parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Reine Margot le Jeu 8 Oct 2009 - 19:08

je suis assez mal. J'ai exclu un élève aujourd'hui et j'ai contacté la mère pour un rdv. Or celle-ci, lorsque je lui expose les insolences de son fils, me demande si 'jai assez écouté l'enfant, qui est un être humain.
Je lui explique que pour faire notre métier nous devons assurer la discipline et que par conséquent, s'il y a une écoute de l'élève il ne peut pas y avoir égalité, pour pouvoir transmettre le savoir et que donc je ne peux laisser passer le fait que son fils réponde. Elle me dit le connaître et qu'il y a d'autres moyens de le prendre, etc. Je lui dis que je ne peux pas exercer mon métier en laissant passer les insolences de son fils et que j'ai tenté de parler avec lui à plusieurs reprises en fin d'heure sans résultat.

Mais elle me dit qu'elle comprend que les réaction de son fils me déstabilisent, et que selon l'évolution psychologique des individus certains sont capables de faire face et d'autres pas, que j'ai manqué de respect à son fils...et qu'elle connaît l'EN, la plupart des gens étant incapables de voir les élèves comme des être humains.

Je reste calme et lui dis qu'il s'agit de métier et non d'humain. Elle me fait "il en s'agit QUE de cela." Je lui dis donc que si elle considère que les élèves sont à égalité avec les profs et que seul l'humain compte et que l'EN ne sait pas écouter les élèves alors le rdv est inutile.
Je lui reparle de l'aspetc métier, et elle "ouais, ouais, je vois".
Je finis par lui dire que l'entretien est inutile, et que face à ce comportement je comprends celui de son fils. Je raccroche. Franchement se voir juger sur sa "muturité psychologique", c'est fort.

Quelques minutes plus tard message sur mon répondeur. Elle me dit qu'elle sera là le jour prévu et que si je gère son fils comme je lui ai raccroché au nez ben elle comprend.

je fais quoi lundi? je n'ai aucune envie d'y aller.


Dernière édition par marquisedemerteuil le Jeu 8 Oct 2009 - 19:39, édité 2 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Invité24 le Jeu 8 Oct 2009 - 19:10

tu lui as effectivement raccroché au nez?

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Reine Margot le Jeu 8 Oct 2009 - 19:11

oui. Au moment où elle me faisait la leçon sur mon manque de maturité psychologique.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Ruthven le Jeu 8 Oct 2009 - 19:15

marquisedemerteuil a écrit:oui. Au moment où elle me faisait la leçon sur mon manque de maturité psychologique.

Tu as eu raison. Marre qu'on remette systématiquement en cause nos compétences ! On n'a pas à tout accepter parce qu'on est fonctionnaire.

Pour l'entretien, difficile d'y échapper, mais qu'il y ait un tiers avec qui tu t'entends bien (le CPE qui avait l'air réglo quoiqu'un peu rigide ou un collègue de la même classe).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Nell le Jeu 8 Oct 2009 - 19:16

Ma foi, j'aurais réagi comme toi...
Enfin, il y a raccrocher et raccrocher hein. j'aurais coupé court en restant "polie" (pas lui couper la parole ou autre).

si tu n'en as pas envie, annule ce rdv. il est de toutes façons vain de croire qu'elle réfléchira autrement. Il y a des gens qui avancent avec des oeillères, surtout quand ça touche leur progéniture. tu n'en tireras rien d'autre mais sois sûre que les relations avec le fils risquent de se corser et que la mère sera derrière (et donc, il vaudrait mieux l'affronter tout de même finalement...).

Bon courage!

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Pseudo le Jeu 8 Oct 2009 - 19:16

C'est quoi les insolences du morveux ?

Au jugé, là, j'irais au rencard avec un tiers. Je laisse parler la dame avec un sourire hypocrite, sans répondre. Quand elle a fini, je conclu rapidement sur les faits : listes des dires du morveux (citations à l'appui), le règlement intérieur, ce genre de trucs. Mais je n'aborderais à aucun moment ma personne (mon caractère, ma maturité, ma vision du métier ou que sais-je). Ensuite, "au revoir madame, ce fût un plaisir" tout en te levant et tendant la main.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par MS le Jeu 8 Oct 2009 - 19:18

J'ai aussi raccroché au nez d'une mère il y a quelques années, elle m'insultait au téléphone, comme j'ai eu peur de faire pareil, j'ai spontanément raccroché. Grosse erreur, j'aurais dû la laisser parler jusqu'à ce qu'elle se fatigue, mais bon. Heureusement le CDE m'a soutenue, il a pris le relais et a réglé le problème. Je te déconseille de la voir seule à seule, fais-toi accompagner du CPE si possible et parles-en aussi au CDE.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Invité24 le Jeu 8 Oct 2009 - 19:19

et bien essayons d'être constructif:

je te dis ce que je pense, hein, ne te vexe pas.

votre dialogue est mal embarqué. neanmoins, je pense qu'il faut que tu y ailles lundi, et, au besoin, que tu poses tout de suite les bases d'une parole plus saine. Pour cela, il me semble essentiel que tu t'excuses, en expliquant bien que ton geste était "grossier", et que tu es prete à discuter avec elle, à condition qu'il soit question de l'enfant et pas de ta maturité psychologique, et que si l'entretien tombe dans l'invective larvée, tu y mettras fin.

voilà.



scratch

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Pseudo le Jeu 8 Oct 2009 - 19:20

J'ai oublier de dire : tu écoutes la dame avec bcp d'attention en prenant des notes, mais sans répondre. Enfin c'est ce que je ferais, là, comme ça. Soit elle est déstabilisée par le coup de notes en silence, soit son égo va être flatté (c'est elle la prof lol). En plus, ça te fait un souvenir précis des bobards de la dame. On ne sait jamais...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Invité24 le Jeu 8 Oct 2009 - 19:21

et au besoin, en effet, n'y va pas seule.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Reine Margot le Jeu 8 Oct 2009 - 19:21

il est vrai que j'ai raccroché de façon assez sèche, en lui disant que vu son discours je comprenais le comportement de son fils.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par MS le Jeu 8 Oct 2009 - 19:21

En ce qui concerne le rapport avec la vie privée, une mère m'a demandé si j'avais des enfants, je l'ai vue venir, comme je n'en ai pas, je ne peux pas savoir. Sur ce coup-là, j'ai très bien réagi et je lui ai répondu sèchement que ma vie privée ne la regardait pas et que cela n'avait rien à voir avec le problème, elle s'est ensuite excusée auprès du CDE.
Donc si cette mère fait allusion à ta prétendue immaturité, stoppe le sujet en disant que tu es là pour parler de l'élève et non de toi, ne te laisse pas déstabiliser par ce genre de personne, sois ferme, et si elle continue, tu clos la discussion en disant que puisque le dialogue est impossible, le RDV est terminé.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par vélo1 le Jeu 8 Oct 2009 - 19:22

tu as bien fait!
un élève a insulté une de ses profs qui lui demandait de travailler! il l'a traité de pauvre conne et ta gueule!
rdv avec les parents, le père dit à ma collègue: " vous l'avez bien cherché!". ma collègue n'a pas sa langue dans sa poche ne sait pas laissé faire mais c'est un comble de s'entendre dire des choses pareilles parce qu'on demande à un élève de travailler.

vélo1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Thalie le Jeu 8 Oct 2009 - 19:22

Pfft...bon courage, Marquise, c'est dur. Cela peut arriver à tout le monde ce genre d'histoire.
Ma collègue d'hist m'a montré une copie d'une de mes 6e très agitée, une vraie bulle d'air d'1m13 qui papillonne sans arrêt. Sur la copie elle avait écrit : "L...n'a pas correctement appris sa leçon. Il faut qu'elle ait plus de méthode"
Hé bien la maman a fait un long pavé sur la copie disant textuellement : "vous êtes bien trop sévère avec ma fille qui avait appris sa leçon...etc"
C'est vraiment grave et cela se généralise.
Que peut-on faire ???

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Angua le Jeu 8 Oct 2009 - 19:22

Idem, vas-y avec un tiers!
Et touche deux mots aux instances supérieures, histoire de les prévenir en cas de remue-ménage.

Question un peu HS: un message sur ton répondeur... tu lui a laissé tes coordonnées perso?

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par vélo1 le Jeu 8 Oct 2009 - 19:22

@Pseudo a écrit:J'ai oublier de dire : tu écoutes la dame avec bcp d'attention en prenant des notes, mais sans répondre. Enfin c'est ce que je ferais, là, comme ça. Soit elle est déstabilisée par le coup de notes en silence, soit son égo va être flatté (c'est elle la prof lol). En plus, ça te fait un souvenir précis des bobards de la dame. On ne sait jamais...
très bonne idée!

vélo1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Pseudo le Jeu 8 Oct 2009 - 19:23

rose a écrit:et bien essayons d'être constructif:

je te dis ce que je pense, hein, ne te vexe pas.

votre dialogue est mal embarqué. neanmoins, je pense qu'il faut que tu y ailles lundi, et, au besoin, que tu poses tout de suite les bases d'une parole plus saine. Pour cela, il me semble essentiel que tu t'excuses, en expliquant bien que ton geste était "grossier", et que tu es prete à discuter avec elle, à condition qu'il soit question de l'enfant et pas de ta maturité psychologique, et que si l'entretien tombe dans l'invective larvée, tu y mettras fin.

voilà.



scratch

Tenter de poser de meilleures bases, oui. S'excuser ? Jamais. Pas tant que le climat est ce qu'il est. La dame peut être particulièrement retorse et prendre celà pour une autorisation à taper plus fort. En plus, elles ne seraient pas sincères ces excuses...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par pandora51 le Jeu 8 Oct 2009 - 19:27

Je pense aussi qu'il faut que tu rencontres cette mère avec un CPE, tu cites les insolences de son fils et vous en restez là. De toute façon, c'est le genre de personne qui SAIT, qui CONNAIT les profs, l'éducation nationale et tout et tout donc pas la peine de discuter!
Bon courage en tout cas!

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Darjeeling le Jeu 8 Oct 2009 - 19:27

Ah effectivement, c'est du lourd.

Alors, à ta place, j'irais déjà à la pêche aux informations pour y voir un peu plus clair et maîtriser ton sujet :
- L'emploi de cette "charmante" dame?
- Est-ce les collègues de la classe ou ceux de l'année dernière ont déjà eu des soucis avec elle?

Ensuite, il ne faut pas te culpabiliser. Devant tes élèves et leurs parents, tu es professeur de français et cet "être humain" dont la mère te parle, son fils, est ton élève. Donc, tu ne peux pas considérer tous les aspects de sa personnalité. D'ailleurs, cela nuirait à ton enseignement. Je me souviens qu'une élève était venue me parler de soucis personnels à la fin d'un cours. J'en avais parlé avec l'infirmière qui m'avait conseillé d'accompagner cette élève pour la rencontrer mais qu'il ne fallait surtout pas que je "m'enferme" avec cette jeune fille, justement pour pouvoir rester neutre et juste.

Enfin, si tu vois que la conversation lors de cet entretien tourne à vide, autant ne pas le prolonger. Lors d'une réunion parents-professeurs, une mère m'avait fait des reproches (j'avais été trop dure dans le bulletin et du coup, j'avais foutu en l'air l'avenir de sa fille!!). J'avais voulu me justifier mais finalement, la conversation était stérile puisqu'elle ne m'écoutait pas. J'avais demandé des conseils aux autres collègues qui m'avaient tous dit: ne te justifie pas ainsi, congédie.

Courage.

Darjeeling
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par sand le Jeu 8 Oct 2009 - 19:27

Appeler des parents est de plus en plus risqué, finalement. Vu la façon dont on parle de nous dans les média, pourquoi ne nous feraient-ils pas la morale ?
Fais-toi assister du CDE pour l'entretien, et préviens-la que l'insolence sera désormais sanctionnée. Même si elle considère qu'elle et son fils peuvent te parler n'importe comment !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Invité24 le Jeu 8 Oct 2009 - 19:28

@Pseudo a écrit:
rose a écrit:et bien essayons d'être constructif:

je te dis ce que je pense, hein, ne te vexe pas.

votre dialogue est mal embarqué. neanmoins, je pense qu'il faut que tu y ailles lundi, et, au besoin, que tu poses tout de suite les bases d'une parole plus saine. Pour cela, il me semble essentiel que tu t'excuses, en expliquant bien que ton geste était "grossier", et que tu es prete à discuter avec elle, à condition qu'il soit question de l'enfant et pas de ta maturité psychologique, et que si l'entretien tombe dans l'invective larvée, tu y mettras fin.

voilà.



scratch

Tenter de poser de meilleures bases, oui. S'excuser ? Jamais. Pas tant que le climat est ce qu'il est. La dame peut être particulièrement retorse et prendre celà pour une autorisation à taper plus fort. En plus, elles ne seraient pas sincères ces excuses...

Si, ça peut être sincère. Si marquise se sent mal, c'est peut être parce qu'elle se sent coupable aussi. Moi ce serait mon sentiment, car même si j'avais, comme c'est le cas ici, raison sur le fond, la grossiereté n'amène rien, et on ne gagne rien à répondre à l'invective par la grossiereté.
On donne du blé à moudre contre nous das ce cas là.
La mère n'est pas rationnelle, il faut la contrer rationnellement: on fait une boulette, on assume, comme un adulte.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Reine Margot le Jeu 8 Oct 2009 - 19:29

ben c'est ec que j'ai fait au téléphone en lui disant qu'il ne s'agissait pas de psychologie mais d'exercer mon métier. et là elle m'a dit que ça expliquait tout, ces gens de l'EN qui ne voient que le métier et pas les élèves comme des humains.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Pseudo le Jeu 8 Oct 2009 - 19:32

marquisedemerteuil a écrit:ben c'est ec que j'ai fait au téléphone en lui disant qu'il ne s'agissait pas de psychologie mais d'exercer mon métier. et là elle m'a dit que ça expliquait tout, ces gens de l'EN qui ne voient que le métier et pas les élèves comme des humains.

Ben elle te parle de son poussin chéri, qui nécessite une attention et un amour immense de chacun, et tu lui réponds métier... Comme si on pouvait "faire un métier" avec son fils... Alors qu'on ne peut que tomber sous son charme et avoir envie de l'emmener chez soi pour le we ! Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par cathemis le Jeu 8 Oct 2009 - 19:34

C'est incroyable. C'est sûr qu'on comprend le comportement du fils quand on voit celui de la mère. J'espère que cela va s'arranger pour toi. Peux-tu en parler avec ton CDE ou non ?

cathemis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: parents ....sans qualificatif car je ne serais pas correcte.

Message par Reine Margot le Jeu 8 Oct 2009 - 19:35

je ne me sens pas coupable. Je crains juste d'avoir commis une erreur stratégique. je pense que poser des bases saines ok mais pas d'excuses (parce que elle n'en fera pas sur son jugement sur mon évolution psy).
je crois que le dialogue est impossible car elle ne voit justement pas l'aspect professionnel. Pour elle c'est juste une question relationnelle et elle pense que les rôles profs/élève n'ont pas lieu d'être.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum