Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Violet
Esprit sacré

Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Violet le Jeu 22 Oct 2009 - 21:29
Dans l'éloge du tabac de Sganarelle, que doit-on comprendre ?
J'ai bâti une partie de ma lecture analytique sur le fait que cet éloge pouvait être un éloge "crypté" du théâtre de Molière face à ses détracteurs... et je m'aperçois qu'en fait, tout le monde ne semble pas d'accord et que certains y voient l'éloge du libertinage et de la recherche du plaisir ... Du coup, je doute...
Et vous, quand vous faites Dom Juan, que dites-vous aux élèves ?


Dernière édition par violet le Jeu 22 Oct 2009 - 22:09, édité 1 fois
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Carabas le Jeu 22 Oct 2009 - 21:32
J'y vois un éloge paradoxal qui permet de camper le personnage de Sganarelle comme imitateur de son maître, en position de force par rapport à l'autre valet dont j'ai oublié le nom.
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Violet le Jeu 22 Oct 2009 - 21:52
Oui, ce point-là, je l'ai. (L'autre valet, c'est Gusman, valet de D. Elvire. J'abrège son titre avant qu'Abraxas ne me raille encore Razz ).
Mais certains critiques y voient aussi la défense du théâtre et de la comédie. C'est pour cela que j'en ai parlé dans ma L.A.
Mais je viens de lire d'autres points de vue différents et du coup, j'hésite...
avatar
henriette
Médiateur

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par henriette le Jeu 22 Oct 2009 - 22:02
Je crois aussi qu'il peut s'agir d'une sorte de captatio bene volentiae de la part de Molière qui choisi d'ouvrir la pièce sur un sujet à la mode à cette époque - j'ai lu ça quelque part, mais je ne sais plu où...
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Violet le Jeu 22 Oct 2009 - 22:07
Oui, je pense aussi, Henriette, mais il y a plus.
Que dire aux élèves ? évoquer les interprétations principales ?
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Violet le Jeu 22 Oct 2009 - 22:34
Bon... je vais dormir en croisant les doigts pour avoir THE réponse qui éclaircira mes doutes demain matin avant THE cours...(tiens, j'ai pas de smiley qui croise les doigts...)
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Abraxas le Ven 23 Oct 2009 - 6:17
La tirade permet de mettre en place le personnage de Sganarelle (joué par Molière himself, à l'époque).
C'est lui qui sera chargé plus tard (particulièrement en III, 1) de défendre la religion. Or, que voyons-nous ? L'éloge paradoxal (probablement inspiré à Molière par l'éloge rabelaisien du pantagruélion) du tabac — qui vise à "enfumer" l'auditoire —, au nom d'Aristote et de toute la philosophie. Pédantisme, discours ex cathedra, visant effectivement à impressionner Gusman — le gogo type. C'est en quelque sorte l'amplification (au sens rhétorique) d'une énorme idée reçue, qui vise à rendre le personnage ridicule dès le début (Molière par principe ne jouait que les rôles de pure comédie). Ce n'est pas pour rien que le Prince de Conti demande, juste après la première représentation,l'exécution de Molière : la chrétienté défendue par Sganarelle ne vaut pas mieux que le tabac loué par le même.
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Violet le Ven 23 Oct 2009 - 7:05
Oui, tout cela, je l'avais compris.
Mais l'idée selon laquelle cet éloge est crypté, et que l'on peut y lire la défense du théâtre ( en remplaçant le mot tabac par théâtre), est absolument fausse ? j'avais trouvé un commentaire (très bien fait) sur la BDD, je crois, qui allait dans ce sens et parlait de Patrick Dandrey. Il expliquait que Molière répondait à ses détracteurs dans cet éloge. ( évocation de la catharsis, des notions d'honneur et de vertu, rejet des pédants qui ne jurent que par Aristote et sa Poétique...)
Peut-être ne dois-je en parler aux élèves (après avoir travaillé sur l'aspect bouffon et burlesque de Saganarelle, qui pérore devant Gusman) que comme une des interprétations possibles et discutables ?
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Abraxas le Ven 23 Oct 2009 - 7:13
En tout cas en 1665, ça me semble très improbable — et pourquoi diable Molière serait-il allé mettre un éloge du théâtre dans la bouche du plus niais des personnages ? Dandrey, certains jours, est trop intelligent. Si vous commencez par là, les élèves risquent de prendre le personnage de Sganarelle à contresens.
Qu'à la limite, la pièce arrivant juste après l'interdiction de Tartuffe, Molière ait choisi de prendre les spectateurs au dépourvu — ils attendaient du sulfureux, ils sont piégés par un éloge absurde — mais l'hypocrisie revient à l'acte IV…
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Abraxas le Ven 23 Oct 2009 - 7:16
Violet, j'ai pas mal de docs sur DJ — c'était au programme des prépas scientifiques il y a quatre ou cinq ans. Si ça vous intéresse…

Des études générles sur la pièce, des corrections de dissert, et même l'intégralité du DJ revu et corrigé en vers par Thomas Corneille.


Dernière édition par Abraxas le Ven 23 Oct 2009 - 7:19, édité 1 fois
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Violet le Ven 23 Oct 2009 - 7:17
Merci beaucoup pour ces éclaircissements.
J'en parlerai juste à la fin comme une théorie récente et sans doute discutable, pour les raisons que vous invoquez.
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Violet le Ven 23 Oct 2009 - 7:22
Oui, volontiers. (Avez-vous encore mon adresse mail avec penelope......? sinon, je vous la renvoie en MP)
Je me documente beaucoup cette année... cela participe de ma remise à niveau intensive. Embarassed

Merci beaucoup en tout cas pour toutes ces réponses que vous nous apportez.
Que vous soyez très cultivé et expert en littérature ne fait de doute pour personne, mais on ne souligne pas votre générosité. Merci de nous éclairer de vos lumières.
(Il faut que j'arrête, on va m'accuser de vous encenser et de provoquer un brusque gonflement de vos chevilles. Razz )
Contenu sponsorisé

Re: Molière et le tabac dans Dom Juan (pour demain...)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum