élève désamparée

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

élève désamparée

Message par Ninfa le Lun 21 Sep 2009 - 19:26

bonjour!

Une élève est venue se confier à moi se matin; elle était au bord des larmes; la petite m'a confié être régulièrement embêtée par des camarades de classe, trois jeunes filles en l'occurrence qui l'insultent et la mettent à l'écart; c'est ma première année, je l'ai bien évidement réconforté mais quelle suite puis-je donner à son histoire? Le fait est qu'elle avait un travail de groupe à faire avec ces jeunes filles (c'est moi qui avais fait les groupes, et de toute manière elle ne parvient pas à s'intégrer dans la classe, c'est donc moi qui est dû "imposer" sa présence à un groupe; elle me dit ne pas pouvoir le faire avec les filles de son groupe puisqu'elles ne l'ont pas intégré à la réflexion... Dois-je leur en toucher un mot ou pretexter m'être rendu compte du fait qu'il n'y avait pas de cohésion de groupe et donc exiger une explication?? c'est sa première année au lycée, je ne veux surtout pas empirer les choses... Vous qui avez plus d'expérience que moi, que feriez-vous?

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Poups le Lun 21 Sep 2009 - 19:45

Bonjour ,
Elle est uniquement embêtée dans ton cours ou c'est partout pareil ?
Si c'est le cas, il faut avertir le professeur principal.
Ton problème s'est aussi posé à moi .Il faut stopper tout de suite.

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Invité le Lun 21 Sep 2009 - 19:56

Question subsidiaire : tu es prof de français ? Je suis un peu choquée par les fautes d'orthographe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Ninfa le Lun 21 Sep 2009 - 20:02

nn!! je ss prof espagnol, et je n'ai pas suivi ma scolarité en france, je ss arrivée en première au lycée et c'est là q j'ai appris le français qui je l'avoue est bien compliqué à écrire!

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par MS le Lun 21 Sep 2009 - 21:21

En parler au CPE et au PP.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par doublecasquette le Lun 21 Sep 2009 - 21:33

@Ninfa a écrit:nn!! je ss prof espagnol, et je n'ai pas suivi ma scolarité en france, je ss arrivée en première au lycée et c'est là q j'ai appris le français qui je l'avoue est bien compliqué à écrire!
C'est vrai qu'il est vachard, le français !
On écrit non pas désamparée mais désemparée. C'est ainsi ! Sinon, il n'y a pas tant de fautes que ça.
Ce matin et non se matin (démonstratif)
réconfortée car accord du participe avec le COD placé avant l'auxiliaire avoir
C'est donc moi qui ai dû et non qui "est dû"
On en voit d'autres, ici, et émanant de pures francophones certifiées de lettres !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Ninfa le Lun 21 Sep 2009 - 22:04

Smile par contre mon espagnol est excellent pour le démonstratif c'est une faute de frappe!! pour le reste... et bien honte à moi!

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Invité le Lun 21 Sep 2009 - 22:20

Au temps pour moi, j'ai cru que tu étais professeur(e) de lettres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Violet le Lun 21 Sep 2009 - 22:23

Excuse-moi Morgane mais... comment dire...si elle avait été prof de lettres, ses erreurs auraient été surprenantes mais...ce n'est peut-être pas très sympa de lui signaler devant tout le monde...(toi pas taper, hein ?) Embarassed

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Kan-gourou le Lun 21 Sep 2009 - 22:38

Pour en revenir au topic, je pense que tu ne peux pas faire grand chose. Quand j'étais élève, j'aurais préféré que les profs me disent "Vas-y, lâche-toi et emmerde-les aussi", plutôt que de me venir en aide. Par contre, si tu entends des réflexions pendant le cours, ne laisse rien passer, que ce soit contre elle ou contre quelqu'un d'autre.

Je ne t'aide pas beaucoup, parce que je n'ai pas connu cette situation en tant que prof, mais peut-être que si tu parles au PP il pourra t'aider.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par gaisou le Mar 22 Sep 2009 - 12:28

morgane9513 a écrit:Au temps pour moi, j'ai cru que tu étais professeur(e) de lettres.

"Au temps pour moi" ??????

gaisou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Ruthven le Mar 22 Sep 2009 - 12:33

@gaisou a écrit:
morgane9513 a écrit:Au temps pour moi, j'ai cru que tu étais professeur(e) de lettres.

"Au temps pour moi" ??????

Voir ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_temps_pour_moi

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par MamzelleBoop le Mar 22 Sep 2009 - 12:33

« Au temps pour moi » est une locution exprimant la reconnaissance d'une erreur de la part du locuteur. On rencontre couramment la graphie « autant pour moi », que, selon l'Académie française, « rien ne justifie[1] », mais qui est défendue par certains hommes de lettres[2] et certains grammairiens[3].

MamzelleBoop
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Darjeeling le Mar 22 Sep 2009 - 13:11

morgane9513 a écrit:Question subsidiaire : tu es prof de français ? Je suis un peu choquée par les fautes d'orthographe.


Moi, c'est ton manque de tact que je trouve choquant. L'attitude de double casquette me semble plus constructive.

Darjeeling
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Invité le Mar 22 Sep 2009 - 13:46

Il me semble avoir reconnu mon erreur. Autant de fautes chez un professeur de lettres est pour moi inexcusable. Sachant que Ninfa enseigne l'espagnol, c'est apparemment moins ennuyeux.
Nous avons des compétences à avoir en tant que professeur de français et l'orthographe en est une essentielle.
Pour le "au temps pour moi" j'écris les deux indifféremment ("autant pour moi " également donc) mais comme nous sommes sur un forum de professeurs, j'ai pris la graphie qui me semblait la plus authentique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Violet le Mar 22 Sep 2009 - 13:52

J'insiste.
Tu dis avoir reconnu ton erreur, croyant qu'elle était prof de lettres... mais même si elle avait été prof de lettres, lui faire remarquer ses fautes ainsi, n'était pas très sympa, je trouve.
Elle poste car elle est en plein désarroi et la corriger ainsi ne me paraît pas être constructif ni approprié.
Je suis désolée de jouer ainsi les moralisatrices mais je ne voudrais pas que la peur de faire des fautes et d'être "corrigée" ainsi devienne un frein pour de futurs forumeuses.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Invité le Mar 22 Sep 2009 - 14:17

Que dois-je faire ? éditer mon post initial ? battre ma coulpe de façon encore plus visible ? cesser d'écrire ici ?
Demande et j'obéis. Moi-même ayant remarqué que certains ici n'avaient pas peur d'être désagréables, beaucoup plus que moi à mon sens, sans qu'ils daignent revenir ensuite sur leurs propos.
Je fréquente d'autres forums (ou fora pour les puristes) et j'en connais un en particulier qui n'est absolument pas constitué de profs et dont le thème est loin d'être l'enseignement, et pourtant...un texte avec autant de fautes aurait eu pour sanction la réécriture totale du post ou à défaut un ban immédiat. Ils n'ont pas peur de faire fuir les nouveaux membres sans doute.Moi-même, je les trouve trop sévères c'est dire, je suis une petite joueuse à côté Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par nuages le Mar 22 Sep 2009 - 15:58

Ninfa, si tu es professeur principal c'est à toi de prendre vite en charge le problème. Ce qui peut paraître un peu anodin pour nous est vécu comme un vrai drame par cette élève. J'ai eu un peu le même cas la semaine dernière (simple mise à l'écart par la classe d'une élève maladivement timide mais sans moqueries ni insultes) ; comme je suis professeur principal j'ai pu agir directement : petit entretien hors heure de cours mais dans l'établissement avec cette élève en présence d'une autre qu'elle trouve plutôt gentille (et qui est un peu dans la même situation d'isolement) . Tu as ainsi deux points de vue et l'élève voit que tu n'es pas indifférente. Mettre au courant la CPE qui a eu elle aussi un petit entretien avec l'élève. Demander à l'élève ce qu'elle voit comme solution : la mienne m'en a donné une , mais exceptionnelle. Elle m'a parlé d'un garçon de la classe très mûr qui est très chaleureux avec TOUS les élèves et que TOUS apprécient (j'avais remarqué cela en effet , il a vocation à devenir délégué) qui pourrait inciter les autres à plus de tolérance . Petit entretien avec le garçon magique et un de ses bons copains . J'explique le problème sans dévoiler l'identité de la fille et charge le garçon magique de contribuer d'une façon générale à une meilleure ambiance de classe . Il est ravi de sa mission et il s'en acquitte à merveille , secondé du bon copain, tissant habilement des liens avec tout le monde et en particulier avec les élèves qu'il a bien perçues comme mises à l'écart! La fille victime m'a aussi suggéré l'idée excellente d'un petit goûter convivial . J'ai aussi pensé , lors de l'élection des délégués (bientôt) constituer un petit comité de "vie de classe" qui réunirait tous les élèves s'étant présentés comme délégués (élus et non élus) . Peut-être trouveras-tu dans ce que je te raconte une idée qui résolve le problème de ton élève...
Par ailleurs Ninfa j'admire ta maîtrise de la langue française , je suis incapable d'écrire aussi bien la moindre langue étrangère!

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par roxanne le Mar 22 Sep 2009 - 16:35

morgane9513 a écrit:Que dois-je faire ? éditer mon post initial ? battre ma coulpe de façon encore plus visible ? cesser d'écrire ici ?
Demande et j'obéis. Moi-même ayant remarqué que certains ici n'avaient pas peur d'être désagréables, beaucoup plus que moi à mon sens, sans qu'ils daignent revenir ensuite sur leurs propos.
Je fréquente d'autres forums (ou fora pour les puristes) et j'en connais un en particulier qui n'est absolument pas constitué de profs et dont le thème est loin d'être l'enseignement, et pourtant...un texte avec autant de fautes aurait eu pour sanction la réécriture totale du post ou à défaut un ban immédiat. Ils n'ont pas peur de faire fuir les nouveaux membres sans doute.Moi-même, je les trouve trop sévères c'est dire, je suis une petite joueuse à côté
enfin n'exagérons pas non plus , il y avait quelques fautes (et encore j'ai dû relire pour les trouver)mais c'était loin d'être illisible ou incompréhensible.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Invité le Mar 22 Sep 2009 - 17:38

Bon, je préfère arrêter là, d'autant plus que ce n'est pas le sujet du post. Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Violet le Mar 22 Sep 2009 - 17:40

Merci Roxanne.

Morgane, inutile de te flageller en place publique.
Il nous arrive à tous de faire des boulettes et je ne vais pas en reparler pendant 10 ans.
Je ne suis pas modératrice et j'ai peut-être outrepassé mes droits mais je me suis imaginée "corrigée" ainsi et cela m'aurait blessée. Je voulais juste que tu y penses pour essayer à l'avenir de ne pas tenir ce genre de propos. C'est tout.
Je remarque aussi parfois des fautes dans certains posts mais je me garderais bien de le faire remarquer aux intervenants.
Je ne sais pas ce qui se passe ailleurs car je ne fréquente que ce forum.
Quant à des néoprofs que tu juges désagréables, cela peut arriver mais essayons de tirer notre forum vers le haut, non ?

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Violet le Mar 22 Sep 2009 - 17:41

Ok, n'en parlons plus.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Odalisq le Mar 22 Sep 2009 - 18:14

@Ruthven a écrit:
@gaisou a écrit:
morgane9513 a écrit:Au temps pour moi, j'ai cru que tu étais professeur(e) de lettres.

"Au temps pour moi" ??????

Voir ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_temps_pour_moi

Cette expression vient directement du vocabulaire militaire, au temps = l'arr^^et marquant la reprise d'un mouvement militaire depuis le début. c'est la forme qui est reconnue par l'académie française.

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen

Odalisq
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Ninfa le Mar 22 Sep 2009 - 18:50

merci à toutes et à tous pour vos réponses!! vous ne pouvez pas savoir combien j'apprécie vos compliments (nuages) et conseils! et promis je ferai plus attention à l'orthographe!!! surtout que j'adore la littérature française... merci merci!!! et Morgane, je ne t'en veux pas, ça m'a un peu blessé (je l'avoue) mais je pense pas que tu l'as fait dans ce but là! bien au contraire:)

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève désamparée

Message par Invité le Mar 22 Sep 2009 - 19:05



Dernière édition par morgane9513 le Mar 22 Sep 2009 - 20:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum