SNALC...

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Lun 10 Oct 2011 - 20:12

Oui, la solidarité de "gôche", selon victor, c'est quelques centaines d'euros par mois et la misère pour tous. On n'arrête pas le progrès. Rolling Eyes

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Lun 10 Oct 2011 - 20:19

@Reine Margot a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Reine Margot a écrit:la question de la répartition ce n'est pas seulement celle du rapport actifs-retraités, mais aussi des autres sources de revenus (je pense au capital, aux spéculations...)

Le souci, c'est qu'on ne pourra pas maintenir un niveau de pension décent à un âge de départ raisonnable, assurer une couverture maladie efficace et accessible, augmenter les traitements des fonctionnaires, recruter plus de policiers, profs ou infirmières, permettre aux plus modestes de toucher le RSA, donner une allocation universelle pour couvrir les besoins de dépendance, etc... etc... en même temps; et cela, malgré une augmentation délirante des impôts des plus riches, des Bettancourt, Pinault et compagnie.. augmentation qui n'aura, en plus, sans doute pas lieu. Rolling Eyes


pour ça il faut encourager la croissance également, en évitant l'austérité qui ne réussira qu'à la faire baisser encore plus et augmenter la dette...

La croissance ? Laughing Ce ne sont pas les 1 ou 2% des prochaines années qui vont résoudre nos problèmes.
Sérieusement, on n'arrive déjà pas à assumer financièrement notre système sans créer du déficit alors il paraît compliqué d'imaginer que lorsque notre démographie va basculer vers le grand âge et ses conséquences (dépendances, pensions plus nombreuses à payer, dépenses médicales plus importantes) qu'on ira mieux. Je ne connais pas de société qui aille mieux et génère plus de croissance en vieillissant.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Igniatius le Lun 10 Oct 2011 - 20:21

Je suis en effet quelque peu dépité par ces réponses résignées : je retrouve bien l'esprit accommodant de la CFDT.
Il y a un côté paysan vendéen là-dedans : not'bon maît' est déjà bien gentil de nous nourrir...


Bien entendu que le système par répartition pose pb aujourd'hui : on voudrait se cantonner à cette solution alors les gisements de richesse du pays ont été largement privatisés depuis 30 ans.
Je tiens d'autre part à rappeler qu'il importe peu que les capitaux privés quittent la France : que nous apporte leur présence ?
La théorie de "l'argent qui ruisselle" est un leurre inventé pour effrayer les crédules.
Ou les sympathisants SGEN.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Lun 10 Oct 2011 - 20:23

@condorcet a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Reine Margot a écrit:la question de la répartition ce n'est pas seulement celle du rapport actifs-retraités, mais aussi des autres sources de revenus (je pense au capital, aux spéculations...)

Le souci, c'est qu'on ne pourra pas maintenir un niveau de pension décent à un âge de départ raisonnable, assurer une couverture maladie efficace et accessible, augmenter les traitements des fonctionnaires, recruter plus de policiers, profs ou infirmières, permettre aux plus modestes de toucher le RSA, donner une allocation universelle pour couvrir les besoins de dépendance, etc... etc... en même temps; et cela, malgré une augmentation délirante des impôts des plus riches, des BettEncourt, Pinault et compagnie.. augmentation qui n'aura, en plus, sans doute pas lieu. Rolling Eyes

Je pense qu'il faut rajouter des tranches à l'impôt sur le revenu et ne pas prévoir d'allocation étudiant comme le propose le PS : c'est une mesure trop coûteuse en soi et qui ne résout pas la cherté du logement et de la prise en charge médicale. De plus, il faut surtout ne pas affaiblir notre système de santé (Sécu et complémentaire) et mettre fin aux dépassements d'honoraires : le maintien du pouvoir d'achat passe aussi par ce genre de mesures indirectes (ne pas ponctionner les mutuelles complémentaires entre autres). Etant donné l'endettement actuel de la France, les capacités d'investissement sont limitées et par conséquent, l'augmentation des traitements comme des pensions ne pourront être que limitée. Les sacrifices demandés seront douloureux...

Je suis d'accord: l'essentiel, c'est de préserver notre système de santé et le pouvoir d'achat au maximum.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Lun 10 Oct 2011 - 20:31

@Pseudo a écrit:
@victor44 a écrit:

2000€/mois c'est beaucoup d'argent et s'il les gens veulent un gros train de vie après la retraite qu'ils se le financent eux-même et ne demandent pas aux actifs de le faire pour eux. Personnellement les gens qui m'expliquent que sans beaucoup d'argent ils sont malheureux je leur répond tant pis pour eux, l'argent est un bon serviteur mais un mauvais maître.


Je vis avec 2200 euros par mois, je ne trouve pas que c'est beaucoup d'argent.
Quand à tes leçons de morale, hein... Je ne te dis pas ce que j'en fais.

C'est vrai que ce n'est pas un traitement énorme après plus de dix ans de carrière. Le problème, c'est qu'en euros constants, tu n'auras probablement pas plus à la retraite, étant donné l'évolution du système. No

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Lun 10 Oct 2011 - 20:37

@Celadon a écrit:Là, c'est la question sociale du sens de la retraite que tu poses: quelle est la fonction de cette période ? Chacun a sa réponse. Leclochard

C'est vite vu aux US. Bosser jusqu'à ce que mort s'ensuive. En Europe, on a les yeux rivés sur ces heureuses perspectives. Elles nous guettent, on y est presque.

Dis-moi si je me trompe : dans ton esprit, le travail, c'est l'esclavage et la "vraie vie", c'est le temps libre permis par la rente appelée "retraite".

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Celadon le Lun 10 Oct 2011 - 20:48

Pas du tout, Leclochard, mais j'estime que si je cotise pendant ma vie active pour permettre à ceux qui l'ont fait avant moi de penser un peu à eux et de cesser de vivre avec l'oeil sur la montre, je peux espérer y avoir droit à mon tour. Qu'on trouve un autre système performant, les économistes sont là pour ça, je ne m'y opposerai pas par principe. Mais qu'on me fasse travailler jusqu'à la mort, à pousser un caddie de supermarket ou à déverser de l'essence dans des réservoirs de voiture, CA NON NON ET NON !!!!!!! :colere:

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Aurore le Lun 10 Oct 2011 - 20:52

@Celadon a écrit:

C'est vite vu aux US. Bosser jusqu'à ce que mort s'ensuive. En Europe, on a les yeux rivés sur ces heureuses perspectives. Elles nous guettent, on y est presque.

Et encore, il faut savoir que les jeunes commencent les petits boulots très très tôt, bien plus tôt que chez nous. Au détriment des études, évidemment...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Jim Thompson le Lun 10 Oct 2011 - 20:56

@Chocolat a écrit:
@Lody a écrit:Bonjour à tous !

Je ne sais pas si je poste mon message au bon endroit ; si ce n'est pas le cas, je remercie d'avance les modos pour leur aide

Nous avons débarqué dans un nouvel établissement (au bout du monde) avec mon homme et nous voilà pris pour cible pour des raisons Il y a une intersyndicale, ce qui est une très bonne chose. Lors de la réunion, mon collègue de LC a précisé qu'il était au Snalc. A la fin de la réunion, les membres de Snes sont allés le voir pour savoir s'il était le seul nouveau de ce bord : il a dit que nous soutenions également ce syndicat (ce qui n'est pas faux !). Le problème, c'est que maintenant, on nous compare à des fascistes et bien sur, tout cela sans venir nous parler pour que l'on puisse en discuter...

Bref, je me retrouve bien embêtée : je n'ai rien demandé à personne, je ne suis d'ailleurs pas syndiquée ! Et je ne sais plus quoi faire. Mon homme préfère laisser dire... Je préfère couper court à ce genre de propos... Le problème, c'est que je ne sais pas comment faire. Maintenant, d'autres collègues, qui ne sont pas trop au courant de ce qui s'est passé, apprennent qu'il y a des membres du Snalc dans l'établissement et sont limite horrifiés (lien avec l'extrême droite...)
Tout ça me dépasse... Et ça m'énerve qu'on puisse croire de telles choses sur mon compte : bon sang, en quoi le Snalc a-t-il un rapport avec le FN ??? Mince, je ne suis pas de ce bord-là moi !!!
Bref, je me dis qu'afficher un truc précisant les grandes lignes de ce syndicat sur le tableau en salle des profs permetterait peut être d'apaiser les choses. Mais je trouve ça où, moi ????? Ou alors c'est une mauvaise idée ?


HELP !!! Et dire que je trouve les querelles de syndicats navrantes, me voilà plongée en plein dedans...




Alors là et !

Ras le bol de la manière de faire du Snes, et ce, tous domaines confondus! Si on n'est pas avec eux, on est où bien des dégonflés, ou bien des fascistes!

Chocolat, sympathisante SGEN (j'ai eu droit à la soupe à la grimace ds mon nouvel établissement, à cause de cela, de la part des membres du Snes) et je sens bien que ça n'est que le début... ça n'est pas l'ouverture d'esprit qui risque de les faire briller...
c'est bon faut te calmer sur le snes c'est pas parce qu'il y a un cas qu'il faut en tirer des généralités
c'est comme si on comparait tous les militants du sgen à chérèque et 2003!

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Jim Thompson le Lun 10 Oct 2011 - 21:01

@Lornet a écrit:
morgane9513 a écrit:Je plussoie Violet.
Dans TOUS les collèges où j'ai enseignés tant bien que mal, je dis bien dans TOUS, le SNALC était considéré comme un syndicat d'extrême droite, si on y adhérait on ne pouvait être qu'un fasciste de la pire espèce.

Certes, et cela a une origine.
http://www.sgen-cfdt.org/dossiersdh/observatoire.html
Cette tentative (ratée) d'infiltration du FN pèse sur la manière dont ce syndicat est perçu.
j'en avais entendu parler de ça
c'était après la tentative du FN police

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Pseudo le Lun 10 Oct 2011 - 21:01

@Leclochard a écrit:
@Celadon a écrit:Là, c'est la question sociale du sens de la retraite que tu poses: quelle est la fonction de cette période ? Chacun a sa réponse. Leclochard

C'est vite vu aux US. Bosser jusqu'à ce que mort s'ensuive. En Europe, on a les yeux rivés sur ces heureuses perspectives. Elles nous guettent, on y est presque.

Dis-moi si je me trompe : dans ton esprit, le travail, c'est l'esclavage et la "vraie vie", c'est le temps libre permis par la rente appelée "retraite".

En même temps, on ne peut pas dire que le monde du travail donne envie d'y rester. Même en tant que travailleur, qui ne pense pas encore à la retraite vu que c'est très loin, ma "vraie vie", elle n'est pas au travail. Et heureusement.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Celadon le Lun 10 Oct 2011 - 21:02

La vraie vie, elle est partout. Tout dépend de ce que tu mets dedans, c'est tout. Wink

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Jim Thompson le Lun 10 Oct 2011 - 21:06

@Nita a écrit:Le Snalc est noyauté par les fachos, le sgen et FO par les trotskystes (qui pratiquent là le grand écart facial), le snes par le Ps... Que de rumeurs, que de rumeurs... C'est désolant, non ?



(je suis entre deux syndicats, pour le moment, mais je lis les sites pour savoir auquel je vais adhérer)
je crois pas trop au noyautage du snes par le ps
tu dois parler de l'unsa
les trotskystes il y en au snes, à fo (lambertistes) et à sud
idem le sgen c'est plus Ps que trotskystes

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Lun 10 Oct 2011 - 21:18

@Leclochard a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Reine Margot a écrit:la question de la répartition ce n'est pas seulement celle du rapport actifs-retraités, mais aussi des autres sources de revenus (je pense au capital, aux spéculations...)

Le souci, c'est qu'on ne pourra pas maintenir un niveau de pension décent à un âge de départ raisonnable, assurer une couverture maladie efficace et accessible, augmenter les traitements des fonctionnaires, recruter plus de policiers, profs ou infirmières, permettre aux plus modestes de toucher le RSA, donner une allocation universelle pour couvrir les besoins de dépendance, etc... etc... en même temps; et cela, malgré une augmentation délirante des impôts des plus riches, des Bettancourt, Pinault et compagnie.. augmentation qui n'aura, en plus, sans doute pas lieu. Rolling Eyes


pour ça il faut encourager la croissance également, en évitant l'austérité qui ne réussira qu'à la faire baisser encore plus et augmenter la dette...

La croissance ? Laughing Ce ne sont pas les 1 ou 2% des prochaines années qui vont résoudre nos problèmes.
Sérieusement, on n'arrive déjà pas à assumer financièrement notre système sans créer du déficit alors il paraît compliqué d'imaginer que lorsque notre démographie va basculer vers le grand âge et ses conséquences (dépendances, pensions plus nombreuses à payer, dépenses médicales plus importantes) qu'on ira mieux. Je ne connais pas de société qui aille mieux et génère plus de croissance en vieillissant.

et d'après toi, pourquoi la croissance est-elle si faible, si ce n'est à cause des mesures d'austérité: 12 milliards d'économies faites sur le dos de la population? En ce moment le plan de sauvetage de Dexia est prévu pour 50 milliards d'euros d' après toi qui va les payer? Pour le vieillissement c'est un problème d'emplois, si la population a des emplois, alors on peut payer les retraites, d'ailleurs la France a une excellente natalité. Rolling Eyes

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Lun 10 Oct 2011 - 22:09

@Reine Margot a écrit:
et d'après toi, pourquoi la croissance est-elle si faible, si ce n'est à cause des mesures d'austérité: 12 milliards d'économies faites sur le dos de la population? En ce moment le plan de sauvetage de Dexia est prévu pour 50 milliards d'euros d' après toi qui va les payer? Pour le vieillissement c'est un problème d'emplois, si la population a des emplois, alors on peut payer les retraites, d'ailleurs la France a une excellente natalité. Rolling Eyes

Elle était déjà faible avant la crise. Elle est remontée à la fin des années 90 mais depuis vingt ans déjà, elle était comprise entre 1 et 3%. Les causes sont multiples et profondes.
C'est sûr qu'avec le plein emploi, le problème du financement des retraites se poserait avec moins de force. Toutefois, là, on raisonne avec des "si" et en se fondant sur le retour d'une réalité qui n'existe plus en France depuis... les années 70. humhum

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Lun 10 Oct 2011 - 22:15

@Celadon a écrit:Pas du tout, Leclochard, mais j'estime que si je cotise pendant ma vie active pour permettre à ceux qui l'ont fait avant moi de penser un peu à eux et de cesser de vivre avec l'oeil sur la montre, je peux espérer y avoir droit à mon tour. Qu'on trouve un autre système performant, les économistes sont là pour ça, je ne m'y opposerai pas par principe. Mais qu'on me fasse travailler jusqu'à la mort, à pousser un caddie de supermarket ou à déverser de l'essence dans des réservoirs de voiture, CA NON NON ET NON !!!!!!! :colere:

Ok. Je comprends mieux.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par victor44 le Lun 10 Oct 2011 - 23:29

@Pseudo a écrit:Je vis avec 2200 euros par mois, je ne trouve pas que c'est beaucoup d'argent.
Quand à tes leçons de morale, hein... Je ne te dis pas ce que j'en fais.

Relisez moi je parlais de 2000€ à la retraite, résidence principale payée sans enfant à charge, ce qui est le cas de 90% des gens qui partent avec 2000€ de retraite ou plus. Dans cette configuration oui on est très large.

Si on ne réfléchi pas en terme de solidarité on charge ceux qui sont actifs avec des prets et des enfants à charge et dans ce cas à 2000€/mois c'est effectivement très dur.

Donc oui je pense qu'il faut moins demander aux actifs, chercher des financements complémentaires (taxer les transactions boursières ou plus values immobilières) et baisser le niveau des pensions des retraités qui doivent faire un effort.

Mais la position du SGEN n'est effectivement pas majoritaire et assimilée à un discours de droite (y compris sur ce forum) alors qu'il n'en est absolument rien.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Celadon le Mar 11 Oct 2011 - 7:22

Vous avez raison : prochaine manif pour demander la baisse des retraites !
Je ne comprendrai jamais ce masochisme qui fait qu'un non-nanti aille proposer à ceux qui le sont de le déplumer encore un peu plus.
Sad

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Mar 11 Oct 2011 - 9:00

@Celadon a écrit:Vous avez raison : prochaine manif pour demander la baisse des retraites !
Je ne comprendrai jamais ce masochisme qui fait qu'un non-nanti aille proposer à ceux qui le sont de le déplumer encore un peu plus.
Sad

Pas la peine. Un jour, (2018 ?) on va aligner le calcul des retraites des fonctionnaires sur celui des salariés pour des raisons d'équité. On ne prendra plus en compte les six derniers mois de traitement mais les vingt-cinq dernières années. Mécaniquement, cela entraînera une baisse des pensions. Naturellement, il y aura quelques grèves; naturellement, on négociera et pour faire passer la pilule, la réforme entrera progressivement en vigueur. On encouragera même peut-être le fait de souscrire à une complémentaire pour compenser cette perte.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par victor44 le Mar 11 Oct 2011 - 9:19

@Celadon a écrit:Je ne comprendrai jamais ce masochisme qui fait qu'un non-nanti aille proposer à ceux qui le sont de le déplumer encore un peu plus.
Sad

C'est une question de philosophie de vie, soit on regarde en dessous et on se dit qu'on a de la chance d'avoir ce qu'on a, on s'en contente, on profite avec bonheur de la chance qu'on a et on se dit qu'avec un peu moins on sera toujours heureux car le plus important n'est pas là.

Soit on veut gagner plus travailler moins, avoir une voiture plus belle et une femme plus jeune.... et on passe à coté de plein de choses

Je ne comprendrai jamais ceux qui passent leur temps à se plaindre plutot qu'à profiter de la vie.

On fait un métier altruiste et je pense qu'on ne peut que mal le vivre en jalousant ceux qui ont pour objectif le confort et la possession.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Aurore le Mar 11 Oct 2011 - 9:45

@victor44 a écrit:
@Celadon a écrit:Je ne comprendrai jamais ce masochisme qui fait qu'un non-nanti aille proposer à ceux qui le sont de le déplumer encore un peu plus.
Sad

C'est une question de philosophie de vie, soit on regarde en dessous et on se dit qu'on a de la chance d'avoir ce qu'on a, on s'en contente, on profite avec bonheur de la chance qu'on a et on se dit qu'avec un peu moins on sera toujours heureux car le plus important n'est pas là.

Soit on veut gagner plus travailler moins, avoir une voiture plus belle et une femme plus jeune.... et on passe à coté de plein de choses

Je ne comprendrai jamais ceux qui passent leur temps à se plaindre plutot qu'à profiter de la vie.

On fait un métier altruiste et je pense qu'on ne peut que mal le vivre en jalousant ceux qui ont pour objectif le confort et la possession.

On fait un métier intellectuel, l'altruisme n'a rien à voir là-dedans (il y a l'assistance sociale ou l'humanitaire pour ça).

Il ne faut pas tout mélanger. Quel que soit le métier, il convient de le rétribuer en rapport avec la qualification et les études suivies.

20% de baisse du pouvoir d'achat en 20 ans, ça ne dit rien à personne ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Mar 11 Oct 2011 - 9:50

@Leclochard a écrit:
@Celadon a écrit:Vous avez raison : prochaine manif pour demander la baisse des retraites !
Je ne comprendrai jamais ce masochisme qui fait qu'un non-nanti aille proposer à ceux qui le sont de le déplumer encore un peu plus.
Sad

Pas la peine. Un jour, (2018 ?) on va aligner le calcul des retraites des fonctionnaires sur celui des salariés pour des raisons d'équité. On ne prendra plus en compte les six derniers mois de traitement mais les vingt-cinq dernières années. Mécaniquement, cela entraînera une baisse des pensions. Naturellement, il y aura quelques grèves; naturellement, on négociera et pour faire passer la pilule, la réforme entrera progressivement en vigueur. On encouragera même peut-être le fait de souscrire à une complémentaire pour compenser cette perte.

De toute façon avec le blocage des salaires et des pensions, on y va tout droit !
Mon mari est en retraite depuis 9 ans et sa retraite n'a quasiment pas bougé, alors que rien que le fuel a triplé entre temps, et je ne parle pas des impôts ne serait-ce que locaux et le coût de la vie.
Heureusement mon salaire a augmenté de par les avancements de carrière mais en euros constants il n'a pas augmenté voire il baisse de par l'augmentation des différents prélèvements et quand je serai en retraite il baissera régulièrement de par les non réévaluations !
Alors oui on prépare autre chose pour notre retraite car je ne veux pas me retrouver après quelques 40 annuités de travail à la charge de mes enfants si j'arrive dans un état de dépendance.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Mar 11 Oct 2011 - 9:54

@victor44 a écrit:
@Celadon a écrit:Je ne comprendrai jamais ce masochisme qui fait qu'un non-nanti aille proposer à ceux qui le sont de le déplumer encore un peu plus.
Sad

C'est une question de philosophie de vie, soit on regarde en dessous et on se dit qu'on a de la chance d'avoir ce qu'on a, on s'en contente, on profite avec bonheur de la chance qu'on a et on se dit qu'avec un peu moins on sera toujours heureux car le plus important n'est pas là.

Soit on veut gagner plus travailler moins, avoir une voiture plus belle et une femme plus jeune.... et on passe à coté de plein de choses

Je ne comprendrai jamais ceux qui passent leur temps à se plaindre plutot qu'à profiter de la vie.

On fait un métier altruiste et je pense qu'on ne peut que mal le vivre en jalousant ceux qui ont pour objectif le confort et la possession.

Non, je fais un métier pour gagner ma vie, élever mes enfants, ne pas boboniser à la maison ce que je n'aurais pas supporté, être indépendante financièrement car on ne sait jamais ce qui peut arriver et me préparer une fin de vie pas à la charge d'autrui.
Je ne jalouse personne en particulier mais il y a des choses qui me choquent dans certaines rémunérations plus indécentes, c'est tout.


Dernière édition par Daphné le Mar 11 Oct 2011 - 10:00, édité 2 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Mar 11 Oct 2011 - 9:55

Tu as une explication sur l'origine de cette baisse ? J'ai entendu que les syndicats avaient préféré revendiqué de meilleures conditions de travail plutôt que des augmentations pendant longtemps.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Mar 11 Oct 2011 - 10:01

@Daphné a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Celadon a écrit:Vous avez raison : prochaine manif pour demander la baisse des retraites !
Je ne comprendrai jamais ce masochisme qui fait qu'un non-nanti aille proposer à ceux qui le sont de le déplumer encore un peu plus.
Sad

Pas la peine. Un jour, (2018 ?) on va aligner le calcul des retraites des fonctionnaires sur celui des salariés pour des raisons d'équité. On ne prendra plus en compte les six derniers mois de traitement mais les vingt-cinq dernières années. Mécaniquement, cela entraînera une baisse des pensions. Naturellement, il y aura quelques grèves; naturellement, on négociera et pour faire passer la pilule, la réforme entrera progressivement en vigueur. On encouragera même peut-être le fait de souscrire à une complémentaire pour compenser cette perte.

De toute façon avec le blocage des salaires et des pensions, on y va tout droit !
Mon mari est en retraite depuis 9 ans et sa retraite n'a quasiment pas bougé, alors que rien que le fuel a triplé entre temps, et je ne parle pas des impôts ne serait-ce que locaux et le coût de la vie.
Heureusement mon salaire a augmenté de par les avancements de carrière mais en euros constants il n'a pas augmenté voire il baisse de par l'augmentation des différents prélèvements et quand je serai en retraite il baissera régulièrement de par les non réévaluations !
Alors oui on prépare autre chose pour notre retraite car je ne veux pas me retrouver après quelques 40 annuités de travail à la charge de mes enfants si j'arrive dans un état de dépendance.
C'est plus prudent.
Absolument : on va progressivement vers une paupérisation des retraités qui n'ont pas assuré leurs arrières. Et encore, ils bénéficient d'une CSG plus faible que celle des travailleurs... Ca laisse augurer d'une prochaine réforme néfaste pour eux.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Mar 11 Oct 2011 - 10:03

@Leclochard a écrit:Tu as une explication sur l'origine de cette baisse ? J'ai entendu que les syndicats avaient préféré revendiqué de meilleures conditions de travail plutôt que des augmentations pendant longtemps.

Ça veut dire quoi les syndicats Rolling Eyes

Merci de ne pas tout mélanger Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum