Garçons pénibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Garçons pénibles

Message par kaori le Dim 8 Nov 2009 - 11:40

J'ai dans ma classe de 3e 2 loustics qui font partie des élèves les plus problématiques du collège. J'ai été très sévère au début de l'année pour ne pas être débordée et je les gère à peu près bien, au moins ils travaillent. Par contre ils se sont attachés à moi et plaisantent avec moi en dehors des cours un peu comme avec une copine. J'ai usé de l'humour avec eux ce qui a bien marché car contrairement aux collègues je ne suis pas en conflit et ils obéissent mais souvent avec le sourire.
Mon problème ce sont des petites allusions qui me mettent mal à l'aise comme par exemple si je suis habillée en rouge c'est "madame vous êtes le petit chaperon rouge, je suis le loup je vais vous dévorer" ou sur une question sur les pronoms personnels où j'indique que c'est la série "le mien, le tien..." ils me répondent "les vôtres", avec un sourire entendu... je leur ai déja dit qu'en cours pas de blagues, ça ils le respectent à peu près mais en dehors ils essaient plein d'allusions du sytle "untel il vous trouve très mignonne", etc.

Je leur ai reprécisé que chacun devait être dans son rôle, moi la prof, eux les élèves, mais c'est la première fois que j'ai affaire à ce genre de situation. je ne tiens pas à être en conflit permanent avec eux, je garde les mêmes exigences, mais je souhaite tout en maintenant une bonne ambiance ne pas les encourager à ce genre de dérives. comment vous gérez ça?

_________________
Tu la vois ma massue tu la vois?

kaori
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par minnie le Dim 8 Nov 2009 - 14:45

Tu continues tout pareil en restant impassible à leurs remarques, voire en les remettant à leur place quand ils franchissent la ligne rouge. Mais gentiement.
Tu les as dans la poche, tu les gères et les fais travailler. L'essentiel est là.

Je supporterais bien volontiers ce genre de remarque si en échange mes loustics voulaient bien se taire et travailler.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par Passerose le Dim 8 Nov 2009 - 15:04

Ils ont l'air de faire leurs petites allusions en dehors des autres élèves, cela me paraît important. Ignore-les, ne donne pas corps à leurs petits fantasmes.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par zabriskie le Dim 8 Nov 2009 - 15:58

J'ai eu droit à ça avec mes 3èmes également. Exactement le même topo : j'ai réussi à me les mettre dans la poche et à les faire travailler en plaisantant plus ou moins avec eux, y compris sur les allusions grivoises à propos de textes qui s'y prêtaient. Bien sûr, ça a fini par déraper... c'est un peu la pente savonneuse cette approche. Quand ils ont franchi la ligne (genre sifflements répétés à mon passage dans le couloir...), je les ai chopés et leur ai proposé de réfléchir à l'effet que ça leur ferait quand je mettrai un mot à l'attention de leurs parents expliquant qu'ils ont une attitude déplacée à l'égard de leur prof. A ma grande surprise, ça a suffi. Depuis, l'ambiance est plus ou moins bon enfant, et la "complicité" est restée. A suivre.

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par kaori le Dim 8 Nov 2009 - 18:43

Bon, je crois bien faire alors, j'ai interdit les blagues en cours, en dehors ils essaient (vendredi à 17h l'un d'eux a essayé de me saisir le bras j'ai dit que j'étais la prof lui l'élève, il a lâché en disant "mais non madame c'est pas méchant") et dans ce cas soit j'ignore soit je répéte que je suis la prof et qu'il y a une distance entre nous.

Merci!

_________________
Tu la vois ma massue tu la vois?

kaori
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par zabriskie le Lun 9 Nov 2009 - 0:39

je crois que parfois, dire qu'on est "LA prof", ça ne suffit pas. Maintenant, j'y vais plus franco pour ce genre d'attitude, surtout si c'est avec des garçons. Je leur explique que je ne suis pas leur copine, que c'est déplacé, et, quand ça vire au vulgaire, qu'un homme n'a pas à avoir cette attitude envers une femme (et quand je suis énervée, j'ajoute qu'avec ce genre de méthode, ce n'est pas le gratin qu'ils vont ramasser... mais, c'est vraiment quand ). J'ai remarqué (encore à ma grande surprise, mais je suis peut-être privilégiée), que les garçons n'aiment pas quand on insinue qu'ils manquent cruellement de finesse avec les femmes. Et vu qu'ils n'ont pas grand chose de plus en poche à leur âge, ils laissent tomber. Il faut jouer à la dame respectable, en somme !

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par kaori le Lun 9 Nov 2009 - 20:17

là l'un d'eux m'a invitée après le cours à prendre un verre...je l'ai remis en place mais il me gave. Z'auriez pas une réplique bien sentie pour calmer ses ardeurs?

_________________
Tu la vois ma massue tu la vois?

kaori
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par bebe le Lun 9 Nov 2009 - 20:58

- "Avec toi? Non, merci. Je suis pleinement satisfaite de ma vie personnelle et je te rappelle qu'il ne s'y trouve aucune place pour les adolescents de ton genre."
Ou -Un petit coup de fil aux parents!

bebe
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par Reine Margot le Lun 9 Nov 2009 - 21:00

une idée: "non, à ton âge, je ne suis pas sûre que ton papa et ta maman soient d'accord".

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par Wlad le Lun 9 Nov 2009 - 22:50

C'est des gamins qui croient être sur le point de réaliser un fantasme éternel : se taper la prof ! Je pense que ça doit les exciter au plus haut point, même s'ils ne doivent pas trop y croire (à moins d'être parfaitement idiots).
Personnellement, je trouve ce genre de relations avec des élèves tout à fait incommode, voire perverse. Manipuler la libido de gamins pour faire turbiner les cerveaux, c'est vicieux ! Si tu as un ami, amant, mari ou que sais-je tu devrais lui demander une fois de t'attendre ostensiblement devant l'établissement. A une époque où je regardais sous les jupons d'une de mes profs de collège, le spectacle de son "mec" m'avait bien refroidi. Mais évidemment tu leur prépares une cruelle déception, de longues soirées de tristesse etc.

Wlad
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par ysabel le Lun 9 Nov 2009 - 23:14

@kaori a écrit:là l'un d'eux m'a invitée après le cours à prendre un verre...je l'ai remis en place mais il me gave. Z'auriez pas une réplique bien sentie pour calmer ses ardeurs?

- jamais avec un enfant...
- seulement avec des hommes...


Avec ce type de morveux, je n'hésite pas en classe à les appeler selon la situation "mon petit", "garnement", "galopin" voire "morveux" quand ils m'énervent... ils comprennent vite qu'ils ne sont pas encore des hommes.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par lilith888 le Mar 10 Nov 2009 - 23:24

Moi ce qui me gêne dans cette histoire, c'est quand même qu'ils te touchent le bras et OSENT te faire des propositions.

Personnellement, j'éviterais de rentrer dans le jeu du cassage (c'est encore rester dans leur sphère)

Je m'indignerais très fortement, en leur lançant un regard glacial, type "ne refais jamais ça"

méfie toi, ça peut tourner mal tout ça

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par Musyne le Mer 11 Nov 2009 - 1:07

@lilith888 a écrit:Moi ce qui me gêne dans cette histoire, c'est quand même qu'ils te touchent le bras et OSENT te faire des propositions.

Personnellement, j'éviterais de rentrer dans le jeu du cassage (c'est encore rester dans leur sphère)

Je m'indignerais très fortement, en leur lançant un regard glacial, type "ne refais jamais ça"

méfie toi, ça peut tourner mal tout ça

Je suis d'accord avec ça. Pour le coup j'éviterais aussi le cassage pour mettre des barrières beaucoup plus claires et explicites. Et cela quitte à perdre leur motivation pour bosser, il ne faut pas continuer sur cette lancée, je pense.
Quand j'étais à l'IUFM, une des mes amies avait des élèves de seconde pro, qui étaient donc relativement âgés. L'un d'entre eux était tombé amoureux et ça a avait été la cata pour se sortir de là : au début, elle plaisantait avec lui, mais quand il a commencé à s'arranger pour s'approcher d'elle et lui toucher le bras (Tu vois de suite pourquoi je fais le rapport entre les deux), elle a eu un moment de panique, puis a fini par le remettre en place et ce de façon très ferme, sans forcément être agressive. Comme le dit Lilith, un regard bien froid, une indignation bien glaciale devrait suffire. Le jeune s'est calmé par la suite, et c'est rentré dans l'ordre.

_________________
Plus tard, peut-être !
Muse Inn : un bout de chez moi.

Musyne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Garçons pénibles

Message par kaori le Mer 11 Nov 2009 - 9:05

j'ai convoqué l'élève chez le CPE. Il y a eu une entrevue hier, qui a mis les choses au point. Maintenant ces 2 élèves je ne plaisante plus avec eux, je punis au moindre truc, et j'ignore celui des 2 qui a cette tendance immature à interrompre. (tout en punissant mais sans entrer dans une discussion avec lui).

_________________
Tu la vois ma massue tu la vois?

kaori
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum