avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avez-vous un mouton noir?

73% 73% 
[ 37 ]
27% 27% 
[ 14 ]
 
Total des votes : 51

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par doublecasquette le Lun 19 Oct 2009, 19:59

@Odalisq a écrit:Quelques élèves gonflants cette année il faut bien l'avouer... un grande première pour moi: ils disent ouvertement qu'ils s'en fichent (visiblement de tout), je n'arrive pas à m'y faire...

Les nôtres sont encore trop petits, ils ne disent pas ouvertement qu'ils s'en fichent, ils n'en ont d'ailleurs peut-être même pas conscience, mais ça se voit quand même !

Tous les matins, j'en prends deux pour l'aide personnalisée en orthographe, je leur prémâche tout, ou presque. Lorsque l'un pose une question, je lui réponds en réexpliquant tout à fond. L'autre écoute à peine (ils sont deux, sur le même exercice, et il trouve le moyen de ne pas se sentir concerné ) et quand je jette un coup d'œil sur son cahier, aaaaaahhhhhh ! Exactement la connerie à éviter dont je viens juste de parler !!!!!!

Des boulets de chez Boulet and Co !

J'arrête. Je vais encore passer une mauvaise soirée !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par celicalo59 le Lun 19 Oct 2009, 20:02

Je suis en remplacement depuis maintenant bientôt un mois et il y a une élève de 4e avec qui cela ne passe pas du tout ! Je ne sais pas pourquoi mais elle m'a tout de suite ennuyée pendant les cours et elle commence à se faire leader d'un petit groupe dans la classe.

D'ailleurs, aujourd'hui, cela a été très loin : elle n'a pas supporté que j'appelle son père en fin de semaine pour le rencontrer demain et elle me l'a bien fait savoir. "T'es qu'une folle" ; "je te hais", "tu vas finir pas crever de toute façon"... Voilà ce à quoi j'ai eu droit ce matin, devant toute la classe. Je l'ai bien évidemment exclue, j'attends avec hâte le rdv de demain.

Je cherche des solutions pour rebondir avec cette classe car il y a une mauvaise ambiance de classe, on n'arrive pas à travailler correctement. J'ai déjà sévi de plusieurs façons : mots dans le carnet, rapports, punitions, exclusions de cours... Que faire ?! Si vous avez des solutions à me proposer, je suis preneuse. Je sais que ce n'était pas l'objet principal du post mais j'en profite car tout part de cette fameuse élève !

celicalo59
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par partenope le Lun 19 Oct 2009, 20:07

@thrasybule a écrit:Lorsqur j'étais en voyage au Pérou j'ai discuté avec un proviseur en Espagne qui avait eu l'expréience de l'enseignement dans les deux pays...deux ou trois choses interessantes dans ce qu'il m'a dit
1 Les proviseurs sont obligés de garder une classe pour avoir toujours un contact avec les élèves: ça ferait du bien à quelques uns de nos donneurs de leçons!!
2 Il disaient que les profs en france étaient super stressés bien plus qu'un Espagne, trop enclins à culpabiliser pour des riens: quant aux élèves il m'a dit qur c'était le même genre de problème qu'en France et que surtout ça dépendait des régions et des quartiers



Peut-être que j'ai trop idealisé vos écoles, mais je suis allée à Aurillac avec més élèves de l'échange et nous sommes restés impressionés par le civisme de vos élèves: le silence dans les classes et dans les couloirs, le bon état des tables et chaises, la propreté et l'éducation.
En Espagne ça n'est pas la règle générale, même si le lycée est dans un bon quartier, et les lectrices françaises qui son venues travailler ici le constatent.

partenope
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par Odalisq le Lun 19 Oct 2009, 20:08

@doublecasquette a écrit:
@Odalisq a écrit:Quelques élèves gonflants cette année il faut bien l'avouer... un grande première pour moi: ils disent ouvertement qu'ils s'en fichent (visiblement de tout), je n'arrive pas à m'y faire...

Les nôtres sont encore trop petits, ils ne disent pas ouvertement qu'ils s'en fichent, ils n'en ont d'ailleurs peut-être même pas conscience, mais ça se voit quand même !

Tous les matins, j'en prends deux pour l'aide personnalisée en orthographe, je leur prémâche tout, ou presque. Lorsque l'un pose une question, je lui réponds en réexpliquant tout à fond. L'autre écoute à peine (ils sont deux, sur le même exercice, et il trouve le moyen de ne pas se sentir concerné ) et quand je jette un coup d'œil sur son cahier, aaaaaahhhhhh ! Exactement la connerie à éviter dont je viens juste de parler !!!!!!

Des boulets de chez Boulet and Co !

J'arrête. Je vais encore passer une mauvaise soirée !

Mais nous on n'était pas comme ça!
Ils sont complètement apathiques, passifs dans la réflexion, parfois j'ai l'impression qu'il n'y a pas d'activité cérébrale (j'exagère à peine), on dirait qu'ils reproduisent des comportements de consommateurs en classe...
Cette année j'ai l'impression de faire cours à des mollusques, voilà c'est dit!

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen

Odalisq
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par doublecasquette le Lun 19 Oct 2009, 20:18

@partenope a écrit:
@thrasybule a écrit:Lorsqur j'étais en voyage au Pérou j'ai discuté avec un proviseur en Espagne qui avait eu l'expréience de l'enseignement dans les deux pays...deux ou trois choses interessantes dans ce qu'il m'a dit
1 Les proviseurs sont obligés de garder une classe pour avoir toujours un contact avec les élèves: ça ferait du bien à quelques uns de nos donneurs de leçons!!
2 Il disaient que les profs en france étaient super stressés bien plus qu'un Espagne, trop enclins à culpabiliser pour des riens: quant aux élèves il m'a dit qur c'était le même genre de problème qu'en France et que surtout ça dépendait des régions et des quartiers



Peut-être que j'ai trop idealisé vos écoles, mais je suis allée à Aurillac avec més élèves de l'échange et nous sommes restés impressionés par le civisme de vos élèves: le silence dans les classes et dans les couloirs, le bon état des tables et chaises, la propreté et l'éducation.
En Espagne ça n'est pas la règle générale, même si le lycée est dans un bon quartier, et les lectrices françaises qui son venues travailler ici le constatent.
Ah ! Aurillac ! Il ne faudrait jamais quitter Aurillac !
C'est sûr qu'Aurillac, ça doit être relativement calme.


Dernière édition par doublecasquette le Lun 19 Oct 2009, 20:37, édité 1 fois

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par doublecasquette le Lun 19 Oct 2009, 20:20

En fait, c'est une question inverse qui m'intéresse.
Vous est-il arrivé d'être la bête noire d'un professeur ?
J'ai testé et ce n'est franchement pas drôle à vivre.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par Frisouille le Lun 19 Oct 2009, 20:29

@cristal a écrit:Je ne sais pas si c'est paradoxal mais moi, mes élèves préférés, ne sont pas forcément les plus studieux et les plus sages.
Tout à fait d'accord, les plus attachants ne sont pas forcément les meilleurs. L'année dernière, j'en avais une en 5è avec une histoire familiale chargée, en pleine crise d'adolescence, elle essayait quand même de s'accrocher. Je la trouvais plus intéressante que d'autres qui s'en sortent mieux.

Sinon, pour en venir à ta question Nell, toujours l'an passé (puisque je n'ai pas d'élèves "à moi"),une en 6è, redoublante, qui ne captait rien, ne fichait rien, et quand j'ai voulu la coller, la maman m'a retourné le CC en annonçant que sa fille ne pouvait assister à la colle car "le mercredi, elle a catéchisme, et le samedi, elle va au temple". "Et Dieu, coyez pas qu'il apprécierait qu'elle travaille un peu, non?!!"

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par doublecasquette le Lun 19 Oct 2009, 20:36

@Odalisq a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Odalisq a écrit:Quelques élèves gonflants cette année il faut bien l'avouer... un grande première pour moi: ils disent ouvertement qu'ils s'en fichent (visiblement de tout), je n'arrive pas à m'y faire...

Les nôtres sont encore trop petits, ils ne disent pas ouvertement qu'ils s'en fichent, ils n'en ont d'ailleurs peut-être même pas conscience, mais ça se voit quand même !

Tous les matins, j'en prends deux pour l'aide personnalisée en orthographe, je leur prémâche tout, ou presque. Lorsque l'un pose une question, je lui réponds en réexpliquant tout à fond. L'autre écoute à peine (ils sont deux, sur le même exercice, et il trouve le moyen de ne pas se sentir concerné ) et quand je jette un coup d'œil sur son cahier, aaaaaahhhhhh ! Exactement la connerie à éviter dont je viens juste de parler !!!!!!

Des boulets de chez Boulet and Co !

J'arrête. Je vais encore passer une mauvaise soirée !

Mais nous on n'était pas comme ça!
Ils sont complètement apathiques, passifs dans la réflexion, parfois j'ai l'impression qu'il n'y a pas d'activité cérébrale (j'exagère à peine), on dirait qu'ils reproduisent des comportements de consommateurs en classe...
Cette année j'ai l'impression de faire cours à des mollusques, voilà c'est dit!

Hi hi hi ! C'est justement comme ça que les appelais, lorsque je les avais toute la journée dans ma classe :
mes mollusques à baobab !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par Reine Margot le Lun 19 Oct 2009, 21:04

Moi aussi le "mollusque" revient souvent...
mais le pire type d'élève pour moi c'est la gamine "pétasse", souvent très préoccupée de son apparence, qui te regarde de haut et te répond à peine correctement quand tu lui fais une remarque.


_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par nad' le Lun 19 Oct 2009, 21:12

@partenope a écrit:
@thrasybule a écrit:Lorsqur j'étais en voyage au Pérou j'ai discuté avec un proviseur en Espagne qui avait eu l'expréience de l'enseignement dans les deux pays...deux ou trois choses interessantes dans ce qu'il m'a dit
1 Les proviseurs sont obligés de garder une classe pour avoir toujours un contact avec les élèves: ça ferait du bien à quelques uns de nos donneurs de leçons!!
2 Il disaient que les profs en france étaient super stressés bien plus qu'un Espagne, trop enclins à culpabiliser pour des riens: quant aux élèves il m'a dit qur c'était le même genre de problème qu'en France et que surtout ça dépendait des régions et des quartiers



Peut-être que j'ai trop idealisé vos écoles, mais je suis allée à Aurillac avec més élèves de l'échange et nous sommes restés impressionés par le civisme de vos élèves: le silence dans les classes et dans les couloirs, le bon état des tables et chaises, la propreté et l'éducation.
En Espagne ça n'est pas la règle générale, même si le lycée est dans un bon quartier, et les lectrices françaises qui son venues travailler ici le constatent.


Aaaaaaaaaah le Cantal yesyes

Sinon, pour répondre à Nell. Oui mon élève de 4° qui a un chat au beau prénom (rappellez-vous mon post). Et c'est la 1ere fois qu'un élève m'insupporte autant. J'ai même failli poster il y a peu pour vous demander la même chose que Nell, mais j'ai eu honte de mes sentiments et je me suis dit que je devais être objective. ............................................. Mais je NE PEUX PAS LE VOIR :colere:

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par charlottofraise le Lun 19 Oct 2009, 21:33

Lors de mon tout premier poste, un de mes élèves de 4e me mettait hors de moi. Alexandre. Il m'a permis de comprendre qu'on ne devient pas subitement con à 18 ans, une fois le bac en poche.
Mais, car il y a un mais, j'ai aussi appris que je devais prendre la connerie avec plus de distance pour enseigner correctement. Depuis — et je touche du bois pour que ça dure —, la "bêtise" (pour éviter une énième répétion) de certains glisse sur moi sans m'atteindre.

Et l'an dernier, j'ai appris la leçon inverse : il ne faut pas porter trop d'affection ou faire trop confiance à un élève car on réagit mal lorsque celui déraille. Bref, il faut arriver à conserver une attitude "ferme et bienveillante" (ça sent son iufm, ça, hein !) et surtout neutre à l'égard des élèves. Ce n'est pas toujours facile mais les choses se passent beaucoup mieux depuis que j'applique ce principe.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par papillonbleu le Lun 19 Oct 2009, 21:41

Je m'interdis d'éprouver quoi que ce soit.
Je crois que c'est à ça que j'essaie moi aussi d'atteindre.

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par MS le Lun 19 Oct 2009, 21:44

J'ai voté non parce que je lutte contre cela, je vois trop certains de mes collègues très mal se comporter face aux élèves qu'ils ne supportent pas alors que les élèves en question ne méritent pas toujours qu'on les considère ainsi ( surtout venant de la part d'adultes enseignants). Mais c'est parfois difficile, je l'admets.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par ysabel le Lun 19 Oct 2009, 23:45

@doublecasquette a écrit:En fait, c'est une question inverse qui m'intéresse.
Vous est-il arrivé d'être la bête noire d'un professeur ?
J'ai testé et ce n'est franchement pas drôle à vivre.

Oui, mon prof de math dès la 1ère heure à ma première 1ère S... je n'ai jamais compris pourquoi (hormis mon allure déjantée )

Bon après durant l'année j'ai tout fait pour lui pourrir la vie et j'étais bien plus douée à ce jeu que nos élèves actuels...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par charlottofraise le Lun 19 Oct 2009, 23:51

@doublecasquette a écrit:En fait, c'est une question inverse qui m'intéresse.
Vous est-il arrivé d'être la bête noire d'un professeur ?
J'ai testé et ce n'est franchement pas drôle à vivre.
Oui, ma prof de physique en 2nde. Dès le premier jour. Je n'ai jamais compris pourquoi, surtout qu'en dehors des bavardages, je n'étais pas un modèle de chiantitude. Enfin si, j'ai une petite idée : même à 15 ans, je devais être plus épanouie, féminine et agréable à vivre qu'elle — je ne vois que ça, une pointe de mesquinerie…

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par John le Mar 20 Oct 2009, 00:07

En fait, c'est une question inverse qui m'intéresse.
Vous est-il arrivé d'être la bête noire d'un professeur ?
J'ai testé et ce n'est franchement pas drôle à vivre.

Oui, un prof de géo casse-pieds, qui m'en voulait à moi, alors que je ne lui avais rien fait du tout. Je viens de me rappeler son nom en écrivant cette phrase ! Un certain Monsieur Girard, imbu et bête.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par charlottofraise le Mar 20 Oct 2009, 00:37

Mince, on est déjà trois victimes innocentes ! Finalement, nos élèves ont peut-être raison quand ils crient à l'injustice et l'acharnement ! Laughing

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par Dwarf le Mar 20 Oct 2009, 00:38

Oui, parce que c'est humain et qu'il en va des élèves comme des relations en général : les alchimies particulières ne prennent pas toujours - peu s'en faut. Ajoutez là-dessus un sale esprit, un manque d'éducation évident et de la mauvaise volonté et vous avez l'archétype de l'élève (en général garçon, d'ailleurs - mais c'est parce que je suis un charmeur et que les filles s'en arrangent bien volontiers) qui m'insupporte. En revanche, je dois avouer qu'ils sont heureusement rares de par chez moi et que ce genre d'individu ne m'empêche pas de rester professionnel jusqu'au bout en ne faisant pas entrer en ligne de compte mon inimitié personnelle dans l'appréciation de son travail et de ses résultats.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par Nell le Mar 20 Oct 2009, 07:15

@Dwarf a écrit:Oui, parce que c'est humain et qu'il en va des élèves comme des relations en général : les alchimies particulières ne prennent pas toujours - peu s'en faut. Ajoutez là-dessus un sale esprit, un manque d'éducation évident et de la mauvaise volonté et vous avez l'archétype de l'élève (en général garçon, d'ailleurs - mais c'est parce que je suis un charmeur et que les filles s'en arrangent bien volontiers) qui m'insupporte. En revanche, je dois avouer qu'ils sont heureusement rares de par chez moi et que ce genre d'individu ne m'empêche pas de rester professionnel jusqu'au bout en ne faisant pas entrer en ligne de compte mon inimitié personnelle dans l'appréciation de son travail et de ses résultats.

j'ai l'effet inverse pour les mêmes raisons. Cela dit, je me débrouille toujours pour séduire les petites minettes aussi. Sauf celle-là... je suis charmeuse de serpents pas montreuse d'ours!

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par moon le Mar 20 Oct 2009, 07:21

Malheureusement oui, cette année, j'en ai une, Nell...même si le terme de mouton noir est un peu fort. Pourtant j'en ai vu passer beaucoup, des qui ne tiennent pas en place, des loulous, des casses-bonbons, des fayots, des hargneux, des pépettes +++ voir pire, et d'habitude j'arrive à comprendre et je mets tout cela à distance...Mais là...rhha, je n'y arrive pas. C'est une élève de sixième qui veut absolument être considérée comme une bonne élève, donc qui fait tout pour...à sa manière : parler sans lever le doigt, m'interpeller à tout va, me couper la parole pour finir le cours à ma place ( comme en plus elle a de gros problèmes de compréhension, je vous laisse imaginer le résultat), délations diverses et variées (j'adooore), et remise au pas (toujours en plein milieu du cours) de ses camarades, du genre " machin, t'as oublié les cahiers de texte" ( sur un ton d'adjudant chef, alors que machin n'est pas du tout le responsable cette semaine). Ambiance. En revanche, si pour elle être une bonne élève passe par ce comportement en cours, cela ne consiste pas du tout, mais alors pas du tout, à éventuellement faire son travail à la maison, au sujet duquel elle me sert des bobards tout aussi divers et variés.... Dernier échange en date : " maaaaaaadaaaaaaaaaaame..." " oui kévina? " "sans faire exprès, j'ai oublié mon travail à la maison" Moi " on n'oublie jamais les choses sans faire exprès, kévina. Recommence." "sans faire exprès, j'ai oublié mon travail" ( suit une sombre histoire très emberlificotée, j'attends le moment où elle m'expliquera qu'elle a plié sa copie dans sa poche de jean qui est passé à la machine à laver. Voilà. Et pourtant je suis d'un tempérament trèèèès placide. Alors je gronde, je punis, elle pleure, je lui explique, et hop le lendemain on repart pour la même. Bon l'avantage de tout ça c'est que je maîtrise à fond la respiration abdominale du coup! Et je sais que je suis pas la seule, une collègue m'a avouée qu'elle frôlait la crise d'urticaire à chaque à fois avec elle! Le pire c'est que tout cela vient juste d'un gros problème d'éducation, et qu'elle a surtout besoin qu'on s'occupe d'elle!
Ca sent le post défouloir, tout ça

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par roxanne le Mar 20 Oct 2009, 07:27

J'ai eu l'année dernière un élève avec qui ça ne passait pas du tout.Mais il était du genre manipulateur , toujours le petit sourire ironique aux lèvres, sapant mon autorité systématiquement, provocateur mais sachant ne pas dépasser la limite fatale.J'ai essayé l'indifférence , il en faisait des tonnes pour que je le remarque , les punitions (souvent pas faites) qui le complaisaient dans son rôle de victime (surtout qu'à côté il se montrait charmant en maths), la convocation chez le principal ( dont l'effet fut à durée très limitée).Au final , il m'a pourri l'année alors qu'il y avait des gamins que j'aimais bien dans cette classe.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...

Message par leyade le Mar 20 Oct 2009, 09:53

@doublecasquette a écrit:En fait, c'est une question inverse qui m'intéresse.
Vous est-il arrivé d'être la bête noire d'un professeur ?
J'ai testé et ce n'est franchement pas drôle à vivre.

En cinquième, ma prof de maths m'avait puni pour je ne sais plus quelle raison, je me suis vexée devant l'injustice du truc, j'ai croisé les bras , refusé de bosser....pendant des semaines...
Du coup, elle m'a craché : "de toute façon, tu feras jamais rien de ta vie!"
Eh bien, croyez-le ou non, mais j'ai pensé à cette prof, et surtout à cette phrase pendant des années, y compris à la fac, et plus encore, le jour de ma réussite au CAPES...

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum