De la sagesse des élèves....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la sagesse des élèves....

Message par Lndeuxtrois le Sam 19 Sep - 7:19

Une chose qui me hérisse le poil et qui me fait peur pour l'avenir.
Beaucoup d'élèves lorsqu'ils trouvent leur prof mignonne sont gentils avec. Les filles (si elles ne sont pas jalouses) cherchent parfois à s''identifier et les garçons, "amoureux" sont au premier rang et gobent nos propos. Mais quid lorsque l'age sera là ?
Entendre les collègues dirent "ah oui ils sont sages, c'est normal ils sont amoureux de toi"...je trouve ça assez flippant, parceque ça élude complètement les qualités de prof...
En plus s'il suffisait d'etre bien de sa personne ça se saurait ! La neo tit de telle autre matière est toute jeune et mimi et elle est bordélisée, alors bon....
Que pensez-vous de tout ceci ??

Lndeuxtrois
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Thalie le Sam 19 Sep - 7:33

Ah intéressant, je n'y avais jamais pensé.
J'espère penser que les élèves sont plus attirés par notre séduction naturelle , notre charisme évident que par notre fraîcheur de roses enfin je parle pour vous parce que moi je commence à faner...

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Lndeuxtrois le Sam 19 Sep - 7:35

Je viens d'avoir 34 ans Thalie ! On n'est pas fané ! Non mais !

Lndeuxtrois
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Isia le Sam 19 Sep - 7:39

il doit y avoir un peu de ça... De même que s'il te trouve gentille, ils travaillent et s'ils pensent que tu es une terreur, ils ne fichent rien.... (ah la logique !!).

Dans mon collège, le prof de physique est plutôt du genre "minet"... les 4° en sont folles, mais c'est à double tranchant.... L'année dernière, son numéro de séduction ne plaisait pas à tous..... et les 3° que j'ai disent de lui (dans les couloirs) : lui, c'est pas un prof, il passe son temps à vouloir discuter avec nous.. on n'est pas là pour être son pote !

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Pierre_au_carré le Sam 19 Sep - 7:40

@Lndeuxtrois a écrit:Une chose qui me hérisse le poil et qui me fait peur pour l'avenir.
Beaucoup d'élèves lorsqu'ils trouvent leur prof mignonne sont gentils avec. Les filles (si elles ne sont pas jalouses) cherchent parfois à s''identifier et les garçons, "amoureux" sont au premier rang et gobent nos propos. Mais quid lorsque l'age sera là ?
Entendre les collègues dirent "ah oui ils sont sages, c'est normal ils sont amoureux de toi"...je trouve ça assez flippant, parceque ça élude complètement les qualités de prof...
En plus s'il suffisait d'etre bien de sa personne ça se saurait ! La neo tit de telle autre matière est toute jeune et mimi et elle est bordélisée, alors bon....
Que pensez-vous de tout ceci ??

Et si entre-temps, tu avais plus d'expériences en gestion de classe ? En 10 ans, par exemple, t'en apprends des choses...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Lndeuxtrois le Sam 19 Sep - 7:47

Oui, attention, je ne joue pas du tout sur la corde "physique" ça me gène même. Par exemple, deux élèves de 4eme la semaine dernière "Mme on peut changer de place svp?" " pourquoi ?" "on ne vous voit pas bien de là où on est" "alors, non. Et au passage, vos petites convenances personnelles ne nous interessent pas".
Mais voilà, je ne dis pas que tout repose sur l'apprence en ce qui me concerne ! Ca marche bien avce mes 6ème aussi qui n'ont pas les hormones en folie par exemple et je ne me sens pas débordée niveau gestion de classe.
Mais c'était une question que je me posais tout de même au sens large. En dehors de l'EN, c'est la même chose. Les gens aux physiques "avantageux" sont choisis à CV egal, face à une personne moins bien lotie.
Bref, on ne va en venir à l'eternel débat qui mène eternellement à la même reflexion finale "Tu ne vas pas te plaindre non plus !?"

Je voulais juste avoir vos ressentis par rapport à ça, car on est dans un metier de "représentation" , quoiqu'on en dise


Dernière édition par Lndeuxtrois le Sam 19 Sep - 8:00, édité 1 fois

Lndeuxtrois
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Pseudo le Sam 19 Sep - 7:50

En fait, je ne comprends même pas la question... C'est quoi la question ?

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Eole le Sam 19 Sep - 7:54

@Thalie a écrit:enfin je parle pour vous parce que moi je commence à faner...

Shocked Shocked Mais quelle idée !

Eole
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Lndeuxtrois le Sam 19 Sep - 7:58

@Pseudo a écrit:En fait, je ne comprends même pas la question... C'est quoi la question ?

C'etait plutot un affreux doute indui pas mes chers collegues, à savoir que si j'ai une bonne gestion de classe c'est parceque mes élèves me trouvent à leur gout et non pas parceque je gère bien !
Vous etes vous deja posé ce genre de question ? vous l'a-t-on mis sous le nez? pensez vous qu'il y ait une part de vérité la dedans ?


Dernière édition par Lndeuxtrois le Sam 19 Sep - 8:01, édité 1 fois

Lndeuxtrois
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Pseudo le Sam 19 Sep - 7:59

Ne t'inquiète pas Thalie, la maturité a ses adeptes.
Une petite fille de 8 ans, cette année lors de la rentrée disait à son papa : "ah ! je suis contente ! ma maitresse elle est belle, c'est pas un thon !" La dame a 63 ans...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Pseudo le Sam 19 Sep - 8:01

@Lndeuxtrois a écrit:
@Pseudo a écrit:En fait, je ne comprends même pas la question... C'est quoi la question ?

C'etait plutot un affreux doute induis pas mes chers collegues, à savoir que si j'ai une bonne gestion de classe c'est parceque mes élèves me trouvent à leur gout et non pas parceque je gère bien !
Vous etes vous deja posé ce genre de question ? vous l'a-t-on mis sous le nez? pensez vous qu'il y ait une part de vérité la dedans ?

Ne t'inquiète pas des propos déplacés et surement un brin jaloux de tes collègues. Il faut bien qu'ils justifient leurs propres déficiences en décrédibilisant tes compétences.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Angua le Sam 19 Sep - 8:26

Au fond, les élèves ne sont pas dupes (à part des indécrottables, il y en a toujours): suffit de voir l'exemple du prof de physique... les profs qui misent tout sur la séduction finissent par se faire avoir: les élèves sentent rapidement que ce n'est pas "l'ordre naturel" des choses.
J'en suis d'autant plus persuadée que j'ai beaucoup peiné niveau discipline à mes débuts essentiellement parce que je venais de l'animation et avais l'habitude de relations complètement différentes avec les élèves, sans objectifs de résultats.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par MS le Sam 19 Sep - 8:38

Je ne me suis jamais considérée comme étant une superbe créature, je complexe plutôt sur pas mal de trucs, ce n'est pas pour ça que les élèves sont affreux avec moi, on peut quand même avoir des illusions et penser que les élèves ne sont pas attachés au physique mais plutôt à la manière d'être!

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Carabas le Sam 19 Sep - 8:51

@marmottine a écrit:Dans mon collège, le prof de physique est plutôt du genre "minet"... les 4° en sont folles, mais c'est à double tranchant.... L'année dernière, son numéro de séduction ne plaisait pas à tous..... et les 3° que j'ai disent de lui (dans les couloirs) : lui, c'est pas un prof, il passe son temps à vouloir discuter avec nous.. on n'est pas là pour être son pote !
Quand j'étais en 1ereL, on a eu justement un "minet" en prof de physique... je crois que ça aurait été plus facile pour lui s'il avait été plus quelconque. Il se faisait ouvertement draguer alors qu'il ne se situait pas dans ce genre de relation. Le pauvre, ça devait être sa 2e année d'enseignement et il n'arrivait pas à se faire obéir...

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par MS le Sam 19 Sep - 9:13

Certes on n'est pas là pour susciter des émois chez les élèves, mais comme il est dit ici on est en représentation, c'est pour cela que, même si je ne cherche pas à "séduire" j'accorde une importance capitale à mon apparence (jamais le cheveu gras!) même si je ne le montre pas devant les élèves.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Abraxas le Sam 19 Sep - 10:05

@Pseudo a écrit:
@Lndeuxtrois a écrit:
@Pseudo a écrit:En fait, je ne comprends même pas la question... C'est quoi la question ?

C'etait plutot un affreux doute induis pas mes chers collegues, à savoir que si j'ai une bonne gestion de classe c'est parceque mes élèves me trouvent à leur gout et non pas parceque je gère bien !
Vous etes vous deja posé ce genre de question ? vous l'a-t-on mis sous le nez? pensez vous qu'il y ait une part de vérité la dedans ?

Ne t'inquiète pas des propos déplacés et surement un brin jaloux de tes collègues. Il faut bien qu'ils justifient leurs propres déficiences en décrédibilisant tes compétences.

Ben voilà, tout est dit.

Cela dit, ça ne vous amuse / émeut pas, de penser que certains élèves se manustirpent (le mot est dans la correspondance de Flaubert) en pensant à vous, le soir, dans leur lit solitaire ?

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Leclochard le Sam 19 Sep - 10:11

@Abraxas a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Lndeuxtrois a écrit:
@Pseudo a écrit:En fait, je ne comprends même pas la question... C'est quoi la question ?

C'etait plutot un affreux doute induis pas mes chers collegues, à savoir que si j'ai une bonne gestion de classe c'est parceque mes élèves me trouvent à leur gout et non pas parceque je gère bien !
Vous etes vous deja posé ce genre de question ? vous l'a-t-on mis sous le nez? pensez vous qu'il y ait une part de vérité la dedans ?

Ne t'inquiète pas des propos déplacés et surement un brin jaloux de tes collègues. Il faut bien qu'ils justifient leurs propres déficiences en décrédibilisant tes compétences.

Ben voilà, tout est dit.

Cela dit, ça ne vous amuse / émeut pas, de penser que certains élèves se manustirpent (le mot est dans la correspondance de Flaubert) en pensant à vous, le soir, dans leur lit solitaire ?

Tu tiens là une idée de nouvelle... Very Happy

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Pseudo le Sam 19 Sep - 10:33

@Abraxas a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Lndeuxtrois a écrit:
@Pseudo a écrit:En fait, je ne comprends même pas la question... C'est quoi la question ?

C'etait plutot un affreux doute induis pas mes chers collegues, à savoir que si j'ai une bonne gestion de classe c'est parceque mes élèves me trouvent à leur gout et non pas parceque je gère bien !
Vous etes vous deja posé ce genre de question ? vous l'a-t-on mis sous le nez? pensez vous qu'il y ait une part de vérité la dedans ?

Ne t'inquiète pas des propos déplacés et surement un brin jaloux de tes collègues. Il faut bien qu'ils justifient leurs propres déficiences en décrédibilisant tes compétences.

Ben voilà, tout est dit.

Cela dit, ça ne vous amuse / émeut pas, de penser que certains élèves se manustirpent (le mot est dans la correspondance de Flaubert) en pensant à vous, le soir, dans leur lit solitaire ?

Moi, pas trop non. Mais ça fait fantasmer beaucoup d'hommes que je rencontre lorsque je leur apprend ma profession. Il y a le fantasme de l'infirmière, le fantasme de la maitresse d'école, il y a le fantasme de la documentaliste.
Certains me demande si j'ai repéré des élèves "amoureux", d'autres me disent qu'ils ne fréquantaient le CDI que pour baver sur la documentaliste.
S'ils savaient que la seule fois dont je suis certaine de l'émoi que j'ai causé chez un homme que j'avais sous ma responsabilité dans le cadre du boulot c'était un papi de plus de 80 ans dans un mouroir où je faisais les toilettes pour arrondir mes fins de mois d'étudiante...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Abraxas le Dim 20 Sep - 4:49

Ça, c'est une idée de nouvelle ! woohoo

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Hamlette le Dim 20 Sep - 5:33

@Lndeuxtrois a écrit:Une chose qui me hérisse le poil et qui me fait peur pour l'avenir.
Beaucoup d'élèves lorsqu'ils trouvent leur prof mignonne sont gentils avec. Les filles (si elles ne sont pas jalouses) cherchent parfois à s''identifier et les garçons, "amoureux" sont au premier rang et gobent nos propos. Mais quid lorsque l'age sera là ?
Entendre les collègues dirent "ah oui ils sont sages, c'est normal ils sont amoureux de toi"...je trouve ça assez flippant, parceque ça élude complètement les qualités de prof...
En plus s'il suffisait d'etre bien de sa personne ça se saurait ! La neo tit de telle autre matière est toute jeune et mimi et elle est bordélisée, alors bon....
Que pensez-vous de tout ceci ??

Moi qu'on ne prend plus pour une élève (ça m'est arrivé il y a quatre ans... avec le CPE !), je me dis juste que je vais basculer sur un autre registre affectif : celui de maman... (l'année dernière, un élève m'a fait la tête pendant une heure après que j'ai annoncé ma grossesse...).

Plus sérieusement, je suis d'accord avec toi, ça ne suffit pas, c'est un ensemble ; quant aux collègues qui réduisent tes qualités de profs à ton physique, c'est pour se rassurer.
On peut aussi penser aux profs hommes qui impressionnent physiquement : on pense que ça fait tout, mais j'ai connu des colosses qui se faisaient bordéliser...

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Leclochard le Dim 20 Sep - 7:54

@Hamlette a écrit:
@Lndeuxtrois a écrit:Une chose qui me hérisse le poil et qui me fait peur pour l'avenir.
Beaucoup d'élèves lorsqu'ils trouvent leur prof mignonne sont gentils avec. Les filles (si elles ne sont pas jalouses) cherchent parfois à s''identifier et les garçons, "amoureux" sont au premier rang et gobent nos propos. Mais quid lorsque l'age sera là ?
Entendre les collègues dirent "ah oui ils sont sages, c'est normal ils sont amoureux de toi"...je trouve ça assez flippant, parceque ça élude complètement les qualités de prof...
En plus s'il suffisait d'etre bien de sa personne ça se saurait ! La neo tit de telle autre matière est toute jeune et mimi et elle est bordélisée, alors bon....
Que pensez-vous de tout ceci ??

Moi qu'on ne prend plus pour une élève (ça m'est arrivé il y a quatre ans... avec le CPE !), je me dis juste que je vais basculer sur un autre registre affectif : celui de maman... (l'année dernière, un élève m'a fait la tête pendant une heure après que j'ai annoncé ma grossesse...).

Plus sérieusement, je suis d'accord avec toi, ça ne suffit pas, c'est un ensemble ; quant aux collègues qui réduisent tes qualités de profs à ton physique, c'est pour se rassurer.
On peut aussi penser aux profs hommes qui impressionnent physiquement : on pense que ça fait tout, mais j'ai connu des colosses qui se faisaient bordéliser...

C'est plutôt une question de présence, de manière d'être. On peut être grand et mou.

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Pseudo le Dim 20 Sep - 10:24

@Leclochard a écrit:
C'est plutôt une question de présence, de manière d'être. On peut être grand et mou.

Et oui... Et comme on dit, mieux vaut un petit efficace...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Abraxas le Dim 20 Sep - 10:44

Pseudo, vous savez bien qu'on dit "une petite efficace"…
Qui est chiche de donner ça en exemple d'adjectif substantivé (ou d'ellipse du substantif, ce qui revient au même) — voire comme exemple de personnification, ou de personnifornication — une figure de style qui mériterait d'exister, et dont les vraies spécialistes de passage nous donneront une définition pertinente…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par ysabel le Dim 20 Sep - 12:07

@Abraxas a écrit:Pseudo, vous savez bien qu'on dit "une petite efficace"…
Qui est chiche de donner ça en exemple d'adjectif substantivé (ou d'ellipse du substantif, ce qui revient au même) — voire comme exemple de personnification, ou de personnifornication — une figure de style qui mériterait d'exister, et dont les vraies spécialistes de passage nous donneront une définition pertinente…

Elle est vraiment bonne celle-ci !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la sagesse des élèves....

Message par Reine Margot le Dim 20 Sep - 12:11

je crois que c'est surtout une question de positionnement avec les élèves. tant que tu ne te comportes pas comme leur copine (ce que tu fais en leur disant que peu importe leurs convenances), que tu ne te places pas à égalité avec eux, peu importe le physique, tu as celui que tu as, point.
Après s'ils te regardent ben tant pis et s'ils sont gentils pour ça tant mieux. mais si tu as une bonen gestion de classe c'est plutôt parce que tu les gères bien plus que pour ton physique car si tu en jouais tu te ferais bordéliser. les collègues qui te disent ça sont jaloux.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum