Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Singing in The Rain le Ven 6 Nov 2009 - 17:02

J'ai l'impression d'être une ovni car je suis la seule à parler haut et fort des problèmes d'attitudes dans mes classes, des sanctions prises.
Certains collègues ont banalisé l'incivilité dans une sorte de processus de dénégation "ah, ça va, c'est des bons gamins", "oh, non , pas de souci avec eux". En réalité, ils acceptent des choses que je ne tolère pas : pas le moindre bavardage, aucune prise de parole intempestive.
Et comme pas mal baissent les bras, les rares profs qui luttent se sentent bourreaux vu que dans les autres cours, ces incivilités sont tolérées... et les élèves, de leur côté, ne comprennent pas qu'un seul prof veut imposer ses "lois" (...qui ne sont qu'un minimum de respect).
Même le cpe nie le côté pénible de certains gamins, donc après pour evisager des sanctions, c'est sans conviction de sa part.
Et ce système de passivité fait qu'on se sent presque coupable quand on agit pour sanctionner ou aller contre le laisser-aller général.

Avez-vous aussi l'impression que de nombreux profs baissent les bras ?

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par minnie le Ven 6 Nov 2009 - 17:20

Tu bosses dans mon bahut?

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par roxanne le Ven 6 Nov 2009 - 17:29

De toute façon , le côté "moi ça va " est le grand classique .Dans mon collège , les profs qui se plaignent trop souvent sont mal considérés mais dans l'ensemble on peut quand même discuter.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Chocolat le Ven 6 Nov 2009 - 17:32

Tiens, je parlais de la culture du non-dit sur un autre topic (il y a 5min)... Laughing

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Reine Margot le Ven 6 Nov 2009 - 17:56

pareil chez moi!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par minnie le Ven 6 Nov 2009 - 18:33

Moi j'en viens à regretter mes collègues du lycée pro avec lesquels on pouvait parler franchement. En 2 mois j'ai beaucoup appris au collège. Règle n°1 : ne pas parler de ses problèmes de discipline. Parce que si tu as des problèmes, c'est que tu es un très mauvais prof.

La pp d'une de mes classes à qui j'ai parlé de mes "problèmes de discipline" n'a rien trouvé de mieux que d'en parler avec les élèves et demander à certains de m'aider à gérer ma classe.




Depuis je la fuis.... elle doit sûrement se demander pourquoi.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par papillonbleu le Ven 6 Nov 2009 - 18:47

L'hypocrisie est la règle dans notre métier.

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par leyade le Ven 6 Nov 2009 - 18:52

@minnie a écrit: Règle n°1 : ne pas parler de ses problèmes de discipline. Parce que si tu as des problèmes, c'est que tu es un très mauvais prof.

J'ai souffert pendant des années de cette règle à la con.
D'autant plus qu'en fait, je me suis rendue compte que quand je parle d'un souci de discipline, j'en parle franchement, et tout le monde s'imagine que je gère mal, alors qu'en fait ce que j'appelle problème de discipline, c'est le moindre truc, alors que certains collègues font dans le "moi, ça va", alors que je sais que c'est le bazar...

Je pars du principe qu'il est sain de discuter entre collègues de problèmes de discipline, afin de s'entraider, de dédramatiser. Mais c'est vrai qu'à part deux trois collègues sympas, c'est l'omerta.... Dommage...

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Passerose le Ven 6 Nov 2009 - 18:55

C'est pour en avoir souffert quand j'étais jeune prof que je me suis jurée d'être honnête et de ne pas jouer ce jeu-là. Même quand je n'ai pas de problèmes, je ne le clame pas, et je vais dans le sens des collègues.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Reine Margot le Ven 6 Nov 2009 - 18:58

MOi aussi je suis celle qui dit les choses...et finalement j'ai eu raison car en grattant il s'est avéré que c'était le cas et la PP en a fait une heure de vie de classe. Donc mon principe c'est au contraire d'en parler. Mais je crois qu'on ne passe pas pour un mauvais prof si on dit les choses et qu'on met des trucs en place, et que finalement ça marche.

Comme Passerose si les collègues mentionnent tel problème, je reconnais ce que je retrouve chez moi, si j'ai trouvé qqch qui marche je file un tuyau au collègue en question, mais je ne nie pas.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par roxanne le Ven 6 Nov 2009 - 19:01

De toutes façons , les classes vraiment pénibles , elles le sont partout , avec tout le monde , à des degrés divers peut-être mais parfois ça dépend plus de l'heure du cours que d'autre chose (ma 3° zoo le mercredi matin , je gère , le lundi soir c'est la crise).

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Dwarf le Ven 6 Nov 2009 - 19:01

Pour les "moi, ça va", si c'est un prof démago, rien d'étonnant, non?

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Dwarf le Ven 6 Nov 2009 - 19:03

@roxanne a écrit:De toutes façons , les classes vraiment pénibles , elles le sont partout , avec tout le monde , à des degrés divers peut-être mais parfois ça dépend plus de l'heure du cours que d'autre chose (ma 3° zoo le mercredi matin , je gère , le lundi soir c'est la crise).

Ma troisième en français me prend la tête car sur 4h30, je les ai 3h après 15h dont une fois de 15 à 17 et l'autre de 16 à 17 : je vois bien la différence quand je les ai le matin... Un peu du gâchis, cet EdT, d'ailleurs, car ils ont un excellent potentiel...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par sand le Ven 6 Nov 2009 - 19:04

Le pire : les menteurs, ceux qui prétendent que les élèves sont super avec eux quand les gamins eux-mêmes se vantent de les faire tourner en bourriques...
Une telle déloyauté face aux collègues qui avouent leurs soucis, c'est d'un ridicule !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Reine Margot le Ven 6 Nov 2009 - 19:06

@roxanne a écrit:De toutes façons , les classes vraiment pénibles , elles le sont partout , avec tout le monde , à des degrés divers peut-être mais parfois ça dépend plus de l'heure du cours que d'autre chose (ma 3° zoo le mercredi matin , je gère , le lundi soir c'est la crise).

+1

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Circé le Ven 6 Nov 2009 - 19:20

Je ne passe rien: pas de bavadarges, on ne tournicote pas le stylo sur les doigts, on ne se balance pas sur sa chaise, on ne parle pas sans y avoir été autorisé,...j'en passe et des meilleures, je les houspille continuellement...je me trouve dure (ben oui, ce ne sont que des gosses!) parfois mais je sais que c'est pour la tranquillité de tous.

J'ai en particulier une classe "difficile" cette année (ma classe 'foot'). Je l'ai dressée (y'a pas d'autres mots). J'y allais la boule au ventre parce que je savais qu'il fallait que je sois dans le rapport de force avec eux.

Tous les profs se plaignent de cette classe mais j'ai la chance d'avoir un établissement qui se sente concerné dans son ensemble par les problèmes de discipline. Nous avons donc pris des mesures ENSEMBLE.

Nous nous sommes réunis dernièrement pour en discuter.
Et là, je me suis sentie un OVNI (nous étions 2 en fait) car j'ai fini par dire que j'arrivais à faire cours dans des conditions normales même si je savais que je ne pouvais pas relâcher la pression. C'était pas un "moi, ça va" mais presque, au vu de tout ce que j'ai pu entendre par mes collègues.
Ben j'ai eu l'impression que tout le monde me regardait de travers...genre, c'est qui celle-là (je suis nouvelle) ??

Ben ça va être le contre exemple mais la prochaine fois, je dirai que les élèves sont absolument atroces et que je ne m'en sors pas...parce que là j'ai franchement eu l'impression de faire tâche.

Donc, ce n'est peut-être pas un problème de "moi j'ai des soucis", ou "moi je n'en ai pas", mais plutôt de se fondre dans un moule, quel qu'il soit.
Du moins, ai-je cette impression.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Reine Margot le Ven 6 Nov 2009 - 19:46

on n'a pas tous les mêmes exigences et du coup certains se sentent débordés...

Sinon Circé, tu peux dire que cette classe t'a donné du fil à retordre avant d'y arriver, car c'est un fait que tu as dû les "dresser". C'est un point commun avec tes collègues; cette classe est dure. Le tout je pense c'est d'entendre. J'ai été comme toi avec mes 3e, tout le monde râlait contre eux sauf moi. mais j'ai quand même dit qu'avec eux ça n'avait marché que parce que j'avais été dure.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Circé le Ven 6 Nov 2009 - 20:00

Oui, c'est sûr.
Je peux facilement imaginer le début de l'année si en me plaignant de cette classe, au lieu d'entendre mes collègues aller dans mon sens (ce qui est finalement extrêmement rassurant), ils m'auraient dit que tout allait bien.

Je ne trouve pas anormal de dire que l'on a des problèmes de discipline. Je trouve cela même plutôt normal quand on considère les ados d'aujourd'hui.
Les collègues devraient pouvoir parler sans tabou de ce problème.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Daphné le Ven 6 Nov 2009 - 20:49

@sand a écrit:Le pire : les menteurs, ceux qui prétendent que les élèves sont super avec eux quand les gamins eux-mêmes se vantent de les faire tourner en bourriques...
Une telle déloyauté face aux collègues qui avouent leurs soucis, c'est d'un ridicule !

Et attendez l'évaluation au mérite, on va rigoler

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Haruki le Ven 6 Nov 2009 - 22:16

Un grand classique...

Les profs ont honte de parler de leurs problèmes de discipline parce que, dans le temps, avoir du bruit dans ses classes était signe d'incompétence. Sans parler d'insolence. Maintenant c'est devenu la norme, mais ils ont toujours autant de mal à en parler. Alors qu'il n'y a rien de plus libérateur et de plus efficace.

Haruki
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Chocolat le Ven 6 Nov 2009 - 22:29

Le jour où je j'en arrive à accepter que du bruit dans les classes c'est "la norme" je change de job!

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Haruki le Ven 6 Nov 2009 - 22:42

@Chocolat a écrit:Le jour où je j'en arrive à accepter que du bruit dans les classes c'est "la norme" je change de job!

Il est possible que les gamins aient changé. Une idée comme ça. Je crois me souvenir qu'à l'époque où j'étais jeune, mes profs bataillaient moins pour obtenir le silence. Mais la mémoire est parfois trompeuse, hein.

Haruki
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par MS le Ven 6 Nov 2009 - 22:54

Chez moi c'est un peu l'inverse, tout va bien pour la grande majorité des collègues car les élèves sont très facilement gérables, d'ailleurs saurait-on gérer des classes difficiles comme certains en ont ici?
Mais j'ai une collègue qui n'y arrive pas, tout simplement parce qu'elle ne sait pas faire pour X raisons que je ne développerais pas ici. Et bien l'autre jour, elle m'a envoyé les élèves perturbateurs pour que je règle les choses à sa place ( je suis PP de la classe en question). Inutile de préciser que je n'ai pas apprécié et que je lui ai dit. Néanmoins j'ai ajouté que l'on pouvait réfléchir ensemble pour l'aider à calmer les élèves en question. Donc réunion de toute l'équipe, elle était la seule à avoir des difficultés et je ne pense pas que les autres se soient montrés lâches.
Tout ça pour dire que tous les profs qui disent " mais chez moi ça va" ne sont pas forcément démagos.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dénégation des collègues sur le comportement des élèves ?

Message par Chocolat le Ven 6 Nov 2009 - 23:12

@Haruki a écrit:

Il est possible que les gamins aient changé. Une idée comme ça. Je crois me souvenir qu'à l'époque où j'étais jeune, mes profs bataillaient moins pour obtenir le silence. Mais la mémoire est parfois trompeuse, hein.

Oui, les gamins ont changé. A cause, entre autres, de l'éducation permissive et de la lassitude des adultes. Il faut reconnaître qu"il y a des gens qui n'élèvent pas leurs enfants en les éduquant, mais les laissent pousser.
Alors forcément...

Mais je crois que nous aurions tort de céder au nivellement par le bas.
Le problème est que pas mal d'enseignants se découragent devant l'ampleur des dégâts.
Je reconnais que je n'ai pas envie d'exercer mon métier en étant résignée et en acceptant l'inacceptable. C'est pour cela que je me réserve le droit de partir, au cas où.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum