nbre de séances de grammaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

nbre de séances de grammaire

Message par Garance le Mar 2 Sep 2008 - 11:55

Dans ma 1ère sq en 6ème, je vois :
- la situation de communication
- les registres de langue,
- le verbe (les groupes, distinguer tps simples et composés)
- le sujet
- le présent de l'indicatif

un de mes collègues m'a dit que c'était beaucoup trop de grammaire pour une séquence, qu'en cas d'inspection ça ne passerait pas.
Qu'en pensez-vous ? comment faites-vous ? comment faire moins ?

Garance
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: nbre de séances de grammaire

Message par cali le Mar 2 Sep 2008 - 12:21

D'un autre côté depuis la réforme de Robien, on est tenu de faire 1h30 de grammaire par semaine donc avec tes objectifs tu ne dois pas en être loin!

cali
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: nbre de séances de grammaire

Message par bibliominis le Mar 2 Sep 2008 - 12:58

Ne t'inquiète pas : la conjugaison du présent et la fonction sont censées être des révisions ..Bien sûr c'est rarement le cas mais tu pourras peut-être de défendre avec cet argument au cas où. En plus, l'étude de la langue redevient importante. Dans ma première séquence, je fais la même chose que toi (en plus les classes grammaticales variables ...). En revanche, distinguer temps simples/ composés me paraît difficile pour des 6e ...

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: nbre de séances de grammaire

Message par Garance le Mar 2 Sep 2008 - 14:06

Combien de points de grammaire faites-vous par séquence ?
Y a-t-il des instructions là-dessus ? Je ne trouve pas...

Garance
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: nbre de séances de grammaire

Message par Esméralda le Mar 2 Sep 2008 - 14:29

J'enlèverai temps simples/composés moi aussi. Sinon, je compte faire à peu près la même chose, cela reste à paufinier !

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: nbre de séances de grammaire

Message par melaniguiz le Mar 2 Sep 2008 - 14:31

Je trouve qu'en tout début d'année, c'est normal de faire plus de grammaire, car il faut revoir pas mal de choses avant de les lancer dans les rédactions par ex. Cette année j'ai essayé de faire des séquences plus courtes en début d'année pour moins surcharger en grammaire : en seq1, je revois la ponctuation, les classes grammaticales de base (verbe-nom-det-adj), l'accord nom-adj, mais pas de conjugaison (donc je ne leur demande pas encore d'écrire, sous peine de m'arracher les cheveux sur qch qu'on n'a pas revu !). En seq2 là je revois le présent et donc la fonction sujet, l'accord sujet-verbe. Même si théoriquement on ne fait que réviser le présent, je préfère bien le voir pour ne pas laisser des élèves avec leurs lacunes. Là je les ferai enfin écrire, mais seulement au présent. Et ce n'est qu'en séquence 3 que je verrai les temps du récit au passé, avec une plus grande part pour la conjugaison.

Il ne semble pas qu'il y ait un quotat de nombre de points de grammaire à aborder. Le plus important je pense, c'est ta progression et les points que par logique tu associes entre eux (par ex voir l'accord sujet-verbe quand tu revois ta 1ere conjugaison). Si on s'en tient à 1h30 par sem, sur une séquence de 3 sem, ça fait 4h30, donc 3 ou 4 points de grammaire selon la lourdeur et le nombre d'exercice.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: nbre de séances de grammaire

Message par Hervé le Mar 2 Sep 2008 - 14:39

"Dans ma 1ère sq en 6ème ..."
"Combien de points de grammaire faites-vous par séquence ?"

Euh ... Je suis peut-être un peu à côté de la plaque et le débat a peut-être été développé dans un autre fil, mais en effectuant une recherche dans les différents documents de référence sur les nouveaux programmes du collège, le terme "séquence(s)" n'apparaît pas ...

http://eduscol.education.fr/D0082/progFR_College.pdf

Alors ne peut-on concevoir nos progressions autrement ?
Ce commentaire sur le blog de Brighelli laisse tout de même entendre que nous avons une certaine latitude ...:

"Il n’empêche cependant que la « séquence », principal avatar des programmes de 1996 reste a priori en vigueur : les auteurs de ces programmes en réfèrent ainsi au nécessaire « décloisonnement » des apprentissages, la séquence en constituant la modalité principale de mise en œuvre ! Alors certes, il est désormais prévu que des leçons d’ « étude de la langue » puissent être conçues de manière autonome en grammaire, orthographe ou lexique -et nous avons bien fait préciser à l’Inspection Générale que les collègues rétifs au galimatias de la séquence ne pourraient désormais plus être sanctionnés pour leur « cloisonnement » des apprentissages, dans la mesure où ils respecteraient une certaine logique, chronologique en particulier. Mais le maintien d’une telle approche pédagogique « globale », qui loin d’introduire une cohérence dans les apprentissages laisse dans l’ignorance des pans entiers de connaissances grammaticales et conduit à l’instrumentalisation systématique des textes littéraires ne peut être que hautement discutable… Cette même volonté, ô combien discutable, de contenter les uns et les autres se retrouve dans l’articulation des programmes de grammaire : si l’on en revient ainsi judicieusement à la grammaire de phrase en 6°-5°, la grammaire de texte (et de l’énonciation) conserve sa prédominance en 4°-3°… A noter toutefois que les progressions sont relativement claires et bien construites et que le vocabulaire en a été considérablement simplifié."



(Note du 16 avril 2008 : "LA CHEVRE ET LE CHOU" :

http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2008/04/index.html )

Hervé
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum