la stichomythie réservée à la tragédie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par Passerose le Dim 8 Nov 2009 - 18:29

J'avais le souvenir de la stychomythie comme d'un enchaînement rapide de répliques, et je vois dans mon dico que cela se trouve dans la tragédie, et les vers.
Donc, le terme serait impropre pour Molière ? Si j'ai l'air bête de ne pas savoir ça, pardon d'avance, j'assume - je préfère demander que mourir idiote !

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par Nell le Dim 8 Nov 2009 - 18:33

Il me semble me souvenir que cela concerne le théâtre en vers... pas exclusivement la tragédie. Mais pour le coup, cela excluerait Molière...

J'attends les autres réponses, j'apprendrai qqch ce soir (ça fait trèèèèèès longtemps que je n'avais vu ce terme Lula!)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par Passerose le Dim 8 Nov 2009 - 18:35

En tout cas, cela exclut l'Avare, qui est en prose.
En fait, j'aimerais donner un joli nom au vif échange de paroles d'Elise et d'Harpagon à la scène 4 de l'acte I...

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par zabou le Dim 8 Nov 2009 - 18:37

Lors d'un cours de littérature comparée sur la tragédie, il me semble qu'on nous avait dit que le terme était reservé au théâtre en vers...Mais c'est à confirmer car il me semble que je l'avais employé une fois pour Molière justement. Stichomythie = joute verbale, enchaînement de répliques courtes qui se répondent. Voilà la définition qu'on nous avait donnée.

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par Nell le Dim 8 Nov 2009 - 18:37

@Passerose a écrit:En tout cas, cela exclut l'Avare, qui est en prose.
En fait, j'aimerais donner un joli nom au vif échange de paroles d'Elise et d'Harpagon à la scène 4 de l'acte I...

une joute verbale?

J'ai pas de réponses... ok, je sors

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par Passerose le Dim 8 Nov 2009 - 18:46

C'est déjà pas mal... Mais voilà, la définition de zabou correspond bien à cette scène de l'Avare.

Sauf si effectivement c'est réservé au théâtre en vers...

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par Kilmeny le Dim 8 Nov 2009 - 18:49

Stichos, c'est vers en grec.

Il faut que ce soit en vers. Le procédé est utilisé pour amplifier le tragique et la tension tragique, mais on peut aussi trouver du tragique et de la tension tragique dans des comédies

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par aposiopèse le Dim 8 Nov 2009 - 18:49

"la répartie" ? cela désigne plutôt une réplique brève, pas tout un échange de type stichomytique, mais bon...
dans le manuel Méthodes et techniques, définition : "réplique brève, parfois maxime mémorable". Effets : "souligner la vivacité de l'affrontement, formuler une vérité, révéler un personnage".

Pour ma part, je parle de stichomythie pour tout échange vif vers à vers, même dans une comédie. Après, pour un texte en prose, je ne sais pas...

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par John le Dim 8 Nov 2009 - 18:50

Stychomythie, au sens propre, c'est réservé au théâtre en vers (1 vers / 1 vers)

Au sens large, ça s'emploie pour la prose.

A vérifier dans le Gradus, que je n'ai pas sous la main : c'est le Gradus qui tranche et fait autorité.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par Celeborn le Lun 9 Nov 2009 - 0:01

Pas d'article sur la stichomythie dans le Gradus. Juste une remarque dans l'article dialogue : "leurs stichomythies, où chaque réplique a la longueur d'un vers."


Dernière édition par Celeborn le Lun 9 Nov 2009 - 20:08, édité 1 fois

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: la stichomythie réservée à la tragédie ?

Message par Passerose le Lun 9 Nov 2009 - 19:12

Oui, donc je vais éviter le terme, et opter pour "joute verbale".
Merci pour l'étymologie, Kilmeny, j'ai appris quelque chose.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum