SNALC...

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Karine B. le Mar 11 Oct 2011 - 19:13

@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?


comme dans l'âge de cristal

on peut les manger aussi (le soleil vert)

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Mar 11 Oct 2011 - 19:13

@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?
Ca résoudrait les problèmes du financement des retraites, de la dépendance, certainement aussi du trou de la sécu vu qu'on consomme beaucoup de médical quand on est vieux, etc...
Ca nous libèrerait du revenu disponible puisque plus personne n'aurait besoin de cotiser pour quelque chose qui n’existerait plus, ni pour les autres ni pour lui.
En plus ca libèrerait de l'immobilier dans les coins sympas (Nice, Cannes...) et ca rendrait nos plages plus propres (un vieux en maillot, c'est très laid !)

mais, avec l'allongement de la durée de travail, la dureté des conditions de travail, c'est ce vers quoi on va, un raccourcissement de la durée de la vie...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Mar 11 Oct 2011 - 19:14

@Leclochard a écrit:
@Reine Margot a écrit:
Faudrait peut-être déjà faire en sorte d'éviter les licenciements abusifs, ça serait un vrai geste politique. Quand une entreprise qui fait des tas de bénéfices licencie, où est la logique? Et ça redonnerait de l'emploi...même chose pour les postes aux concours de la FP...

La logique est industrielle dans le meilleur cas et uniquement financière dans le pire. Légalement, on peut contester -au prix d'une lutte épuisante, il est vrai- un licenciement économique qui n'en est pas un. Maintenant, on ne force pas à boire un âne qui n'a pas soif. Les patrons des PME (l'essentiel des entreprises du pays, il faut le savoir) embauchent, quand l'activité le leur permet. On retombe sur le problème de la croissance.
Les emplois de fonctionnaires: je crois que dans les collectivités locales, on ne s'est pas privé d'en créer ces dernières années. Faut-il encore les accroître alors qu'on se plaint de payer trop d'impôts ?
[/quote]

c'est pour ça que ça passe par des luttes sociales, aussi...l'embauche quand l'activité le permet, je n'y crois pas. Il s'agit même lorsque l'entreprise fait des bénéfices de réduire les côuts, notamment en réduisant les effectifs, donc les charges. je le vois dans mon agence immobilière où les agents sont surbookés et où il faudrait deux fois plus de monde...quant aux emplois de fonctionnaires, il y a des secteurs où il y a largement pénurie (hôpitaux, écoles)

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Mar 11 Oct 2011 - 19:17

@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?


comme dans l'âge de cristal

on peut les manger aussi (le soleil vert)

Attention, dans Soleil Vert, on mangeait seulement les morts (parce que l'environnement était si dégradé que la terre ne fournissait plus assez de nourriture) ! Laughing

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Pseudo le Mar 11 Oct 2011 - 19:19

@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?
Ca résoudrait les problèmes du financement des retraites, de la dépendance, certainement aussi du trou de la sécu vu qu'on consomme beaucoup de médical quand on est vieux, etc...
Ca nous libèrerait du revenu disponible puisque plus personne n'aurait besoin de cotiser pour quelque chose qui n’existerait plus, ni pour les autres ni pour lui.
En plus ca libèrerait de l'immobilier dans les coins sympas (Nice, Cannes...) et ca rendrait nos plages plus propres (un vieux en maillot, c'est très laid !)

mais, avec l'allongement de la durée de travail, la dureté des conditions de travail, c'est ce vers quoi on va, un raccourcissement de la durée de la vie...

Oui, mais là, y en a qui se la coulent douce sur la côte d'Azur. C'est insupportable (en plus ils ont des pinchers qui chient sur les trottoirs)

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Thalia de G le Mar 11 Oct 2011 - 19:22

@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?
Ca résoudrait les problèmes du financement des retraites, de la dépendance, certainement aussi du trou de la sécu vu qu'on consomme beaucoup de médical quand on est vieux, etc...
Ca nous libèrerait du revenu disponible puisque plus personne n'aurait besoin de cotiser pour quelque chose qui n’existerait plus, ni pour les autres ni pour lui.
En plus ca libèrerait de l'immobilier dans les coins sympas (Nice, Cannes...) et ca rendrait nos plages plus propres (un vieux en maillot, c'est très laid !)
Je ne suis pas sûre que mon père (80 ans) et ma mère (76) soient d'accord Very Happy
Et si on prend le terme d'improductifs au pied de la lettre, tous les fonctionnaires peuvent aller se rhabiller, puisque par définition ils ne produisent rien. Pas taper Very Happy

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Mar 11 Oct 2011 - 19:24

@Thalia de G a écrit:
@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?
Ca résoudrait les problèmes du financement des retraites, de la dépendance, certainement aussi du trou de la sécu vu qu'on consomme beaucoup de médical quand on est vieux, etc...
Ca nous libèrerait du revenu disponible puisque plus personne n'aurait besoin de cotiser pour quelque chose qui n’existerait plus, ni pour les autres ni pour lui.
En plus ca libèrerait de l'immobilier dans les coins sympas (Nice, Cannes...) et ca rendrait nos plages plus propres (un vieux en maillot, c'est très laid !)
Je ne suis pas sûre que mon père (80 ans) et ma mère (76) soient d'accord Very Happy
Et si on prend le terme d'improductifs au pied de la lettre, tous les fonctionnaires peuvent aller se rhabiller, puisque par définition ils ne produisent rien. Pas taper Very Happy
Si, ils produisent un service !
D'ailleurs ça gu............. quand on est en grève Razz

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Mar 11 Oct 2011 - 19:26

@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?
Ca résoudrait les problèmes du financement des retraites, de la dépendance, certainement aussi du trou de la sécu vu qu'on consomme beaucoup de médical quand on est vieux, etc...
Ca nous libèrerait du revenu disponible puisque plus personne n'aurait besoin de cotiser pour quelque chose qui n’existerait plus, ni pour les autres ni pour lui.
En plus ca libèrerait de l'immobilier dans les coins sympas (Nice, Cannes...) et ca rendrait nos plages plus propres (un vieux en maillot, c'est très laid !)

mais, avec l'allongement de la durée de travail, la dureté des conditions de travail, c'est ce vers quoi on va, un raccourcissement de la durée de la vie...

Oui, mais là, y en a qui se la coulent douce sur la côte d'Azur. C'est insupportable (en plus ils ont des pinchers qui chient sur les trottoirs)

pour ceux qui ont les moyens, ce n'est pas la majorité...il y a aussi ceux qui arrivent à 60 ans cassés physiquement par des années d'usine, et bien loin de la côte d'azur...si on renonce à la répartition, ça ne fera qu'accroître les inégalités...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Daphné le Mar 11 Oct 2011 - 19:31

@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?
Ca résoudrait les problèmes du financement des retraites, de la dépendance, certainement aussi du trou de la sécu vu qu'on consomme beaucoup de médical quand on est vieux, etc...
Ca nous libèrerait du revenu disponible puisque plus personne n'aurait besoin de cotiser pour quelque chose qui n’existerait plus, ni pour les autres ni pour lui.
En plus ca libèrerait de l'immobilier dans les coins sympas (Nice, Cannes...) et ca rendrait nos plages plus propres (un vieux en maillot, c'est très laid !)

mais, avec l'allongement de la durée de travail, la dureté des conditions de travail, c'est ce vers quoi on va, un raccourcissement de la durée de la vie...

Oui, mais là, y en a qui se la coulent douce sur la côte d'Azur. C'est insupportable (en plus ils ont des pinchers qui chient sur les trottoirs)

pour ceux qui ont les moyens, ce n'est pas la majorité...il y a aussi ceux qui arrivent à 60 ans cassés physiquement par des années d'usine, et bien loin de la côte d'azur...si on renonce à la répartition, ça ne fera qu'accroître les inégalités...

Exact ! Et tous ceux qui ont de très petites retraites.......

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Karine B. le Mar 11 Oct 2011 - 19:57

@Leclochard a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?


comme dans l'âge de cristal

on peut les manger aussi (le soleil vert)

Attention, dans Soleil Vert, on mangeait seulement les morts (parce que l'environnement était si dégradé que la terre ne fournissait plus assez de nourriture) ! Laughing

dans mon souvenir, on les tuait

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Mar 11 Oct 2011 - 19:58

@Reine Margot a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Reine Margot a écrit:
Faudrait peut-être déjà faire en sorte d'éviter les licenciements abusifs, ça serait un vrai geste politique. Quand une entreprise qui fait des tas de bénéfices licencie, où est la logique? Et ça redonnerait de l'emploi...même chose pour les postes aux concours de la FP...

La logique est industrielle dans le meilleur cas et uniquement financière dans le pire. Légalement, on peut contester -au prix d'une lutte épuisante, il est vrai- un licenciement économique qui n'en est pas un. Maintenant, on ne force pas à boire un âne qui n'a pas soif. Les patrons des PME (l'essentiel des entreprises du pays, il faut le savoir) embauchent, quand l'activité le leur permet. On retombe sur le problème de la croissance.
Les emplois de fonctionnaires: je crois que dans les collectivités locales, on ne s'est pas privé d'en créer ces dernières années. Faut-il encore les accroître alors qu'on se plaint de payer trop d'impôts ?

c'est pour ça que ça passe par des luttes sociales, aussi...l'embauche quand l'activité le permet, je n'y crois pas. Il s'agit même lorsque l'entreprise fait des bénéfices de réduire les côuts, notamment en réduisant les effectifs, donc les charges. je le vois dans mon agence immobilière où les agents sont surbookés et où il faudrait deux fois plus de monde...quant aux emplois de fonctionnaires, il y a des secteurs où il y a largement pénurie (hôpitaux, écoles)[/quote]

Le raisonnement est simple : on embauche (à la condition que le personnel qualifié soit disponible, bien sûr) quand la recrue génèrera une activité qui couvrira au moins le coût de son emploi (salaire+charges). Tu devrais aller jusqu'au bout de ton raisonnement: c'est le coût des charges qui entrave l'embauche.
Pourquoi ne proposes-tu pas qu'on les réduise ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Leclochard le Mar 11 Oct 2011 - 20:01

@Karine B. a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?


comme dans l'âge de cristal

on peut les manger aussi (le soleil vert)

Attention, dans Soleil Vert, on mangeait seulement les morts (parce que l'environnement était si dégradé que la terre ne fournissait plus assez de nourriture) ! Laughing

dans mon souvenir, on les tuait

Tu dois te souvenir de celui qu'on a assassiné car il avait découvert ce secret. L'inspecteur en menant une enquête sur ce meurtre va découvrir à son tour cette terrible réalité.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Mar 11 Oct 2011 - 20:06

@Leclochard a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Reine Margot a écrit:
Faudrait peut-être déjà faire en sorte d'éviter les licenciements abusifs, ça serait un vrai geste politique. Quand une entreprise qui fait des tas de bénéfices licencie, où est la logique? Et ça redonnerait de l'emploi...même chose pour les postes aux concours de la FP...

La logique est industrielle dans le meilleur cas et uniquement financière dans le pire. Légalement, on peut contester -au prix d'une lutte épuisante, il est vrai- un licenciement économique qui n'en est pas un. Maintenant, on ne force pas à boire un âne qui n'a pas soif. Les patrons des PME (l'essentiel des entreprises du pays, il faut le savoir) embauchent, quand l'activité le leur permet. On retombe sur le problème de la croissance.
Les emplois de fonctionnaires: je crois que dans les collectivités locales, on ne s'est pas privé d'en créer ces dernières années. Faut-il encore les accroître alors qu'on se plaint de payer trop d'impôts ?

c'est pour ça que ça passe par des luttes sociales, aussi...l'embauche quand l'activité le permet, je n'y crois pas. Il s'agit même lorsque l'entreprise fait des bénéfices de réduire les côuts, notamment en réduisant les effectifs, donc les charges. je le vois dans mon agence immobilière où les agents sont surbookés et où il faudrait deux fois plus de monde...quant aux emplois de fonctionnaires, il y a des secteurs où il y a largement pénurie (hôpitaux, écoles)

Le raisonnement est simple : on embauche (à la condition que le personnel qualifié soit disponible, bien sûr) quand la recrue génèrera une activité qui couvrira au moins le coût de son emploi (salaire+charges). Tu devrais aller jusqu'au bout de ton raisonnement: c'est le coût des charges qui entrave l'embauche.
Pourquoi ne proposes-tu pas qu'on les réduise ?[/quote]

Mais enfin, crois-tu vraiment que même dans les pays où les taxes sur le travail les entreprises ne cherchent pas à embaucher le moins possible pour restreindre les coûts qui seront toujours trop élevés quoi qu'on fasse, étant donné que l'objectif est la compétitivité? La suppression de la taxe professionnelle on a vu ce que ça donnait dans les collectivités locales, et les entreprises n'ont pas embauché plus...ni licencié moins. demande à M Margot qui en sait quelque chose...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Celadon le Mar 11 Oct 2011 - 21:02

Ou les perdre dans la montagne. (La ballade de Narayama)

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Pseudo le Mar 11 Oct 2011 - 21:06

@Reine Margot a écrit:

mais, avec l'allongement de la durée de travail, la dureté des conditions de travail, c'est ce vers quoi on va, un raccourcissement de la durée de la vie..
@Pseudo a écrit:
Oui, mais là, y en a qui se la coulent douce sur la côte d'Azur. C'est insupportable (en plus ils ont des pinchers qui chient sur les trottoirs)

pour ceux qui ont les moyens, ce n'est pas la majorité...il y a aussi ceux qui arrivent à 60 ans cassés physiquement par des années d'usine, et bien loin de la côte d'azur...si on renonce à la répartition, ça ne fera qu'accroître les inégalités...

Et tu continues à me répondre sérieusement lol Razz

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Finrod le Mar 11 Oct 2011 - 21:07

@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?


comme dans l'âge de cristal

on peut les manger aussi (le soleil vert)

Faudrait pas changer le titre du topic là ... ?!?

Comment vous voulez que les gens aient une bonne image du SNALC après aussi scratch

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Pseudo le Mar 11 Oct 2011 - 21:09

@Finrod a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Pseudo a écrit:Et si nous réfléchissions à la solution idéale ?
Tuer les petits vieux dès qu'ils sont improductifs ?


comme dans l'âge de cristal

on peut les manger aussi (le soleil vert)

Faudrait pas changer le titre du topic là ... ?!?

Comment vous voulez que les gens aient une bonne image du SNALC après aussi scratch

C'est peut-être une technique de décrédibilisation... lol!

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par La Jabotte le Mar 11 Oct 2011 - 21:22

T'as raison, Finrod, je ne pense pas que le SNALC, syndicat enseignant, ait quelque projet que ce soit en matière de création/maintien d'emploi dans le privé, ni en matière d'achèvement des petits vieux.
Du coup, on ne voit plus trop le rapport... C'est con, parce que c'était intéressant cette évocation des orientations des divers syndicats, surtout quand des personnes plutôt "haut" placées dans ces syndicats prennent directement la parole.
Sauf que là, ça devient du "si" avec lequel on mettrait Paris en bouteille, et ça n'aide pas franchement pour les élections professionnelles. D'autant que j'ai souvent remarqué qu'on peut être très proche d'un mouvement politique en ce qui concerne l'éducation, et très loin pour tout le reste.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Reine Margot le Mar 11 Oct 2011 - 22:19

@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:

mais, avec l'allongement de la durée de travail, la dureté des conditions de travail, c'est ce vers quoi on va, un raccourcissement de la durée de la vie..
@Pseudo a écrit:
Oui, mais là, y en a qui se la coulent douce sur la côte d'Azur. C'est insupportable (en plus ils ont des pinchers qui chient sur les trottoirs)

pour ceux qui ont les moyens, ce n'est pas la majorité...il y a aussi ceux qui arrivent à 60 ans cassés physiquement par des années d'usine, et bien loin de la côte d'azur...si on renonce à la répartition, ça ne fera qu'accroître les inégalités...

Et tu continues à me répondre sérieusement lol Razz

question petits chiens, pinchers etc, je suis toujours sérieuse... Laughing

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Finrod le Mar 11 Oct 2011 - 22:28




SNALC, petits chiens, allez je travaille la cohérence du topic moi.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par frankenstein le Mar 11 Oct 2011 - 23:14

Bah, l'histoire de la revalorisation des salaires, c'est ce que je réclame en priorité. Hélas, à chaque fois, les motifs de grève (de nos syndicats) ne portent jamais directement sur cette revendication (toujours derrière les créations de postes par exemple) ! Ça donne l'impression que ce n'est pas une priorité (donc qu'on est bien payé) ou qu'on s'interdirait cette revendication au nom de je ne sais quelle obligation morale...
Ça, c'est quelque chose qui me reste toujours en travers...Bon, mon syndicat s'est un peu réveillé sur ce point, mais je trouve que ce n'est pas encore suffisant...

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par victor44 le Mer 12 Oct 2011 - 0:40

@Reine Margot a écrit:[pour ceux qui ont les moyens, ce n'est pas la majorité...il y a aussi ceux qui arrivent à 60 ans cassés physiquement par des années d'usine, et bien loin de la côte d'azur...si on renonce à la répartition, ça ne fera qu'accroître les inégalités...

Le sgen avait défendu la retraite à 56 ans pour ceux qui ont démarré tot et qui cotisaient 4 ans pour rien....

Seule la solidarité peut nous permettre de trouver un systeme permettant à la fois un revenu décent pour tous et une charge supportable pour les actifs.

Si chacun agit pour son propre intéret, aucune solution ne sera jamais possible à mettre en oeuvre.

Déjà interdisons à toute personne touchant une retraite de travailler si ses revenus sont déjà superieurs ou égaux à 1500€ (cf parlementaires, cf juppé...)

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par John le Mer 12 Oct 2011 - 0:46

Déjà interdisons à toute personne touchant une retraite de travailler si ses revenus sont déjà superieurs ou égaux à 1500€ (cf parlementaires, cf juppé...)
Je ne comprends pas bien cette obsession d'interdire aux gens de travailller... Je n'aime pas Juppé, ni bon nombre de parlementaires en âge d'être à la retraite, mais qu'est-ce qui peut bien justifier d'interdire d'être député à tout retraité gagnant plus de 1500€ ? C'est injuste, fantaisiste, et complètement irréaliste.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par frankenstein le Mer 12 Oct 2011 - 1:28

@John a écrit:
Déjà interdisons à toute personne touchant une retraite de travailler si ses revenus sont déjà superieurs ou égaux à 1500€ (cf parlementaires, cf juppé...)
Je ne comprends pas bien cette obsession d'interdire aux gens de travailller... Je n'aime pas Juppé, ni bon nombre de parlementaires en âge d'être à la retraite, mais qu'est-ce qui peut bien justifier d'interdire d'être député à tout retraité gagnant plus de 1500€ ? C'est injuste, fantaisiste, et complètement irréaliste.
Il y aurait beaucoup trop de gens (des vieux riches) qui n'accepteraient pas d'avoir moins de 1500 € de REVENUS (rentes, immobilier, actions, ...), niveau de vie qu'ils n'ont d'ailleurs jamais connu. Rolling Eyes
Par contre, je ne suis pas défavorable à ce que les gens puissent "travailler" (il faudra redéfinir ce qu'on entend par là! ...Sénateur, je prends par exemple !) Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par Condorcet le Mer 12 Oct 2011 - 1:59

@John a écrit:
Déjà interdisons à toute personne touchant une retraite de travailler si ses revenus sont déjà superieurs ou égaux à 1500€ (cf parlementaires, cf juppé...)
Je ne comprends pas bien cette obsession d'interdire aux gens de travailller... Je n'aime pas Juppé, ni bon nombre de parlementaires en âge d'être à la retraite, mais qu'est-ce qui peut bien justifier d'interdire d'être député à tout retraité gagnant plus de 1500€ ? C'est injuste, fantaisiste, et complètement irréaliste.

Parce que l'autorisation de travailler en touchant une pension servirait de prétexte à une baisse générale des pensions et pèse en outre sur les actifs (qui ont du mal, pour une partie d'entre eux, à trouver du travail).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: SNALC...

Message par John le Mer 12 Oct 2011 - 2:05

Enfin l'exemple pris, c'est Juppé... C'est idiot !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum