[6ème] dictée

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Passerose le Sam 3 Oct 2009 - 17:46

Oui, j'aime bien cette idée de leur enlever la note la plus faible, à la fin seulement, et s'ils progressent.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par littlemary le Sam 3 Oct 2009 - 20:01

@miss terious a écrit:
Cela se pratiquait il y a quelques années ...
Non, non...je parle des corrections de cette année et l'année dernière !!! Académie Nancy-Metz !

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par melaniguiz le Dim 4 Oct 2009 - 8:26

@doublecasquette a écrit:
@Dwarf a écrit:Oui, mais justement : tu les forges plus efficacement avec ces exigences à cet âge-là et avec davantage de temps pour, je suppose. Quant à nous, si nous n'avons pas eu de collègues de ta trempe en amont (cas le plus répandu, malheureusement), nous devons faire avec. Et puis, tout dépend aussi de la longueur de la dictée!

Je ne me rends pas bien compte, ils ont moins d'un an d'écriture-lecture courante dans les pattes, ça ne peut pas être bien long ni bien difficile non plus.
Voici les quatre dictées de la semaine prochaine (une par jour). Ils auront certaines aides au départ ; pour lundi par exemple, je leur dirai que tous les mots dictés contiennent des consonnes doubles ; pour mardi je leur ferai retrouver à l'oral : en, le e à la fin de fumée, les rr de arrivons, l'accent sur le à, l'accent sur brûle et l'orthographe de tout ; jeudi, même chose pour vert ; et vendredi, même chose pour c'est, près, les er des verbes à l'infinitif et l'accent sur le à :

Lundi 5 : la chatte, la chienne, une lionne, grossir, une pelle, une gomme, la classe, un ballon, la patte, une pomme, la terre, donner, comme.

Mardi 6 : Le berger a un verre en fer. La fumée file avec le vent. Nous arrivons enfin à la ville. Le feu brûle tout.

Jeudi 8 : Annie porte une carafe sur la table. Sur son vélo vert, Rémi pédale vite. Il file comme le vent.

Vendredi 9 :C'est bon d'écouter un conte près du feu ! C'est bon de pédaler dans la ville ! Mais c'est bien de montrer un joli cahier à son père et à sa mère.

Ma fille est en CE1, pour l'instant ils n'apprennent que les mots invariables. Ils font 5 mots par semaine et donc dictée de mots. En classe ils font de la construction de phrase, donc là utilisent les a ou à, verbes en er ou é, le singulier, le pluriel et la conjugaison futur-passé composé-présent (par ex doivent choisir dans une liste de mots pour faire une phrase qui a du sens etc). Je ne trouve pas que ce soit léger pour autant, il ne faut pê pas focaliser sur l'exercice de la dictée. A l'époque où les dictées faisaient 30lignes etc, il y avait aussi des tas d'élèves à 0/20 et on les laissait avec les 0/20 tout autant : ce sont d'ailleurs tous ces parents qui disent à leurs momes "oh moi tu sais l'orthographe j'ai toujours été nul" et qui ne sont pas capables de bien aider leur enfant car eux mêmes ne savent pas conjuguer un verbe correctement...Si l'école "d'avant" était si bien, comment se retrouve-t-on avec autant d'adultes de 40 ans qui ont mal vécu l'école et qui ont autant de pb en orthographe ou en maths de base ?

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par melaniguiz le Dim 4 Oct 2009 - 8:30

Je reviens pour poser cette question qui me taraude : comment faire une évaluation positive ?

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Nell le Dim 4 Oct 2009 - 8:36

Une évaluation positive? ça m'interpelle de bon matin

Je suis comme la plupart: barême du brevet (en tout cas, à l'ancienne), dès la sixième, une dictée par semaine.
J'ai des gamins pour la 3ème année d'affilée: ils ne descendent plus en dessous de 10, quelque ce soit le texte. Et ça, c'est une victoire, les parents me/les soutiennent... il est inutile de mentir quant à leur niveau ou autre. je préfère être dure et les faire galérer comme il faut que les ménager et qu'ils se rendent compte que ça cloche.

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par MS le Dim 4 Oct 2009 - 8:41

Je pratique l'évaluation positive dans les petites classes, par exemple en 5° nous avons revu les différentes façons d'orthographier le son [e], j'ai choisi une dictée avec10 verbes en [e] ( 1 point par verbe), j'ai une première évaluation positive sur 10. Pour les 10 points restants, je pratique l'évaluation négative.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Nell le Dim 4 Oct 2009 - 8:42

MS, c'est ce genre d'évaluation que j'applique pour mes dyslexiques (pas ceux dont les parents prétendent qu'ils le sont mais bien ceux qui ont un suivi et une reconnaissance d'handicap).
et encore... quand je vois qu'ils s'en "sortent" avec mon barême normal, je les laisse ainsi en les poussant à poursuivre. j'en ai vu repartir avec un 4 et le sourire!

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par MS le Dim 4 Oct 2009 - 8:46

Pour moi ce qui compte c'est d'éviter le 0 en dictée, à partir de la 4°, certes ce genre de fonctionnement doit disparaître progressivement car au brevet, barème classique.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Nell le Dim 4 Oct 2009 - 8:55

Ce n'était pas une critique, uniquement une remarque
face à des classes faibles, j'avais aussi opté pour la dictée dialoguée... on fait ce que l'on peut pour garder la motivation!

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par MS le Dim 4 Oct 2009 - 8:59

Tout à fait Nell, je n'avais pas mal pris ta remarque.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Nell le Dim 4 Oct 2009 - 9:00

@MS a écrit:Tout à fait Nell, je n'avais pas mal pris ta remarque.

Avec le net, on sait jamais

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Amaliah le Dim 4 Oct 2009 - 9:14

Pourquoi ne pa sadopter le barème normal dès la 6°? (-2 pour une faute grammaticale, -1 pour une faute lexciale et -0,5 pour une faute d'accent ou de majuscule ou de ponctuation)

Après tout, les 6° ont des dictées adaptées à leur niveau de 6°, non?

Moi j'avoue que je compte faux les "il parait", "ce matin là" par exemple et que je ne fais pas de prix de gros pour les accents: un oubli = -0,5! Sinon ils ne font pas l'effort de les mettre!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par MS le Dim 4 Oct 2009 - 9:46

Certains élèves de 6° arrivent avec un tel niveau , ils sont abonnés au 0 depuis tant d'années que pour moi, il s'agit d'abord d'une remise en confiance, dans la partie sur 10, j'applique le barème officiel divisé par 2.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Amaliah le Dim 4 Oct 2009 - 9:49

MS tu as raison, je parlais d'une classe lambda, mais dois reconnaître que dans ma 4° très faible de zep (la classe la plus mauvaise du collège), je ne fais quasiment pas de dictée mais je travaille l'orthographe autrement, beaucoup d'exercices systématiques, d'exercices de réécriture notamment.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Dwarf le Dim 4 Oct 2009 - 10:28

C@ro a écrit:Pourquoi ne pa sadopter le barème normal dès la 6°? (-2 pour une faute grammaticale, -1 pour une faute lexciale et -0,5 pour une faute d'accent ou de majuscule ou de ponctuation)

Après tout, les 6° ont des dictées adaptées à leur niveau de 6°, non?

Moi j'avoue que je compte faux les "il parait", "ce matin là" par exemple et que je ne fais pas de prix de gros pour les accents: un oubli = -0,5! Sinon ils ne font pas l'effort de les mettre!

Quand j'ai des sixièmes (pas cette année, par exemple), je l'applique d'entrée de jeu. Bien sûr les notes sont calamiteuses. La correction qui suit prend beaucoup de temps et s'étale dès lors sur plusieurs séances, le temps de revoir les points fautifs les plus répandus sous forme de fiches récapitulatives accompagnées de "trucs" et autres moyens mnémotechniques en plus de l'explication grammaticale des formes en question. Suivent de nombreux exercices tirés d'O.R.T.H. (où les élèves doivent recopier les phrases en entier et non pas seulement la réponse, ce afin de développer leur concentration et les habituer à recopier sans faire de fautes). Idem pour la cinquième, mais en passant plus vite sur les classiques sous forme de rappel (-er/-é, ce/se, ces/ses, son/sont, etc.) pour aborder des points plus délicats (si/s'y, qu'on a/qu'on n'a , etc.). Et pour les quatrièmes et les troisièmes, les points spécifiquement liés au programme, sinon, de simples rappels écrits lors de la correction (à la suite de la dictée) mais sans exercices (plus le temps dans ces classes-là), sauf pour les volontaires prêts à vouloir en faire en dehors du cours. Quand j'ai des élèves deux années de suite, je vois bien la différence nette avec les camarades qui n'ont pas bénéficié de ce traitement (deux enseignants, dont moi, sur les six que compte l'équipe, ont ce genre de méthode : pour les autres, une dictée par an ou dictées préparées ou dictées à trou ou dialoguées, mais sans jamais aucune dictée sur base régulière, non préparée et systématiquement d'auteurs classiques). Il est d'ailleurs révélateur de voir comme le rapport d'un enseignant à la maîtrise de l'orthographe est éloquent quant au reste de ses pratiques et/ou de ses exigences formelles en général - bien que cela n'empêche pas de faire d'excellents cours de littérature. Je suis régulièrement navré de constater que mes collègues d'histoire, de mathématiques et de sciences sont en fait plus attachés à la correction orthographique et plus combatifs face au laxisme orthographique des élèves que la plupart des collègues de lettres que je connais ou ai connu. Ne renonçons pas, quand bien même nous aurions l'impression d'être des Sisyphe : si tout le monde s'y met de la même manière, l'investissement sera très rapidement rentabilisé d'une année sur l'autre au lieu de condamner élèves et collègues à subir l'effet de la roue de la fortune qui prévaut actuellement (et qui m'oblige en début d'année à demander qui a eu qui les années précédentes pour être globalement fixé d'emblée).

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Amaliah le Dim 4 Oct 2009 - 10:37

[quote="Dwarf"]Suivent de nombreux exercices tirés d'O.R.T.H. (où les élèves doivent recopier les phrases en entier et non pas seulement la réponse, ce afin de développer leur concentration et les habituer à recopier sans faire de fautes).

Ah comme je suis d'accord avec toi... topela

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par doublecasquette le Dim 4 Oct 2009 - 10:47

@melaniguiz a écrit:

Ma fille est en CE1, pour l'instant ils n'apprennent que les mots invariables. Ils font 5 mots par semaine et donc dictée de mots. En classe ils font de la construction de phrase, donc là utilisent les a ou à, verbes en er ou é, le singulier, le pluriel et la conjugaison futur-passé composé-présent (par ex doivent choisir dans une liste de mots pour faire une phrase qui a du sens etc). Je ne trouve pas que ce soit léger pour autant, il ne faut pê pas focaliser sur l'exercice de la dictée.

Ouh la ! Toutes ces règles en même temps ! Et ils s'en sortent ? Tous ? Ils ont dû faire un excellent CP, ces enfants-là !

Pour l'instant, en "production d'écrits" (berk, j'ai horreur de ce terme) autonomes, les miens n'ont écrit que des réponses à des questions de lecture ou à des problèmes de mathématiques !
Et ils sont priés de reprendre les termes de la question pour répondre pour éviter au maximum d'écrire les mots "à leur sauce".
Comme nous avons revu le singulier et le pluriel, je suis intransigeante sur les "s" et je renvoie systématiquement à sa place qui a écrit "La fermière a récolté 27 œuf." en lui disant que je ne comprends pas sa phrase. Même chose pour les majuscules et les points et pour l'accord sujet-verbe dans le cas du verbe être, du verbe avoir et des verbes du 1° groupe au présent, puisqu'ils les ont appris au CP.
Et pour les questions de lecture, j'enlève systématiquement 1/2 point pour toute faute de copie et toutes les fautes sur les règles signalées ci-dessus. Ce qui fait qu'un élève qui a bien répondu à toutes les questions peut avoir 5/10 s'il n'a pas fait attention à l'orthographe (un seul cas depuis le début de l'année, avec un questionnaire par jour, généralement ça tourne entre 8 et 10).

Demain, j'attaque la première rédaction. Ce sera phrase après phrase, avec interdiction du dialogue beaucoup trop "casse-gueule" avec des élèves de CE1 et obligation de verbes au présent. Et tant qu'une phrase aura une seule faute d'orthographe, on ne passe pas à la suivante. En revanche, je servirai de dictionnaire en attendant qu'ils soient capables de se servir tout seuls de cet outil.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par MS le Dim 4 Oct 2009 - 11:12

Doublecasquette, je me prosterne à tes pieds, si seulement les instits du coin fonctionnaient comme toi!

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Thalie le Dim 4 Oct 2009 - 11:12

@Nell a écrit:MS, c'est ce genre d'évaluation que j'applique pour mes dyslexiques (pas ceux dont les parents prétendent qu'ils le sont mais bien ceux qui ont un suivi et une reconnaissance d'handicap).
et encore... quand je vois qu'ils s'en "sortent" avec mon barême normal, je les laisse ainsi en les poussant à poursuivre. j'en ai vu repartir avec un 4 et le sourire!

Pouvez-vous m'en dire plus sur le diagnostic de la dyslexie justement ? Peut-être devrais-je créer un nouveau topic, d'ailleurs ? Qui peut poser ce diagnostic ? un orthophoniste ? est-ce qu'un pédopsy peut le faire ?
Je suis convoquée mardi à une commission éducative pour une petite de 6e qui a vu un pédopsy diagnostiquant une très grosse difficulté à gérer son stress (ah bon c'est curieux car elle est super épanouie et vient de se faire prendre en anglais avec des antisèches dans la trousse, pour une stressée... ) et une dyslexie que je ne vois pas pas du tout depuis le début de l'année mais je ne suis pas une spécialiste.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Thalie le Dim 4 Oct 2009 - 11:17

[quote="C@ro"]
@Dwarf a écrit:Suivent de nombreux exercices tirés d'O.R.T.H. (où les élèves doivent recopier les phrases en entier et non pas seulement la réponse, ce afin de développer leur concentration et les habituer à recopier sans faire de fautes).

Ah comme je suis d'accord avec toi...

J'ai reçu le nouveau ORTH cette année et j'adore. Les exercices peuvent tous être notés sur 10 et j'ai donc eu enfin beaucoup plus d'attention de la part des 6e qui d'habitude ont même du mal à écouter les corrections. Là, ils doivent se mettre la note en vert dans la marge, ils sont tout contents et suivent. Un bonheur !!!

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par doublecasquette le Dim 4 Oct 2009 - 14:16

@Thalie a écrit:
@Nell a écrit:MS, c'est ce genre d'évaluation que j'applique pour mes dyslexiques (pas ceux dont les parents prétendent qu'ils le sont mais bien ceux qui ont un suivi et une reconnaissance d'handicap).
et encore... quand je vois qu'ils s'en "sortent" avec mon barême normal, je les laisse ainsi en les poussant à poursuivre. j'en ai vu repartir avec un 4 et le sourire!

Pouvez-vous m'en dire plus sur le diagnostic de la dyslexie justement ? Peut-être devrais-je créer un nouveau topic, d'ailleurs ? Qui peut poser ce diagnostic ? un orthophoniste ? est-ce qu'un pédopsy peut le faire ?
Je suis convoquée mardi à une commission éducative pour une petite de 6e qui a vu un pédopsy diagnostiquant une très grosse difficulté à gérer son stress (ah bon c'est curieux car elle est super épanouie et vient de se faire prendre en anglais avec des antisèches dans la trousse, pour une stressée... ) et une dyslexie que je ne vois pas pas du tout depuis le début de l'année mais je ne suis pas une spécialiste.

Un orthophoniste, sur la demande du médecin de famille.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6ème] dictée

Message par Thalie le Dim 4 Oct 2009 - 15:11

@doublecasquette a écrit:

Un orthophoniste, sur la demande du médecin de famille.

Merci Double casquette donc un pédopsy ne peut pas faire le diagnostic. Cela me donne matière pour ma réunion de mardi.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum