ma collègue est bordélisée

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par alprechac2 le Jeu 24 Sep 2009 - 22:09

Merci à tous pour vos réponses !

Je vais lui parler, en délicatesse bien sûr, la prochaine fois que je la vois, surtout que j'ai appris par le prof principal de cette classe que la classe était pénible dans plusieurs matières, et le PP me disait qu'il était bien embêté de ne jamais voir la prof de français (elle n'est là que 4h/semaine) pour savoir comment ça se passait. Il m'a donc fourni une occasion en or, je vais lui demander si ça se passe bien vu que c'est difficile dans les autres matières.

Elle n'est là qu'à une récré, et comme c'est le début de l'année, elle n'a effectivement pas dû entendre beaucoup de collègues se plaindre pour l'instant, donc elle doit pas mal culpabiliser.

On a la chance d'avoir une CPE et un CDE super compétents et qui peuvent vraiment l'aider, donc je vais essayer de l'inciter à se faire aider et au moins à parler au PP.

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par papillonbleu le Jeu 24 Sep 2009 - 22:15

J'aurais bien aimé avoir une collègue comme toi lors de cette année affreuse où je me suis fait bordelisée... I love you
Ceci dit, je n'étais pas dans le déni.

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par lene75 le Jeu 24 Sep 2009 - 22:19

@alprechac2 a écrit:Merci à tous pour vos réponses !

Je vais lui parler, en délicatesse bien sûr, la prochaine fois que je la vois, surtout que j'ai appris par le prof principal de cette classe que la classe était pénible dans plusieurs matières, et le PP me disait qu'il était bien embêté de ne jamais voir la prof de français (elle n'est là que 4h/semaine) pour savoir comment ça se passait. Il m'a donc fourni une occasion en or, je vais lui demander si ça se passe bien vu que c'est difficile dans les autres matières.

Elle n'est là qu'à une récré, et comme c'est le début de l'année, elle n'a effectivement pas dû entendre beaucoup de collègues se plaindre pour l'instant, donc elle doit pas mal culpabiliser.

On a la chance d'avoir une CPE et un CDE super compétents et qui peuvent vraiment l'aider, donc je vais essayer de l'inciter à se faire aider et au moins à parler au PP.

Chouette ! C'est vrai que là tu as vraiment la raison en or de lui parler !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Dinaaa le Jeu 24 Sep 2009 - 22:27

Oh la la oui, qu'on est nombreux(ses ?) à être passé(e)s par cette phase de "construction de son autorité" (j'évite "bordélisation" avec un bel euphémisme...) Moi aussi, pendant mon année de stage, j'ai failli me faire bouffer tout cru par des 6e Embarassed

Ma tutrice, un jour, est entrée dans la salle pour prendre un bouquin qu'elle avait oublié (un prétexte, je l'ai compris bien plus tard !). Elle en a profité pour passer un savon aux gamins sur le mode "vous ne méritez pas la chance que vous avez, une nouvelle professeur qui arrive directement de Paris rien que pour vous (sic)..."

Sur le moment ça les a calmés donc j'ai apprécié, mais après je me suis moi aussi pris un savon "t'es en situation de crise, tu ne gères plus rien, ça ne va pas du tout"... et ça c'était franchement mal venu, étant donné mon niveau de confiance en moi à l'époque !

En tout cas, si ça m'arrivait maintenant, je ne fermerais pas les yeux : tu peux tout à fait aller voir ta collègue, lui dire que cette classe est infernale avec plusieurs profs, que tu as entendu ce qu'ils lui faisaient parfois subir, et que tu lui proposes de marcher ensemble (porte ouverte, transfert d'élève, savon collectif, heures de colle chez l'une chez l'autre, appel aux parents appuyé du PP et du CPE...). Le tout est qu'elle comprenne que tu es là pour l'aider, et non pour l'enfoncer, que tu es prête à mettre des choses en place (prendre ses plus lourds cas de temps en temps), sans te contenter de lui faire remarquer qu'elle ne s'en sort pas (oui, ça, elle doit bien s'en rendre compte toute seule !)

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Wlad le Jeu 24 Sep 2009 - 22:30

Ces gosses qui tapent contre des cloisons, il faut les envoyer se vider en sport, leur infliger des séries de pompes, de tractions, des footings interminables jusqu'à l'épuisement. C'est de la vitalité physique, tout ça. Ils n'arrivent pas à se retenir ? Il faut les épuiser.
Donc inutile d'en parler à la collègue. Ca pourrait très bien marcher d'avertir le professeur de sport, s'il les a le jour d'avant, ou le jour même avec un peu de chance.

Wlad
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par alprechac2 le Jeu 24 Sep 2009 - 22:35

@Dinaaa a écrit: tu peux tout à fait aller voir ta collègue, lui dire que cette classe est infernale avec plusieurs profs, que tu as entendu ce qu'ils lui faisaient parfois subir, et que tu lui proposes de marcher ensemble (porte ouverte, transfert d'élève, savon collectif, heures de colle chez l'une chez l'autre, appel aux parents appuyé du PP et du CPE...). Le tout est qu'elle comprenne que tu es là pour l'aider, et non pour l'enfoncer, que tu es prête à mettre des choses en place (prendre ses plus lourds cas de temps en temps), sans te contenter de lui faire remarquer qu'elle ne s'en sort pas (oui, ça, elle doit bien s'en rendre compte toute seule !)

Je suis tout à fait d'accord avec toi (je vais juste éviter, je pense, de lui préciser que j'ai entendu beaucoup de bruit, à moins que vraiment elle refuse totalement de s'avouer les faits).

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par charlottofraise le Jeu 24 Sep 2009 - 22:37

@Wlad a écrit:C'est de la vitalité physique, tout ça.
Si je te suis bien, quand on affaire à des élèves calmes, ce ne sont pas des adolescents mais des mollusques…

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Wlad le Ven 25 Sep 2009 - 19:20

@charlottofraise a écrit:
@Wlad a écrit:C'est de la vitalité physique, tout ça.
Si je te suis bien, quand on affaire à des élèves calmes, ce ne sont pas des adolescents mais des mollusques…

Pas forcément ! Ce n'est pas une alternative. Les élèves calmes ont peut-être un meilleur régime de vie, ou bien ils subissent l'angoisse parentale de l'échec scolaire et de la pauvreté et suivent docilement sous la crainte le cours du début à la fin, ou bien encore ils peuvent être sous stupéfiants (inutile de nier qu'il y en a, des élèves abrutis par l'alcool ou la moquette) ou bien encore ils savent, tout simplement, maîtriser leurs impulsions jusqu'à la sonnerie (hier encore, à midi, j'entendais du haut de la salle des profs la clameur brutale et joyeuse des collégiens se ruant dans la cour comme s'il y avait de l'or sous les pavés, un cri effroyable qui m'a fait littéralement sursauter, et qui prouve bien qu'ils sont nombreux à se retenir, tous les jours, dans les salles de classe).
Et bien évidemment, la vitalité physique n'explique pas tout et n'importe quoi ; il y a des élèves qui sont simplement dérangés et qui devraient être suivis par des spécialistes, pas par des professeurs ordinaires. Etc.

Wlad
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par lene75 le Ven 25 Sep 2009 - 19:35

ou bien encore ils savent, tout simplement, maîtriser leurs impulsions jusqu'à la sonnerie

Oui, je crois que c'est ce que nous sommes censés leur apprendre et qu'à un certain âge, ils devraient avoir intégré. Apprendre à maîtriser ses désirs, c'est le passage de l'animalité à l'humanité, de la nature à la culture.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Mauvette le Ven 25 Sep 2009 - 20:15

@lene75 a écrit:Apprendre à maîtriser ses désirs, c'est le passage de l'animalité à l'humanité, de la nature à la culture.
Qu'est-ce que la philo me manque !!!!
Heureusement que ma collègue nous fait partager ses délires (on ne peut appeler ça que comme ça pour parler d'elle) en salle des profs. N'hésite pas à nous faire partager ça aussi lene...

Sinon, pour en revenir au débat, je pense en effet qu'il faut percer l'apcès, et que toutes les deux serez soulagées ensuite... Essaie de lui faire rencontrer le prof principal, et d'autres profs de l'équipe pédagogique, il semble que ce soit à toi de prendre les choses en main dans la mesure où tu connais tout le monde dans l'établissement.
Bonne chance, et donne-nous des nouvelles !

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par zabriskie le Sam 26 Sep 2009 - 22:44

Je ne vais faire que répéter ce qui a déjà été dit, mais que ça fait du bien de vous lire !! Je me fais dominer en ce moment par une classe de 5ème, au point que les rares élèves qui essaient de suivre le cours sont obligés de faire taire leurs camarades, constatant mon impossibilité à obtenir le silence... ces quelques élèves sérieux ont même jugé utile de venir me voir à la fin du cours pour me dire que eux, ils m'aimaient bien... c'est pathétique, y'a pas d'autres mots...

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Yolatengo le Sam 26 Sep 2009 - 22:53

@zabriskie a écrit: c'est pathétique, y'a pas d'autres mots...

NON, ce n'est pas pathétique, c'est juste des débuts difficiles et un manque d'expérience et c'est arrivé à beaucoup, en tout cas à moi.
A la fin de ma première année une élève de cinquième m'a dit "M'dame, vous êtes trop jeune (elle n'a pas osé le "trop nulle") pour faire prof, faut que vous attendiez encore un peu !"

Yolatengo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par lene75 le Sam 26 Sep 2009 - 23:00

@zabriskie a écrit:Je ne vais faire que répéter ce qui a déjà été dit, mais que ça fait du bien de vous lire !! Je me fais dominer en ce moment par une classe de 5ème, au point que les rares élèves qui essaient de suivre le cours sont obligés de faire taire leurs camarades, constatant mon impossibilité à obtenir le silence... ces quelques élèves sérieux ont même jugé utile de venir me voir à la fin du cours pour me dire que eux, ils m'aimaient bien... c'est pathétique, y'a pas d'autres mots...

Si ça peut te rassurer, tu n'es pas la seule : l'année dernière, des élèves sont venus me voir pour me rassurer en me disant que mes cours étaient bien et que ce n'était vraiment pas ça qui était en cause, que la classe posait problème depuis la 2nde et que l'année précédente, c'était encore pire avec le prof de français, qu'ils se demandaient bien ce que certains faisaient en terminale et qu'ils pensaient que ça devait être dur pour moi, surtout pour une 1re année, et que j'avais bien du courage. C'est vrai que ça fait bizarre de voir que nos élèves nous prennent en pitié et essaient de nous remonter le moral...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par zabriskie le Sam 26 Sep 2009 - 23:08

Merci pour vos réponses... Je ne suis pas encore trop affectée par tout ça, parce que je suis déjà hyper fière de survivre en attaquant à 18h dans une matière que je n'ai jamais enseigné, en me coltinant 3h de route par jour... mais c'est quand même un peu désarmant.

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par zabriskie le Sam 26 Sep 2009 - 23:15

Et pour reprendre le sujet de départ, en ma qualité de "bordélisée", une des choses que je crains le plus, c'est bien que l'administration (chef d'établissement et CPE), bien que très bienveillante, en arrive à intervenir dans mes classes. Quand je vois le silence que leur présence impose, les bras m'en tombent... C'est sûr qu'il faut savoir se faire aider, mais j'ai quand même le sentiment que vis-à-vis des élèves, ce n'est pas terrible pour la suite. En même temps, constater qu'ils sont capables de rester calmes et silencieux, donne une certaine motivation.
Je ne sais pas si je suis claire, mais je crois qu'il faut soutenir les collègues en difficulté en dehors de la classe, et n'intervenir qu'en dernier recours. Il faut aussi laisser à chacun le temps de trouver son "style". En ce qui me concerne, je sais que c'est le bordel, que ce n'est pas satisfaisant, et j'essaie des choses. Qu'un collègue vienne dans ma classe maintenant pour reprendre mes élèves me flinguerait un peu...

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par charlottofraise le Sam 26 Sep 2009 - 23:36

Exact Zabriskie, intervenir directement peut flinguer le prof en place.

Sauf quand ma collègue est entrée un jour, en s'indignant parce que mes élèves faisaient trop de bruit et qu'aucune autre de mes classes n'osait faire le bazar à ce point. Les monstres l'ont écouté, l'air héberlué, et quand elle est partie ils m'ont demandé si c'était vrai qu'avec mes autres classes tout se passait bien… Ça les a bien marqués de constater que le problème ne venait peut-être pas tant de moi que d'eux (bon entre nous, on est d'accord, ça venait aussi de moi mais ).

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Carabas le Dim 27 Sep 2009 - 0:15

@zabriskie a écrit:Et pour reprendre le sujet de départ, en ma qualité de "bordélisée", une des choses que je crains le plus, c'est bien que l'administration (chef d'établissement et CPE), bien que très bienveillante, en arrive à intervenir dans mes classes. Quand je vois le silence que leur présence impose, les bras m'en tombent... C'est sûr qu'il faut savoir se faire aider, mais j'ai quand même le sentiment que vis-à-vis des élèves, ce n'est pas terrible pour la suite. En même temps, constater qu'ils sont capables de rester calmes et silencieux, donne une certaine motivation.
Effectivement, la principale adjointe est venue 2 fois dans ma classe histoire de calmer le jeu. Après son passage, c'était PIRE!!! On perd le peu de crédibilité que l'on avait encore...

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Lornet le Dim 27 Sep 2009 - 0:32

Selon Thierry Jonquet, les collègues bordélisés sont une soupape de sécurité pour que le trop plein de vapeur soit évacué et que le reste des enseignants, bien que condescendants à l'égard des collègues bordélisés, puissent enseigner en paix.

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Carabas le Dim 27 Sep 2009 - 1:24

@Lornet a écrit:Selon Thierry Jonquet, les collègues bordélisés sont une soupape de sécurité pour que le trop plein de vapeur soit évacué et que le reste des enseignants, bien que condescendants à l'égard des collègues bordélisés, puissent enseigner en paix.
Ben dans ce cas, "prof bordélisé" devrait être un statut à part entière et être payé le double. Parce que c'est 2 à 3 fois plus fatigant de lutter contre/subir le bordel que de faire un cours dans de bonnes conditions.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par zabriskie le Dim 27 Sep 2009 - 2:22

@Carabas a écrit:c'est 2 à 3 fois plus fatigant de lutter contre/subir le bordel que de faire un cours dans de bonnes conditions.
Je confirme... et puis vive la motivation pour passer ensuite son week-end à préparer des cours et corriger des copies...

@Carabas a écrit:"prof bordélisé" devrait être un
statut à part entière et être payé le double.
Là, ça devient intéressant

En attendant, quelles que puissent être mes difficultés à "tenir ma classe", comme on l'entend souvent ("Ah, Mme Machin, elle tenait bien ses classes!"... et toi tu te ratatines à côté...), je maintiens qu'à 30 par classes dans tous les niveaux, avec à chaque fois 5 élèves minimum qui ne relèvent pas de l'éducation nationale, c'est quand même mal barré.
Et puis cette histoire de "tenir ses classes", de les "visser", d'en "allumer un dès le départ", ça commence à me chauffer. Ce n''est pas parce qu'on est obligé - peut être, sans doute - d'en passer par là qu'il faut en faire des valeurs absolues, l'étalon pour juger de la qualité d'un prof.
Je sais, ça sent la mauvaise foi ... mais je le pense vraiment ! D'ailleurs, comme je le disais plus haut, je ne vis pas trop mal cette situation pour le moment. J'observe les choses, je sais très bien que le bordel est lié à ma façon de gérer la classe, mais je me démène tellement pour ce boulot (je vous rappelle la situation : jamais enseigné les lettres, pas de diplôme de lettres, lauréate du concours interne et à temps plein avec trois niveaux , sans l'ombre d'un tuteur pour le moment ), donc je me démène tellement que je pense faire amplement ma part du boulot. C'est juste un peu triste de se dire que parfois, 30 élèves dont beaucoup auraient besoin de progresser, ont perdu leur temps pendant une heure.

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par MS le Dim 27 Sep 2009 - 8:16

C'est sûr que le prof qui sait tenir ses classes n'est pas forcément au niveau pédagogique meilleur que celui qui a des difficultés, mais c'est un autre problème, je pense que faire cours dans un chahut perpétuel n'est bon ni pour les élèves ni pour l'enseignant. Moi aussi j'ai commencé à temps plein sans tuteur, avec un diplôme de lettres certes mais ce n'est pas le sésame pour bien gérer ses cours, j'ai eu du mal aussi, j'ai fait des erreurs mais je me suis dit que jamais je ne passerais ma carrière ainsi.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par leyade le Dim 27 Sep 2009 - 8:25

@MS a écrit:C'est sûr que le prof qui sait tenir ses classes n'est pas forcément au niveau pédagogique meilleur que celui qui a des difficultés, mais c'est un autre problème, je pense que faire cours dans un chahut perpétuel n'est bon ni pour les élèves ni pour l'enseignant. Moi aussi j'ai commencé à temps plein sans tuteur, avec un diplôme de lettres certes mais ce n'est pas le sésame pour bien gérer ses cours, j'ai eu du mal aussi, j'ai fait des erreurs mais je me suis dit que jamais je ne passerais ma carrière ainsi.

Idem,
et je rajouterais que travailler sur la discipline de sa classe, c'est offrir des meilleures conditions de travail à tous.
Exemple concret : 1ère année : entre l'appel, les faire asseoir, sortir les affaires, séparer les gamins pénibles, redemander le silence, l'obtenir après qu'ils aient échangés 5 effaceurs et 3 tubes de colle, calmer deux fous rires et bafouiller parce que je paumais dans mes polys, les élèves n'avaient que 30 minutes de travail effectif, avec toutes les interruptions, et dans une classe dure 15 minutes (!) maxi de "vrai travail".
Aujourd'hui, (l'année dernière aussi), c'est 4 minutes de mise en route, maxi trois rappels à l'ordre d'une minute, et ils bossent plus de cinquante minutes par heure de cours... Inutile de préciser que je leur ai appris beaucoup plus de choses...

"Tenir sa classe" est un des meilleurs moyens de pouvoir, dans un second temps, transmettre son cours. Et c'est bien l'essentiel, non?

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par Carabas le Dim 27 Sep 2009 - 11:43

@MS a écrit:je me suis dit que jamais je ne passerais ma carrière ainsi.
Moi aussi. C'est pour ça que j'ai laissé tomber.

@leyade a écrit:Aujourd'hui, (l'année dernière aussi), c'est 4 minutes de mise en route, maxi trois rappels à l'ordre d'une minute, et ils bossent plus de cinquante minutes par heure de cours... Inutile de préciser que je leur ai appris beaucoup plus de choses...

"Tenir sa classe" est un des meilleurs moyens de pouvoir, dans un second temps, transmettre son cours. Et c'est bien l'essentiel, non?
Et comment es-tu parvenue à ce changement radical?

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par leyade le Dim 27 Sep 2009 - 12:10

@Carabas a écrit:
@leyade a écrit:"Tenir sa classe" est un des meilleurs moyens de pouvoir, dans un second temps, transmettre son cours. Et c'est bien l'essentiel, non?
Et comment es-tu parvenue à ce changement radical?

Gros gros boulot, sur le fond et sur la forme.
J'ai compris que le bordel était un torrent qui naissait de tous petits ruisseaux qui s'accumulaient...
Tu ne peux plus arrêter le torrent, mais tu peux faire barrage aux ruisseaux avant qu'ils ne se rencontrent.
(Excuse-moi pour mon côté nu-nuche, mais je parle beaucoup par images)
J'étais trop gentille, trop coulante, trop dans la discussion, le sourire, le "on verra plus tard", "c'est bon pour cette fois"...

Ils rentraient en criant > tout le monde en rang dans la cour
Je n'ai pas cédé.
Ils n'avaient pas leurs affaires, pas fait le boulot. > j'ai immédiatement réagi, croix, punitions, aucune excuse tolérée.
J'ai tenu ce que j'ai dit.
Ils commencaient à vouloir bavarder.
J'ai puni.
Ils ont cherché à tenir tête.
J'ai gueulé. ("T'es dans ma salle! Je te parle pas! tu t'es vu!" Une vraie poissonnière parfois...)
Ils ont voulu faire les malins.
J'ai convoqué des parents. ("Jordy ne semble pas conscient patati patata, je compte sur vous gnagnagna")
Je suis devenue une "dure". A côté de ça, ils m'apprécient quand même, généralement.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par leyade le Dim 27 Sep 2009 - 12:11

J'ai dû forcer ma nature.
On n'a pas été assez préparé à toute cette partie du métier.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: ma collègue est bordélisée

Message par liliepingouin le Dim 27 Sep 2009 - 12:21

est-ce que quelqu'un aurait des "trucs" pour tenir une classe de BTS (que des garçons), dont on ne peut plus ni relever le carnet, ni convoquer les parents...

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum