La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par Passerose le Mar 10 Nov 2009 - 18:12

J'ai souvenir - mais était-ce l'été ? - de discussions enflammées sur la grammaire, le vocabulaire, les séquences... Et je ne retrouve plus cette impression de participer à un laboratoire d'idées générales sur l'enseignement du français. Sommes-nous la tête tellement dans le guidon que nous n'avons plus que des demandes ponctuelles, nous ne prenons plus de recul ?
Je trouve aussi que la partie "collège" est assez vide : certains soirs, on n'y trouve que deux ou trois posts actifs, et si on regarde l'ensemble des posts, il n'y a qu'un nombre restreint de réponses (environ 4 à 7).
Dois-je aller fouiller avec nostalgie dans les anciennes discussions ou est-ce que ça reviendra ?

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par kimy le Mar 10 Nov 2009 - 18:16

Ca devrait revenir ...
Il y a des périodes à vide.

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par Isia le Mar 10 Nov 2009 - 18:23

Je me suis fait le même constat Passerose !
Tout en me disant aussi que je n'avais pas les idées assez géniales pour augurer une super discussion ... mais en rêvant d'y pouvoir apporter un jour ma (modeste) contribution...

Je ne sais pas si je suis très claire, là ...

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par Dwarf le Mar 10 Nov 2009 - 18:35

1) Peut-être la période
2) Certaines discussions ayant déjà eu lieu, aucun intérêt de les répéter à l'envi.
3) L'expérience aidant, les collègues ont globalement appris les ficelles et tant qu'il n'y aura pas une grosse vague de nouveaux néotits, nul besoin de se replonger dans ce que chacun maîtrise globalement.
4) La question a déjà été posée aux alentours de la rentrée : les arguments montraient que la part des HS augmentait avec le temps car cela correspondait aux rythmes d'évolution naturels au sein de la profession depuis les débuts de néotitulaires jusqu'à l'expérience venant avec la vie de famille et les crises de couple.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par sand le Mar 10 Nov 2009 - 20:35

Des liens se sont créés et les néo les entretiennent.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par lulucastagnette le Mar 10 Nov 2009 - 20:37

Poste des sujets Passerose !

Plus sérieusement, je pense que les raisons évoquées par les autres sont les bonnes. Rares sont les néoprofs vraiment néo, avouons-le (même si ça fait mal de se voir vieillir...)

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par sand le Mar 10 Nov 2009 - 20:38

Tu rigoles ? On a la maturité. C'est beau.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par lulucastagnette le Mar 10 Nov 2009 - 20:44

Tu es la sagesse incarnée, Sand !

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par Passerose le Mar 10 Nov 2009 - 21:09

Je ne pensais même pas aux HS, mais vraiment à la partie "enseignement". Est-ce que c'est jamais dépassé, l'enseignement de la grammaire, ou l'organisation des cours ?
J'aime bien entrer dans le concret, les détails du travail, la mise en oeuvre, ou les interrogations essentielles, la "philosophie" de la matière. Je veux bien poster des messages, si ça peut faire qu'on y réponde et lancer quelque chose.
Je me dis aussi que c'est peut-être différent sur la partie lycée ? Je vais surtout lire ce qui concerne le collège. Peut-être que ça bouge aussi sur l'agreg ?

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par thrasybule le Mar 10 Nov 2009 - 21:43

Je pense qu'on est là au coeur de nos contradictions et de l'absurdité du système: ayant à gérer, parfois au jour le jour, des situations qui nous engluent dans le concret, dans une vision, nécessairement, à court terme, on en oublie le coeur même de notre enseignement: la reflexion, la nécessaire remise en cause intellectuelle,...pour ma part, je suis de plus en plus mes envies, la recherche sur les oeuvres, l'actualité de la critique sur tel auteur ou tel mouvement esthétique, quitte à en perdre presque 100 pourcents du bénéfice...ou bien, non, le millliardème qui reste est infiniment plus précieux que les stériles bavardages pseudo-inductifs(et je fais toujours du "monologue dialogué" si vous reconnaissez la référenceà


Dernière édition par thrasybule le Mar 10 Nov 2009 - 21:50, édité 1 fois

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par Dwarf le Mar 10 Nov 2009 - 21:45

Oui, Thrasybule : le fond(s) plutôt que la forme!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par Passerose le Mar 10 Nov 2009 - 22:00

J'aime bien "le monologue dialogué" (même si je ne reconnais pas la référence ?)...

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par melaniguiz le Mer 11 Nov 2009 - 10:10

Je pense que l'été est la période de l'année où on a le plus le temps de réfléchir à nos progressions, à nos méthodes. On recherche les choses nouvelles qu'on va tester, on remet en question ce que l'on a déjà fait, d'où beaucoup plus de questions. En ce moment, on a moins de questions sur le contenu de notre enseignement et plus de questions sur les problèmes de gestion de classe, de rapports avec les parents ou avec notre direction, ça me parait logique, le quotidien n'est pas le même.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par Emeraldia le Mer 11 Nov 2009 - 10:36

Le fait est que si la gestion de classe se passe mal, le contenu est perdu, non ?

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La partie enseignement s'essoufle-t-elle ?

Message par Passerose le Mer 11 Nov 2009 - 11:48

J'aimerais tant pouvoir réfléchir toute l'année, avoir du recul sur ce que je fais... Les questions des autres m'amènent souvent à me positionner par rapport à ce que je fais, ce que je veux faire, et l'écart entre les deux. Si je ne maintiens pas cette recherche en permanence, j'ai tendance à faire du remplissage d'heures de cours, à penser en premier lieu à occuper les élèves...
Je cherche désespérément à avoir une cohérence dans ce que je fais, une unité, et je trouve souvent du grain à moudre dans les discussions que j'ai évoquées plus haut. C'est pour cela qu'elles me manquent. Et en salle des profs, c'est mission impossible pour parler boulot (autre que les élèves ou un livre par-ci par-là. Les échanges sont très limités.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum