Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par John le Sam 31 Oct 2009 - 22:41

L'ouvrage d'Azouz Begag intitulé Le gône du Chaâba est recommandé par les documents d'accompagnement des programmes de collège. Ces derniers ayant été modifiés, ce ne sera bientôt plus le cas.

Avez-vous déjà fait lire ce livre à vos élèves ? L'avez-vous lu ? Vous l'a-t-on recommandé ? Regretterez-vous qu'il disparaisse des listes indicatives d'ouvrages à exploiter au collège ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Sam 31 Oct 2009 - 22:56

J'ai fait lire ce livre à mes élèves. Ils l'ont aimé.Je l'ai donné à de bonnes secondes en lecture cursive et à une classe faible.
Pour moi, ce livre est une force et peut redonner espoir.Il symbolise pour moi le fameux "quant on veut, on peut".Il suffit parfois d'un peu d'écoute ,pour aider un élève....
Il m'est arrivé d'avoir en classe un élève dont les parents ne savaient ni lire ni écrire...Je lui ai fais lire ce livre pour qu'il s'accroche ....Il voulait à tout prix arriver !Je l'ai revu plus tard en lycée ...Ce jeune passait en S.
Oui, je regrette qu'il disparaisse des programmes.... Cela ne m'empêchera pas de le faire lire et d'organiser un débat.
Cette autobiographie est un témoignage vivant de la réussite de quelqu'un issu d'un milieu non favorisé !
Je me sers de ce roman pour motiver mes élèves....Et je continuerai...


Dernière édition par Poups le Dim 1 Nov 2009 - 21:15, édité 1 fois

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par doublecasquette le Sam 31 Oct 2009 - 23:00

Attendons la réponse d'Abraxas !
En Seconde, le Gône du Chaâba, ça vous inspire quoi, Abraxas, comme réflexion ?
Nous nous conformerons à votre sûr et pertinent avis !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Ornella le Sam 31 Oct 2009 - 23:00

perso, j'avais aimé le livre, je ne l'ai pas fait étudier à mes élèves, mais en LC, il avait été apprécié. Quant au film, je me souviens d'une formation cinéma où le formateur disait qu'il n'y avait pas grand chose tellement le film était linéaire...
le livre aussi, faut dire, mais c'est plutôt le côté "humain" qui est intéressant.
Azouz Begag était apprécié, il ne l'est plus maintenant... ça craint.

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par doublecasquette le Sam 31 Oct 2009 - 23:04

@Ornella a écrit:.
Azouz Begag était apprécié, il ne l'est plus maintenant... ça craint.
Et Abraxas qui le conspuait tantôt sur son blog le porte aux nues à présent !
Ne cherchez pas à comprendre car il n'y a rien à comprendre de bien joli joli et vous en jetterez votre carte d'électeur à la poubelle.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Sam 31 Oct 2009 - 23:06

Je précise que je l'ai donné en LC avec un questionnaire en conséquence.
Ce livre fait réfléchir pour moi sur l' éducation et est porteur d'espoir....
Et j' y crois....


Dernière édition par Poups le Sam 31 Oct 2009 - 23:42, édité 1 fois

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par doublecasquette le Sam 31 Oct 2009 - 23:12

@Poups a écrit:Je précise que je l'ai donné en LC un questionnaire en conséquence.
Ce livre fait réfléchir pour moi sur l' éducation et est porteur d'espoir....
Et j' y crois....
Haute Garonne ? Ce n'est pas franchement intéressant, ça ! Vous pourriez pas muter en Rhône-Alpes, là, tout de suite ?


Dernière édition par doublecasquette le Sam 31 Oct 2009 - 23:14, édité 1 fois

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Sam 31 Oct 2009 - 23:14

Ce roman est ma BIBLE pour les classes faibles et difficiles. Avec les autres, des débats peuvent être organisés.

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par doublecasquette le Sam 31 Oct 2009 - 23:17

@John a écrit:L'ouvrage d'Azouz Begag intitulé Le gône du Chaâba est recommandé par les documents d'accompagnement des programmes de collège. Ces derniers ayant été modifiés, ce ne sera bientôt plus le cas.

Avez-vous déjà fait lire ce livre à vos élèves ? L'avez-vous lu ? Vous l'a-t-on recommandé ? Regretterez-vous qu'il disparaisse des listes indicatives d'ouvrages à exploiter au collège ?
Avouez que vous êtes un sacré coquin !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Sam 31 Oct 2009 - 23:19

@doublecasquette a écrit:
@Poups a écrit:Je précise que je l'ai donné en LC un questionnaire en conséquence.
Ce livre fait réfléchir pour moi sur l' éducation et est porteur d'espoir....
Et j' y crois....
Haute Garonne ? Ce n'est pas franchement intéressant, ça ! Vous pourriez pas muter en Rhône-Alpes, là, tout de suite ?
Pourquoi ? Cela ne me gênerait pas de bouger... J'ai déja eu des classes faibles, difficiles, dures ...C'était difficile ....Ils m'ont donné comme rien parfois...Mais j' y crois.....et je veux y croire....

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Sam 31 Oct 2009 - 23:31

@Ornella a écrit:perso, j'avais aimé le livre, je ne l'ai pas fait étudier à mes élèves, mais en LC, il avait été apprécié. Quant au film, je me souviens d'une formation cinéma où le formateur disait qu'il n'y avait pas grand chose tellement le film était linéaire...
le livre aussi, faut dire, mais c'est plutôt le côté "humain" qui est intéressant.
Azouz Begag était apprécié, il ne l'est plus maintenant... ça craint.
Azouz Begag a été victime aussi d'un lynchage politique .Je pense qu'il n'avait pas la carrure d'un politicien.Il avait un parler trop vrai à mon humble avis.
Le roman est vrai ,lui .

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par John le Sam 31 Oct 2009 - 23:37

Avouez que vous êtes un sacré coquin !

Certes, je n'aurais sans doute pas abordé ce thème si on n'avait pas évoqué Azouz Begag pour diriger les troupes MoDem aux régionales en Rhône-Alpes. Mais les questions posées ont un sens en elles-mêmes, indépendamment des vicissitudes politiques : fondamentalement, le gône du Chaâba est-il un bon livre à proposer aux élèves ?

Après, pour les relations entre Abraxas et Begag, je n'ai pas à répondre à sa place, mais j'imagine aisément :
- qu'on peut apprécier un homme et son oeuvre, mais pas l'usage qui en est fait,
- qu'on peut ne pas apprécier un homme en 2007 mais l'apprécier en 2008 après l'avoir rencontré,
- qu'on peut apprécier un homme sans forcément apprécier un versant de l'une de ses oeuvres,
- qu'un ex-ministre peut avoir changé,
- qu'on peut soi-même changer d'avis sur quelqu'un qui a changé ou non, etc.

Mais ça ne change rien à l'oeuvre, qui va de toute manière effectivement disparaître des recommandations officielles. D'où ma question : est-ce une bonne chose ou non ? Apparemment, c'est dommage qu'elle en soit retirée.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Sam 31 Oct 2009 - 23:48

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis.
et oui, encore une fois, je regrette que cette oeuvre s' en aille !
Il aurait été intéressant , je pense ,de faire venir A Bégag en classe ( difficile ou pas) mais serait- il venu ? C'est une autre histoire.

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Abraxas le Dim 1 Nov 2009 - 6:23

@John a écrit:
Certes, je n'aurais sans doute pas abordé ce thème si on n'avait pas évoqué Azouz Begag pour diriger les troupes MoDem aux régionales en Rhône-Alpes. Mais les questions posées ont un sens en elles-mêmes, indépendamment des vicissitudes politiques : fondamentalement, le gône du Chaâba est-il un bon livre à proposer aux élèves ?

Après, pour les relations entre Abraxas et Begag, je n'ai pas à répondre à sa place, mais j'imagine aisément :
- qu'on peut apprécier un homme et son oeuvre, mais pas l'usage qui en est fait,
- qu'on peut ne pas apprécier un homme en 2007 mais l'apprécier en 2008 après l'avoir rencontré,
- qu'on peut apprécier un homme sans forcément apprécier un versant de l'une de ses oeuvres,
- qu'un ex-ministre peut avoir changé,
- qu'on peut soi-même changer d'avis sur quelqu'un qui a changé ou non, etc.

Mais ça ne change rien à l'oeuvre, qui va de toute manière effectivement disparaître des recommandations officielles. D'où ma question : est-ce une bonne chose ou non ? Apparemment, c'est dommage qu'elle en soit retirée.

Comme vous dites, mon cher…
J'ai toujours du mal avec les prescriptions de livres — de façon générale. La littérature française est assez riche pour que nous y butinions à notre gré. Et il y a pléthore d'œuvres classiques à connaître avant d'aborder la littérature contemporaine, qui présente souvent une difficulté supplémentaire, c'est qu'elle est (souvent implicitement) référentielle.
Cela dit, le Gône, je l'ai donné à lire à mes élèves de SPE-IEP (post-Bac, donc), issus pour la plupart de l'immigration, et en quête d'exemples d'espoir (dans le même temps, je leur fais étudier en détail Bel-Ami, qui est pour moi un vrai livre d'espoir — comment arriver quand on n'est pas forcément très brillant, ni bien né ; puis Tartuffe, et finalement Topaze — je sais bien que c'est assez cynique, tout ça, mais ça marche très bien). En parallèle avec le Mouton dans la baignoire, qui est un document sur le vif (sur le nerf à vif, dirais-je) de la difficile insertion de Begag dans le monde politique.
Et John a raison : j'ai rencontré Begag, qui est un individu de grande valeur, et un conteur exemplaire. Et un propagandiste inlassable de la culture française. Sans compter qu'il est farouchement opposé à la discrimination positive telle qu'elle se pratique aujourd'hui chez Descoings, Sabeg et consorts…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par roxanne le Dim 1 Nov 2009 - 9:59

En tout cas , je me rappelle d'une classe de BTS hôtellerie , et tous m'avaient cité ce livre comme LE SEUL LIVRE qui leur ai plu lors de toute leur scolarité.(moi j'ai eu plus de mal et avec le livre et avec le personnage m^me si son aversion pour Sarkozy a fini par me le rendre sympathique)

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Dim 1 Nov 2009 - 10:10

@Abraxas a écrit:
@John a écrit:
Certes, je n'aurais sans doute pas abordé ce thème si on n'avait pas évoqué Azouz Begag pour diriger les troupes MoDem aux régionales en Rhône-Alpes. Mais les questions posées ont un sens en elles-mêmes, indépendamment des vicissitudes politiques : fondamentalement, le gône du Chaâba est-il un bon livre à proposer aux élèves ?

Après, pour les relations entre Abraxas et Begag, je n'ai pas à répondre à sa place, mais j'imagine aisément :
- qu'on peut apprécier un homme et son oeuvre, mais pas l'usage qui en est fait,
- qu'on peut ne pas apprécier un homme en 2007 mais l'apprécier en 2008 après l'avoir rencontré,
- qu'on peut apprécier un homme sans forcément apprécier un versant de l'une de ses oeuvres,
- qu'un ex-ministre peut avoir changé,
- qu'on peut soi-même changer d'avis sur quelqu'un qui a changé ou non, etc.

Mais ça ne change rien à l'oeuvre, qui va de toute manière effectivement disparaître des recommandations officielles. D'où ma question : est-ce une bonne chose ou non ? Apparemment, c'est dommage qu'elle en soit retirée.

Comme vous dites, mon cher…
J'ai toujours du mal avec les prescriptions de livres — de façon générale. La littérature française est assez riche pour que nous y butinions à notre gré. Et il y a pléthore d'œuvres classiques à connaître avant d'aborder la littérature contemporaine, qui présente souvent une difficulté supplémentaire, c'est qu'elle est (souvent implicitement) référentielle.
Cela dit, le Gône, je l'ai donné à lire à mes élèves de SPE-IEP (post-Bac, donc), issus pour la plupart de l'immigration, et en quête d'exemples d'espoir (dans le même temps, je leur fais étudier en détail Bel-Ami, qui est pour moi un vrai livre d'espoir — comment arriver quand on n'est pas forcément très brillant, ni bien né ; puis Tartuffe, et finalement Topaze — je sais bien que c'est assez cynique, tout ça, mais ça marche très bien). En parallèle avec le Mouton dans la baignoire, qui est un document sur le vif (sur le nerf à vif, dirais-je) de la difficile insertion de Begag dans le monde politique.
Et John a raison : j'ai rencontré Begag, qui est un individu de grande valeur, et un conteur exemplaire. Et un propagandiste inlassable de la culture française. Sans compter qu'il est farouchement opposé à la discrimination positive telle qu'elle se pratique aujourd'hui chez Descoings, Sabeg et consorts…
Je vous envie ! je pense vraiment qu'il serait intéressant que les élèves le rencontrent pour qu'il les motivent un peu . Il suffit parfois d'une rencontre ....
Je vous rejoins aussi sur Bel-Ami... je trouve,seulement, le roman sans sentiment et le personnage trop arriviste( bien que je l' aime beaucoup). Il faut bien que nos jeunes gardent une part d' humanité et qu'ils restent vrais
On peut réussir en étant vrai non ? Mais peut- être pas en politique.
Je reconnais être une pure idéaliste!

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Abraxas le Dim 1 Nov 2009 - 10:56

Oh, il se contente d'être darwinien — comme nous tous, au fond : pas moyen de faire autrement, n'est-ce pas…
Sinon, nous ne serions déjà plus là. Chacun s'invente les stratagèmes de survie qui lui conviennent — la coquille de l'escargot pour les uns, les griffes et les crocs pour les autres.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par InvitéeHr le Dim 1 Nov 2009 - 11:19

"Réussir en étant vrai"? Elle n'est pas belle la vie ? Les rapports sociaux sont quand même fondés sur la prostitution, plus ou moins masquée, plus ou moins soft.

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Dim 1 Nov 2009 - 11:24

J'adore l'image .... les escargots , aussi , savent mordre à condition de le vouloir....
Et que pensez- vous de Nantas ?
C'est aussi l' histoire d'un homme parti de rien, devenu arriviste pour réussir et tombe amoureux de la femme avec qui il était par intêret ..
On peut voir quand même le triomphe " des vrais sentiments"....
Ne serait- il pas aussi porteur d'espoir ?

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Dim 1 Nov 2009 - 11:30

heather a écrit:"Réussir en étant vrai"? Elle n'est pas belle la vie ? Les rapports sociaux sont quand même fondés sur la prostitution, plus ou moins masquée, plus ou moins soft.
! Je suis d'accord avec toi mais je crois à l'intégrité et me refuse à "me prostituer" pour réussir. j'explique aux élèves que ,même si le monde n'est que prostitution , ils doivent garder leurs valeurs et rester " eux". Je leur dis simplement de se protéger et qu'il ne faut pas qu'ils se comportent comme des moutons plus tard.


Dernière édition par Poups le Dim 1 Nov 2009 - 15:12, édité 1 fois

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Abraxas le Dim 1 Nov 2009 - 14:29

C'est un peu de la casuistique, ma chère. On est proie ou prédateur. Même les moutons enragés ne mordent pas.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Libé-Ration le Dim 1 Nov 2009 - 14:40

J'ai donné ce livre en LC à des 3e de ZEP, ils ont lu, ils ont aimé, ils ont compris.
Après, je sépare la littérature de la politique... sinon, on n'étudie plus rien !

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Dim 1 Nov 2009 - 15:34

@Abraxas a écrit:C'est un peu de la casuistique, ma chère. On est proie ou prédateur. Même les moutons enragés ne mordent pas.
Je ne suis pas d'accord. S'ils ont une cause à défendre , certains "moutons enragés" peuvent aller jusqu'au bout de leurs idées...
En utlisant le langage le plus franc qui soit...Et tant pis, s'ils se font mordre si la cause est juste ! Il ya des causes qui en valent la peine....
Et après une morsure , on peut rebondir...Tout dépend du caractère que l'on a.Que c'est difficile de mettre de l'eau dans son vin !
Je suis têtue mais c'est toute cette hypocrisie qui entoure le pouvoir ou "la réussite " qui m'agace .

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Poups le Dim 1 Nov 2009 - 15:35

lunelaure a écrit:J'ai donné ce livre en LC à des 3e de ZEP, ils ont lu, ils ont aimé, ils ont compris.
Après, je sépare la littérature de la politique... sinon, on n'étudie plus rien !
Idem !

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Azouz Begag, Le gône du Chaâba

Message par Invité31 le Mar 4 Sep 2012 - 12:18

Je remonte le sujet pour savoir si certains vont le donner en lecture cursive cette année. Personnellement j'en ai très envie, mais comme il a disparu des listes je m'interroge.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum