besoin de soutien

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Passerose le Ven 25 Sep 2009 - 22:26

Je pense aux Propos sur l'éducation, de Pascal, qui disait que le passage de la récréation au travail devait être le plus marqué possible, que l'élève devait comprendre que le travail demande effort et concentration et n'a rien à voir avec les amusements du dehors. C'est éminemment profond... Je crois que le système scolaire a trop institutionnalisé l'école comme lieu de vie agréable, espace d'expression des droits des élèves.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Dwarf le Ven 25 Sep 2009 - 22:48

@Passerose a écrit:Je pense aux Propos sur l'éducation, de Pascal, qui disait que le passage de la récréation au travail devait être le plus marqué possible, que l'élève devait comprendre que le travail demande effort et concentration et n'a rien à voir avec les amusements du dehors. C'est éminemment profond... Je crois que le système scolaire a trop institutionnalisé l'école comme lieu de vie agréable, espace d'expression des droits des élèves.

Exactement.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Ven 25 Sep 2009 - 22:59

ah, c'est sûr, moi je fais systématiquement lever les élèves et attendre le silence en début de cours avant de s'asseoir.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par nad' le Ven 25 Sep 2009 - 23:03

marquisedemerteuil a écrit:ah, c'est sûr, moi je fais systématiquement lever les élèves et attendre le silence en début de cours avant de s'asseoir.

Tout pareil. Je trouvais cela too much quand j'étais stagiaire et j'ai découvert cette manière l'an dernier. Et en fait c'est génial ! yesyes Personne ne s'assoit tant qu'il n'y a pas le silence. C'est une sorte de rituel qui permet de faire une frontière entre l'extérieur et l'intérieur.

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par zabou le Sam 26 Sep 2009 - 18:57

Je fais pareil et c'est vrai que ça calme...Et quand je les sens vraiment trèèèès énervés car fin de semaine ou dernière heure, je parle très lente et très bas afin de les calmer et qu'ils se taisent! Ca marche avec les 6è/5è, les 4è/3è c'est autre chose.
Ta 4ème Marquise me rappelle celle que j'ai eu en janvier il a 2 ans, c'était l'anarchie, j'ai mis 1 trimestre à obtenir des élèves ce que je voulais. Ne lâche rien! Tu vas finir par les mater

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Sinonime le Dim 27 Sep 2009 - 8:29

Marquise j'ai les mêmes en 5ème, et c'est dur! Après une semaine d'accalmie ils ont recommencé, et j'appréhende le cours de mardi à 13h30: en plus c'est l'heure la pire, ils sont énervés et sortent de la récré de midi après la cantine.
Je suis en train de préparer cette séance; mais j'avoue que mes sentiments par rapport à cette classe sont plutôt négatifs maintenant...Par rapport à eux je ressens un mélange d'énervement et de peur, évidemment ce n'est pas terrible!
Comment faire pour rester motivée?

Sinonime
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Dim 27 Sep 2009 - 8:58

je vais sévir demain sachant que vendredi j'ai été plus coulante, je crois que moins on sent la classe plus il faut les serrer.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Sinonime le Dim 27 Sep 2009 - 9:09

Avec mon autre classe c'est différent, ma sévérité a porté beaucoup plus vite ses fruits, on se demande vraiment pourquoi!.. maintenant je les "sens" bien, une relation s'est créée, même si je reste sur mes gardes.
Retour à ma première cinquième difficile: je ne peux pas m'empêcher d'avoir un certain mépris pour les élèves qui ne respectent rien, je sais c'est inavouable mais bon on se demande comment ils ont été élevés; et puis quand je sors épuisée de cours je leur en veux. Je ne suis pas de bois, et ça m'est difficile de rester zen en toutes circonstances, n'est ce pas normal d'être atteint personnellement quand on a des problèmes avec une classe?

Sinonime
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Dim 27 Sep 2009 - 12:10

je ressens ça aussi. J'ai 2 4e pénibles, dont une que je gère relativement bien, et une 3e de mauvaise réputation avec laquelle ça va aussi.
Mais l'autre 4e c'est le bras de fer permanent, je crois à cause des deux élèves pénibles avec lesquels j'ai trop discuté et la classe s'est engouffrée. Donc maintenant serrage de vis...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Passerose le Dim 27 Sep 2009 - 13:55

@Sinonime a écrit:Marquise j'ai les mêmes en 5ème, et c'est dur! Après une semaine d'accalmie ils ont recommencé, et j'appréhende le cours de mardi à 13h30: en plus c'est l'heure la pire, ils sont énervés et sortent de la récré de midi après la cantine.
Je suis en train de préparer cette séance; mais j'avoue que mes sentiments par rapport à cette classe sont plutôt négatifs maintenant...Par rapport à eux je ressens un mélange d'énervement et de peur, évidemment ce n'est pas terrible!
Comment faire pour rester motivée?

Je crois que pour ce type d'heure on voudrait faire plus fort, les accrocher, alors que souvent il vaut mieux faire très carré (orthographe par exemple) : petits exos, dictée au tableau. Eux ont l'impression de bosser, et en plus, même les faibles y arrivent et donc décrochent moins.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Passerose le Dim 27 Sep 2009 - 13:56

marquisedemerteuil a écrit:je ressens ça aussi. J'ai 2 4e pénibles, dont une que je gère relativement bien, et une 3e de mauvaise réputation avec laquelle ça va aussi.
Mais l'autre 4e c'est le bras de fer permanent, je crois à cause des deux élèves pénibles avec lesquels j'ai trop discuté et la classe s'est engouffrée. Donc maintenant serrage de vis...

Bon courage pour demain si tu les as...

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Dim 27 Sep 2009 - 14:21

ce qui m'agace c'est de voir que si

1) on dialogue en fin d'heure avec un élève pour apaiser les tensions et expliquer (sans cèder si se justifier), en rappelant les règles il vous trouve faible et tente d'en jouer.

2) si on impose les choses "c'est comme ça épicétou" c'est la colère et la révolte... et donc obligé de punir, etc.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Sinonime le Dim 27 Sep 2009 - 14:34

oui je crois que je vais "mixer" vos conseils et préparer des choses assez simples...avec beaucoup d'écrit! là où ça se complique en français c'est pour expliquer les textes, car là il faut faire de l'oral, et alors c'est la porte ouverte au bazar..

Sinonime
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Sinonime le Dim 27 Sep 2009 - 14:36

tous les collègues qui sont là depuis longtemps disent qu'il faut "serrer la vis" et ... expliquer un peu mais pas trop!

Sinonime
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Tremere le Dim 27 Sep 2009 - 14:41

@Sinonime a écrit: ça se complique en français c'est pour expliquer les textes, car là il faut faire de l'oral, et alors c'est la porte ouverte au bazar..

Tu peux distribuer des questionnaires écrits, tout ramasser si la correction orale n'est pas possible et dicter la synthèse.

Tremere
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Carabas le Dim 27 Sep 2009 - 14:51

@Passerose a écrit:Je pense aux Propos sur l'éducation, de Pascal, qui disait que le passage de la récréation au travail devait être le plus marqué possible, que l'élève devait comprendre que le travail demande effort et concentration et n'a rien à voir avec les amusements du dehors. C'est éminemment profond... Je crois que le système scolaire a trop institutionnalisé l'école comme lieu de vie agréable, espace d'expression des droits des élèves.
Tout à fait. D'ailleur, je déteste l'expression "lieu de vie". Tout doit être "lieu de vie".
D'une part, je ne vois pas ce que peut-être son antonyme, un "lieu de mort", à part un cimetière (et encore), d'autre part, l'école est le lieu du savoir, la bibliothéque, un lieu de lecture, la cantine un lieu de restauration... bref, à chaque lieu sa fonction principale, point.

Oui, j'ai dérivé un peu, je sors.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Sinonime le Dim 27 Sep 2009 - 15:11

@Tremere a écrit:Tu peux distribuer des questionnaires écrits, tout ramasser si la correction orale n'est pas possible et dicter la synthèse.

c'est une bonne idée, je vais faire ça. merci..

Sinonime
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Tremere le Dim 27 Sep 2009 - 15:20

Et si tu as la chance d'avoir un vidéoproj, fais-en bonne usage ! Même pas besoin d'écrire au tableau : tu projettes le corrigé.

Tremere
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Dim 27 Sep 2009 - 15:32

oui simonime, l'idée de ramasser les copies est bonne. sinon la note d'oral....
Moi, ce qui magace c'est que quand j'ai été voir le cpe il m'a dit après, les élèves étant partis que les gamins ne faisaient que ce qu'on les laissait faire...avec le recul je trouve ça culpabilisant, et surtout pas vrai car toutes mes classes ne sont pas ainsi, et pourtant les autres sont gratinées aussi mais ça ne moufte pas, du moins par devant (par derrière c'est autre chose).


Dernière édition par marquisedemerteuil le Dim 27 Sep 2009 - 15:32, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Sinonime le Dim 27 Sep 2009 - 15:32

oui! j'ai même un ordi ds lequel je peux insérer ma clé USB (et le contenu s'affiche sur le tableau derrière moi); grâce à ce moyen j'ai pu mener dans un calme relatif des exercices de grammaire, l'écran capte un peu mieux leur attention..

Sinonime
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Sinonime le Dim 27 Sep 2009 - 15:36

c'est vrai marquise que lorsque l'on raconte ses déboires avec les élèves il y a toujours comme un soupçon qui flotte.... hum hum... Mais bon moi je m'en fiche, je suis professeur stagiaire, et il faut bien apprendre! D'ailleurs en discutant, ici ou ailleurs, on s'aperçoit que beaucoup de profs sont confrontés aux mêmes difficultés. De mon côté je n'ai pas encore parlé de ça avec le CPE mais avec les surveillants oui, et ils sont compréhensifs...
Ne te laisse pas culpabiliser, après tout tu y arrives avec les autres classes alors..

Sinonime
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Tremere le Dim 27 Sep 2009 - 16:02

marquisedemerteuil a écrit:
Moi, ce qui magace c'est que quand j'ai été voir le cpe il m'a dit après, les élèves étant partis que les gamins ne faisaient que ce qu'on les laissait faire...

C'est carrément condescendant. Quand on doit enseigner à des gamins qui n'ont pas la stabilité émotionnelle suffisante pour suivre en cours, c'est notre faute ? Surtout qu'on ne bosse pas en cours particulier, y a les autres aussi...

Après, on a chacun un seuil de tolérance plus ou moins élevé, mais au vu de ce que tu racontes, tu mets tout en œuvre pour rétablir un climat de travail, nécessaire à tout apprentissage.

Enfin, pour la plupart d'entre nous, on a tous eu droit à ce genre de remarques perfides. Si ça flatte l'égo de celui qui la lance, tant mieux pour lui.

Tremere
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Tremere le Dim 27 Sep 2009 - 16:10

@Sinonime a écrit:oui! j'ai même un ordi ds lequel je peux insérer ma clé USB (et le contenu s'affiche sur le tableau derrière moi); grâce à ce moyen j'ai pu mener dans un calme relatif des exercices de grammaire, l'écran capte un peu mieux leur attention..

Génial ! Alors use et abuse de cette facilité.
Essaie d'alterner écrit et oral, mais n'hésite surtout pas (et prévois-le) à interrompre tous les moments d'oral qui dérapent. Et dès la première incartade, n'attends pas que ce soit le souk. Tu interroges à l'oral, dès qu'un élève intervient sans lever la main, prends un air froid et dis : "je suis au regret de constater que vous n'avez pas encore compris qu'il y a des règles de prises de parole dans la classe, vous ferez donc l'exercice à l'écrit" et tu projettes les questions. Pour la correction, même jeu : tu les mets en situation d'oral et dès que ça dérape, tu projettes les réponses et ils recopient.
Hors situation d'oral, quand un élève intervient alors qu'il est censé travailler à l'écrit ou lire, etc., punis toute prise de parole anarchique systématiquement. Prépare une pile de punition sous ton bureau et n'aie pas peur de doubler, tripler, quadrupler, jusqu'à ce que ça se calme.

Il faudra tenir plusieurs semaines, mais tu assures le calme jusqu'à la fin de l'année ainsi.

Tremere
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Sinonime le Dim 27 Sep 2009 - 17:46

super sympa toutes ces indications, je vais appliquer et je vous tiens au courant

Sinonime
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Reine Margot le Jeu 8 Oct 2009 - 13:06

aujourd'hui séance houleuse, avec mon autre 4e, alors que celle dont je parlais se calme un peu (mais encore qqes bavardages, donc je pense re-dicter).
Mais cette classe de 4e...calme au début (trop,ça ne participe pas, même avec une note), est devenue très pénible.
Je passe pas mal de temps à leur dire de se taire, je fais mettre mes carnets sur table en débaut d'heure, j'en ramasse qqes uns de ceux que j'avertis oralement en cours de séance. Certaines séances (souvent celles à 8h) se passent dans le silence, mais la moindre chose les amuse et certains sont contestataires.
J'ai donne ce matin une rédaction, j'ai prévenu hier oralement, qui portait sur la séquence qu'on finit. Plaintes, je ne les ai pas laissés réviser. Puis un temps fou à expliquer le sujet face à une multitude de questions, interruptions...j'ai été débordée.
3 élèves se sont montrés insolents, j'en ai renvoyé un, mis une heure de colle à l'autre et un mot à la 3e.
Puis calme jusqu'à la fin de la rédac (quelques regards noirs et quelques -0.5 à ceux que je voyais trop penchés vers leur voisin)
Je ne leur donne pas la pause entre les 2h. Ils râlent, disent que ce 'nest pas dans le réglement. je commence par dire "où?"puis me ravise, en leur disant que je n'ai pas à discuter avec eux et que c'est comme ça. Après qques soupirs ils se résignent.
Fin de la rédaction: on corrige des questions de cours. j'ai dicté, fin de l'heure avec soupirs de soulagement. Je suis épuisée, me demande si j'ai été assez ferme, etc.
Je croise la collègue de maths qui les a et qui me dit qu'elle a moins de pb avec cette classe mais l'élève renvoyé a été déja collé par elle, il répond comme à moi.
Bref. remontée de bretelles en prespective lundi. Joie.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de soutien

Message par Docteur OX le Jeu 8 Oct 2009 - 13:34

Salut marquise

Bon, moi avec les classes pénibles....je joue le Facho ! (mais je ne le suis pas in real life, nuance....)

D'abord j'oublie complètement la séance, le programme, la matière, 'l'inspecteur...l'objectif est ailleurs

Personne n'entre dans la classe, tant que je n'ai pas un rang 2 par 2 et un silence général.

Je les salue à leur entrée les yeux dans les yeux quant ils rentrent.

Je leur fais une gueule d'enterrement.

Les pertubateurs: pas de pitié, les regarder avec un certain mépris (moi je regarde leurs pieds tout ent leur parlant, ils aiment pas...)

Je leur donne l'impression d'être furieux pour un oui pou un non (du genre attention animal dangereux)

Je ne crie pas mais je PARLE FORT, voire TRES FORT (faut s"entraîner): ne pas oublier, c'est une génération de sourds.

On reste debout en début de cours tant qu'il y a de la nervosité. Ca peut durer 5 très longues minutes (au début c'"est très dur, mais les élèves apprécient ce moment finalement, ils passent du pithécanthrope à l'homo sapiens sapiens sapiens..)

Je prend tous les carnets de liaison sur ma table.

Dès qu'il y a un bruit, je m'arrête. Silence de mort (avec ma tronche de mort-vivant) . Et wait and see...

1er étape:ouverture du carnet
2ème étape: mot ou punition avec possibilité de rédemption (si d'ici la fin de l'heure, le môme s'est calmé, je t'enlève la sanction)
3ème étape: 1 ou 2 h de colle avec mes autres classes

Avec les excités: un tour dans le couloir en lui précisant qu'il a 2 minutes pour se calmer. ( je sais, c'est pas légal et c'est risqué)

Je m'adapte à leur niveau (souvent celui d'une huitre...) Donc trace écrite avec couleurs et trucs à souligner. Ils écrivent, ils sont contents.

Menace efficace avec les perturbateurs:"je tél à un de tes parents sur son lieu de travail après le cours"

Je félicite un ou deux leaders-caïds au moindre point positif ( du genre, kevin a réussi trouver la France sur une carte de l'Europe). Mon encouragement à ce genre d'élève est plus proche du Sergent-chef content de son soldat que celui d'une mère, je précise.

Je casse, de façon rigolote et cynique, le leader le plus bête et le moins dangereux. (le comparer à un pokemon devant ses potes lui cloue souvent le bec pour un moment)

BOn vous devez me trouver "dangereux" ou "ennemi du peuple et du genre humain" mais; moi , dsl, je n'aime pas perdre. 10 ans de zep-pep4 m'ont changé un peu.

Bon courage marquise. Keep the faith.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum