ma collègue est bordélisée

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ma collègue est bordélisée

Message par alprechac2 le Mer 23 Sep 2009 - 19:06

et je ne sais pas quoi faire ... Elle est contractuelle et c'est son 1er poste.

Ses élèves tapent sur le mur de sa salle à longueur de cours, ce qui fait un bruit infernal dans ma salle, alors que j'ai une classe à qui je dois déjà serrer la vis à longueur de cours et qui n'a pas besoin de cela pour se distraire.

Je ne sais vraiment pas si je dois aborder le sujet avec elle et comment. J'ai peur d'être maladroite et de lui ruiner le moral si je lui fais remarquer (même diplomatiquement) que le bruit qui vient de sa salle me gêne pour travailler ...
Je voudrais bien l'aider mais j'ai peur qu'elle prenne très mal le fait que je mêle de ses affaires.

Que feriez-vous ?

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par kimy le Mer 23 Sep 2009 - 19:08

Ca m'est arrivé l'an dernier ... et je ne lui ai rien dit.
Je sais ... c'est pas bien.
Mais comment aborder le sujet quand elle-même disait que tout allait bien ??

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par liliepingouin le Mer 23 Sep 2009 - 19:14

hum, lui dire que le bruit de sa classe te gêne ne ferait sans doute que la culpabiliser davantage: elle risque de se sentir incompétente et d'avoir encore plus de mal... Elle se doute sûrement que le bruit te dérange. Ce n'est que mon humble avis mais je pense que tu devrais aller la voir pour la rassurer: lui dire sur le ton de la conversation que les élèves sont vraiment difficiles et que tu galères un max avec eux (même si ce n'est pas complètement vrai), elle se sentira moins seule. Et alors tu verras bien comment elle réagit, elle n'attend peut-être que de partager ton expérience et tes conseils.
Moi qui ai aussi parfois quelques problèmes de gestion de classe je sais que rien n'est pire que d'entendre dire, ou de voir, que d'autres y arrivent où on échoue lamentablement. Mais n'hésite pas à aller la voir, et à lui dire qu'à tes débuts toi aussi tu as galéré, que c'était aussi catastrophique qu'elle (même si ce n'est pas vrai), ça peut l'aider à reprendre confiance.

PS: ça fait un petit moment que j'y songe, y a-t-il des adeptes du néologisme parmi vous? Je n'aime pas beaucoup le mot "bordélisé", auriez-vous des idées pour le remplacer?

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par littlemary le Mer 23 Sep 2009 - 19:15

Je ne vais pas te donner de conseils car moi non plus je n'arrive pas à parler avec une nouvelle qui occupe son 1er poste...(CF : mon post "que faire?"...)
Bon courage !

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par alprechac2 le Mer 23 Sep 2009 - 19:15

à Kimy : C'est le problème : quand je lui demande si ça se passe bien, elle me dit oui (surtout qu'on est dans un collège tranquille, d'où, je suppose, une gêne accrue pour elle).

Pour l'instant, je suis plutôt dans l'optique de ne rien dire, mais ça m'ennuie de savoir qu'elle va galérer toute l'année.

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par kimy le Mer 23 Sep 2009 - 19:17

Le problème est donc le déni ... Et là, que faire ??

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par alprechac2 le Mer 23 Sep 2009 - 19:17

@liliepingouin a écrit:hum, lui dire que le bruit de sa classe te gêne ne ferait sans doute que la culpabiliser davantage: elle risque de se sentir incompétente et d'avoir encore plus de mal...

je sais bien, c'est pour cela que je ne sais pas quoi faire.

Je vai peut-être la jouer sur le mode : "tu as de la chance que tout aille bien car moi au début c'était la cata, ce n'est pas facile de les faire taire au début ... etc" pour essayer d'attirer quelques confidences.

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par charlottofraise le Mer 23 Sep 2009 - 19:20

J'en parlerais même si ce n'est pas facile. Peut-être en lui demandant si elle sait qui tape sur le mur mitoyen : tu peux peut-être lui proposer de mettre en place une sanction commune puisque l'élève vous dérange toutes les deux (en espérant qu'il n'y ait qu'un élève). Elle se sentira peut-être soutenue…
En tout cas, l'année où je suis arrivée dans mon établissement, j'avais quelques problèmes (doux euphémisme Wink ) avec une classe et je les avais le mardi à 15 heures, heure à laquelle ma collègue faisait cours de l'autre côté de la cloison "en papier" avec sa classe de pénibles. Honnêtement, le bazar commençait le plus souvent dans ma salle et se propageait à la sienne. Elle a eu le courage de m'en parler, on a mis au point quelques stratagèmes, beaucoup râlé de concert quand les élèves s'énervaient d'un côté ou de l'autre (et beaucoup serré les dents aussi). On a réussi à faire baisser la tension ainsi.

Maintenant, si tu as affaire à une collègue qui nie l'évidence, lui parler risque de ne servir à rien. Mais il faut tenter le coup !

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par liliepingouin le Mer 23 Sep 2009 - 19:21

@kimy a écrit:
Mais comment aborder le sujet quand elle-même disait que tout allait bien ??

Oui c'est sûr que ce cas de figure n'est pas simple (mais peut-être que ce ne sera pas le cas ici? Ce n'est qu'une hypothèse mais peut-être qu'elle disait que tout va bien de peur que tout ce qu'elle aurait pu dire de négatif ne la fasse passer encore plus pour une incompétente? (je ne sais pas si je suis bien claire là) Ce n'est pas toujours facile de reconnaître ses difficultés auprès de personnes qu'on ne connaît pas forcément très bien. Parfois dire "je n'y arrive pas", c'est un peu comme dire "je ne suis sans doute pas faite pour le métier", ou voir cette même idée dans le regard de la personne en face. (Cela dit je ne cautionne pas ce genre d'attitude, parce que ne pas en parler ne va pas régler les problèmes, j'essaie juste de comprendre ce qu'il peut y avoir derrière. et je pense que le meilleur moyen pour entamer le dialogue c'est de parler soi-même de ses propres difficultés à celui qui galère).

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par charlottofraise le Mer 23 Sep 2009 - 19:21

Franchement, Alprechac2, je ne ferais pas comme si tout se passe bien. Il est possible qu'elle entende, dans des moments d'accalmie, que le cours se passe plus calmement chez toi…

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Victoria le Mer 23 Sep 2009 - 19:22

Ma salle est située juste à côté d'un prof qui se fait bordéliser toute la journée, quelles que soient les classes... Moi qui lutte pour créer une atmosphère de travail dans ma salle, je suis souvent déconcentrée par les cris que poussent les élèves d'à côté et forcément, ça perturbe aussi mes élèves... surtout pendant les contrôles ! Toutefois, je ne me vois pas faire la moindre remarque à ce collègue qui enseigne depuis bien plus longtemps que moi... Et surtout, je suis nouvelle dans l'établissement !
Quand j'étais néo-titulaire, j'avais de gros problèmes de discipline dans mes classes et j'aurais donné n'importe quoi pour qu'on vienne m'aider au lieu de me regarder de haut ! Tu pourrais peut-être lui demander si ses classes ne lui posent pas trop de difficulté, jouer la naïve pour briser la glace...

Victoria
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par leyade le Mer 23 Sep 2009 - 19:29

La première année en collège, j'étais bordélisée. Je ne le niais pas, mais je n'arrivais pas à avoir le dessus.
Pendant des mois la collègue voisine a supporté sans rien dire.

Puis un jour, ses élèves n'arrivant plus à l'entendre (sic!) elle a ouvert la porte communicante : "ce n'est plus possible! toi, toi et toi, vous venez avec moi!" Elle m'a pris trois affreux, ça a refroidi ma classe.
J'ai fini par m'en sortir. Maintenant, c'est moi qui vient faire du prélèvement d'affreux...

Moralité : je suis pour casser la logique d'une classe difficile en en retirant un ou deux difficiles certaines heures. (chez un collègue ou chez les cpe). Ca peut vraiment faire retomber la fièvre d'une armée de Kevins.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Adri le Mer 23 Sep 2009 - 20:03

Il m'est arrivé aussi d'intervenir, exceptionnellement, dans la salle d'une collègue : des élèves s'amusaient à ouvrir la porte de communication.
J'ai frappé, ouvert cette porte, me suis excusée pour l'interruption du cours et je leur ai passé un savon ! Je crois que ça a fait son effet. On en a parlé ensuite à la récré (avec la collègue).

Si elle est dans le déni, c'est plus délicat !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Sessi le Mer 23 Sep 2009 - 20:12

Honnêtement, ayant été une contractuelle bordélisée lors de mon premier poste, je connais la situation. Pour ma part, mes collègues de l'époque m'avaient bien aidé à surmonter ça. Parce que, même si elle a une forte tolérance au bruit, elle va quand même peu à peu remarquer que la situation n'est pas normale et en parler. Moi, c'était surtout les collègues qui m'avaient fait prendre conscience qu'il y avait des comportements qu'il ne fallait pas accepter. Je pense que tu ne dois pas hésiter à aller lui parler et effectivement à trouver une solution commune pour le problème de voisinage. Une de mes colègues de l'époque m'avait même proposé de faire cours avec la porte mitoyenne ouverte, comme ça, on s'échangeait les élèves qui nous posaient problème.

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Invité31 le Mer 23 Sep 2009 - 20:14

@Victoria a écrit:Ma salle est située juste à côté d'un prof qui se fait bordéliser toute la journée, quelles que soient les classes... Moi qui lutte pour créer une atmosphère de travail dans ma salle, je suis souvent déconcentrée par les cris que poussent les élèves d'à côté et forcément, ça perturbe aussi mes élèves... surtout pendant les contrôles ! Toutefois, je ne me vois pas faire la moindre remarque à ce collègue qui enseigne depuis bien plus longtemps que moi... Et surtout, je suis nouvelle dans l'établissement !
Quand j'étais néo-titulaire, j'avais de gros problèmes de discipline dans mes classes et j'aurais donné n'importe quoi pour qu'on vienne m'aider au lieu de me regarder de haut ! Tu pourrais peut-être lui demander si ses classes ne lui posent pas trop de difficulté, jouer la naïve pour briser la glace...

C'est exactement pareil pour moi....

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par liliepingouin le Mer 23 Sep 2009 - 20:15

à lire les réponses à ce sujet, on se rend compte que beaucoup ont connu à leurs débuts des difficultés de gestion de classe.
Si vous saviez comme ça fait du bien de vous lire!!!!!!!!

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par John le Mer 23 Sep 2009 - 20:22

Je pense que tu devrais en parler avec elle et lui demander si tu peux l'aider d'une manière ou d'une autre.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Cath le Mer 23 Sep 2009 - 22:33

Et si tu lui disais "ben dis-donc, tu as l'air d'avoir de sacrés numéros, dans cette classe..." sur le ton de la confidence pour voir sa réaction?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par lene75 le Mer 23 Sep 2009 - 23:14

à Kimy : C'est le problème : quand je lui demande si ça se passe bien,
elle me dit oui (surtout qu'on est dans un collège tranquille, d'où, je
suppose, une gêne accrue pour elle).

Pour l'instant, je suis plutôt dans l'optique de ne rien dire, mais ça m'ennuie de savoir qu'elle va galérer toute l'année.

Et si tu commençais, pour engager la conversation, par lui dire que le collège n'est pas si tranquille qu'il en a l'air ? ou que maintenant, même dans les collèges dits tranquilles, les élèves posent problème ? Ce qui, d'ailleurs, a l'air d'être vrai, puisque tu dis que tu as besoin de visser ta classe, ce que tu peux lui dire. Ensuite, tu pourras y aller petit à petit, pour caser que ce n'est jamais facile quand on débute, etc.
Lui dire frontalement que ses élèves te dérangent risque d'avoir pour conséquence de lui faire perdre le peu de confiance en elle qui lui reste et d'empirer la situation.

Il peut y avoir plusieurs raisons à son silence : elle n'ose pas en parler parce qu'elle croit être la seule, elle a peur d'avoir des ennuis si tout le monde, et en particulier l'administration, apprend ses difficultés (comme elle est contractuelle, elle risque son poste), etc.

Pour que tu puisses lui parler, il faudrait
1) qu'elle comprenne qu'elle n'est pas la seule prof du monde à avoir des problèmes : je peux témoigner que le jour où on apprend ça, ça soulage vraiment beaucoup
2) qu'elle puisse te faire suffisamment confiance pour se dire que tu veux l'aider et pas la juger / la critiquer / la dénoncer

On ne parle jamais problèmes avec les élèves dans ta salle des profs ? Si elle n'en entend jamais parler, elle doit se sentir bien seule !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par liliepingouin le Mer 23 Sep 2009 - 23:36

entièrement d'accord avec toi lene75!

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par roxanne le Jeu 24 Sep 2009 - 7:18

Enfin , soyons claires .Il y a bruit et bruit , bordel et bordel.Chacun peut avoir son seuil de tolérance .Si , fin Septembre , les élèves en sont déjà à pousser des cris d'animaux , et à taper sur les murs ,ça n'ira pas en s'arrangeant .Et elle doit bien être consciente que ça s'entend .Ne rien dire serait finalement assez lâche .Autant lui dire les choses sincérement , sans parler de toi , mais en lui proposant ton aide, en l"incitant à en parler à la CPE (si elle est compétente) ou au CDE .Ils sont aussi là pour ça et de toute façon , ils le sauront vite.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par loute le Jeu 24 Sep 2009 - 9:22

à l'intercours, ou avant une récré, tu l'abordes à la sortie de sa salle, et tu lui en parles. je ne suis pas trop pour les détours, on peut etre francs et compréhensifs: "j'ai entendu qu'ils étaient pénibles avec toi, ils sont terribles, veux tu qq tuyaux pour les reprendre en main?"
l'année dernière, je l'ai dit à une jeune collègue qui reprenait une classe sans prof depuis 3 mois... des 3emes déchainés! je n'ai pas pu beaucoup l'aider, mais elle était contente de pouvoir en parler un peu! surtout qu'en sdp, c'était le déni complet de la part de tous ...
ne laisse pas pourrir la situation, elle peut encore réagir, si on la soutient.

_________________

loute
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Invité14 le Jeu 24 Sep 2009 - 21:52

j'ai vraiment "mal" pour ta collègue car cela me rappelle mes débuts.
ma hantise était qu'un collègue intervienne pendant mon cours var cela s'est bien évidemment fait.

Les conseils qui t'ont été donnés me semblent judicieux. Aborde très délicatement le sujet avec elle, en la rassurant et sans la culpabiliser car cela risquerait de la dévaloriser, lui faire perdre confiance en elle . j'en sais quelque chose!

Ah, si j'avais eu des collègues comme vous! et surtout des chefs d'établissement compréhensifs!

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par lene75 le Jeu 24 Sep 2009 - 21:56

ma hantise était qu'un collègue intervienne pendant mon cours var cela s'est bien évidemment fait.

Moi aussi ! Et c'est extrêmement gênant vis-à-vis des élèves.

Et pour un ami, l'année où il était néotit' avec des classes techniques horribles, c'est carrément le proviseur qui est intervenu. Il m'a dit que depuis, quand il entendait "boum boum" dans la classe d'à côté, il ne disait rien.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par alprechac2 le Jeu 24 Sep 2009 - 22:09

Merci à tous pour vos réponses !

Je vais lui parler, en délicatesse bien sûr, la prochaine fois que je la vois, surtout que j'ai appris par le prof principal de cette classe que la classe était pénible dans plusieurs matières, et le PP me disait qu'il était bien embêté de ne jamais voir la prof de français (elle n'est là que 4h/semaine) pour savoir comment ça se passait. Il m'a donc fourni une occasion en or, je vais lui demander si ça se passe bien vu que c'est difficile dans les autres matières.

Elle n'est là qu'à une récré, et comme c'est le début de l'année, elle n'a effectivement pas dû entendre beaucoup de collègues se plaindre pour l'instant, donc elle doit pas mal culpabiliser.

On a la chance d'avoir une CPE et un CDE super compétents et qui peuvent vraiment l'aider, donc je vais essayer de l'inciter à se faire aider et au moins à parler au PP.

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum