Cherche poème en rapport avec l'amitié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cherche poème en rapport avec l'amitié

Message par lulucastagnette le Mar 29 Sep 2009 - 16:42

Je commence une séquence sur L'Ami retrouvé et je cherche un poème sur l'amitié (à part Les Deux Amis de La Fontaine, à quoi pensez-vous ?)

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche poème en rapport avec l'amitié

Message par John le Mar 29 Sep 2009 - 17:00

Marceline Desbordes-Valmore

Les deux amitiés

Il est deux Amitiés comme il est deux Amours.
L'une ressemble à l'imprudence ;
Faite pour l'âge heureux dont elle a l'ignorance,
C'est une enfant qui rit toujours.
Bruyante, naïve, légère,
Elle éclate en transports joyeux.
Aux préjugés du monde indocile, étrangère,
Elle confond les rangs et folâtre avec eux.
L'instinct du coeur est sa science,
Et son guide est la confiance.
L'enfance ne sait point haïr ;
Elle ignore qu'on peut trahir.
Si l'ennui dans ses yeux (on l'éprouve à tout âge)
Fait rouler quelques pleurs,
L'Amitié les arrête, et couvre ce nuage
D'un nuage de fleurs.
On la voit s'élancer près de l'enfant qu'elle aime,
Caresser la douleur sans la comprendre encor,
Lui jeter des bouquets moins riants qu'elle-même,
L'obliger à la fuite et reprendre l'essor.
C'est elle, ô ma première amie !
Dont la chaîne s'étend pour nous unir toujours.
Elle embellit par toi l'aurore de ma vie,
Elle en doit embellir encor les derniers jours.
Oh ! que son empire est aimable !
Qu'il répand un charme ineffable
Sur la jeunesse et l'avenir,
Ce doux reflet du souvenir !
Ce rêve pur de notre enfance
En a prolongé l'innocence ;
L'Amour, le temps, l'absence, le malheur,
Semblent le respecter dans le fond de mon coeur.
Il traverse avec nous la saison des orages,
Comme un rayon du ciel qui nous guide et nous luit :
C'est, ma chère, un jour sans nuages
Qui prépare une douce nuit.

L'autre Amitié, plus grave, plus austère,
Se donne avec lenteur, choisit avec mystère ;
Elle observe en silence et craint de s'avancer ;
Elle écarte les fleurs, de peur de s'y blesser.
Choisissant la raison pour conseil et pour guide,
Elle voit par ses yeux et marche sur ses pas :
Son abord est craintif, son regard est timide ;
Elle attend, et ne prévient pas.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche poème en rapport avec l'amitié

Message par cannelle21 le Mar 29 Sep 2009 - 17:02

Une année j'avais fait la chanson Les copains d'abord, pas mal pour les références intertextuelles et la métaphore du bateau

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche poème en rapport avec l'amitié

Message par Maritournelle le Mar 29 Sep 2009 - 17:04

Spontanément je dirais "C'était un bon copain" de Desnos...

Maritournelle
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche poème en rapport avec l'amitié

Message par John le Mar 29 Sep 2009 - 17:06

En chanson, il y a aussi celle de Françoise Hardy qui avait été reprise par les Enfoirés

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche poème en rapport avec l'amitié

Message par lulucastagnette le Mar 29 Sep 2009 - 21:15

Merci beaucoup pour ces pistes !

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche poème en rapport avec l'amitié

Message par lulucastagnette le Mar 29 Sep 2009 - 21:46

Si ça peut intéresser quelqu'un, j'ai trouvé ce poème de Musset que je trouve très beau :

« A mon ami Alfred Tattet », Alfred de Musset, mai 1832.


Dans mes jours de malheur, Alfred, seul entre mille
Tu m’es resté fidèle où tant d’autres m’ont fui.
Le bonheur m’a prêté plus d’un lien fragile ;
Mais c’est l’adversité qui m’a fait un ami.

C’est ainsi que les fleurs sur les coteaux fertiles
Etalent au soleil leur vulgaire trésor ;
Mais c’est au sein des nuits, sous des rochers stériles,
Que fouille le mineur qui cherche un rayon d’or.

C’est ainsi que les mers calmes et sans orages
Peuvent d’un flot d’azur bercer le voyageur ;
Mais c’est le vent du nord, c’est le vent des naufrages
Qui jette sur la rive une perle au pêcheur.

Maintenant Dieu me garde ! Où vais-je ? Eh ! que m’importe ?
Quels que soient mes destins, je dis comme Byron,
« L’Océan peut gronder, il faudra qu’il me porte. »
Si mon coursier s’abat, j’y mettrai l’éperon.

Mais du moins j’aurai pu, frère, quoi qu’il m’arrive,
De mon cachet de deuil sceller notre amitié,
Et, que demain je meure ou que demain je vive,
Pendant que mon cœur bat, t’en donner la moitié.

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum