La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par John le Sam 24 Oct 2009 - 21:36

Interrogation réalisée en septembre-octobre 2008 auprès de 1 200 enseignants du second degré dans les collèges et lycées publics

Ce dossier présente les résultats d'une enquête en face à face menée en septembre et octobre 2008 auprès d'un échantillon de 1 200 enseignants du second degré représentatif au niveau national de l'ensemble des disciplines, qu'ils enseignent dans des établissements appartenant au Réseau ambition réussite (RAR) ou dans des établissements hors RAR.
Cette étude a été réalisée par Patricia Gambert et Jacques Bonneau de la société TMO-Régions à la demande de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance.
L'enquête avait plusieurs objectifs : mieux connaître les missions des enseignants, leurs conditions de travail et leurs activités autres que l'acte d'enseigner, notamment le travail en équipe et celui effectué au domicile.
Elle avait également pour but d'actualiser l'enquête sur leur temps de travail, précédemment réalisée en 2002.
Enfin, elle souhaitait décrypter les raisons du « malaise » ressenti par une partie des enseignants interrogés à ce propos depuis 2004.

http://media.education.gouv.fr/file/194/13/9/dossier194_123139.pdf

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par miss terious le Sam 24 Oct 2009 - 21:39

Qui a le courage de se farcir les 224 pages et de nous en faire un résumé ?

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par John le Sam 24 Oct 2009 - 21:42

Il y a une synthèse aux pages 9 à 11.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par John le Sam 24 Oct 2009 - 22:17

Situation actuelle des enseignants

La quasi-totalité des enseignants est titulaire sur poste définitif, à savoir 97%, cette proportion variant essentiellement selon leur ancienneté : 88% des enseignants exerçant depuis moins de 5 ans sont sur poste définitif contre 99% à partir de 10 ans de carrière. Cinq pourcents sont en service partagé ou complément de service, ce taux étant une nouvelle fois plus élevé parmi les enseignants débutant dans le métier (10%).
Le temps partiel concerne 11% des enseignants du second degré, et nettement plus souvent les femmes (18%) que les hommes (2%). Pour ces enseignants, les temps partiels sont en moyenne de 13 heures par semaine. La moitié des enseignants exerce en collège (plus souvent les enseignants exerçant depuis moins de 10 ans). Pour ceux enseignant dans un cycle supérieur, 26% exercent en cycle général de lycée, 14% en cycle professionnel, 10% en cycle technologique et 10% en cycle post-bac.

Image et exercice du métier

Les enseignants du second degré s'arrogent avant tout le rôle de formation des élèves à des méthodes de travail et d'apprentissage, de transmission de connaissances et de moyens pour la poursuite des études de ces élèves et leur vie future d'une façon plus générale. Parallèlement, la transmission des savoirs et l'acquisition des compétences sont les deux principales fonctions des enseignants, à niveau relativement proche. Ces fonctions dépassent largement le simple cadre de l'enseignement en tant que tel et traduisent une implication forte des enseignants dans leur métier, soucieux de leurs élèves et de l'avenir de ces derniers.
Ce premier bilan positif se traduit également à travers des taux de pratique élevés des activités annexes au métier d'enseignant : coordinateur de discipline, soutien scolaire, coordination d'un niveau d'enseignement ou d'activités éducatives, accompagnement et formation de collègues, etc.

Image des élèves

Les résultats liés à l'image des élèves de la part de leurs professeurs peuvent paraître inquiétants. Pour commencer, à peine plus de la moitié des enseignants estime que la plupart de leurs élèves travaillent pour passer dans la classe supérieure et réussir aux examens. Seulement 32% pensent que leurs élèves s'intéressent à leur discipline et à ses objectifs intellectuels et formateurs. On notera aussi qu'au moins la moitié des élèves demeurent passifs pour 28% des enseignants et que près de la moitié des enseignants ont des éléments
perturbateurs dans leur classe.
Mais ces problèmes de comportement semblent néanmoins marginaux, une majorité des enseignants évaluant de façon positive le comportement de leurs élèves en cours. Leur intérêt pour la discipline est par contre, plus mitigé. C'est le niveau scolaire des élèves qui semble l'élément le plus critique. Les enseignants en collège RAR, mais aussi les plus récents dans le métier, sont ceux qui perçoivent le plus négativement leurs élèves. On peut penser que ces différences d'opinions sont liées - au moins en partie - à un manque d'expérience, mais aussi à un public d'élèves plus difficile en collège RAR.
Mais lorsqu'on les interroge sur les principales difficultés qu'ils rencontrent avec leurs élèves, les enseignants citent, avant les lacunes scolaires, le manque de travail personnel, point souligné par la moitié des enseignants. Le niveau scolaire des élèves apparaît donc comme la deuxième des principales difficultés que rencontrent les enseignants avec leurs élèves, suivi de la difficulté à gérer des classes hétérogènes. En lien avec le manque de travail personnel, il convient de relever que 24% des enseignants ont cité le manque de motivation comme une des principales difficultés qu'ils rencontrent. Les autres difficultés, non marginales, émanent plus de l'environnement social et familial des élèves, à savoir : leurs difficultés sociales et familiales, leur maitrise insuffisante de la langue et leurs lacunes culturelles.

Pour renforcer ces difficultés plus personnelles que scolaires des élèves, il est important de retenir que, selon les enseignants du second degré, près de 20% des élèves connaissent de grandes difficultés dans leur vie quotidienne les empêchant de travailler à l'école. La principale difficulté concerne les problèmes familiaux des élèves (divorces, etc.). Mais il semble aussi que le désengagement des familles vis-à-vis de l'école soit aussi important. Cette absence d'intérêt est d'ailleurs soulignée par 30% des enseignants. Dans le même sens, 22% estiment que les familles ne peuvent pas aider les élèves, 22% également pensent que les élèves ne peuvent pas travailler correctement chez eux. Le cadre familial semble donc loin d'être idéal pour permettre aux élèves de travailler dans de bonnes conditions au domicile de leurs parents.
Pour résumer, force est de constater que les enseignants semblent attribuer, ne serait-ce qu'en partie, les difficultés scolaires des élèves aux problèmes familiaux et sociaux qu'ils rencontrent en dehors de leur établissement scolaire.

Temps de travail des enseignants

Les enseignants à temps complet ont, en moyenne, déclaré avoir enseigné 18 heures 30 lors de la semaine précédant l'enquête (ou lors de leur dernière semaine complète). Il est intéressant de noter que les certifiés (CAPES, CAPEPS ou CAPET) ont déclaré près de 19 heures d'enseignement hebdomadaires, soit près de 2 heures de plus que ce prévoit leur statut d'enseignants certifiés. On aurait d'abord pu penser à un simple effet de sur-déclaration. Mais si l'on regarde de plus près les heures supplémentaires (HSA ou HSE), on constate que ce sont les enseignants qui ont effectué le plus d'heures d'enseignement qui sont aussi ceux qui ont fait plus fréquemment des heures supplémentaires. En moyenne, les enseignants effectuent 60 minutes correspondant à des HSA par semaine, 15 minutes correspondant à des HSE et enfin 30 minutes de décharge.

En plus de ces heures d'enseignement "pur", les enseignants consacrent 21 heures par semaine à l'exercice de leur métier. La principale tâche consiste en la préparation des cours, à laquelle ils consacrent 9 heures hebdomadaires. La correction des copies et l'évaluation des élèves leur prennent 5 heures ½ en moyenne par semaine. Les autres tâches (documentations, recherches personnelles, travail avec des collègues, réunions, etc.) les mobilisent un peu moins. Notons que les ¾ du temps accordé à ces différentes tâches sont effectués au domicile.
Concernant la pratique d'heures supplémentaires, il semble que leur revalorisation ou leur défiscalisation aurait un impact limité et tout particulièrement parmi les enseignants n'en ayant effectué aucune lors de la semaine précédente. Conjointement au temps de travail, retenons que les enseignants mettent en moyenne près d'une demi-heure pour se rendre dans leur établissement depuis leur domicile. Mais retenons surtout que ce temps de trajet domicile-travail diminue avec l'ancienneté des enseignants (et stagne au bout de 10 ans d'exercice du métier).
Nous pouvons donc penser que, après ces 10 premières années d'exercice, les enseignants sont dans l'établissement qu'ils souhaitent. On verra d'ailleurs par la suite que l'éloignement de l'établissement du domicile représente la première motivation des enseignants à demander un changement d'affectation.
Pour les ¾ des enseignants du second degré, leur charge de travail s'est alourdie. L'une des deux principales raisons de cette augmentation est, pour la moitié des enseignants, l'hétérogénéité des élèves, qui leur demande davantage de travail. Trois autres explications sont avancées par environ un enseignant sur trois : le manque de concentration et d'intérêt des élèves, le fait que les enseignants doivent de plus en plus rester pour des réunions et enfin qu'ils doivent assumer les fonctions de transmission et d'éducation mais aussi d'assistants sociaux.
Pour finir sur le temps de travail des enseignants, soulignons que seuls 80% d'un cours sont consacrés, en moyenne, au cours en lui-même. Les 20 pourcents restants se scindent en consignes et instructions dispensées avant le cours (13%) et en gestion de la classe durant le cours (7%).

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Chocolat le Sam 24 Oct 2009 - 22:26

Moi je retiens ça:

"En 2008, le tiers des enseignants interrogés a un diplôme de niveau inférieur à bac + 4, 42% ont un diplôme de niveau bac + 4 et 22% un diplôme de niveau bac + 5 ou un niveau supérieur. Les enseignants sont donc largement sur-diplômés par rapport à la population active française. A titre de comparaison, à peine plus du quart de la population active française de 15 à 59 ans a un niveau au moins égal au bac (Source : INSEE, Recensement de la Population 1999, Exploitation complémentaire)

Et maintenant, j'aimerais bien avoir un comparatif des salaires.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par kensington le Sam 24 Oct 2009 - 22:53


Les conditions de travail

Le constat qui suit est l'un des points forts de cette enquête et l'un des plus alarmants. En effet, si la quasi-totalité des enseignants s'accordent à dire que le malaise enseignant existe bel et bien (tout comme lors de l'enquête réalisée en 2005), ils sont cette année 67% à se sentir personnellement concernés par ce malaise, soit un taux en progression de 14 points par rapport en 2005. Ce sentiment est surtout véhiculé par un manque de reconnaissance professionnelle, avant les conditions de travail ou de rémunération.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Circé le Sam 24 Oct 2009 - 22:58

Donc si je me souviens bien des chiffres annoncés il n'y a pas longtemps sur les grands médias, 60% de la population active souffre de "malaise professionnel"...nous sommes donc par conséquent au dessus de la moyenne nationale.
Faudra une vague de suicides pour que l'on s'en rende compte??

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Chocolat le Sam 24 Oct 2009 - 23:09

Ah mais il y en a, des suicides.
De multiples situations de dépressions aussi.

...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par sand le Dim 25 Oct 2009 - 8:00

Je ne suis pas d'accord avec l'estimation de mon temps de travail. On peut au minimum multiplier par deux le temps de correction des copies et de préparation de cours. Ras le bol des moyennes.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Pierre_au_carré le Dim 25 Oct 2009 - 8:10

@sand a écrit:Je ne suis pas d'accord avec l'estimation de mon temps de travail. On peut au minimum multiplier par deux le temps de correction des copies et de préparation de cours. Ras le bol des moyennes.

Les moyennes tiennent compte des maxima et minima (!!).

Sur la période scolaire, ils disent 19 h + 21 h, ça me semble raisonnable.
Si tu doubles le "21 h", ça fait 60 h/semaine régulièrement car en moyenne.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Ruthven le Dim 25 Oct 2009 - 8:10

"88% des enseignants exerçant depuis moins de 5 ans sont sur poste définitif contre 99% à partir de 10 ans de carrière."

Chouette ! Je suis dans le 1% de privilégiés.

"Nous pouvons donc penser que, après ces 10 premières années d'exercice, les enseignants sont dans l'établissement qu'ils souhaitent."

Mais bien sûr...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par lene75 le Dim 25 Oct 2009 - 8:28

@Pierre_au_carré a écrit:
@sand a écrit:Je ne suis pas d'accord avec l'estimation de mon temps de travail. On peut au minimum multiplier par deux le temps de correction des copies et de préparation de cours. Ras le bol des moyennes.

Les moyennes tiennent compte des maxima et minima (!!).

Sur la période scolaire, ils disent 19 h + 21 h, ça me semble raisonnable.
Si tu doubles le "21 h", ça fait 60 h/semaine régulièrement car en moyenne.

C'est bien ça, en ce qui me concerne en tout cas (je pensais que c'était parce que je débutais) : plus de 60h certaines semaines, notamment celles où j'ai des copies, moins d'autres, mais jamais moins de 40h en période scolaire. 60h par semaine, ça fait seulement 10h par jour 6 jours par semaine. De toute manière, j'ai déjà environ 30h de présence dans mon établissement, si je ne faisais que 40h en moyenne par semaine, ça ne ferait que 10h de travail chez moi : c'est une estimation ridicule !

"88% des enseignants exerçant depuis moins de 5 ans sont sur poste définitif contre 99% à partir de 10 ans de carrière."

Chouette ! Je suis dans le 1% de privilégiés.

Moi aussi

Quant aux temps de trajet, c'est 3h/jour, comme tout bon TZR qui se respecte...

Je vais finir par penser que je suis la bonne poire de service.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Ruthven le Dim 25 Oct 2009 - 8:33

@lene75 a écrit:
C'est bien ça, en ce qui me concerne en tout cas (je pensais que c'était parce que je débutais) : plus de 60h certaines semaines, notamment celles où j'ai des copies, moins d'autres, mais jamais moins de 40h en période scolaire. 60h par semaine, ça fait seulement 10h par jour 6 jours par semaine. De toute manière, j'ai déjà environ 30h de présence dans mon établissement, si je ne faisais que 40h en moyenne par semaine, ça ne ferait que 10h de travail chez moi : c'est une estimation ridicule !

Remarque, si on fait une moyenne entre ton service et le mien (je n'ai malheureusement (j'y insiste) travaillé qu'une semaine depuis la rentrée), on se retrouve en dessous de la moyenne...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Mascotte le Dim 25 Oct 2009 - 9:17

Je n'arrive pas à la télécharger en entier !

_________________
« Tout le talent d'écrire ne consiste après tout que dans le choix des mots. » G. Flaubert
« No sport. » W. Chruchill

Mascotte
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par stench le Dim 25 Oct 2009 - 9:19

@John a écrit:
La correction des copies et l'évaluation des élèves leur prennent 5 heures ½ en moyenne par semaine. .

En ce qui me concerne, je suis loin, très loin au-dessus... Cette moyenne mélange aussi les disciplines je pense...

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Chocolat le Dim 25 Oct 2009 - 9:49

@lene75 a écrit:
Je vais finir par penser que je suis la bonne poire de service.

Non, tu n'es pas la bonne poire de service.
Du moins, pas la seule.
J'ai repris le texte, je l'ai fait lire par des ami(e)s profs, aussi, et nous sommes un certain nombre à trouvé ces résultats édulcorés et assez peu représentatifs, au sujet de:

- le temps de travail
- le temps de trajet
- la durée d'obtention d'un poste fixe
- le travail d'équipe


J'ai très envie de me pencher sur la question des critères de sélection des sondés, et des modalités de calculs qui ont permis d'obtenir ces résultats.
Mais je suis en we

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par coquillette le Dim 25 Oct 2009 - 10:07

Il est intéressant de noter que les certifiés (CAPES, CAPEPS ou CAPET) ont déclaré près de 19 heures d'enseignement hebdomadaires, soit près de 2 heures de plus que ce prévoit leur statut d'enseignants certifiés.

C'est moi qui ai un problème de calcul, ou bien ça ne fait même pas 1 heure sup' en moyenne ?
L'interprétation des résultats du sondage est plus qu'orientée, c'est franchement insupportable.

coquillette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Chocolat le Dim 25 Oct 2009 - 10:23

Il s'agit ici, d'une erreur, carrément.

A moins que je sois la dernière des débiles qui pense que le service complet des certifiés est de 18 heures hebdomadaires devant les élèves.

18+1=19
alors le ("près de 2 heures de plus..." j'aimerais que l'on m'explique l'addition... )

et sinon, je connais très peu de certifiés qui ne font que 19h devant les élèves/semaine

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par coquillette le Dim 25 Oct 2009 - 10:29

Ils essaient de faire croire que les profs se gavent d'heures sup, avec tous les sous-entendus que cela implique (le métier n'est pas si difficile, il leur reste du temps, on peut continuer à supprimer des postes...), alors que dans les faits, la plupart des profs s'arrêtent à l'heure sup qu'ils ne peuvent pas refuser !

coquillette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Carabas le Dim 25 Oct 2009 - 10:37

La quasi-totalité des enseignants est titulaire sur poste définitif, à savoir 97%, cette proportion variant essentiellement selon leur ancienneté
Moi c'est ce chiffre qui m'étonne le plus! Apparemment, les 3% de TZR sont inscrits sur les forums, ce qui donne l'impression qu'ils sont plus nombreux que ça...

Moi non plus, je n'ai pas compris l'histoire des 19h hebdomadaires = 2h supp.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Dwarf le Dim 25 Oct 2009 - 10:38

@stench a écrit:
@John a écrit:
La correction des copies et l'évaluation des élèves leur prennent 5 heures ½ en moyenne par semaine. .

En ce qui me concerne, je suis loin, très loin au-dessus... Cette moyenne mélange aussi les disciplines je pense...

Oui, c'est clair : moi aussi, mes corrections me prennent infiniment plus de temps!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Chocolat le Dim 25 Oct 2009 - 10:42

Cela vaudrait presque le coup que l'on fasse des sondages ici, sur toutes ces questions...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Mascotte le Dim 25 Oct 2009 - 10:43

@Chocolat a écrit:Cela vaudrait presque le coup que l'on fasse des sondages ici, sur toutes ces questions...

Il y a les questions du sondage à partir de la page 200 je crois.

_________________
« Tout le talent d'écrire ne consiste après tout que dans le choix des mots. » G. Flaubert
« No sport. » W. Chruchill

Mascotte
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Chocolat le Dim 25 Oct 2009 - 10:44

@Dwarf a écrit:
@stench a écrit:
@John a écrit:
La correction des copies et l'évaluation des élèves leur prennent 5 heures ½ en moyenne par semaine. .

En ce qui me concerne, je suis loin, très loin au-dessus... Cette moyenne mélange aussi les disciplines je pense...

Oui, c'est clair : moi aussi, mes corrections me prennent infiniment plus de temps!

+1!

Les enseignants inscrits sur néoprofs sont tous des extraterrestres!

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La DEPP fait réaliser un sondage sur 1200 enseignants du secondaire.

Message par Chocolat le Dim 25 Oct 2009 - 10:46

@Mascotte a écrit:
@Chocolat a écrit:Cela vaudrait presque le coup que l'on fasse des sondages ici, sur toutes ces questions...

Il y a les questions du sondage à partir de la page 200 je crois.

Il serait franchement intéressant qu'on les propose ici.

Bon, je ne sais pas s'il est facile de créer un sondage ici, je n'ai jamais fait.



John, est-ce que tu penses que cela pourrait se faire, ou c'est une mauvaise idée?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum