SNALC...

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Ven 7 Oct 2011 - 20:04

Ondiraitlesud a écrit:

Tout cela pour dire que je respecte davantage des collègues syndiqués dans un autre syndicat que le mien que des collègues non syndiqués qui ouvrent systématiquement leur gueule pour dire que les syndicats ne font rien, qui se planquent et obéissent dès que le chef élève la voix, et qui ne se sont jamais bougé le cul pour autre chose que leur propre intérêt, pour ensuite claironner à qui veut bien l'entendre "mais que font les syndicats?".
On oublie trop souvent que militer, au quotidien, c'est avant tout se préoccuper des collègues et de leurs problèmes, c'est souvent être en conflit (avec l'administration le plus souvent), et donner du temps pour les autres, ce n'est pas courir derrière une décharge ou quoi que ce soit...Et ce n'est par conséquent pas toujours agréable.
Enfin, je termine en disant que nous avons les syndicats que nous méritons, si l'on est pas content, on prend sa carte pour changer les choses de l'intérieur ou alors on crée sa propre organisation.

Tout à fait d'accord topela

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Nita le Ven 7 Oct 2011 - 20:23

@Igniatius a écrit:Je suis syndiqué snes mais sur la ligne snalc : je trouve juste le snalc trop peu audible, c'est dommage.
Le snes défend des idées qui me conviennent.

Les affiches du sgen me font tjrs halluciner, d'autant plus qd j'entends leurs adhérents critiquer les mêmes évolutions que moi : les tracts qu'ils affichent les applaudissent toutes !
Le sgen, syndicat schizophrène ?

Certains des autocollants du sgen me font beaucoup rire. (Ne fais-je pas progresser le débat ?)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Ven 7 Oct 2011 - 20:29

@Igniatius a écrit:Les affiches du sgen me font tjrs halluciner, d'autant plus qd j'entends leurs adhérents critiquer les mêmes évolutions que moi : les tracts qu'ils affichent les applaudissent toutes !
Le sgen, syndicat schizophrène ?

Ça c'est un truc que je n'ai jamais compris affraid

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par victor44 le Sam 8 Oct 2011 - 1:17

Ben moi je suis sgenard et j'assume.

Pour beaucoup de gens du SNES tout ce qui est à droite de borloo frise le national socialisme donc normal que certaines remarques fusent sur le SNALC.

Ce qui me gene au SNALC et sur certains fils que j'ai pu lire sur ce forum, c'est le côté retournons à l'école de la guerre des boutons donc rien à voir avec une quelconque idéologie.

Pour le coté schyzo du sgen je suis d'accord mais j'avoue que ça me plait bien. J'ai tourné casaque au moment de la réforme fillon sur les retraites car je trouvais courageux que chereque ait signé l'accord, mais nombre des sgenards de l'époque sont partis quand je suis arrivé (pour les mêmes raisons).

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Sam 8 Oct 2011 - 8:43

@victor44 a écrit:Ben moi je suis sgenard et j'assume.

Pour beaucoup de gens du SNES tout ce qui est à droite de borloo frise le national socialisme donc normal que certaines remarques fusent sur le SNALC.

Laughing Une fois en SDP une collègue qui était extrême gauche nous fait remarquer que si on n'est pas d'extrême gauche on est forcément d'extrême droite affraid
J'ai donc dû rater quelque chose Razz


Ce qui me gene au SNALC et sur certains fils que j'ai pu lire sur ce forum, c'est le côté retournons à l'école de la guerre des boutons donc rien à voir avec une quelconque idéologie.

Pour le coté schyzo du sgen je suis d'accord mais j'avoue que ça me plait bien. J'ai tourné casaque au moment de la réforme fillon sur les retraites car je trouvais courageux que chereque ait signé l'accord, mais nombre des sgenards de l'époque sont partis quand je suis arrivé (pour les mêmes raisons).

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Sam 8 Oct 2011 - 9:25

le sgen, qui a voté pour la réforme des retraites, la réforme du lycée qui prive les élèves de nombre d'heures de cours, pour l'autonomie des étb....je continue?

Mais en effet c'est courageux de venir le dire et de l'assumer.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Sam 8 Oct 2011 - 9:57

@Reine Margot a écrit:le sgen, qui a voté pour la réforme des retraites, la réforme du lycée qui prive les élèves de nombre d'heures de cours, pour l'autonomie des étb....je continue?

Mais en effet c'est courageux de venir le dire et de l'assumer.

Mais qu'on soit pour, je veux encore bien l'admettre. Et même le respecter si on défend cette position.
Après tout chacun ses idées.

Mais ce qui m'espaaaaaaaaaaante comme on dit avé l'assent ce sont les collègues qui gue... contre et qui votent pour !! C'est ça que je n'arrive pas à comprendre.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Aurore le Sam 8 Oct 2011 - 10:04

@victor44 a écrit:Ben moi je suis sgenard et j'assume.


Ce qui me gene au SNALC et sur certains fils que j'ai pu lire sur ce forum, c'est le côté retournons à l'école de la guerre des boutons donc rien à voir avec une quelconque idéologie.

J'ai tourné casaque au moment de la réforme fillon sur les retraites car je trouvais courageux que chereque ait signé l'accord, mais nombre des sgenards de l'époque sont partis quand je suis arrivé (pour les mêmes raisons).

Parce que le modèle américain que nous promettent la main sur le cœur SGEN, UNSA, PS et UMP réunis, avec le SMIC culturel pour tous et le hors contrat pour quelques uns, c'est diablement plus moderne et in !

Courageux, passer son temps à "servir" les gouvernements successifs ???

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par John le Sam 8 Oct 2011 - 10:08

avec le SMIC culturel pour tous et le hors contrat pour quelques uns
A l'UMP, certains sont favorables au hors contrat pour tous.
Dans les trois autres syndicats ou partis, je ne vois pas du tout ce qui te fait dire qu'ils sont favorables au hors contrat.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Aurore le Sam 8 Oct 2011 - 10:20

@John a écrit:
avec le SMIC culturel pour tous et le hors contrat pour quelques uns
A l'UMP, certains sont favorables au hors contrat pour tous.
Dans les trois autres syndicats ou partis, je ne vois pas du tout ce qui te fait dire qu'ils sont favorables au hors contrat.

John, tu n'ignores sans doute pas que les trois autres (mais aussi le FN qu'on aurait tort d'oublier ! ) sont des partisans déclarés du Socle. Il en résulte donc que tous les "publics" désirant échapper à ce nivellement mortifère auront à terme le privé hors contrat comme seul et unique recours, dans la mesure où le privé sous contrat est censé respecter les programmes et ledit socle.
Autrement dit, il suffit de lire entre les lignes pour constater que la "2e gauche" dont les enfants cirent les bancs de l'Ecole Alsacienne (pour ne pas la nommer) est objectivement complice de la ruine de l'école publique et de la marchandisation de l'éducation, même si elle ne le dit pas ouvertement pour ne pas froisser son électorat. Et pour moi, ce mensonge par omission est tout aussi grave que le cynisme déclaré des beaufs UMPistes.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Sam 8 Oct 2011 - 10:21

Je ne sais pas s'ils sont favorables au hors-contrat, mais ils cassent l'école publique et la saignent à blanc, conduisant ceux qui en ont les moyens à s'offrir des cours particuliers...et les parents qui voudront une école plus ambitieuse iront vers des trucs comme scolaria excellence qu'on a vu il y a qques temps...

Sinon, l'UMP défend le chèque éducation...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Aurore le Sam 8 Oct 2011 - 10:23

@Reine Margot a écrit:Je ne sais pas s'ils sont favorables au hors-contrat, mais ils cassent l'école publique et la saignent à blanc, conduisant ceux qui en ont les moyens à s'offrir des cours particuliers...et les parents qui voudront une école plus ambitieuse iront vers des trucs comme scolaria excellence qu'on a vu il y a qques temps...

Sinon, l'UMP défend le chèque éducation...


Qu'on n'aille pas me faire croire que la supposée "gauche" a les mains pures et "ne fait pas exprès"...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Sam 8 Oct 2011 - 10:30

En 97 Allègre dégraissait le "mammouth". En 2000 Royal a fait passer des lois limitant l'autorité des enseignants (interdiction de punitions assimilées à des "brimades" et a lancé une vraie psychose anti-pédophiles dans l'EN (voir le suicide de B Hanse). En 2007 la même se proposait de mettre les profs à 35h en établissement.

Maintenant le PS est favorable à l'autonomie des établissements, aux journées de cours raccourcies (donc moins d'heures de cours dans les matières fondamentales), à la suppression des notes, etc. Et Hollande voudrait appâter les profs en proposant de remettre les postes supprimés...grâce à l'interdiction du redoublement!


Qui peut encore croire au PS après ça? (et je ne comprends pas non plus qu'on puisse être au SGEN qui défend les mêmes choses)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Aurore le Sam 8 Oct 2011 - 10:37

@Reine Margot a écrit:En 97 Allègre dégraissait le "mammouth". En 2000 Royal a fait passer des lois limitant l'autorité des enseignants (interdiction de punitions assimilées à des "brimades" et a lancé une vraie psychose anti-pédophiles dans l'EN (voir le suicide de B Hanse). En 2007 la même se proposait de mettre les profs à 35h en établissement.

Maintenant le PS est favorable à l'autonomie des établissements, aux journées de cours raccourcies (donc moins d'heures de cours dans les matières fondamentales), à la suppression des notes, etc. Et Hollande voudrait appâter les profs en proposant de remettre les postes supprimés...grâce à l'interdiction du redoublement!


Qui peut encore croire au PS après ça? (et je ne comprends pas non plus qu'on puisse être au SGEN qui défend les mêmes choses)

il faut bien comprendre que l’œuvre de Châtel se situe dans la droite ligne de ses prédécesseurs "socialistes".
Pour résumer : "Allègre en rêvait, Châtel l'a fait" ! lol!


Dernière édition par Aurore le Sam 8 Oct 2011 - 10:40, édité 1 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Igniatius le Sam 8 Oct 2011 - 10:37

@victor44 a écrit:Ben moi je suis sgenard et j'assume.

Pour beaucoup de gens du SNES tout ce qui est à droite de borloo frise le national socialisme donc normal que certaines remarques fusent sur le SNALC.

Ce qui me gene au SNALC et sur certains fils que j'ai pu lire sur ce forum, c'est le côté retournons à l'école de la guerre des boutons donc rien à voir avec une quelconque idéologie.

Pour le coté schyzo du sgen je suis d'accord mais j'avoue que ça me plait bien. J'ai tourné casaque au moment de la réforme fillon sur les retraites car je trouvais courageux que chereque ait signé l'accord, mais nombre des sgenards de l'époque sont partis quand je suis arrivé (pour les mêmes raisons).

En tous cas ça confirme que le sgen se sent moyennement de gauche.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Sam 8 Oct 2011 - 10:40

@Aurore a écrit:
@Reine Margot a écrit:Je ne sais pas s'ils sont favorables au hors-contrat, mais ils cassent l'école publique et la saignent à blanc, conduisant ceux qui en ont les moyens à s'offrir des cours particuliers...et les parents qui voudront une école plus ambitieuse iront vers des trucs comme scolaria excellence qu'on a vu il y a qques temps...

Sinon, l'UMP défend le chèque éducation...


Qu'on n'aille pas me faire croire que la supposée "gauche" a les mains pures et "ne fait pas exprès"...

L'objectif à gauche comme à droite est de casser le système public et de nous mettre en place un système anglo-saxon : une école publique lamentable qui fait garderie et un système privé non confessionnel - qui s'appelle Public-Schools en GB - et qui est très très cher mais efficace. Quelques bourses ici et là accordées sur concours pour faire bien et voilà.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Aurore le Sam 8 Oct 2011 - 10:48

@Daphné a écrit:

L'objectif à gauche comme à droite est de casser le système public et de nous mettre en place un système anglo-saxon : une école publique lamentable qui fait garderie et un système privé non confessionnel - qui s'appelle Public-Schools en GB - et qui est très très cher mais efficace. Quelques bourses ici et là accordées sur concours pour faire bien et voilà.



C'est effectivement ainsi que fonctionne le système américain (vérifié sur place). Avec quelques facs dites "d'excellence" à 50000 dollars l'année (Harvard) et recrutant majoritairement des étrangers, pour faire illusion.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Pseudo le Sam 8 Oct 2011 - 11:05

Il existe pour moi un mystère. Ce que l'on connait aujourd'hui est issu des directives européennes et des différents sommets européens (on se souvient du sommet de Lisbonne, où tout avait été dit. Je me souviens des extraits qui trainaient partout à l'époque, qu'on a un peu oublié. En particulier sur la technique a mettre en œuvre pour démolir le système sans réaction des acteurs).
Alors comment se fait-il qu'on tente de nous refiler en sous main un système anglo-saxon ? L'europe, c'est pas anglo-saxon que je sache ! Pourquoi s'est-on calqué sur cette bouse ? A croire que l'europe n'est pas assez riche de nations et d'idées pour aller en chercher ailleurs !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Sam 8 Oct 2011 - 11:08

l'Europe a été conçue pour être soumise aux exigences des marchés financiers et du libéralisme économique. ce n'est pas une Europe des peuples mais une Europe uniquement économique et basée sur les exigences budgétaires. Autrement dit, un service public qui coûte moins cher, moins exigeant, pour le bas-peuple, et l'excellence, à prix d'or, pour les autres.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Sam 8 Oct 2011 - 11:13

Il n'y a que la France en Europe qui avait un système sélectif, un recrutement par concours, un statut de fonctionnaire d'état pour les cadres, une agrégation, la monovalence, une gestion nationale des programmes, de la phase inter du mouvement...........
C'est ce qu'on veut nous supprimer pour nous aligner sur les autres dont le système anglo-saxon qui n'est pas le seul d'ailleurs à fonctionner comme ça.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Abraxas le Sam 8 Oct 2011 - 12:51

Absolument. Je rappelle que les facs allemandes pondent leurs propres diplômes, et que c'est la valeur relative dudit diplôme, aligné sur la valeur théorique de la fac, dans un système concurrentiel, qui est prise en compte par les recruteurs.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Aurore le Sam 8 Oct 2011 - 13:03

@Reine Margot a écrit:l'Europe a été conçue pour être soumise aux exigences des marchés financiers et du libéralisme économique. ce n'est pas une Europe des peuples mais une Europe uniquement économique et basée sur les exigences budgétaires. Autrement dit, un service public qui coûte moins cher, moins exigeant, pour le bas-peuple, et l'excellence, à prix d'or, pour les autres.

Et encore. A prix d'or, certainement, mais pour le reste...
Le terme "excellence" correspondra exclusivement à la valeur marchande des diplômes, elle-même corrélée sur les postes et les salaires à l'embauche.
Et non pas à la maîtrise effective de contenus et savoirs riches et exigeants (dont tout le monde se f... du moment qu'ils ne sont pas rentables).
Aux USA, c'est ainsi qu'on en arrive à devoir cracher plus de 25000 dollars l'année pour se farcir TPE sur TPE dans certaines high school pourtant très "select". Et l'immense majorité des facs suit forcément le mouvement...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Celadon le Sam 8 Oct 2011 - 13:08

Quelle daube ! Evil or Very Mad

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Ruthven le Sam 8 Oct 2011 - 14:02

@Aurore a écrit:
@Reine Margot a écrit:l'Europe a été conçue pour être soumise aux exigences des marchés financiers et du libéralisme économique. ce n'est pas une Europe des peuples mais une Europe uniquement économique et basée sur les exigences budgétaires. Autrement dit, un service public qui coûte moins cher, moins exigeant, pour le bas-peuple, et l'excellence, à prix d'or, pour les autres.

Et encore. A prix d'or, certainement, mais pour le reste...
Le terme "excellence" correspondra exclusivement à la valeur marchande des diplômes, elle-même corrélée sur les postes et les salaires à l'embauche.
Et non pas à la maîtrise effective de contenus et savoirs riches et exigeants (dont tout le monde se f... du moment qu'ils ne sont pas rentables).
Aux USA, c'est ainsi qu'on en arrive à devoir cracher plus de 25000 dollars l'année pour se farcir TPE sur TPE dans certaines high school pourtant très "select". Et l'immense majorité des facs suit forcément le mouvement...

Pour les MBA apparemment très utiles, voir l'article du jour du Monde : http://www.lemonde.fr/orientation-scolaire/article/2011/10/08/management-les-cadres-veulent-un-master_1583713_1473696.html
On enseigne en s'échangeant les pratiques, on traverse une forêt à pieds ... L'IUFM en miroir, quoi ...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Aurore le Sam 8 Oct 2011 - 14:57

@Ruthven a écrit:
Pour les MBA apparemment très utiles, voir l'article du jour du Monde : http://www.lemonde.fr/orientation-scolaire/article/2011/10/08/management-les-cadres-veulent-un-master_1583713_1473696.html
On enseigne en s'échangeant les pratiques, on traverse une forêt à pieds ... L'IUFM en miroir, quoi ...

C'est exactement cela. Et on fait aussi des projets "éthiques" pour se donner bonne conscience.

"Passer par un master en management est aussi l'occasion pour certains,
qui ne sont pas passés par la case grande école, ou même par la case
enseignement supérieur, de mettre une touche d'excellence sur leur CV."
A chacun sa conception de l'excellence...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par victor44 le Dim 9 Oct 2011 - 4:24

@Igniatius a écrit:
@victor44 a écrit:Ben moi je suis sgenard et j'assume.

Pour beaucoup de gens du SNES tout ce qui est à droite de borloo frise le national socialisme donc normal que certaines remarques fusent sur le SNALC.

Ce qui me gene au SNALC et sur certains fils que j'ai pu lire sur ce forum, c'est le côté retournons à l'école de la guerre des boutons donc rien à voir avec une quelconque idéologie.

Pour le coté schyzo du sgen je suis d'accord mais j'avoue que ça me plait bien. J'ai tourné casaque au moment de la réforme fillon sur les retraites car je trouvais courageux que chereque ait signé l'accord, mais nombre des sgenards de l'époque sont partis quand je suis arrivé (pour les mêmes raisons).

En tous cas ça confirme que le sgen se sent moyennement de gauche.

Tout dépend de ce qu'on appelle "de gauche"

A l'epoque ou je suis rentré au SGEN ceux qui sont partis m'expliquaient qu'il leur était insupportable d'accepter de passer de 2700€ à 2400€ de retraite, moi je trouvais bien par solidarité d'accepter cela afin de préserver un départ à 60 ans pour tous et à 57 ans pour ceux qui ont commencé tot. je trouve ce type de solidarité "de gauche".

Du coup qu'aucun syndicat ne signe jamais rien et de ne jamais négocier vraiment, le gouvernement au final fait ce qu'il veut (retraite à 62 bientot 67, baisse des pensions etc...)


victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum