vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Message par Passerose le Ven 13 Nov 2009 - 19:15

Je suis comme toi, je n'arrive pas à me projeter ; et pourtant, je sais combien d'heures j'ai pour chaque classe, c'est facile de compter tant de séances et de placer ensuite ce que j'y fais.
Vraiment, j'aimerais bien avoir encore des choses faites. J'ai l'impression que je suis moins efficace quand je pare au plus pressé. J'ai du métier, je trouve toujours comment occuper un cours quand il faut, mais je ne me sens pas bien comme ça.

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Message par Melle Shrek le Ven 13 Nov 2009 - 22:20

Et bien moi, depuis le début de ma carrière, c'est la 1ère fois que je me sens aussi zen en arrivant devant mes élèves:
- deux heures /semaine à heures et jours fixes de grammaire, ortho, conjugaison avec manuel et cahier d'exercices: sur ce point là je ne me pose plus de questions, je suis ma progression sans me creuser les méninges pour rien!
- 3 heures pour lecture/écriture: j'ai choisi tous mes textes en août, j'ai fixé mes objectifs, j'ai préparé mes grands axes et extraits à étudier et... basta... ça roule tout seul! J'adapte tranquillement au fur et à mesure.
- Ajoutez à cela un contrôle + une dictée tous les 15 jours + les heures de correction, j'épuise mon stock assez lentement et, for the first time, sans prise de tête ni sentiment de culpabilité car je sens que je fais les choses bien, sereinement, sans les bâcler. J'ai trouvé mon rythme de croisière!

Faut dire que c'est la 1ère fois de ma vie que je bosse avec deux mini-bambins accrochés à mes pantalons (oui, je sais, j'ai pris mon temps et mon aîné pourrait bien me faire grand-mère un de ces quatre!), ça oblige un peu à faire efficace et à relativiser.

A ce stade de ma carrière, j'ai le sentiment que je vais enfin à l'essentiel, sans chichi ni tralala ni mea culpa.

Qu'est-ce que c'est bien...

Melle Shrek
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Message par Passerose le Ven 13 Nov 2009 - 22:28

En plus, tu as trois classes d'un même niveau, et tu arrives à jongler, j'admire.
Mais quand tu dis "je suis ma progression", c'est toi qui l'as faite ? Je ne l'ai faite qu'en 6ème, et j'ai décroché. Pour les 5èmes et 4èmes, je n'arrive pas à trouver le temps de me repencher dessus. Et ce que je fais au coup par coup ne me satisfait pas, car ça part en quenouille. Je crois qu'il vaudrait mieux que je me prenne une progression lambda dans une grammaire, plutôt que d'espérer maintenant trouver la progression parfaite. Mieux vaut une progression bof que pas de progression du tout !

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Message par Melle Shrek le Ven 13 Nov 2009 - 22:47

Ma démarche en grammaire/orthog. est d'une simplicité tellement affligeante que je me demande pourquoi je n'y ai pas pensé avant: je travaille sur une série d'objectifs, un peu comme un PPRE collectif, le 1er étant que d'ici fin novembre ils soient capables (enfin, une grosse majorité) de connaître et reconnaître les classes grammaticales variables et de distinguer les principaux homophones qui assassinent leurs dictées. Quand j'aurai l'impression que l'on aura suffisamment approfondi tout cela, je passerai à autre chose, pas avant. Y'en a marre du saupoudrage, je prends mon temps: à quoi servirait de passer à autre chose s'ils ne sont pas fichus de distinguer un nom d'un adjectif?

De toute façon Passerose, y'a pas de progression parfaite, c'est une utopie: celle qui conviendra à un élève ne conviendra pas à tel autre. Ce qui te semble logique ne le sera pas pour quelqu'un d'autre... fais comme TU veux, selon TON envie, en fonction de TES convictions, à TA manière, et si tu es à l'aise sur TON choix, ta progression te conviendra et, du coup, à tes élèves aussi parce qu'ils te sentiront bien sur tes leçons.

Melle Shrek
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Message par Passerose le Ven 13 Nov 2009 - 22:54

Oui, mais tu vois, tu te heurtes toujours sur une notion à une autre qu'il faudrait avoir vue avant.
Ma collègue de français disait tout à l'heure qu'elle devenait de moins en moins patiente en grammaire, car elle ne sait pas enseigner les bases à un élève qui ne reconnaît pas un verbe. Par exemple, elle faisait les phrases verbales et non verbales, et à "est arrivé", les gamins lui disent le verbe c'est "est", et autres joyeusetés, parce qu'elle a tout eu.
Je crois que je vais lancer un sujet "la progression grammaticale parfaite (ou du moins satisfaisante) existe-t-elle ?"

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Message par Melle Shrek le Ven 13 Nov 2009 - 23:00

Réflexion faite, je crois vraiment que le travail en séquences a laissé des traces et que beaucoup de collègues y laissent des plumes: Passerose, la grammaire, c'est d'abord de la grammaire, tout simplement... on ne peut la relier à la progression littéraire que lorsqu'elle est enfin maîtrisée pour elle-même (ce qui devrait être le cas à partir de la 2de et qui ne l'est plus parce qu'on a voulu mettre la charrue avant les boeufs).
Choisis une bonne grammaire... point!
Plus tard ils pourront s'en servir pour éclairer leurs lectures! Mais d'abord ils doivent apprendre à l'apprivoiser sans qu'on les perde nous-mêmes dans des détours trop précoces.

Je viens de lire ton dernier message: je suis d'accord avec ta collègue, ça fait râler! C'est bien pour ça que je revois tranquillement chaque classe grammaticale variable, pour revenir sur les bases en 6e avant qu'il soit trop tard.

Melle Shrek
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Message par Passerose le Ven 13 Nov 2009 - 23:07

Mais moi, je n'ai pas fait toutes les classes grammaticales, parce que j'ai voulu décortiquer en plus petites unités - le nom, le déterminant, le verbe... - et je le regrette. Et en 4ème, avec seulement 4 heures, je n'ai pas fait de grammaire depuis deux semaines (des heures ont sauté en plus, je n'avance déjà pas dans L'Avare, j'ai aussi pris deux heures pour qu'ils fassent des recherches sur Molière). Je stagne !

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Message par nad' le Ven 13 Nov 2009 - 23:08

Pas de préparation. Donc je vis au jour le jour. Ou plutôt, je bosse chaque soir. Sauf le vendredi soir ! yesyes Je ne fais que cela depuis mon année de stage.

Mais il faut dire que des aides, comme la BDD et internet (ainsi que qq cours de l'année précédente), ne sont pas du tout négligeables. Mais comme je suis perfectionniste, même si une séance est déjà prête, je suis du genre à refaire la forme, la présentation, pff.

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Message par Passerose le Ven 13 Nov 2009 - 23:10

C'est vrai pour la BDD, sauf que je n'y ai pas encore accès, car je n'ai pas une séquence entière sur l'ordi. Enfin, à 14 ans d'ancienneté, j'en ai des cours derrière moi ! Mais je ne m'en ressers pas tant que ça (oui, j'ai tort).

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: vivez-vous encore sur vos préparations de l'été ?

Message par Leclochard le Sam 14 Nov 2009 - 9:40

@Cathy a écrit:Presque au jour le jour pour moi...J'aimerais bien pouvoir préparer pendant les vacances d'été mais je n'arrive pas à me projeter tant que je n'ai pas vu les élèves... Donc j'ai mes progressions, les OI, pour le reste...Et c'est le cas en collège et en lycée....Je vous raconte pas mes soirées....

Exactement comme moi. Préparer aussi longtemps à l'avance, c'est "gâcher" les vacances. La seule chose que je fais volontiers, ce sont les lectures. Le reste n'a pas de sens. J'avoue qu'avec les quelques années d'enseignement que j'ai déjà faites, j'arrive à préparer rapidement les cours, à savoir où je vais et à cerner les objectifs -ce qui le principal. Je ne suis donc pas débordé par les préparations. L'essentiel de mon temps consiste à concevoir des activités ou des exercices supplémentaires et à corriger des copies (un contrôle par semaine en 6ème ou 5ème).

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum