Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Nullette le Sam 10 Oct 2009 - 13:46

Bonjour,

Une question qui m'assaille régulièrement : que vaut la situation de Prag en lettres ? A la fac ou en IUT (cours d'expression par exemple) ? Le piston est-il incontournable pour se faire recruter ?

J'avais lu ici et là que c'était financièrement moins intéressant qu'au lycée pour une charge de travail plus lourde.
Qu'un certain mépris pouvait leur être témoigné.

Y a-t-il des évolutions de carrière possibles ? Peut-on s'y faire inspecté ?

Pour ma part, la seule idée de ne plus jouer les gendarmettes-dresseuse-animatrice-assistante sociale pour collégiens perturbés me suffirait. J'assure quelques vacations ce semestre en IUT et la maturité de mes apprentis est une bouffée d'oxygène, même si nous ne sommes pas dans la grande littérature.

Comment le vivent ceux qui sont en poste ? Y en a-t-il parmi vous pour nous éclairer sur le sujet ?

Merci d'avance !

Nullette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Circé le Sam 10 Oct 2009 - 14:33

Je ne peux pas témoigner directement mais j'avais une collègue agrégée en lycée qui bosse aussi en IUT et qui m'a dit maintes fois qu'elle donnerait cher pour le faire à plein temps, me disant à quel point les étudiants étaient une bouffée d'oxygène (je reprends ton expression car c'est la même qu'elle m'avait dite, comme quoi).

Mon français est bon à jeter à la poubelle mais je pense que tu as compris l'idée. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par minnie le Sam 10 Oct 2009 - 15:15

Le Prag est le bon-à-tout-faire de la fac. En général ils ne parviennent même pas à terminer leur thèse tellement ils ont de boulot.

Quant à bosser en fac en général, une amie agrégée y donne des cours de prépa agreg interne et est payée..... 35 euros de l'heure! Pour une bonne dizaine d'heure de travail! C'est de l'esclavage! Faire de la mosaïque avec les gamins de 17à 18h est largement mieux payé.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Yolatengo le Sam 10 Oct 2009 - 17:03

Sans poste fin août il y a quelques années déjà, je m'étais retrouvée sur un poste de PRAG dans un IUT en section génie mécanique..

Je vais caricaturer un peu mais c'est une des années où j'ai le moins bossé et où j'ai gagné le plus !
J'avais les deux années de génie méca que je voyais en TD (1 heure ) et en TP par groupes de 8. J'avais donc 4 cours différents à préparer par semaine 2 TD ( 1 pour les premières années et un pour les deuxièmes) et et 2 TP ( idem que TD). Je faisais en tout 16 heures de cours dont 4 heures sup' , il me semble, vu que le service était de 12 heures. Et le public, évidemment demandait moins d'énergie que nos collégiens surexcités
Je n'avais pas de charges administratives contrairement aux autres vu que j'étais la p'tite jeune qui débarque...
çA c'est pour le positif.

Pour le négatif, je dirais que c'est quand même un monde à part où les luttes de pouvoir sont assez manifestes.
Quant au piston, je ne sais pas MAIS dans l'IUT où j'étais, la majorité des profs se connaissaient depuis un bail, avaient été enseignants/coopérants ensemble une vingtaine d'années auparavant (quel hasard !) ce qui rendait les conflits encore plus virulents.
Perso, ça ne m'a pas trop gênée et puis je n'y suis restée qu'une année à l'issue de laquelle on m'a jetée (en tout cas c'est ce que j'ai ressenti) vu qu'une normalienne avait postulé et qu' on n'avait plus besoin de mes services..

Voilà.
Une chose est sûre, en tout cas, ce n'est pas le même boulot..

Yolatengo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Chocolat le Sam 10 Oct 2009 - 17:27

C'est effectivement financièrement moins intéressant qu'en lycée ou en collège pour une charge de travail plus lourde, mais intellectuellement plus enrichissante.

On ne se fait pas inspecter.

Dans certaines équipes on est traité comme n'importe quel autre enseignant, et dans d'autres non.

On a moins de vacances et plus de responsabilités.



Il y a donc des points positifs et des points négatifs. Chacun fait son choix, en fonction de ses priorités. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Daphné le Sam 10 Oct 2009 - 17:37

Si ça peut t'aider :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu y trouveras quelques réponses techniques.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Nullette le Sam 10 Oct 2009 - 17:53

Merci pour vos réponses ! Je repasse dans la soirée pour vous répondre.

Nullette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Nullette le Sam 10 Oct 2009 - 22:22

Tout cela confirme ce que je supputais :

- Plus de travail, avec charges administratives sans être mieux payé
- Le risque d'être corvéable à merci et déconsidéré
- Un recrutement fonctionnant pas mal au copinage

- Mais un public plus mûr, ne nécessitant pas de flicage éreintant
- Une plus grande satisfaction intellectuelle.

Avec des variations notables selon les lieux, bien entendu...

A priori, je me dis que rien n'interdit d'essayer. Au pire, si on ne s'y plaît pas, il suffit de demander à réintégrer le secondaire. Encore faut-il être pris.

Nullette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Chocolat le Sam 10 Oct 2009 - 22:27

Si on est TZR, on ne risque pas grand-chose, en effet.
Si on a un poste fixe plutôt sympa, cela se discute.
Si on a un poste fixe pourri, on ne risque rien.


Dernière édition par Chocolat le Sam 10 Oct 2009 - 22:54, édité 1 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Nullette le Sam 10 Oct 2009 - 22:36

Personnellement, je suis TZR en collège.

Effectivement, si j'avais un poste fixe au lycée, ce ne serait sans doute pas la même problématique...

Nullette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Chocolat le Sam 10 Oct 2009 - 22:56

Cela peut être discutable, même lorsqu'il s'agit d'un poste fixe en collège, car il y en a de très sympas (bon, d'accord, ils sont de plus en plus rares).
C'est vraiment au cas par cas. Mais je crois que si cette nouvelle expérience te tente, il ne faut pas hésiter, d'autant plus que tu es TZR [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Daphné le Sam 10 Oct 2009 - 23:53

Si tu es TZR tu as tout à gagner.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Adri le Dim 11 Oct 2009 - 10:00

A condition d'être sûre de réintégrer la même zone en cas de retour dans le secondaire quand même... Les bonifs pour réintégration sont-elles vraiment conséquentes ?

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Nullette le Dim 11 Oct 2009 - 10:04

Bonne question Adri, je ne sais pas...

Nullette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Daphné le Dim 11 Oct 2009 - 10:09

On reste titulaire de son académie et selon l'académie les bonifications agrégés pour une affectation en lycée sont plus ou moins importantes.
Mais que sera la règle quand Nullette voudra réintégrer le second degré ??????????
Elle pourra toujours être TZR.......

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Nullette le Mar 13 Oct 2009 - 19:17

Bonsoir,

Merci à tous ceux qui m'ont répondu sur le forum et en privé, je vous en remercie très sincèrement.

Nullette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par lilicheng le Mar 13 Oct 2009 - 21:23

je n'ai pas trop le temps ce soir de te répondre mais je le fais demain promis...je suis PRCE en fac de lettres et je voudrais rectifier pas mal de trucs qui ont été dits avant...

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Nullette le Mer 14 Oct 2009 - 12:46

On attend ton témoignage avec impatience alors, Lilicheng Smile.

Nullette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par lilicheng le Mer 14 Oct 2009 - 19:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le piston est-il incontournable pour se faire recruter ?

J'avais lu ici et là que c'était financièrement moins intéressant qu'au lycée pour une charge de travail plus lourde.
Qu'un certain mépris pouvait leur être témoigné.
oui et non.je m'explique: il y a des université plus cotées que d'autres....j'ai été recrutée dans une petites fac sans piston.Mais ce que je peux confirmer pour en avoir parlé avec d'autres PRCE ici, ce sont souvent des profs du secondaire recrutés pour quelques heures sup qui sont en général les mieux placés...

Y a-t-il des évolutions de carrière possibles ? Peut-on s'y faire inspecté ?
Non pas d'inspection...ce qui ferait quelques fois du bien à certains de mes collègues fle qui font le même cours depuis 20 ans (si si), difficile d'inspecter tant de matières différentes (techniques d'expression, expression écrite/orale, communication, littérature, culture générale, fle, fos etc.....à chaque poste en IUT ou en fac correspond un aspect de la langue française sans réel programme officiel.Donc chacun fait ce qu'il veut (ou ce que veut le responsable de l'UFR dont il dépend)

Pour ma part, la seule idée de ne plus jouer les gendarmettes-dresseuse-animatrice-assistante sociale pour collégiens perturbés me suffirait.
euh c'est ce que je pensais aussi en assurant des heures en première année de LEA, techniques d'expression, mais ils ne sont pas si différents des lycéens : retard, bavardage, travail non fait...

J'assure quelques vacations ce semestre en IUT et la maturité de mes apprentis est une bouffée d'oxygène, même si nous ne sommes pas dans la grande littérature.
Tu as de la chance, sur 3 groupe de 40 étudiants en info com ou en LEA une poignet de personnes "matures", intéressantes, les autres sont encore des "gamins" , en FLE j'ai un peu de tout...

Merci d'avance !


Dernière édition par lilicheng le Mer 14 Oct 2009 - 22:36, édité 1 fois

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par lilicheng le Mer 14 Oct 2009 - 19:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le Prag est le bon-à-tout-faire de la fac.

Oui tout à fait, on lui donne souvent ce que le graaaaaaaaand maître MCF d'estime pas intéressant de faire.

En général ils ne parviennent même pas à terminer leur thèse tellement ils ont de boulot.

je n'en connais pas qui font les deux, souvent les thésards sont ater.

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par lilicheng le Mer 14 Oct 2009 - 19:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je vais caricaturer un peu mais c'est une des années où j'ai le moins bossé et où j'ai gagné le plus !

Oui si on fait des heures sup., ce que j'ai été obligée de faire.Sinon le même salaire qu'en secondaire moins toutes les primes.Nous avons une prime annuelle d'environ 1000 euros payée en 2 fois pour compenser l'ISOE.
Quant à bosser le moins ça dépend vraiment des cours, du niveau, iut/fac...


J'avais les deux années de génie méca que je voyais en TD (1 heure ) et en TP par groupes de 8. J'avais donc 4 cours différents à préparer par semaine 2 TD ( 1 pour les premières années et un pour les deuxièmes) et et 2 TP ( idem que TD). Je faisais en tout 16 heures de cours dont 4 heures sup' , il me semble, vu que le service était de 12 heures.

Je dois faire comme tous les PRCE 384 heures années...ce qui correspond, dans mon service qui fonctionne en 2 fois 13 semaines, à 15 heures.Mais je ne parle pas du phénomène très inquiétant propre à la fac de "reunionïte aigüe" qui nous prends beaucoup de temps.Une collègue affectée en LEA et info com fait 23 heures ce semestre et 9 aux deuxième...


Et le public, évidemment demandait moins d'énergie que nos collégiens surexcités.
je ne suis pas d'accord encore.

Je n'avais pas de charges administratives contrairement aux autres vu que j'étais la p'tite jeune qui débarque...
çA c'est pour le positif.

Quelle chance,pour tous les PRCE que je connais, la charge administrative (stagiaires et leurs suivis, soutenance, gestion de liste d'appel , etc.) est grande.Chez nous en FLE elle est immense (test de niveau, gestion/crétion des classes et suivi de l'étudiant) à tel point que nous avons bataillé et gagné une prime sup

Pour le négatif, je dirais que c'est quand même un monde à part où les luttes de pouvoir sont assez manifestes.

Oui et c'est pour cela que je veux en partir.Je n'ai jamais autant subi la lutte de pouvoir ni le sexisme que depuis que je suis à la fac.Je me suis faite traitée de débile la semaine dernière par un MCF parce que que lui avait "piqué" sa salle (ce qui était faux en l'occurrence).Nous ne sommes aux yeux de certains MCF que des "sous profs"....


Quant au piston, je ne sais pas MAIS dans l'IUT où j'étais, la majorité des profs se connaissaient depuis un bail, avaient été enseignants/coopérants ensemble une vingtaine d'années auparavant (quel hasard !) ce qui rendait les conflits encore plus virulents.
Perso, ça ne m'a pas trop gênée et puis je n'y suis restée qu'une année à l'issue de laquelle on m'a jetée (en tout cas c'est ce que j'ai ressenti) vu qu'une normalienne avait postulé et qu' on n'avait plus besoin de mes services..

Voilà.
Une chose est sûre, en tout cas, ce n'est pas le même boulot..

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par lilicheng le Mer 14 Oct 2009 - 19:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On a moins de vacances et plus de responsabilités..

je finis fin juin pour reprendre vers le 12 octobre....c'est très long ! pas de vacances en novembre, une semaine en février, deux en avril.C'est un autre rythme.

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Chocolat le Mer 14 Oct 2009 - 20:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On a moins de vacances et plus de responsabilités..

je finis fin juin pour reprendre vers le 12 octobre....c'est très long ! pas de vacances en novembre, une semaine en février, deux en avril.C'est un autre rythme.

Tu avais de la chance alors! Moi je finissais en juillet et je reprenais en septembre! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C'est une expérience intellectuellement intéressante, sur le moyen terme, à mon avis, mais psychologiquement usante, sur le long terme. J'ai pas mal de collègues qui ont fait le choix de repartir ds le second degré après quelques années à la fac.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Miguel le Mer 14 Oct 2009 - 21:04

Un simple témoignage : il y a 3 et 4 ans, je faisais 4h de vacation en IUT. Le poste de la titulaire s'est libéré, on me l'a proposé puisque j'étais dans la place et que je faisais l'affaire (je leur apprenais à utiliser le diaporama intelligemment : tout le monde appréciait). J'ai refusé : moins payé, sauf à faire des heures supp' et boulot super isolé (j'aurais été le seul prof de Culture générale de l'IUT). Il faut parfois aimer la solitude...

_________________
"Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être les organisateurs", Cocteau, Les Mariés de la Tour Eiffel.

Miguel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Prag : avantages, inconvénients ?

Message par Yolatengo le Mer 14 Oct 2009 - 21:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je vais caricaturer un peu mais c'est une des années où j'ai le moins bossé et où j'ai gagné le plus !

Oui si on fait des heures sup., ce que j'ai été obligée de faire.Sinon le même salaire qu'en secondaire moins toutes les primes.Nous avons une prime annuelle d'environ 1000 euros payée en 2 fois pour compenser l'ISOE.
Quant à bosser le moins ça dépend vraiment des cours, du niveau, iut/fac...


J'avais les deux années de génie méca que je voyais en TD (1 heure ) et en TP par groupes de 8. J'avais donc 4 cours différents à préparer par semaine 2 TD ( 1 pour les premières années et un pour les deuxièmes) et et 2 TP ( idem que TD). Je faisais en tout 16 heures de cours dont 4 heures sup' , il me semble, vu que le service était de 12 heures.

Je dois faire comme tous les PRCE 384 heures années...ce qui correspond, dans mon service qui fonctionne en 2 fois 13 semaines, à 15 heures.Mais je ne parle pas du phénomène très inquiétant propre à la fac de "reunionïte aigüe" qui nous prends beaucoup de temps.Une collègue affectée en LEA et info com fait 23 heures ce semestre et 9 aux deuxième...


Et le public, évidemment demandait moins d'énergie que nos collégiens surexcités.
je ne suis pas d'accord encore.

Je n'avais pas de charges administratives contrairement aux autres vu que j'étais la p'tite jeune qui débarque...
çA c'est pour le positif.

Quelle chance,pour tous les PRCE que je connais, la charge administrative (stagiaires et leurs suivis, soutenance, gestion de liste d'appel , etc.) est grande.Chez nous en FLE elle est immense (test de niveau, gestion/crétion des classes et suivi de l'étudiant) à tel point que nous avons bataillé et gagné une prime sup

Pour le négatif, je dirais que c'est quand même un monde à part où les luttes de pouvoir sont assez manifestes.

Oui et c'est pour cela que je veux en partir.Je n'ai jamais autant subi la lutte de pouvoir ni le sexisme que depuis que je suis à la fac.Je me suis faite traitée de débile la semaine dernière par un MCF parce que que lui avait "piqué" sa salle (ce qui était faux en l'occurrence).Nous ne sommes aux yeux de certains MCF que des "sous profs"....


Quant au piston, je ne sais pas MAIS dans l'IUT où j'étais, la majorité des profs se connaissaient depuis un bail, avaient été enseignants/coopérants ensemble une vingtaine d'années auparavant (quel hasard !) ce qui rendait les conflits encore plus virulents.
Perso, ça ne m'a pas trop gênée et puis je n'y suis restée qu'une année à l'issue de laquelle on m'a jetée (en tout cas c'est ce que j'ai ressenti) vu qu'une normalienne avait postulé et qu' on n'avait plus besoin de mes services..

Voilà.
Une chose est sûre, en tout cas, ce n'est pas le même boulot..

Ben dis donc Lilicheng, me voilà bien "rectifiée" !
Quand je lis dans ton message "je ne suis pas d'accord encore", j'ai l'impression d'avoir raconté tout un tas d'âneries et de voir ma copie corrigée point par point;
Or j'ai juste livré mon expérience, qui a été le fruit du hasard et qui n'a duré qu'une année. Loin de moi l'idée de tirer des généralités de ce que j'ai vécu (il me semble d'ailleurs avoir toujours employé le "je" et à aucun moment un "on" qui se serait voulu général).

C'est dit .
Tout le monde sait maintenant que je suis un peu susceptible [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] mais je ne suis pas rancunière [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Yolatengo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum