enseigner dans une MFR

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par doublecasquette le Sam 3 Oct 2009 - 22:13

@CherCollègue a écrit:

Quant aux enseignants de fac qui reçoivent "dans le couloir"... Bon, je veux bien le croire, si on le dit... Mais je n'ai quand même jamais vu cela !


Ben si ! Mon père, titulaire de chaire à Paris IV, n'a jamais eu un bureau personnel où recevoir ses thésards dans le calme et le confort. Avec ses collègues, ils étaient neuf à se partager une secrétaire à mi-temps ...
Je doute que la situation se soit améliorée depuis qu'il a pris sa retraite.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par doublecasquette le Sam 3 Oct 2009 - 22:14

@doublecasquette a écrit:
@CherCollègue a écrit:C'est curieux, car les collègues travaillant à l'école vétérinaire (publique) de mon université n'ont pas de rapports particuliers avec les Ministère de l'Agriculture. Ce sont des professeurs, maîtres de conférences, Prag et praticiens hospitaliers tout ce qu'il y a de plus "normal", sans statut dérogatoire à ma connaissance.

Vous exercez en Belgique ?
Les écoles vétérinaires françaises ne sont pas à l'université !
Petit PS: je suis vétérinaire d'où ma connaissance du dossier.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par CherCollègue le Sam 3 Oct 2009 - 22:25

Les écoles vétérinaires sont autonomes (pour l'instant), en effet. Mais je voulais dire que les personnels enseignants titulaires n'ont pas de statut dérogatoire par rapport aux autres enseignants. Tel était le sens de mon intervention.

Pour ce qui est de votre père, n'avait-il pas accès aux appartements de fonction de Paris IV ? Ils ne sont pas tous confortables, il est vrai...

Quant aux secrétaires, je ne pense pas qu'elles soient toujours absolument nécessaires à un enseignant ayant peu de charges administratives.

_________________
"Vous me comprendrez après la prochaine guerre des nations" Nietzsche.

CherCollègue
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par doublecasquette le Sam 3 Oct 2009 - 22:32

@CherCollègue a écrit:Les écoles vétérinaires sont autonomes (pour l'instant), en effet. Mais je voulais dire que les personnels enseignants titulaires n'ont pas de statut dérogatoire par rapport aux autres enseignants..
Les écoles vétérinaires ne sont pas autonomes. Elles dépendent du Ministère de l'Agriculture. Le corps enseignant est régi par les statuts de l'enseignement supérieur agricole ci-joint et qui n'a pas tout à fait à voir avec les statuts de l'E.N. pour des professeurs équivalents.
Ici:
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000020996178&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id
Et le débat sera clos.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par doublecasquette le Sam 3 Oct 2009 - 22:33

@CherCollègue a écrit:
Quant aux secrétaires, je ne pense pas qu'elles soient toujours absolument nécessaires à un enseignant ayant peu de charges administratives.
Un titulaire de chaire a des charges administratives, non ?

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par CherCollègue le Sam 3 Oct 2009 - 22:36

@doublecasquette a écrit:
@CherCollègue a écrit:
Quant aux secrétaires, je ne pense pas qu'elles soient toujours absolument nécessaires à un enseignant ayant peu de charges administratives.
Un titulaire de chaire a des charges administratives, non ?

Bof !...

(pour la statut des EC, il n'est pas dérogatoire ! votre texte le dit bien).

_________________
"Vous me comprendrez après la prochaine guerre des nations" Nietzsche.

CherCollègue
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par doublecasquette le Sam 3 Oct 2009 - 22:38

Mais personne ne vous a dit qu'il était dérogataire !!!
Vous êts bête ou quoi ?

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par CherCollègue le Sam 3 Oct 2009 - 22:44

"dérogatoire" Ne vous énervez pas.

Mon "bof" était un peu désinvolte : il y a beaucoup de situations différentes.

_________________
"Vous me comprendrez après la prochaine guerre des nations" Nietzsche.

CherCollègue
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par John le Sam 3 Oct 2009 - 23:30

Il en va de même pour les enseignants de médecine, qui ne dépendent pas du Ministère de la santé, non plus que les professeurs de droit ne rendent compte à la Chancellerie.
La liste, au passage, ne pouvant pas comprendre les enseignants des IFSI, qui se fichent du MESR comme de leur première seringue.

Quant aux enseignants de fac qui reçoivent "dans le couloir"... Bon, je veux bien le croire, si on le dit... Mais je n'ai quand même jamais vu cela !
Dans le couloir, peut-être pas, mais dans des bureaux où il n'y a plus de place, ça oui. Chercollègue, tu as un bureau pour toi tout seul ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par roxanne le Dim 4 Oct 2009 - 10:06

Pour en revenir aux MFR , et pour prendre aussi leur défense , elles ont le mérite d'exister et de proposer quelque chose de différent face à des gamins en décrochement scolaire.Mais je pense qu'y travailler , c'est aussi accepter de faire un boulot d'éducateur autant que d'enseignant.Il y a des MFR qui proposent des BTS agricoles en alernance.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par doublecasquette le Dim 4 Oct 2009 - 10:28

@roxanne a écrit:Pour en revenir aux MFR , et pour prendre aussi leur défense , elles ont le mérite d'exister et de proposer quelque chose de différent face à des gamins en décrochement scolaire.Mais je pense qu'y travailler , c'est aussi accepter de faire un boulot d'éducateur autant que d'enseignant.Il y a des MFR qui proposent des BTS agricoles en alernance.

Mon Jules a un petit cousin de 15 ans, décrocheur scolaire depuis le CP, qui revit depuis qu'il est dans sa MFR !
Il fait ses devoirs avec courage, rasséréné par l'idée qu'après ses deux semaines de classe, il aura droit à ses deux semaines de stage en exploitation agricole.
Un seul professeur était mécontent de lui, l'an dernier, pendant sa 3°, le professeur d' "ouverture culturelle".
Nous avons hurlé de rire intérieur lorsque sa mère nous a révélé le commentaire de celui-ci sur son bulletin de fin d'année : "Florian doit comprendre que, dans la vie, on peut avoir d'autres intérêts que la chasse et les tracteurs !"

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par roxanne le Dim 4 Oct 2009 - 10:56

J'ai enseigné dans un lp (non agricole) dans une classe de BEP " mécanique des engins et machines agricoles" .Que des mecs bien sûr , dont la passion était la chasse et les tracteurs .Si ils en apercevaient un au loin dans les champs , ils se levaient tous et je ne pouvais pas les en empêcher.Le cours où ils m'ont le plus foutu la paix , fut un cours sur l'analyse de l''image où ils devaient présenter et analyser des images .Un groupe avait amené une pub pour des tracteurs et m'avait proposé une trés sérieuse analyse de celle-ci dans un silence religieux jamais obtenu jusque-là.Et les élèves à la fin des cours de me dire ue "ça c'est du cours de français !".Les autres élèves ( bep cycles et motocycles) les appelaient les "paysans" .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par venus13 le Dim 4 Oct 2009 - 18:17

@John a écrit:
Quant aux enseignants de fac qui reçoivent "dans le couloir"... Bon, je veux bien le croire, si on le dit... Mais je n'ai quand même jamais vu cela !
Dans le couloir, peut-être pas, mais dans des bureaux où il n'y a plus de place, ça oui. Chercollègue, tu as un bureau pour toi tout seul ?

bien sûr que si !! j'etais étudiante à la fac d'aix en provence en section lettres modernes, une des + courues niveau effectif et on a eu des cours (vue qu'on nous attribué rarement des amphi) dans des petites salles de classe qui obligeaient certains à s'assoir ou rester debout dans le couloir !! parfois pareil pour passer des oraux !!

venus13
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par doublecasquette le Lun 5 Oct 2009 - 12:03

En fait, en MFR, la dénomination exacte n'est pas professeur mais moniteur, si j'ai bien compris. Ça introduit une nuance qui me semble non négligeable.
http://www.cv.com/fiches-metiers/enseignement-rome-221/ROME-22121/MONITEUR-MONITRICE-EN-MAISON-FAMILIALE-RURALE-ENSEIGNEMENT-GENERAL.html

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par doublecasquette le Lun 5 Oct 2009 - 12:24

J'ai trouvé ça sur le site du Centre National Pédagogique des MFR

La monitrice ou le moniteur de formation alternée en Maison familiale rurale
Le moniteur exerce, au sein d’une équipe, une fonction globale qui ne se réduit pas à des tâches parcellaires ni à une fonction limitée d’enseignant (voir brochure intitutionnelle).
La formation est dispensée par la méthode pédagogique de l’alternance. Le moniteur s’oblige à acquérir la formation pédagogique propre au mouvement des Maisons familiales rurales.
Il est animateur d’un groupe en formation auprès duquel il assure un enseignement, mais aussi une action éducative générale, avec le souci de la connaissance de chaque personne formée et d’une aide personnalisée dans la perspective de la réussite de chacun. Fait ainsi partie de sa fonction, l’élaboration et la conduite des cours, la réalisation et la correction des contrôles des connaissances, le suivi individuel des jeunes, etc. La relation avec les partenaires de la formation (visite aux familles, maîtres de stage, employeurs…), constitue une dimension indispensable de sa fonction.
Le moniteur participe à la vie globale de l’établissement et de l’association : réunions de parents, de maîtres de stage, réunions du Conseil d’administration ou du Bureau sur invitation du président…
Son action s’étend à l’animation du temps résidentiel des jeunes ou adultes internes (veillées, permanences…), la garde de nuit ne fait toutefois pas partie de sa fonction.
Il peut être conduit à participer à d’autres activités, telles que recrutement des jeunes, rencontres institutionnelles, participation aux examens, manifestations locales… Il peut également être appelé à participer à des tâches autres qu’éducatives, notamment d’ordre administratif ou d’entretien matériel.

Le moniteur a d’abord une fonction globale de soutien, d’accompagnement de chaque élève et groupe d’élèves : Il joue un rôle de tuteur et d’animateur. Il organise et anime la liaison entre la Maison familiale rurale, l’entreprise, les professionnels et les familles. Il aide les élèves à utiliser les documents, à faire des exercices et des cas concrets, à les classer, à les analyser et à les mettre en œuvre (acquisition de méthodes de travail). Il apporte des connaissances. Il guide les synthèses et les recherches complémentaires.
Il est animateur de formation auprès d’adolescents, de jeunes ou d’adultes : La compétence du moniteur n’est pas du même ordre que celle d’un professeur chargé de donner des heures de cours dans certaines disciplines; ce qui le caractérise, c’est sa connaissance du milieu socioprofessionnel et la fonction d’accompagnement qu’il exerce auprès de chaque jeune et du groupe d’élèves, d’apprentis ou de stagiaires dont il a la responsabilité.
Il est accompagnateur de formation : Le moniteur est d’abord en attitude de découverte, interrogateur de l’environnement des élèves. Il tient compte du savoir tiré de leurs expériences personnelles. Il est attentif à la personnalité de chacun d’entre eux. Il est en position de communication, de recherche pour aider les uns et les autres à comprendre, à apprendre, à progresser à son rythme, à élargir ses points de vue, à se confronter aux autres. C’est donc un tuteur qui accompagne plutôt qu’un maître qui apporte le savoir.
Il est un collaborateur privilégié de la relation parent-jeune : Les visites aux familles et aux maîtres de stage font partie intégrante de l’activité du moniteur. Il a, en effet, besoin de connaître chaque élève dans la réalité de son entreprise et dans son environnement familial. Ces contacts lui permettent de discuter des types de travaux qui sont confiés au jeune, de la progression de ses responsabilités, de son projet professionnel. Par ailleurs, il participe aux réunions de parents et de maîtres de stage.
Il est membre d’une équipe éducative : Le moniteur travaille au sein d’une équipe de formateurs qui recherche le développement professionnel et social de chaque élève, organise la répartition des activités qui s’ordonnent autour d’un thème à caractère professionnel, familial ou social et qui créée l’unité de la formation dans la semaine, échange régulièrement et fait le point à partir des problèmes vécus.
Il est associé au fonctionnement de l’association, au développement d’une région : En tant que membre de l’équipe de la Maison Familiale, le moniteur participe à la vie de l’association. Conseil d’administration et équipe travaillent ensemble à définir le projet de l’association en relation avec les besoins du territoire.
Compétences professionnelles requises :

  • Posséder une connaissance du milieu agricole, social, artisanal, ou industriel, justifiée par une expérience d’au moins une année. Cette expérience professionnelle doit correspondre aux supports de formation des jeunes.
  • Etre titulaire des titres requis pour enseigner (Que ce soit pour les formations sous contrat avec le ministère de l’Agriculture, en apprentissage ou en formation continue, il est exigé un titre ou un diplôme technique de niveau III minimum, BTS, DUT…).
  • S’engager à suivre la formation pédagogique spécifique des MFR.

Qualités personnelles :

  • Faire preuve de maturité : la conduite d’un groupe en formation requiert des éducateurs ayant eux-mêmes assumé leur autonomie personnelle.
  • Présenter un intérêt marqué pour les jeunes, aimer vivre avec eux, avoir du dynamisme et des qualités d’animation.
  • Avoir le goût des relations humaines, le désir de dialoguer avec les autres et des aptitudes certaines pour le travail en équipe.
  • Etre capable d’innovation.
  • S’intéresser à la vie associative et au développement local.

Perspectives de carrière : Dans chaque poste, il y a une première phase au cours de laquelle chacun est amené à maîtriser les différents aspects de sa fonction, à acquérir de l’expérience dans des tâches diverses, à prendre des responsabilités, à se former. Dans une deuxième phase, la personne conduit son action en tenant compte de ses goûts, de ses compétences, de l’environnement. Elle s’adapte aux évolutions. Il est alors nécessaire d’envisager des actions de formation, d’information, de modification de l’organisation du travail, de l’élargissement des différentes missions. Enfin, elle peut être amenée à changer soit d’activité, soit de poste, soit de lieu d’exercice de l’activité. Par exemple, pour un moniteur :

  • mise en œuvre d’une formation nouvelle,
  • responsable d’une unité de formation,
  • direction de Maison familiale rurale.


doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par doublecasquette le Lun 5 Oct 2009 - 12:36

J'ai aussi trouvé ça:
http://www.mfr.asso.fr/offres-demandes-emplois/Documents/Document%20annexe%20-%20Annexes%20convention%20collective%202006.pdf
Apparemment, il y aurait des "chargés de cours" qui ne sont pas moniteurs mais ce doit être une situation assez précaire ?

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par Poulenc le Lun 17 Mar 2014 - 15:33

BJR,

Pour avoir été moniteur certifié en Mfr presque 10 ans puis professeur certifié EN (ce qui n'est pas très fréquent) je vois bien la différence entre les différents systèmes de formation. Je suis content de ce parcours d'ailleurs, car cela m'apporte beaucoup.

Tout d'abord les Mfr pratiquent depuis longtemps - et ils en sont les créateurs - un système de formation innovant basé sur l'alternance entre centre de formation et lieux de stage. Les parents y ont aussi un rôle très particulier car la Mfr est un lieu ouvert lié au fait que les Mfr sont de taille très petites en général (150 élèves, d'où un climat assez familial). Le relations avec les familles sont assez "rapprochées".

Aussi, les maitres de stage y ont un rôle particulier - de formateur - car les jeunes, c'est ainsi qu'on les appelles dans les Mfr sont aussi souvent en stage qu'à l'école (le temps de présence en entreprise est largement supérieur à celui des lycées professionnels publics). Les parents peuvent aussi être en lien avec les maîtres de stage ...

Ce système a ses avantages car le jeune a différents interlocuteurs adultes (maitres de stage, parents/tuteurs, et moniteur/formateur). Ce système tend à responsabiliser le jeune et à l'encourager vers l'acquisition d'un métier (basé sur un projet professionnel dans lequel et par lequel il se valorise : d'où le slogan propre aux Mfr de "réussir autrement").

Cela fonctionne très bien quoique on en dise. Evidemment certaines Mfr fonctionnement mieux que d'autres, d'où un meilleur confort de travail pour les formateurs...

La question du statut des enseignants dans les structures Mfr est une question lié au droit du travail (voir la convention collective des Mfr). Idem pour les profs En : voir le statut.

A noter que du fait qu'elle est associative le Mfr a une certaine autonomie (choix de développement, politique de Rh, investissements, ...). C'est une structure qui dépend d'un conseil d'administration (élus parents d'élèves notamment). En bref c'est une structure ancrée dans un territoire (parfois plus ou moins).

C'est à la fois sa force mais aussi sa fragilité (elle peut avoir des problèmes financiers comme toute structure de droit privé, faire des licenciements économiques). Malgré cela, elle ne manque pas de candidats moniteurs/formateurs ... Apparemment la durée d'exercice moyenne dans moniteurs est de 7 ans (ce que j'avais entendu ...).

Poulenc
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par henriette le Lun 17 Mar 2014 - 17:38

Merci pour toutes ces précisions, Poulenc, c'est très intéressant.
Je peux constater dans mon secteur les résultats très positifs qu'obtiennent en MFR des élèves qui, dans mon collège, étaient complètement en échec, et qu'on y a orienté (en 4e le plus souvent). Je suis contente d'en savoir un peu plus sur leur fonctionnement.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: enseigner dans une MFR

Message par MrCailloux le Lun 17 Mar 2014 - 21:28

Après mon Master pour pouvoir suivre mon DU financièrement j'ai bossé dans un CFA et j'avais des secteurs plutôt cool par rapport à d'autres collègues, le gros inconvénient c'est de pouvoir leur donner le même contenu que des gamins en lycée pro en les voyant toutes les 3 semaines. S'ils ont la maturité pour être en alternance c'est top (je garde d'excellent souvenirs de certaines classes avec qui je prenais beaucoup de plaisir à travailler), sinon ça peut être coton.... ça brasse non stop pour peu bosser.
Autre inconvénient... j'avais 3 matières, Maths-Sciences, PSE et Sciences appliquées: Et j’enchaînais des demis journées avec la même classe. (Au seins de certaines matière j'ai du faire aussi de la Connaissance de l'entreprise de son environnement économique juridique et sociale... ou comment faire l'imposteur...)
C'est tout de même un public particulier, à tout point de vue. Il y a du bon et du moins bon. Et en fin de cursus les résultats étaient assez chaotique... entre 25 et 50% de réussite dans une majorité des filières

_________________
2016-2017: 4 6ème, 2 5ème, 4 4ème + PP (T2)
2015-2016: 2 5ème, 4 4ème, 4 3ème + PP (Néotit')
2014-2015: 5 2nde, 2 1ES/L, 3 MPS (Stagiaire)
2013-2014: 2 2nde (CAD2)
2012-2013: 2 6ème, 6 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 2nde MPS

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum