Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Anacyclique
Expert spécialisé

Un petit challenge énigmatique ?

par Anacyclique le Jeu 15 Oct 2009 - 16:27
Personne ne trouve, tout le monde cherche...
Pas de réponse dans mes quelques dicos de compétition, pas de réponse pour Alain Rey et son DHLF, pas de note de bas de page dans mes bouquins, ni dans les textes version "édition collège".

Je suis tombée sur... une expression inconnue au bataillon. (J'aime !)
Mais d'où vient-elle ? Quel est son sens exact ?

Voilà la mystérieuse dans plusieurs phrases:

"C'était à la tombée d'un soir d'automne, en ces dernières années, à Paris. Vers le sombre faubourg Saint-Germain, des voitures, allumées déjà, roulaient, attardées, après l'heure du Bois." (Villiers de L'ISle Adam - 1874)

" 14 février - Il y a de monstrueuses fortunes de la banque, où la femme fait quotidiennement la charité, du déjeuner à l'heure du Bois. C'est, par une fonction journalière de l'assistance, par une ponctualité mathématique de la charité,-désarmer Dieu quatre heures par jour." (Journal des Goncourt - 1862-65)

"Amoureux. . . moi ! reprit Barbantin ; fi donc ! mon cher, vous me faites injure, et je serais déshonoré si l'on pouvait Vous entendre. Un homme comme moi désire souvent, mais il n'aime jamais ! Donc, je la vis, elle me plut, et je me promis d'inscrire son nom sur ma liste. Le lendemain, à l'heure du Bois, je fis arrêter ma voiture à la porte de son magasin. (Alberic second - 1893)

"La maîtresse de la maison sort peu dans la journée, si ce n'est dans sa voiture, à l'heure du bois ; par contre, elle va dîner en ville, presque tous les soirs, excepté le mardi, la plupart du temps sans son mari, qui dîne au cercle ou ailleurs; ses deux nièces l'accompagnent comme deux gardes de corps, sans la quitter d'une seconde. (Maurice Du Seigneur- 1889)

La liste est encore longue, j'arrête là... Mes collègues et moi avons osé des définitions de contorsionnistes ... mais...
Faites qu'un génial cerveau puisse résoudre l'énigme !
avatar
Anacyclique
Expert spécialisé

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Anacyclique le Jeu 15 Oct 2009 - 16:58
pas d'amatrice ou d'amateur ?
avatar
Maëlyne
Niveau 10

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Maëlyne le Jeu 15 Oct 2009 - 17:10
Voilà tout ce que j'ai trouvé : "L'heure des agréables au Bois de Boulogne est, en 1807, de midi à trois heures" ...
avatar
Maëlyne
Niveau 10

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Maëlyne le Jeu 15 Oct 2009 - 17:10
Mais vu les citations, ce n'est absolument pas ça !
avatar
Anacyclique
Expert spécialisé

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Anacyclique le Jeu 15 Oct 2009 - 17:10
Ah ah ah...
avatar
Maëlyne
Niveau 10

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Maëlyne le Jeu 15 Oct 2009 - 17:14
Que ce n'est pas gentil de nous laisser languir ainsi !
avatar
Anacyclique
Expert spécialisé

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Anacyclique le Jeu 15 Oct 2009 - 17:23
I-n-t-e-n-a-b-l-e ...

Besoin d'autres extraits ?

"Quand à paraître en fiacre à l'heure du Bois, au milieu de la foule élégante, ce serait absolument incorrect" (A Montandon)

"Les femmes du demi-monde se reçoivent tous les jours à l'heure du Bois, les unes quand on va au lac, les autres quand on en vient" (La Madone du mal)

avatar
Ruthven
Monarque

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Ruthven le Jeu 15 Oct 2009 - 17:33
Alors, après un petit tour sur Google Book, l'heure du Bois est l'heure de la promenade ; en été de 11h à 12h et de 6h à 7h; en hiver de 3h à 5h.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Abraxas le Jeu 15 Oct 2009 - 17:41
C'est pour ça que dans la Peste, l'amazone chevauche un fier destrier dans les allées du Bois — si vous vous rappelez…
avatar
Anacyclique
Expert spécialisé

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Anacyclique le Jeu 15 Oct 2009 - 17:42
... maintenant on comprend d'où ça vient, ce drôle de nom.

MERCI Ruthven !
avatar
Anacyclique
Expert spécialisé

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Anacyclique le Jeu 15 Oct 2009 - 17:44
@Abraxas a écrit:C'est pour ça que dans la Peste, l'amazone chevauche un fier destrier dans les allées du Bois — si vous vous rappelez…

Gné ? ...
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Un petit challenge énigmatique ?

par Abraxas le Ven 16 Oct 2009 - 6:55
Mais si ! Il y a un pauvre mec (j'ai oublié son nom) qui tente d'écrire un roman, et qui en reste à la première phrase, qu'il remanie pour nous cinq ou six fois au cours du livre, où il est question d'une fière amazone" montée sur une "jument alezane" qui "parcourt les allées du Bois". Et il y a toujours quelque chose qui cloche — c'est une espèce de critique de ceux qui voudraient imiter Flaubert, je pense. Et quand il croit y être arrivé (mais c'est aussi mauvais que les versions précédentes), il meurt.
Excellent exercice pour faire comprendre (aux élèves et aux adultes) comment on n'écrit pas.
(Ça me fait penser… Il y a un autre texte du même tonneau, dans le recueil du passe-muraille, avec un père qui écrit la rédac de son fils, et qui attend impatiemment la note — qui ne peut être que mauvaise, tant le texte qu'il a produit est fleuri, et son fils n'ose pas lui avouer qu'"ils" ont eu une bulle…).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum