De la non crédibilité de l'enseignant

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la non crédibilité de l'enseignant

Message par MS le Jeu 29 Oct 2009 - 9:47

Ma soeur travaille dans un magasin de vêtements pour enfants. Lorsque j'ai un cadeau de naissance à faire, je vais la voir, je lui demande conseil car les tailles des vêtements de bébé, je n'y connais rien.
Ma belle-soeur est préparatrice en pharmacie, lorsque j'ai un petit souci de santé qui ne nécessite pas de passer par la case médécin , je lui demande conseil.
Logique tout cela?
Pas évident.
Je ne peux en retour donner aucun conseil ( on ne m'en demande même pas) sur l'éducation scolaire, ma voix n'a pas de valeur, ils s'y connaissent tous autant que moi puisqu'ils ont été élèves.
Vivez-vous cela aussi dans votre famille ou dans votre cercle d'amis? Ou suis-je une exception?
Personnellement, je me suis lassée et maintenant je me tais.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Raph le Jeu 29 Oct 2009 - 9:51

Y compris pour les orientations?

Raph
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Nell le Jeu 29 Oct 2009 - 9:51

Ayant une jeune soeur et un jeune frère en collège, on me demande mon avis, presque trop, parce que tu comprends "les enfants quand même ne sont pas les mêmes aujourd'hui. commet tu gères toi?" (euh moi...si j'avais mon frère en classe, il serait abonné aux mercredis au collège...ça se dit en famille?lol)

cela ne veut pas dire que l'on tient compte de mes remarques mais on me demande tout de même.
c'est sans doute une question d'entourage.

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Isia le Jeu 29 Oct 2009 - 9:52

Qu'est-ce qui te dérange ? Qu'on ne vienne pas te demander des conseils ? Moi j'ai droit sans arrêt à : "toi qui es prof.." et là au choix on me demande l'orthographe d'un mot, rédiger une lettre, la critique d'un bouquin....

Des fois, j'aimerai bien qu'on oublie que je suis prof ! Wink

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par alinette le Jeu 29 Oct 2009 - 9:53

Il m'est déjà arrivé qu'on me demande conseil pour l'orientation par exemple. J'ai également un cousin qui a 32 ans a repris des cours d'orthographe, il a fait appel à moi pour savoir si je connaissais des organismes. Mais c'est vrai que c'est assez rare. Perso, ça ne me dérange pas.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par MS le Jeu 29 Oct 2009 - 10:02

Ce qui me dérange, c'est cette impression assez désagréable de ne pas être reconnue professionnellement au sein de ma famille, tout simplement.J'ai peut-être le tort de penser que c'est parce que je suis prof, peut-être cela tient-il à autre chose?
C'est sans doute une question d'entourage, comme le dit Nell.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Violet le Jeu 29 Oct 2009 - 10:03

Mais peut-être parce que tout le monde a un avis sur l'éducation... les gens ont l'impression que parce qu'ils sont allés à l'école, ils peuvent en parler...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Raph le Jeu 29 Oct 2009 - 10:06

@MS a écrit:Ce qui me dérange, c'est cette impression assez désagréable de ne pas être reconnue professionnellement au sein de ma famille, tout simplement.J'ai peut-être le tort de penser que c'est parce que je suis prof, peut-être cela tient-il à autre chose?
C'est sans doute une question d'entourage, comme le dit Nell.

Ils ont peut-être simplement peur que tu ne dises pas ce qu'ils ont envie d'entendre sur le sujet...

Raph
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Nell le Jeu 29 Oct 2009 - 10:08

@MS a écrit:Ce qui me dérange, c'est cette impression assez désagréable de ne pas être reconnue professionnellement au sein de ma famille, tout simplement.J'ai peut-être le tort de penser que c'est parce que je suis prof, peut-être cela tient-il à autre chose?
C'est sans doute une question d'entourage, comme le dit Nell.

Je le pense vraiment: mon frère est ingénieur en mécanique pour une grosse boîte de véhicules lourds... On ne lui demande son avis que pour faire l'entretien de nos voitures (quand je dis on, c'est vraiment toute la famille même si j'ai tendance à traîner les pieds pour faire appel à lui) Lui doit avoir parfois l'idée que nous déprécions ce qu'il fait vu son niveau d'études

En revanche, ma soeur est en 2ème année de médecine et tu peux être sûre que chacun lui demande déjà son avis (comme si elle pouvait déjà dire quoi que ce soit...mais elle le fait quand même).

vraiment une question d'entourage. Quand il y aura davantage d'enfants/ados autour de toi, les questions pleuvront (même celles qui remettent en cause le collègue...)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par roxanne le Jeu 29 Oct 2009 - 10:11

Bon , moi je suis d'une famille où il y a beaucoup de profs et d'instits de tous niveaux et générations.Du coup , on compare nos expériences.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Nestya le Jeu 29 Oct 2009 - 10:12

@marmottine a écrit:Qu'est-ce qui te dérange ? Qu'on ne vienne pas te demander des conseils ? Moi j'ai droit sans arrêt à : "toi qui es prof.." et là au choix on me demande l'orthographe d'un mot, rédiger une lettre, la critique d'un bouquin....

Des fois, j'aimerai bien qu'on oublie que je suis prof !
Tout pareil. On me demande tout le temps mon avis et quand j'ignore la réponse, les gens sont incrédules. A croire qu'un prof devrait tout savoir. Il y a même des amis/collègues de mes parents qui me posent des questions alors que je ne les connais même pas.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par MS le Jeu 29 Oct 2009 - 10:13

Autour de moi il y a deux jeunes enfants ( maternelle et CP) et deux plus âgés ( terminaleES et hôtellerie), les questions ne pleuvent pas pour autant.
Peu importe, ce qui m'intéressait de savoir c'était si cette indifferénce ou ce rejet était dû au fait que je sois prof ou à autre chose ( contexte familial). Il semblerait, au vu de vos réponses, qu'il y ait un peu des deux.
On aime plus son médecin que ses profs!

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par stench le Jeu 29 Oct 2009 - 10:15

Moi on m'en parle. Pas plus tard qu'hier, je suis allé à la pharmacie chercher des médicaments. La dame me voit, et premiere question : "bonjour, ça y est, ce sont déjà de nouveau les vacances! Ca se passe bien?" Bah non, sinon je ne vendrais pas ici

Moi je préfère souvent qu'on oublie mon job

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Reine Margot le Jeu 29 Oct 2009 - 12:49

On me pose souvent des questions sur le métier, des gens que je rencontre et qui apprennent que je suis prof ont 36 questions à poser: et les gamins ils sont durs? Et pourquoi il y a de l'échec scolaire? Et mon gamin a des difficultés, que faire?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par MamzelleBoop le Jeu 29 Oct 2009 - 12:54

@marmottine a écrit:Qu'est-ce qui te dérange ? Qu'on ne vienne pas te demander des conseils ? Moi j'ai droit sans arrêt à : "toi qui es prof.." et là au choix on me demande l'orthographe d'un mot, rédiger une lettre, la critique d'un bouquin....

Des fois, j'aimerai bien qu'on oublie que je suis prof ! Wink


même chose pr moi: "tiens je t'envoie mon mémoire/ dossier/ lettre... pour que tu y jettes un coup d'œil et y corrige ce qui doit l'être !" ( sympa, j'ai déjà pas assez de boulot! grrrrrrrrrr ) :boxe:

MamzelleBoop
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Kilmeny le Jeu 29 Oct 2009 - 13:09

On m'a demandé de donner des cours de maths à un cousin qui avait 10 ans de plus que moi et qui devait passer un concours, mais c'est tout.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par LM le Jeu 29 Oct 2009 - 13:51

Même chose que toi MS: personne ne me demande mon avis, tout le monde dans ma famille ou ma belle-famille considère que je suis prof depuis ma naissance en gros. Eux ils ont du travail, ils sont fatigués, ils ne gagnent pas beaucoup et ne sont pas en vacances tous les mois...
J'ai corrigé le mémoire pro de mon frère, c'est tout.
Ensuite, lorsque j'ai commencé à avoir au téléphone ce genre de paroles: "ouais ben VOUS les profs vous êtes déconnectés de la réalité, mes gosses ont à lire un bouquin sur les mythes.....des conneries" ou qu'on m'appelle pour me demander: "Molière c'est quel siècle et il écrit quoi?", j'ai envoyé balader tout le monde disant que les dictionnaires étaient faits pour eux et que je n'étais pas service de renseignements.
Depuis, pas de nouvelles ou alors des critiques...
Donc, voilà tout dépend de l'entourage aussi mais le mien est con.

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Pseudo le Jeu 29 Oct 2009 - 14:01

Dans ma famille, je suis la moins bien placée pour parler de l'école et d'éducation : je suis de l'autre coté de la barrière, j'ai des défenses catégorielles, je suis bornée et je ne comprends rien à la vraie vie.

J'ai eu le malheur un jour de dire que je trouvais les parents et les grands-parents (dont ma soeur et ma mère) drôlement gonflés de critiquer l'instit comme ils le faisaint sans même avoir pris un rendez-vous avec la principale intéressée. Ils en étaient à parler de pétition, de courrier à l'inspection, sans avoir même parlé à l'instit ou à la directirce de l'école. Bande de lâches. Et avant de dire qu'elle ne faisait pas le programme, les avaient-ils consultés ? Non. Ben alors ?

J'ai été classée parmi les traitre à la cause, mon cas est réglé lol.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par MS le Jeu 29 Oct 2009 - 14:35

C'est tout à fait le genre de situation qui m'intéresse Pseudo: quand on ne demande pas le moindre conseil à ceux qui sont en mesure de donner un avis éclairé sur un sujet.
Même impression que toi LM, je suis prof donc je ne fais pas partie du monde du travail, je n'ai pas d'avis même à donner sur la notion de travail, je suis tellement éloignée de cela!
Merci à vous, je me sens un peu moins seule.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Dwarf le Jeu 29 Oct 2009 - 18:37

MS, cela doit dépendre de l'environnement de chacun. Je suis régulièrement sollicité par mes amis mais pas par ma famille (encore que les petits sont encore trop jeunes pour l'instant). J'ai de grandes discussions passionnantes et enrichissantes avec ma mère qui fut institutrice et ne peux discuter de manière constructive avec mon père qui pense tout savoir sur tout... Tu vois, c'est aussi une question de personnes! Pour peu que tes proches soient un peu suffisants, hop, ils ne te considèreront pas à hauteur de tes vraies capacités. Ne t'en fais pas et passe outre!


Dernière édition par Dwarf le Jeu 29 Oct 2009 - 18:44, édité 1 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par MS le Jeu 29 Oct 2009 - 18:43

Merci Dwarf, bien sûr que je passe outre, mais je m'interrogeais juste sur la façon dont les profs du forum ressentaient les choses.
Merci encore à cous tous.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par harry james le Jeu 29 Oct 2009 - 18:45

Chez moi, on m'ignore royalement.......

qu'on continue par pitié....sinon je vais être désobligeant....

Quél bel automne vous ne trouvez pas? Enlevementalien

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Carabas le Jeu 29 Oct 2009 - 18:49

Et cela vous est-il arrivé qu'on vous dise, "oh arrête de faire ton prof!" quand vous apportez gentiment (pas sur un ton pédant) une précision sur un sujet que vous connaissez (pas forcément sur l'éducation ni sur votre matière)?

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par MS le Jeu 29 Oct 2009 - 18:54

Parfois oui Carabas, je pense que peut-être il y a une certaine jalousie , j'ai fait des études supérieures que les membres de ma famille n'ont pas faites et même si je ne le montre pas, je pense qu'on n'aime pas quand je dis des choses qui proviennent de sources un peu plus intellectuelles que la télévision.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De la non crédibilité de l'enseignant

Message par Pseudo le Jeu 29 Oct 2009 - 19:00

@Carabas a écrit:Et cela vous est-il arrivé qu'on vous dise, "oh arrête de faire ton prof!" quand vous apportez gentiment (pas sur un ton pédant) une précision sur un sujet que vous connaissez (pas forcément sur l'éducation ni sur votre matière)?

On m'a dit ça récemment parce que... je rappelais la règle a quelqu'un qui était hors des clous (et je ne parle pas de sécurité routière). Je l'ai plutôt mal pris.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum