Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
amarok
Habitué du forum

"joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par amarok le Ven 13 Nov 2009, 10:09
un doute affreux m'étreint: ce poème en prose est il vraiment un apologue (je compte l'insérer ds une séq de 1ère sur la critique sociale&l'utopie)..? il y a certes un sens profond à mettre à jr, mais n'est ce pas le cas de nbreux poèmes ou tx littéraires, or tous ne sont pas des apologues.. je doute..
d'autre part,en quoi "les forgerons qui battent l'enclume" et "le cheval dt la queus est un sifflet" sont ils des inventions à un sol? je sèche. d'avance merci pr vos lumières..
avatar
Poups
Doyen

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Poups le Ven 13 Nov 2009, 11:26
Le Joujou du pauvre est bien un apologue.Il montre, à la base, que tous les hommes sont égaux ( les dents d'une égale blancheur).
Les richesses sont inégalement réparties.
InvitéeHr
Expert

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par InvitéeHr le Ven 13 Nov 2009, 12:16
Je dirais plutôt allégorie.

Le texte de Baudelaire n'est pas aussi didactique (tous les hommes sont égaux)... Ce qui réunit les enfants c'est l'émerveillement. Il y a quand même aussi l'idée de la promenade baudelairienne qui élit une réalité triviale opposée au joujou splendide. Le factice est opposé à "la vie elle-même" qui inclut aussi la laideur. Il y a une mise en abyme de la création.

Ce texte est à rapprocher de la Morale du joujou, je mets le texte ici.
http://www.bmlisieux.com/litterature/baudelaire/moraljou.htm

Et une analyse de la Morale du joujou (cf.W. Benjamin)
http://etudesphotographiques.revues.org/index204.html
avatar
ysabel
Devin

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par ysabel le Ven 13 Nov 2009, 12:50
Franchement ça me hérisserait de "ranger" ce poème dans les apologues... Beurk, le tout argu de Boissinot est un véritable hérésie...

Pauvre Baudelaire !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
InvitéeHr
Expert

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par InvitéeHr le Ven 13 Nov 2009, 12:56
@ysabel a écrit:Franchement ça me hérisserait de "ranger" ce poème dans les apologues... Beurk, le tout argu de Boissinot est un véritable hérésie...

Pauvre Baudelaire !

Je suis bien d'accord avec toi Ysabel.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par doctor who le Ven 13 Nov 2009, 12:57
Oui, tout à fait, allégorie! Bien que Les PPP reprennent très souvent La Fontaine. Je propose "fable allégorique", pour éviter la case apologue, fort dévoyée ces temps derniers.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
InvitéeHr
Expert

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par InvitéeHr le Ven 13 Nov 2009, 13:03
Il y a aussi la présence d'éléments propres au conte : les figures doubles, les hyperboles, l'espace enchanteur "Sur une route, derrière la grille...apparaissait la blancheur d'un joli château".
avatar
ysabel
Devin

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par ysabel le Ven 13 Nov 2009, 13:05
@amarok a écrit:en quoi "les forgerons qui battent l'enclume" et "le cheval dt la queus est un sifflet" sont ils des inventions à un sol? je sèche. d'avance merci pr vos lumières..

Ce sont des jouets de l'époque qui coûtaient peu... des jouets à 2€ (où vous vous souvenez, il y a encore qq années : le tout à 10F )

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
InvitéeHr
Expert

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par InvitéeHr le Ven 13 Nov 2009, 13:34
Et ça existe encore les gadgets dans les machines rouges ? il fallait mettre 1 franc et on avait une pacotille comme un petit parachute ou un playmobile
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par liliepingouin le Ven 13 Nov 2009, 14:15
ce poème dans les apologues, ça me gène, parce que je n'y vois rien d'édifiant. Ce qui rassemble les enfants, c'est leur cruauté... Il y a bien une idée d'égalité, certes, mais je n'y vois aucune revendication sociale derrière. Mais ce n'est que mon avis et je n'ai jamais totalement compris ce texte qui me semble très complexe.
Une autre raison pour laquelle je ne vois pas dans ce texte un apologue, c'est qu'il me semble que Baudelaire part d'un fait observé pour en tirer un sens, alors que l'apologue fait l'inverse: il invente une histoire pour illustrer une idée morale.
Je ne comprends pas trop ce que vous entendez par allégorie pour ce poème, mais j'ai toujours eu du mal à parfaitement comprendre ce qu'est une allégorie.
En fait je ne classe comme apologue que les textes du type fable ou moralité, qui sont écrits dans le but de délivrer un enseignement, ou, du moins, de faire réfléchir le lecteur sur quelque chose d'important.
P
avatar
Poups
Doyen

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Poups le Ven 13 Nov 2009, 16:40
@ysabel a écrit:Franchement ça me hérisserait de "ranger" ce poème dans les apologues... Beurk, le tout argu de Boissinot est un véritable hérésie...

Pauvre Baudelaire !

Pourquoi ?
avatar
Poups
Doyen

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Poups le Ven 13 Nov 2009, 16:41
Il ya une morale mais elle est implicite.
avatar
amarok
Habitué du forum

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par amarok le Ven 13 Nov 2009, 17:15
bon, ça confirme ce que je pensais: le tx n'est pas franchement un apologue. Pr les jouets c'est ce que je pensais, des sortes de miniatures je suppose. Le pb est donc que je cherche tjrs un apologue du XIXème(j'en ai un pr les autres siècles: Thélème, une fable, Eldorado), lié au bonheur ou à l'utopie pr aller avec ma séq... qq'un aurait une idée éclairante..? ça urge un peu en plus...
avatar
ysabel
Devin

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par ysabel le Ven 13 Nov 2009, 17:29
bah, ne te casse pas la tête si tu n'as pas pour le XIXe.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par ysabel le Ven 13 Nov 2009, 17:33
@Poups a écrit:
@ysabel a écrit:Franchement ça me hérisserait de "ranger" ce poème dans les apologues... Beurk, le tout argu de Boissinot est un véritable hérésie...

Pauvre Baudelaire !

Pourquoi ?

parce que j'en ai marre de ces programmes à la c... qui transforment tous les txt en argumentation de "Mignonne allons voir si la rose" à Baudelaire... et on trouve sans cesse dans les copies "l'auteur fait passer un message" ça m'énerve, ça m'énerve, ça m'énerve !

Mince Baudelaire a écrit des poèmes ! des poèmes magnifiques ! des poèmes extraordinaires mais pas des apologues !!

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Poups
Doyen

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Poups le Ven 13 Nov 2009, 17:38
C'est un apologue.Qu'est- ce que Baudelaire met en opposition ?
Le monde des riches et celui de pauvres symbolisés par la rencontre de deux enfants différents.
Nous voyons deux enfants complices. Nous le voyons dans le texte.
Analysez le mot" fraternellement" " égale" , le rire partagé.
La fonction morale et politique du texte est à analyser.
L"etude des oppositions et de leur réduction conduit à une leçon implicite.
La description et le narration sont réduites à l'extrème.Le contenu du texte est symbolique.C'est donc un apoloque.
Que nous suggère Baudelaire :
Par delà les oppositions de classe, les deux enfants se rejoignent et portent sur le monde un regard joyeux dont le poète se sent solidaire.
C'est donc une fable !


Dernière édition par Poups le Ven 13 Nov 2009, 17:49, édité 2 fois
avatar
Poups
Doyen

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Poups le Ven 13 Nov 2009, 17:41
@ysabel a écrit:
@Poups a écrit:
@ysabel a écrit:Franchement ça me hérisserait de "ranger" ce poème dans les apologues... Beurk, le tout argu de Boissinot est un véritable hérésie...

Pauvre Baudelaire !

Pourquoi ?

parce que j'en ai marre de ces programmes à la c... qui transforment tous les txt en argumentation de "Mignonne allons voir si la rose" à Baudelaire... et on trouve sans cesse dans les copies "l'auteur fait passer un message" ça m'énerve, ça m'énerve, ça m'énerve !

Mince Baudelaire a écrit des poèmes ! des poèmes magnifiques ! des poèmes extraordinaires mais pas des apologues !!
Qu'il ait écrit de magnifiques poèmes , je suis d'accord . Je te suggère de lire la thèse de Suzanne Bernard sur Baudelaire . Elle est formidable.
avatar
Poups
Doyen

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Poups le Ven 13 Nov 2009, 17:42
Baudelaire est très riche. Pour le comprendre , il faut aussi bien connaître son époque et ses idées et son style.
avatar
Poups
Doyen

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Poups le Ven 13 Nov 2009, 17:48
J'ajouterai que l'on trouve d'autres apologues chez Baudelaire. Je parle du Spleen de Paris.
C'est son style qui le rend grand !
Baudelaire :
avatar
amarok
Habitué du forum

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par amarok le Ven 13 Nov 2009, 17:53
bien d'accord (manquerait plus que faire passer Baudelaire pr un moraliste!), mais j'ai néanmoins besoin d'un apologue pr le XIX (car j'ai déjà bien bossé le XX ds ma 1ère séq. et je tiens dc à ce qu'ils W. un tx du XIXème).Il doit bien en avoir..., qui a une idée?
thrasybule
Oracle

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par thrasybule le Ven 13 Nov 2009, 18:02
@ysabel a écrit:
@Poups a écrit:
@ysabel a écrit:Franchement ça me hérisserait de "ranger" ce poème dans les apologues... Beurk, le tout argu de Boissinot est un véritable hérésie...

Pauvre Baudelaire !

Pourquoi ?

parce que j'en ai marre de ces programmes à la c... qui transforment tous les txt en argumentation de "Mignonne allons voir si la rose" à Baudelaire... et on trouve sans cesse dans les copies "l'auteur fait passer un message" ça m'énerve, ça m'énerve, ça m'énerve !

Mince Baudelaire a écrit des poèmes ! des poèmes magnifiques ! des poèmes extraordinaires mais pas des apologues !!
Je partage ton avis et surtout ton exaspération, je manque de hurler à chaque fois que je lis des interprétations réductrices qui raménent tout à une sorte de moraline débile, de catéchisme crétinisant, mais le pire c'es surtout la remise en cause de la polysémie du texte, comme s'il s'agissait de décoder un slogan dans les textes..et l'auteur veut dire que, l'auteur critique, condamne, sa thèse, son opinion, etc...lorqu'on sait précisément la dette de Baudelaire à l'égard de Gautier et le beau comme point de référence absolue.
avatar
Poups
Doyen

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Poups le Ven 13 Nov 2009, 18:08
Qu'est- ce que ce commentaire a avoir avec le texte ?
La grandeur de Baudelaire se trouve dans son style et sa modernité.
Il est question du Spleen de Paris .
J'attends une analyse CONSTRUCTIVE ! et non pas vide et crétinisante !
thrasybule
Oracle

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par thrasybule le Ven 13 Nov 2009, 18:17
pourrais-tu s'il te plaît adopter un autre ton: comme tu peux le remarquer, j'avais cité le commentaire d'Ysabel, je n'avais d'ailleurs même pas lu l'analyse que tu as faite de poème, venant juste après son post... mais puisque tu me sommes, en lettres capitales, de me justifier, je le ferai sans problème...
avatar
Poups
Doyen

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Poups le Ven 13 Nov 2009, 18:26
Tes propos , même si tu réponds à Ysabel, sont à double sens.
Si tu as envie de te justifier, je veux bien parce que j'ai envie d'apprendre au contact des autres et au tien....
avatar
Carabas
Vénérable

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Carabas le Ven 13 Nov 2009, 18:33
@amarok a écrit:bien d'accord (manquerait plus que faire passer Baudelaire pr un moraliste!), mais j'ai néanmoins besoin d'un apologue pr le XIX (car j'ai déjà bien bossé le XX ds ma 1ère séq. et je tiens dc à ce qu'ils W. un tx du XIXème).Il doit bien en avoir..., qui a une idée?
Chez Hugo, ça doit bien exister.
Contenu sponsorisé

Re: "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum