué avec moults avertissements oraux.

Puis ils répondent par écrit à des questions, je passe dans les rangs et comme je flique, pas un bruit, sauf si je me penche vers un élève ça repart
L'un des élèves parle sans autorisation lors de la reprise commune et je lui dis de se taire, il s'insurge, je lui rappelle les régles, ça ne le calme pas, je prends le carnet, il râle, je colle conformément à ce que j'avais dit jeudi (contestation du prof dans ou en dehors du cours = colle)

Je finis avec un silence relatif mais des élèves prêts à saisir toute occasion, et je prends à part le gamin collé en fin d'heure. Seul. Je lui rappelle son manque de respect, il se tait, puis quand je lui dis de partir il part en claquant la porte, trop vite pour que je puisse le rattrapper.

je pense lundi re-dicter. Avec carnets sur table, qu'en pensez-vous?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Dwarf le Ven 25 Sep 2009 - 20:37

Tu veux pas plutôt investir dans un pit-bull? C'est radical en général...

Sinon, blague à part, ça a l'air d'avoir marché comme ça aujourd'hui, non?

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Ven 25 Sep 2009 - 21:00

ça a marché mais je sens que les bavardages reprennent de plus belle. Et je sens qu'il faut arrêter ça avant que ça n'enfle.

sinon pour le pitt bull tu veux dire que j'aurais été trop dure?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Poups le Ven 25 Sep 2009 - 21:04

J'avais une classe comme la tienne et encore prise en urgence.
Les croix ne marchent pas ? Et les fiches de suivis pour chaque élèves ?
Bon courage Marquise !


Dernière édition par Poups le Ven 25 Sep 2009 - 21:06, édité 1 fois

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par miss terious le Ven 25 Sep 2009 - 21:04

Tu tiens le bon bout, Marquise. Continue à fliquer. Joue les pit-bull (sans en acheter un...). Ca va te bouffer de l'énergie un temps, mais ça va rentrer ; ensuite, ils auront des réflexes. Je suis sûre que ça va s'améliorer (je croise les doigts pour, en tout cas).


Aves mes 4è et 3è, je passe les deux-trois premières semaines à les cadrer, à leur rappeler de rentrer et s'installer en silence, de faire leurs devoirs (vérification systématique et mot à chaque fois que ce n'est pas fait), de lever la main, de ne pas m'interrompre, de s'écouter, de répondre sous forme de phrase... je rabache. Ca prend du temps, de l'énergie ; je rentre vannée ; et puis, les automatismes s'installent et le reste de l'année se passe généralement bien.


Bon courage !!

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Ven 25 Sep 2009 - 21:06

les croix marchent, j'en ai mis uen seule auj, il y en avait plus jeudi, j'ai été plus coulante auj vu le silence hier mais lundi je recommence la terreur.
Rolling Eyes


Dernière édition par marquisedemerteuil le Ven 25 Sep 2009 - 21:17, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Poups le Ven 25 Sep 2009 - 21:07

Tu as raison !!!!! C'est toi la plus forte !!!!

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Dwarf le Ven 25 Sep 2009 - 21:32

marquisedemerteuil a écrit:ça a marché mais je sens que les bavardages reprennent de plus belle. Et je sens qu'il faut arrêter ça avant que ça n'enfle.
Et tu as raison.
marquisedemerteuil a écrit:
sinon pour le pitt bull tu veux dire que j'aurais été trop dure?
Houla, certainement pas! On ne l'est jamais assez dans ces cas-là. Tu as comme interolcuteur le roi du mode dictateur, craint dans tout le collège pour cette raison : je sais instrumentaliser et pousser un peu mes colères homériques pour rappeler à des gamins qu'ils ne sont que des gamins: pas plus tard que ce midi, un qui se permettait d'imiter une surveillante consciencieuse (si, si, il y en a!)
Quant à mes classes, ils testent les limites UNE FOIS en général, deux ou trois maximum et après, hop... ça va tout seul. Sur mes trois classes de français de cette année, j'ai dû en mater ainsi deux, d'un excellent niveau mais concomitamment très bavardes. Depuis cette semaine, silence et travail... Tenir une classe demande un surplus d'énergie au début, le temps de mettre en place les choses, mais c'est de l'énergie économisée pour la suite.
Quant au pitt bull, c'est un fantasme... Je me dis que ça ferait tout de suite tourner les classes, étrangement. Et comme surveillants, des sergents gueuleurs à la retraite... Crois-moi, ça ne bougerait plus autant dans les collèges!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Passerose le Ven 25 Sep 2009 - 22:26

Je pense aux Propos sur l'éducation, de Pascal, qui disait que le passage de la récréation au travail devait être le plus marqué possible, que l'élève devait comprendre que le travail demande effort et concentration et n'a rien à voir avec les amusements du dehors. C'est éminemment profond... Je crois que le système scolaire a trop institutionnalisé l'école comme lieu de vie agréable, espace d'expression des droits des élèves.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum