@ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

@ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par SW5 n roos' valley le Dim 18 Oct 2009 - 20:54

à mes collègues comme Daphné et Kensington (et beaucoup d'autres qui lisent sans poster),
au terme de cette première période, où en êtes-vous sur le palier 1 et 2? Avez-vous attaqué les manuels? (déjà) Avez-vous des séquences nickel-chrome avec une tâche finale à la clef.

Parvenez-vous systématiquement à trouver "une entrée" par le culturel pour vos séances?

Comment faîtes-vous vos CO?

Quid de la fameuse phase d'anticipation où les élèves sont supposés construire leur propre grille d'écoute afin de construire une compétence (sic) ?

bouteille à la mer.... Ce soir... car un peu désemparé....

SVP: répondre soit sur le forum soit en MP ...

Bien à vous.

SW5

SW5 n roos' valley
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par Jérôme le Sam 16 Oct 2010 - 6:15

Hii,

Il est 6h04 du matin, je suis levé depuis quelques heures et je revois justement mes séances.

J´aime, en effet, disposer d´une entrée à travers documents, ou supports audio/visuels. Ce n´est pas toujours facile mais en général ce n´est pas impossible. Mes sources sont, le plus souvent possible, allemandes (journaux, sites, vidéos, blogs usw) A noter que parfois il s´agit uniquement d´une image d´illustration (avantages : davantage de liberté, utilisation de vocabulaires et de formules concernant l avis personnel, le fait de supposer ect...)

Suivant le temps et le cœur, je laisse toujours les élèves s´exprimer sur le sujet, de manière libre (en allemand, bien entendu). Parfois c´est seulement une phrase, ou une idée mais l´essentiel pour moi, ou du moins le but de cette expression libre, est justement d´éveiller le désir de la langue vivante.

A chaque début de cours, les élèves peuvent également prendre la parole pour résumer le cours précédent et/ou donner un avis, une opinion, une remarque...-Cela, sur la base du volontariat (j´avoue : parfois ca tourne en volontaire désigné) et un élève par séance.

_________________
"Wo ein Wille ist, ist auch ein Weg"

Jérôme
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par kensington le Sam 16 Oct 2010 - 9:56


Jérôme, tu déterres un post bien ancien qui apparemment avait tourné court!
A suivre...

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par Jérôme le Sam 16 Oct 2010 - 14:28

Oui, j´en suis conscient mais le sujet me semble intéressant et peut intéresser des internautes (dont moi, sans vouloir être égocentrique).

_________________
"Wo ein Wille ist, ist auch ein Weg"

Jérôme
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par kensington le Sam 16 Oct 2010 - 14:40


Bien sûr, pas de souci, juste un clin d'oeil. Wink

C'est surtout qu'on ne voit plus beaucoup SW5 n roos' valley par ici.




_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par Jérôme le Sam 16 Oct 2010 - 14:49

Mais, à défaut de voir SW5, je te vois... Parles moi de ta manière de faire ... Ça m´intéresse grandement.

_________________
"Wo ein Wille ist, ist auch ein Weg"

Jérôme
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par kensington le Sam 16 Oct 2010 - 15:22

J'en suis arrivé au stade ou je fais un peu comme je veux, que ce soit bien vu ou pas par les inspecteurs qu'on voit une fois tous les 36 du mois.
L'actionnel je rechigne plutôt mais j'aime beaucoup faire de l'oral en cours dialogué avec la classe (écoute collective, mise en commun, trace écrite). Dans les manuels on a de quoi pour ça.
Je reviens pas mal à l'écrit (même pour de petites activités), j'aime bien faire des dictées (qu'on trouve dans les manuels de F. Lemarchand pour anglais), je n'hésite plus à faire des cours de grammaire.
Cette année j'ai commencé par une lecture suivie en 3e et en 5e. En plus des activités de lecture qui peuvent servir de support à des tas d"activités d'expression orale et écrite, ça permet de faire de la grammaire en contexte et revoir plusieurs points de langue au fil des chapitres au lieu du morcellement des leçons du manuel qui font qu'il n'y a pas toujours un grand rebrassage.
Voilà quelques exemples.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par Jérôme le Sam 16 Oct 2010 - 15:34

(arf... j´avais répondu et j´ai fait une mauvaise manipulation grrr)

Bien, je disais que je me sens très proche de ta manière de faire. Cependant, étant l´un des plus jeunes du lycée, je reçois souvent des remarques. Je n´en tiens pas compte, certes, mais je n´arrive pas à comprendre le pourquoi du comment.

Je crois que la meilleur méthode est celle qui s´établie dans une relation avec la classe et souvent, c´est un cours dialogué qui tend à se mettre en place. Dans d´autres cas, ce sera davantage un cours où le professeur se sentira seul .. très seul... Smile Mais il me semble qu´on est aussi là pour dynamiser l´enseignement, lui redonner du goût et surtout motiver les élèves !

_________________
"Wo ein Wille ist, ist auch ein Weg"

Jérôme
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par kensington le Sam 16 Oct 2010 - 15:48

@Jérôme a écrit:
Bien, je disais que je me sens très proche de ta manière de faire. Cependant, étant l´un des plus jeunes du lycée, je reçois souvent des remarques. Je n´en tiens pas compte, certes, mais je n´arrive pas à comprendre le pourquoi du comment.

De la part de qui? Et à quel sujet?

Pour revenir au cours dialogué, on a là l'exemple même d'une interaction en langue étrangère authentique et en contexte. C'est bien plus naturel pour moi que de faire jouer des scènes "au restaurant", "dans sa famille d’accueil" ou je ne sais quoi. Ce qui n'empêche pas de faire jouer des petits sketchs parfois. Là aussi ça dépend des classes. Ce qui me gêne en langue c'est qu'on nous sorte plus au moins régulièrement LA nouvelle façon de faire,LE modèle unique à appliquer religieusement alors que ça ne convient jamais à tous les profils d'élèves. Et je suis d'accord avec toi sur l'importance de la relation à la classe.


Dernière édition par kensington le Sam 16 Oct 2010 - 19:21, édité 1 fois

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par Ced972 le Sam 16 Oct 2010 - 16:04

J'entame la semaine prochaine une séquence avec mes 3° sur les jeunes et leur argent de poche, séquence largement inspirée d'un article dans la revue "New Standpoints" pour ceux qui connaissent. En fait, c'est un dossier qui s'adresse à des débutants confirmés ("Lower intermediate" dit la revue) mais vu le niveau général plutôt faible de ma classe de 3°, ça fera très bien l'affaire.

Grosso modo, cette séquence colle parfaitement à la méthode actionnelle - dada des IPR de LV - puisque les élèves ont comme tâche finale de mener une enquête dans la classe pour savoir ce que leurs camarades font de leur argent de poche et doivent présenter les résultats de cette enquête sous forme de tableau avec des pourcentages et les différentes catégories de produits achetés pour chaque sexe. Cela sera l'occasion de revoir les nombres, le comparatif et le superlatif et d'introduire tout le vocabulaire des tâches ménagères - qu'ils connaissent pour certains - ainsi que l'expression de l'obligation puisqu'il devront dire ce qu'ils ont à faire pour obtenir leur argent de poche. Bon vous trouverez toujours deux, trois casse-pieds pour vous dire qu'ils n'ont rien à faire à la maison pour avoir de l'argent de poche...

Ced972
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par guiz le Sam 16 Oct 2010 - 16:06

@kensington a écrit:Je reviens pas mal à l'écrit [...] je n'hésite plus à faire des cours de grammaire.

topela
Le communicationnel/l'actionnel c'est bien beau...mais si c'est pour les laisser parler et entendre des "I am don't...", "the nurse are..." à un moment donné:
de un, ça me casse les oreilles (parce que le professeur de langue ne doit pas "trop" intervenir, corriger l'élève de peur de le bloquer)
et de deux, il faut donner des bases claires et solides pour qu'ils communiquent dans une langue correcte.

Certes, la PRL est là pour ça, mais moi non plus, je n'hésite pas à en remettre une couche Wink
Après je ne suis que stagiaire...mon point de vue peut même me coûter ma titularisation au final!

_________________
“You know when you've found it, that's something I learned, coz' you feel it when they take it away” ...

guiz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par kensington le Sam 16 Oct 2010 - 16:18

guizmogirl a écrit:
@kensington a écrit:Je reviens pas mal à l'écrit [...] je n'hésite plus à faire des cours de grammaire.

topela
Le communicationnel/l'actionnel c'est bien beau...mais si c'est pour les laisser parler et entendre des "I am don't...", "the nurse are..." à un moment donné:
de un, ça me casse les oreilles (parce que le professeur de langue ne doit pas "trop" intervenir, corriger l'élève de peur de le bloquer)
et de deux, il faut donner des bases claires et solides pour qu'ils communiquent dans une langue correcte.

Certes, la PRL est là pour ça, mais moi non plus, je n'hésite pas à en remettre une couche Wink
Après je ne suis que stagiaire...mon point de vue peut même me coûter ma titularisation au final!

Ravi de voir une jeune collègue écrire ça. Mais bon , cette année tu peux faire profil bas peut-être.
Il faut trouver le bon dosage entre les connaissances à enseigner et la pratique de moins en moins encadrée.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par Jérôme le Sam 16 Oct 2010 - 18:12

@kensington a écrit:
@Jérôme a écrit:
Bien, je disais que je me sens très proche de ta manière de faire. Cependant, étant l´un des plus jeunes du lycée, je reçois souvent des remarques. Je n´en tiens pas compte, certes, mais je n´arrive pas à comprendre le pourquoi du comment.

De la part de qui? Et à quel sujet?

Pour revenir au cours dialogué, on a là l'exemple même d'une interaction en langue étrangère authentique et en contexte. c'est bien plus naturelle pour moi que de faire jouer des scènes "au restaurant", "dans sa famille d’accueil" ou je ne sais quoi. Ce qui n'empêche pas de faire jouer des petits sketchs parfois. Là aussi ça dépend des classes. Ce qui me gêne en langue c'est qu'on nous sorte plus au moins régulièrement LA nouvelle façon de faire,LE modèle unique à appliquer religieusement alors que ça ne convient jamais à tous les profils d'élèves. Et je suis d'accord avec toi sur l'importance de la relation à la classe.

Désolé, j'ai en effet manqué de clarté: Je reçois des remarques de la part de mes collègues. Ils me considèrent comme quelqu'un qui vit dans l'utopie et qui donne trop d'importance à ce qu'il fait, qui voit partout un chemin élévateur pour chacun de ses élèves.. Mais il ne faut pas les juger... il y a une raison très particulière qui peut justifier ces remarques (peut-être que dans ma présentation, il en sera fait référence; dans le cas contraire, je le garde pour moi hehe)

Guizmogirl, je te comprends : avant de pouvoir parler, il faut des bases et des cours qui soient propices à la découverte et à l'approfondissement des connaissances de la langue. Mais je trouve important de mettre l'élève en situation de parole autonome où il doit se battre avec ce qu'il sait et surtout avec ce qu'il ne sait pas, afin de dire sa pensée. Comme je le disais, nous faisons régulièrement en début d'heure, des "PPC" = Prise de parole continue. Les élèves peuvent préparer des fiches PPC chez eux, après chaque chapitre (ou cours, selon les classes). Ainsi, ils doivent savoir retranscrire le cours en mettant en valeur vocabulaire nouveau et nouvelles notions, mais aussi ils sont invités à prendre position, à donner leur avis, à parler tout simplement de manière libre et autonome. Le tout se fait souvent en moins de dix minutes (5 mins pour retranscrire le cours et un temps de parole de libre mais l'élève gère lui-même le contenu de sa prestation ).

Je trouve enfin pour terminer mon [long] post, que dans chacune des méthodes que lis ou que j'entends ici ou ailleurs, il y a du bon et nul ne peut juger en ayant pas connaissance du contexte, du lieu et de la classe. Alors, encore une fois, merci de votre partage !

Jérôme
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par Ergo le Sam 16 Oct 2010 - 19:34

guizmogirl a écrit:
@kensington a écrit:Je reviens pas mal à l'écrit [...] je n'hésite plus à faire des cours de grammaire.

topela
Le communicationnel/l'actionnel c'est bien beau...mais si c'est pour les laisser parler et entendre des "I am don't...", "the nurse are..." à un moment donné:
de un, ça me casse les oreilles (parce que le professeur de langue ne doit pas "trop" intervenir, corriger l'élève de peur de le bloquer)
et de deux, il faut donner des bases claires et solides pour qu'ils communiquent dans une langue correcte.

Certes, la PRL est là pour ça, mais moi non plus, je n'hésite pas à en remettre une couche Wink
Après je ne suis que stagiaire...mon point de vue peut même me coûter ma titularisation au final!
+1. Je leur fais noter les choses très clairement, de type "Le pronom sujet I prend toujours une majuscule, quelle que soit sa place dans la phrase". Oui, j'en suis à devoir faire l'ordre des mots dans la phrase et à quel endroit faut mettre une majuscule et un point. Et je pousse le vice jusqu'à enlever des points en cas de faute d'orthographe et de faute de ponctuation...(le barème est noté dans le cahier). Alors, je suis consciente qu'en tant que stagiaire aussi, on risque de me dire que je les bride. N'empêche qu'entre le premier contrôle et le deuxième, je suis passée de près de 100% de fautes de ponctuation à moins de 20%. Je ne désespère pas, donc. Désolée, mais un message est un tout, il ne s'agit pas de niveler par le bas façon "bah il se serait fait comprendre, hein". N'empêche que tout le monde ne fera pas l'effort de chercher à comprendre et qu'un message peut radicalement changer avec une virgule mal placée...

Je vais même leur faire des fiches de méthodologie, en bonne vieille réac (comment faire un contrôle: 1. lire toutes les questions; 2. répondre à toutes les questions; 3. se relire, avec des sous-parties...). Razz
(Et je leur ai fait noter la conjugaison du verbe "to be", bouuuh jetez-moi des cailloux malmaisbien)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par kensington le Sam 16 Oct 2010 - 19:38

@Ergo a écrit: (Et je leur ai fait noter la conjugaison du verbe "to be", bouuuh jetez-moi des cailloux malmaisbien)

Alors là, ça va loin, attention à toi, tu vas avoir des problèmes, des gros problèmes! Razz Razz

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par kensington le Sam 16 Oct 2010 - 19:41

@Jérôme a écrit:Désolé, j'ai en effet manqué de clarté: Je reçois des remarques de la part de mes collègues. Ils me considèrent comme quelqu'un qui vit dans l'utopie et qui donne trop d'importance à ce qu'il fait, qui voit partout un chemin élévateur pour chacun de ses élèves.. Mais il ne faut pas les juger... il y a une raison très particulière qui peut justifier ces remarques (peut-être que dans ma présentation, il en sera fait référence; dans le cas contraire, je le garde pour moi hehe)

Je trouve enfin pour terminer mon [long] post, que dans chacune des méthodes que lis ou que j'entends ici ou ailleurs, il y a du bon et nul ne peut juger en ayant pas connaissance du contexte, du lieu et de la classe. Alors, encore une fois, merci de votre partage !

Eh bien bravo pour cette dose d'utopie (réelle ou supposée par tes collègues)! Et je partage ton point final sur les méthodes.


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: @ les anglicistes / germanistes (LV1) : qu'avez-vous enseigné jusqu'à présent?

Message par Jérôme le Sam 16 Oct 2010 - 19:53

@Ergo a écrit:
(Et je leur ai fait noter la conjugaison du verbe "to be", bouuuh jetez-moi des cailloux malmaisbien)

Je ne peux rien dire... Malheureusement, bien souvent, certains (même en première et terminale) ne peuvent toujours pas conjuguer des "verbes de base" ... En général, je leur indique des sites web ou des livres pour réviser les conjugaisons (en principe leur manuel suffit puisqu'il contient quelques règles et conjugaisons). Je leur dis bien que pour moi, je considère les conjugaisons et règles de bases comme acquises...Si je constate que la majorité de la classe ne s'en sort pas, je fais un rappel et je donne l'un ou l'autre exercices facultatifs pour s'entrainer (que je ramasse et corrige, s'ils le souhaitent : cela se passe régulièrement via courriel).

comment faire un contrôle: 1. lire toutes les questions; 2. répondre à toutes les questions; 3. se relire, avec des sous-parties...).

Je te rejoins la dessus. J'ai remarqué, notamment à l'examen blanc du Bac, que des élèves (et pas les plus mauvais parfois) ne comprenaient pas les consignes de travail !! Ou du moins, ne saisissaient pas complètement les enjeux de la consigne. Alors, en début d'année de terminale ou même de première, je leur distribue une fiche "comprendre et saisir les consignes en allemand". Et en expliquant la feuille; je glisse quelques conseils du genre : Soyez attentifs aux consignes, lisez bien toutes les questions avant, travaillez et battez vous avec le texte ect... Durant les corrections de devoir ou les devoirs, des conseils se rajoutent.

De plus, les consignes de mes devoirs sur table ou DM, sont toujours en allemand (beaucoup de mes collègues ne se fatiguent plus et donnent directement les instructions en français).


Eh bien bravo pour cette dose d'utopie (réelle ou supposée par tes collègues)! Et je partage ton point final sur les méthodes.

Hey ! Et bien, merci !

Jérôme
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum