Exercices de style de Queneau extraits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exercices de style de Queneau extraits

Message par Viou le Jeu 24 Sep 2009 - 16:25

Bonjour,
Je cherche des extraits pour illustrer les différents points de vue. Est-ce que ça vous dit quelque chose? Une même histoire racontée selon les différents points de vue.
Merci!

Viou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercices de style de Queneau extraits

Message par Circé le Jeu 24 Sep 2009 - 16:55

Exercices de style (un type dans un bus) raconte toujours la même histoire de 99 façons différentes.

Les titres sont évocateurs: "présent", "passé simple", "anglicismes", "comédie"...

Est-ce que tu peux préciser ce que tu cherches?

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercices de style de Queneau extraits

Message par touby le Jeu 24 Sep 2009 - 19:29

Trois points de vue
Récit :
Un jour vers midi du côté du parc Monceau, sur la plate-forme arrière d’un autobus à peu près complet de la ligne S (aujourd’hui 84), j’aperçus un personnage au cou fort long qui portait un feutre mou entouré d’un galon tressé au lieu de ruban. Cet individu interpella tout à coup son voisin en prétendant que celui-ci faisait exprès de lui marcher sur les pieds chaque fois qu’il montait ou descendait des voyageurs. Il abandonna d’ailleurs rapidement la discussion pour se jeter sur une place devenue libre.
Deux heures plus tard, je le revis devant la gare Saint-Lazare en grande conversation avec un ami qui lui conseillait de diminuer l’échancrure de son pardessus en faisant remonter le bouton supérieur par quelque tailleur compétent.
Le côté subjectif :
Je n’étais pas mécontent de ma vêture, ce jourd’hui. J’inaugurait un nouveau chapeau, assez coquin, et un pardessus dont je pensai grand bien. Rencontré X devant la gare Saint-Lazare qui essaye de gâcher mon plaisir en essayant de me démontrer que ce pardessus est trop échancré et que j’y devrais rajouter un bouton supplémentaire. Il n’a tout de même pas osé s’attaquer à mon couvre-chef.
Un peu auparavant, rembarré de belle façon une sorte de goujat qui faisait exprès de me brutaliser chaque fois qu’il passait du monde, à la descente ou à la montée. Cela se passait dans un de ces immondes autobi qui s’emplissent de populus précisément aux heures où je dois consentir à les utiliser.
Autre subjectivité :
Il y avait aujourd’hui dans l’autobus à côté de moi, sur la plate-forme, un de ces morveux comme on n’en fait guère, heureusement, sans ça je finirais par en tuer un. Celui-là, un gamin dans les vingt-six, trente ans, m’irritait tout spécialement non pas tant à cause de son grand cou de dindon déplumé que par la nature du ruban de son chapeau, ruban réduit à une sorte de ficelle de teinte aubergine. Ah ! Le salaud ! Ce qu’il me dégoûtait ! Comme il y avait beaucoup de monde dans notre autobus à cette heure-là, je profitai des bousculades qui ont lieu à la montée ou à la descente pour lui enfoncer mon coude entre les côtelettes. Il finit par s’esbigner lâchement avant que je me décide à lui marcher un peu sur les arpions pour lui faire les pieds. Je lui aurais dit aussi, afin de le vexer, qu’il manquait un bouton à son pardessus trop échancré.

Exercices de style, R. Queneau.

touby
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercices de style de Queneau extraits

Message par Viou le Jeu 24 Sep 2009 - 20:21

Merci Touby. Je cherche de quoi illustrer le point de vue interne, externe et omniscient. Il me manque le point de vue omniscient.

Viou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercices de style de Queneau extraits

Message par touby le Jeu 24 Sep 2009 - 20:33

De rien.

touby
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum