Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Littérature, auteurs, histoire... A la recherche d'anecdotes croustillantes !

par Delia le Mar 11 Sep 2018 - 13:08
En fait, je plaçais la majorité matrimoniale à 25 ans, mais Evelyne Dano, dans sa biographie d'Alexandrine, la place à trente ans et explique ainsi la date tardive du mariage. Mais vérification faite, elle a fait erreur (et j'ai eu tort de la suivre)  : la majorité matrimoniale était bien de 25 ans pour les garçons de 1804 à 1906. Concluons donc que Zola a attendu d'être installé dans la vie pour régulariser son union.

Pour venger les élèves que les tragédies de Racine indisposent, nous avons des lettres de Racine à La Fontaine où il lui rend compte de son voyage vers Uzès. A partir de Lyon, il se trouve en pays étranger, plus personne ne le comprend, et il ne comprend plus personne. Dans une auberge, il demande à ce que l'on place un vase de nuit sous son lit, il se relève, il pisse (le mot est de Racine. C'était le mot...propre à l'époque)... sur les braises d'un réchaud ! Il faut lire le texte, il figure dans l'édition intégrale du Seuil (mais cette édition existe-t-elle encore ?)


Dernière édition par Delia le Mar 11 Sep 2018 - 13:30, édité 1 fois
avatar
Tem-to
Vénérable

Re: Littérature, auteurs, histoire... A la recherche d'anecdotes croustillantes !

par Tem-to le Mar 11 Sep 2018 - 13:29
Hey, mais quand je parlais de la prostituée avec qui le jeune Zola a vécu à Paris, je ne voulais pas parler d'Alexandrine mais d'une jeune femme rencontrée précédemment, Delia. Maintenant, je peux me tromper parce que j'ai énormément lu jusqu'en 2015 d'œuvres patrimoniales et tout ce qui tourne autour en un espèce resserré (trois ans) de temps.
Je peux me tromper parce qu'il y a certainement des choses que je n'ai pas encore tout à fait digérées, cependant...

_________________
Il nous faut donner des gages de vanité : la société n'accepte pas qu'on en soit dénué.
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Littérature, auteurs, histoire... A la recherche d'anecdotes croustillantes !

par Delia le Mar 11 Sep 2018 - 13:37
Tu ne voulais pas parler d'Alexandrine mais de la mythique Berthe qui a peut-être existé, peut-être pas : il n'en subsiste aucune trace objective, à part la Confession de Claude. Les biographes ne sont pas d'accord sur son cas.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Tem-to
Vénérable

Re: Littérature, auteurs, histoire... A la recherche d'anecdotes croustillantes !

par Tem-to le Mar 11 Sep 2018 - 14:21
@Delia a écrit:Tu ne voulais pas parler d'Alexandrine mais de la mythique Berthe qui a peut-être existé, peut-être pas : il n'en subsiste aucune trace objective, à part la Confession de Claude. Les biographes ne sont pas d'accord sur son cas.

Voilà. A ma propre interprétation, cette histoire collerait plutôt à l'idée que je me fais du Zola jeune. Et que les biographes ne trouvent pas de traces objectives de Berthe, me conforterait dans cette interprétation tant Zola, lors de son "embourgeoisement", a évolué. Il ne m'étonnerait pas qu'il ait tout fait pour effacer cette expérience de jeunesse pour que personne ne puisse en faire un fait établi.

Une anecdote d'enseignement.
L'année dernière avec les 4e pour ouvrir la séquence de la ville dans mon établissement "tout numérique", j'avais utilisé Google Map pour retracer le parcours de Claude (tiens, encore ce prénom) au cœur de Paris, sous la pluie, jusqu'à sa rencontre avec Christine, dans l'incipit de L'œuvre. Les rues portent le même nom aujourd'hui encore (à l'exception de la rue de la Femme-sans-Tête devenue rue Le Regrattier). C'était histoire de montrer l'ancrage réaliste aux élèves qui découvraient Zola.
J'avais ce jour-là, dans mon cours, une "visiteuse" de l'Educ Nat, sans que ce soit une inspection. Elle ne m'a rien dit de particulier à ce sujet dans le debriefing immédiat mais, dans son rapport écrit j'ai senti, un mois plus tard, entre les lignes, qu'elle avait moyennement apprécié sans non plus qu'elle me le reproche ouvertement.

_________________
Il nous faut donner des gages de vanité : la société n'accepte pas qu'on en soit dénué.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Littérature, auteurs, histoire... A la recherche d'anecdotes croustillantes !

par nitescence le Mar 11 Sep 2018 - 15:05
@nine1307 a écrit:Un collègue m'a raconté que Rimbaud était dans un bar et qu'un poète raté déclamait ses vers. Agacé, il est allé jusqu'à lui en passant SUR les tables, a sorti sa zigounette et a uriné sur ce pauvre homme!

Anecdote rapportée par les frères Goncourt dans leur journal : Rimbaud rentre dans un bar rempli de bourgeois bien coincés et crie à la cantonade : "Verlaine m'a tellement **** cette nuit que je ne peux plus m'asseoir!"

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Tem-to
Vénérable

Re: Littérature, auteurs, histoire... A la recherche d'anecdotes croustillantes !

par Tem-to le Mar 11 Sep 2018 - 15:43
Green (Paul Verlaine)

Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

J'arrive tout couvert encore de rosée
Que le vent du matin vient glacer à mon front.
Souffrez que ma fatigue à vos pieds reposée
Rêve des chers instants qui la délasseront.

Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
Toute sonore encor de vos derniers baisers
Laissez-la s'apaiser de la bonne tempête
Et que je dorme un peu puisque vous reposez.

Paul Verlaine

J'ai connu un vieux prof, lors de ma formation, qui avait une interprétation tout autre que celle généralement mise en avant. Et il vaut mieux si l'on enseigne à des jeunes.
Pour ce prof, si Verlaine évoque un moment où il retrouve sa compagne qui était allée le chercher en Angleterre où il était allé avec Rimbaud, il y a anguille sous roche.
D'où peut bien revenir le poète "tout couvert de rosée", le "matin", fatigué.
Quelle est exactement "la bonne tempête" qu'il a connue et qui lui donne la volonté de dormir puisque, de toutes façons, "vous reposez".
Enfin, que sont ces "fruits", ces "fleurs", ces "feuilles", ces "branches" ? Faut-il les prendre au sens figuré ou au sens propre ?

professeur  A manier avec beaucoup de pincettes, même -et surtout si- si vous tombez dessus à l'oral du Capes, avait dit le prof.

_________________
Il nous faut donner des gages de vanité : la société n'accepte pas qu'on en soit dénué.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Littérature, auteurs, histoire... A la recherche d'anecdotes croustillantes !

par nitescence le Mar 11 Sep 2018 - 15:46
Cette interprétation n'a rien de tendancieuse quand on connaît les autres poèmes de Verlaine (l'olive, hombres etc.)...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Tem-to
Vénérable

Re: Littérature, auteurs, histoire... A la recherche d'anecdotes croustillantes !

par Tem-to le Mar 11 Sep 2018 - 16:20
Il est vrai, et on peut constater que dans Green, l'énonciation ne fixe pas le genre du "vous" destinataire.

_________________
Il nous faut donner des gages de vanité : la société n'accepte pas qu'on en soit dénué.
Contenu sponsorisé

Re: Littérature, auteurs, histoire... A la recherche d'anecdotes croustillantes !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum